L'acquisition de la lecture experte

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par François mister pdf le Ven 24 Jan 2014 - 0:35

Désolé, je ne maîtrise pas bien les citations : Dans mon message précédent, il faut comprendre que le premier paragraphe est une citation de Presse-purée, et que les 5 § suivants sont de moi.

François mister pdf
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par Invité le Ven 24 Jan 2014 - 0:41

C'est corrigé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par Vudici le Ven 24 Jan 2014 - 6:58

@dandelion a écrit:
@pailleauquebec a écrit:
@phi a écrit:cliquez ici  Wink

On peut aussi aller voir sur le deuxième lien dans ma signature.

Merci, c'est parfait.

Sinon, je ne comprends absolument rien à la discussion, parfois ça fait du bien de se sentir bête.

Pour moi c'est en lisant qu'on devient lecteur expert.
Pourtant, la maternelle, le travail sur l'élocution, l'écriture sont certainement fondamentaux pour acquérir une lecture fluide (parce que si on lit très lentement et que l'on ne comprend pas ce que l'on lit, on a peu de chances de devenir lecteur expert). J'ajoute qu'à mon sens le manque de maîtrise de structures syntaxiques à l'oral n'aide pas à les comprendre à l'écrit (cela rend par exemple la lecture très difficile quand on apprend une langue). Un enfant qui a une langue pauvre aura plus de mal à entrer dans la lecture, s'il y entre il pourra peut-être améliorer sa langue, mais j'aurais tendance à dire que si la lecture enrichit le vocabulaire du lecteur, en l'absence d'une bonne maîtrise a priori de la langue on peinera forcément à lire.
Les exercices d'élocution sont donc aussi sans doute une des façons d'aider les enfants à devenir des lecteurs efficaces.

 topela Et pour l'acquisition des structures de la langue, au niveau maternelle et au cp, la séance de lecture offerte, pour redonner leur chance à ceux chez qui même le livre hebdomadaire de la bibliothèque scolaire n'est pas lu à l'enfant. J'avais introduit une séance de lecture offerte dans un CM1 particulièrement difficile, en récompense de leurs efforts pour mieux se tenir ("Croc-Blanc" en épisodes). Succès garanti. Plusieurs élèves (et pas des grands lecteurs) m'ont emprunté le livre par la suite.


Dernière édition par Vudici le Ven 24 Jan 2014 - 7:12, édité 1 fois (Raison : u niveau)

_________________
Front de Libération des Lichens Injustement Massacrés

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par François mister pdf le Ven 24 Jan 2014 - 7:27

@ Vudici
Vous ne semblez pas admettre que, pour certains enfants, l'habitude d'oraliser leur lecture -habitude qui a pu en faire les meilleurs déchiffreurs de leur classe, les plus félicités- peut, à un certain stade, les empêcher de devenir lecteurs experts!

Personnellement, je me souviens très bien qu'en CP, sachant lire, la maîtresse me reprenait quand je me dispensais d'épeler... Ca ne m'a pas empêché de continuer à lire, mais les habitudes familiales ont peut-être été déterminantes. Si les comportements de lecteurs ne sont pas installés dans la famille, les injonctions (ici intempestives) du maître peuvent peser trop lourd.

... parce que tout de même, quand on parle de "fluidité", on parle d'une lecture à 800 m/h : C'est au moins moitié moins vite qu'un lecteur confirmé, c'est quatre fois moins vite qu'un très bon lecteur devant un écrit facile.

François mister pdf
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par doctor who le Ven 24 Jan 2014 - 7:35

Je ne vois pas en quoi l'oralisation empêche, plus tard, de moins oraliser, voir plus du tout (je ne sais pas ce qu'en disent les chercheurs ; l'oralisation disparaît-elle ou non ?)

C'est comme dire à un élève de ne plus utiliser ses doigts pour compter. Cela n'a jamais empêché personne de compter plus tard.

La plupart des instits que je connais n'ont pas fait cette expérience. Comme tu le dis toi-même, les habitudes familiales ont peut-être été déterminantes. Ou peut-être pas...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par doublecasquette le Ven 24 Jan 2014 - 7:52

@doctor who a écrit:Je ne vois pas en quoi l'oralisation empêche, plus tard, de moins oraliser, voir plus du tout (je ne sais pas ce qu'en disent les chercheurs ; l'oralisation disparaît-elle ou non ?)

C'est comme dire à un élève de ne plus utiliser ses doigts pour compter. Cela n'a jamais empêché personne de compter plus tard.

La plupart des instits que je connais n'ont pas fait cette expérience. Comme tu le dis toi-même, les habitudes familiales ont peut-être été déterminantes. Ou peut-être pas...

L'instit confirme. Et elle ajoute que l'absence d'oralisation au CP et au CE1, si elle est respectée aussi dans la famille (parce qu'on n'y fait pas lire l'enfant, le plus souvent), est très souvent déterminante : l'enfant apprend beaucoup plus difficilement à lire seul et sont écartés tous ceux qui n'ont pas la chance d'avoir des capacités viséo-attentionnelles et un esprit de déduction très efficaces.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par Ajupouet le Ven 24 Jan 2014 - 12:10

Photobucket Pictures, Images and Photos


 Embarassed pingouin je me fais toute petite et je sors ( mais je lis ce fil, avec intérêt, ne vous méprenez pas.)

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par adelaideaugusta le Ven 24 Jan 2014 - 14:08

@Ajupouet a écrit:Photobucket Pictures, Images and Photos


 Embarassed pingouin je me fais toute petite et je sors ( mais je lis ce fil, avec intérêt, ne vous méprenez pas.)

 Very Happy Very Happy Laughing Laughing

Il faut déjà être un sacré bon lecteur pour lire la deuxième page !

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par Spinoza1670 le Sam 25 Jan 2014 - 12:55

Un blog sur la lecture rapide : http://www.lecturerapideblog.com/
Le but est notamment de supprimer toute subvocalisation pour que la lecture soit vraiment silencieuse (à l'extérieur mais aussi à l'intérieur).
cf. http://www.lecturerapideblog.com/subvocalisation-11-trucs-pour-en-finir-definitivement-avec-cette-tare/

Subvocalisation (Wikipedia) a écrit:La subvocalisation est le phénomène consistant à prononcer mentalement les mots lus lors d'une lecture silencieuse.
D'après François Richaudeau (1), la subvocalisation est inutile et ralentit beaucoup la lecture sans améliorer la compréhension. En effet, d'après lui, le cerveau n'a pas besoin d'« entendre » le mot pour en comprendre le sens.
Cependant, aucune expérience n'a pu prouver que supprimer la subvocalisation avait le moindre effet sur la vitesse de lecture : supprimer celle-ci n'a donc pas d'effet observable (2).
Dans certaines expériences, le fait de subvocaliser permet d'améliorer la compréhension du texte lu (3).
La subvocalisation a aussi un effet facilitateur sur la mémorisation (4). De nombreuses expériences portant sur la boucle phonologique, et notamment sur la suppression articulatoire, l'ont montré.

Notes et références
1. François Richaudeau, Méthode de lecture rapide, Retz, coll. « Au cœur de la formation »,‎ 1984 (réimpr. 1990, 2004).
2. Carver, R.P-Prof (1990) Reading Rate: A Comprehensive Review of Research and Theory (1990)
3. Rayner, Keith and Pollatsek, Alexander (1994) The Psychology of Reading
4. Slowiaczek et Clifton, 1980

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par Spinoza1670 le Dim 26 Jan 2014 - 7:21

Encore un lien, commercial de surcroît, plus pour les premiers niveaux (maternelle, cp, ce1) mais je trouve ça assez concis et bien fait : 
http://www.jaimelire.com/Donner-le-gout-de-lire

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par adelaideaugusta le Dim 26 Jan 2014 - 17:33

L'article de Hirsch est très intéressant, la traduction de Chall est très mauvaise !

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par Spinoza1670 le Lun 27 Jan 2014 - 17:40

La traduction, c'est un métier. J'ai essayé de faire de mon mieux en peu de temps et avec mes pauvres connaissances linguistiques.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par adelaideaugusta le Mar 28 Jan 2014 - 12:13

@Spinoza1670 a écrit:La traduction, c'est un métier. J'ai essayé de faire de mon mieux en peu de temps et avec mes pauvres connaissances linguistiques.

Ah, zut, désolée ! Je regarderai si je peux te donner un coup de main. En effet, entre comprendre et traduire, avec le peu de temps dont tu disposes !

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par Blan6ine le Mar 28 Jan 2014 - 12:58

@Ajupouet a écrit:Photobucket Pictures, Images and Photos

J'adore l'image! Merci Ajupouet!

Blan6ine
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par Hermione0908 le Mar 28 Jan 2014 - 21:29

Je ne sais pas si le lien a déjà été posté (si c'est le cas, je vous présente toutes mes confuses), mais une copine orthophoniste a posté ça aujourd'hui sur FB, et ça m'a fait penser à ce topic

http://bernardappy.blogspot.se/2013/12/lecture-seul-lenseignement-explicite-du.html

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par Boubous le Sam 15 Fév 2014 - 13:20

@LouisBarthas a écrit:
@Boubous a écrit:
Si j’ai remis le petit texte, c’était pour montrer qu’un lecteur expert n’est plus au stade du déchiffrage en série (donc, il ne fait que très peu votre « lettre par lettre »), mais à celui où la reconnaissance visuelle des mots se fait en parallèle, par saccade.
Non, vous n'avez pas bien compris, ou du moins vous ne pouvez pas comprendre parce que vous ne voulez pas comprendre.

« L'automatisation de la lecture est un processus très progressif qui s'étend sur plusieurs années. Elle s'accompagne d'un passage d'un mode sériel à un mode parallèle de lecture.
Au fil des années, le temps de lecture s'accélère et dépend de moins en moins du nombre de lettres que comprend le mot. Ami lecteur, vous qui êtes certainement un adulte expert, vous mettez le même temps pour lire un mot de trois lettres qu'un mot de huit lettres. Un cinquième de seconde vous suffit à reconnaître un mot écrit. Cette performance remarquable, vous la devez aux neurones de votre "boîte aux lettres cérébrale" : tous travaillent en même temps sur différentes parties de la chaîne de lettres. Cet aspect étonnant de la lecture a longtemps fait croire que le cerveau se servait de la "forme globale" du mot, mais c'est une illusion. En réalité, chacun des traits, chacune des lettres sont analysées, mais chez le lecteur expert, des millions de neurones y sont consacrés, et cette analyse se produit simultanément en chaque endroit du mot. »

Stanislas Dehaene, Apprendre à lire, des sciences cognitives à la salle de classe, pages 49-50 (Odile Jacob, 2011)

Tout cela est vérifié expérimentalement. Les mots ne sont jamais lus comme des images, ils sont analysés lettre par lettre. Un Prix Nobel de médecine a été attribué pour cette découverte il y a une trentaine d'années, mais toute personne de bon sens le savait depuis plus de 3000 ans.
Croire à la lecture globale c'est comme croire que la Terre est plate, que c'est le Soleil qui tourne autour de la Terre ou que le coeur est le siège des émotions : comme le dit Dehaene lui-même, c'est une illusion.
Dans le cadre de la lecture experte, qu’entendez-vous par analyser les mots lettre par lettre ?
Par ailleurs, admettez-vous qu’il existe des phases d’apprentissage de la lecture ?

PS : une explication en français serait acceptable ! Laughing

Boubous
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'acquisition de la lecture experte

Message par Spinoza1670 le Sam 15 Fév 2014 - 16:07

Citations de LBarthas et de Boubous:

@Boubous a écrit:
@LouisBarthas a écrit:
@Boubous a écrit:
Si j’ai remis le petit texte, c’était pour montrer qu’un lecteur expert n’est plus au stade du déchiffrage en série (donc, il ne fait que très peu votre « lettre par lettre »), mais à celui où la reconnaissance visuelle des mots se fait en parallèle, par saccade.
Non, vous n'avez pas bien compris, ou du moins vous ne pouvez pas comprendre parce que vous ne voulez pas comprendre.

« L'automatisation de la lecture est un processus très progressif qui s'étend sur plusieurs années. Elle s'accompagne d'un passage d'un mode sériel à un mode parallèle de lecture.
Au fil des années, le temps de lecture s'accélère et dépend de moins en moins du nombre de lettres que comprend le mot. Ami lecteur, vous qui êtes certainement un adulte expert, vous mettez le même temps pour lire un mot de trois lettres qu'un mot de huit lettres. Un cinquième de seconde vous suffit à reconnaître un mot écrit. Cette performance remarquable, vous la devez aux neurones de votre "boîte aux lettres cérébrale" : tous travaillent en même temps sur différentes parties de la chaîne de lettres. Cet aspect étonnant de la lecture a longtemps fait croire que le cerveau se servait de la "forme globale" du mot, mais c'est une illusion. En réalité, chacun des traits, chacune des lettres sont analysées, mais chez le lecteur expert, des millions de neurones y sont consacrés, et cette analyse se produit simultanément en chaque endroit du mot. »

Stanislas Dehaene, Apprendre à lire, des sciences cognitives à la salle de classe, pages 49-50 (Odile Jacob, 2011)

Tout cela est vérifié expérimentalement. Les mots ne sont jamais lus comme des images, ils sont analysés lettre par lettre. Un Prix Nobel de médecine a été attribué pour cette découverte il y a une trentaine d'années, mais toute personne de bon sens le savait depuis plus de 3000 ans.
Croire à la lecture globale c'est comme croire que la Terre est plate, que c'est le Soleil qui tourne autour de la Terre ou que le coeur est le siège des émotions : comme le dit Dehaene lui-même, c'est une illusion.
Dans le cadre de la lecture experte, qu’entendez-vous par analyser les mots lettre par lettre ?
Par ailleurs, admettez-vous qu’il existe des phases d’apprentissage de la lecture ?

PS : une explication en français serait acceptable ! Laughing
On peut retrouver les mêmes idées mais en plus développées dans cet extrait des Neurones de la lecture, pp. 291-301 :
Voir "L'illusion d'une lecture globale" >>>

(D'autres textes de Dehaene : http://apprendrealire.eklablog.com/stanislas-dehaene-psychologie-cognitive-experimentale-a104799076 )


_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum