Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User17706
Enchanteur

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par User17706 le Sam 18 Jan 2014 - 12:52
Aucune idée à ce sujet, plotch, il faudrait effectivement regarder des chiffres.
InvitéZ
Niveau 4

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par InvitéZ le Sam 18 Jan 2014 - 13:03
@plotch a écrit:En physique c'est très simple : le jour de la proclamation des résultats de l'agrégation, le jury appelle les reçus par ordre de classement afin de leur proposer un choix de stages en prépa jusqu'à ce que tous les postes soient épuisés, ce qui arrive autour de la 20ème place environ (le dernier n'ayant plus le choix).

20 ???  affraid 
Ca devait être une année heureuse alors…

L'année où j'ai passé l'agreg, le Président du jury n'a proposé qu'1 seule place de stage en prépa, au major du concours, donc. Il l'a refusé pour faire une thèse et c'est le 2ème qui l'a prise je crois (et c'était en Guadeloupe…).

L'année précédente, le Président du jury a proposé au maximum 5 places de stages en prépa (il me semble que c'était 4), aux tous premiers.

On est très loin des 20 places… Les agrégés qui obtiennent directement un stage en prépa sont vraiment les tous tous premiers au concours. En tout cas à l'agrégation de Physique et à celle de Chimie. (En Maths les postes sont beaucoup plus nombreux.)

_________________
Néoprof de Physique.
2012-2013 : Stage en lycée
2013-2014 : Néotit en CPGE scientifique
 lecteur
avatar
Mauvette
Expert

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par Mauvette le Sam 18 Jan 2014 - 13:04
Vous m'éclairez. Merci pour cet échange entre initiés.

_________________
Je vais bien, ne t'en fais pas
plotch
Habitué du forum

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par plotch le Sam 18 Jan 2014 - 13:07
@Zappons a écrit:
@plotch a écrit:En physique c'est très simple : le jour de la proclamation des résultats de l'agrégation, le jury appelle les reçus par ordre de classement afin de leur proposer un choix de stages en prépa jusqu'à ce que tous les postes soient épuisés, ce qui arrive autour de la 20ème place environ (le dernier n'ayant plus le choix).

20 ???  affraid 
Ca devait être une année heureuse alors…

L'année où j'ai passé l'agreg, le Président du jury n'a proposé qu'1 seule place de stage en prépa, au major du concours, donc. Il l'a refusé pour faire une thèse et c'est le 2ème qui l'a prise je crois (et c'était en Guadeloupe…).

L'année précédente, le Président du jury a proposé au maximum 5 places de stages en prépa (il me semble que c'était 4), aux tous premiers.

On est très loin des 20 places… Les agrégés qui obtiennent directement un stage en prépa sont vraiment les tous tous premiers au concours. En tout cas à l'agrégation de Physique et à celle de Chimie. (En Maths les postes sont beaucoup plus nombreux.)

Tu as eu l'agreg en quelle année ? ça a du changer depuis ... Je connais même une fille 22ème qui a eu droit à la dernière place offerte.
Ca dépend du niveau des agrégés de l'année aussi, mon année était réputée exceptionnelle (selon le rapport), alors que l'année suivante le major n'aurait fait que 10ème avec sa moyenne lors de mon année ...
Je pense qu'ils exigent au moins 14 de moyenne sur l'ensemble des épreuves et au moins 16 aux écrits de physique.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par Ruthven le Sam 18 Jan 2014 - 13:14
@plotch a écrit:

Je pense que la philo est plutôt une matière "facile" pour enseigner en prépa contrairement à l'histoire ou aux lettres.

Facile pour les autres alors !  Laughing 

plotch
Habitué du forum

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par plotch le Sam 18 Jan 2014 - 13:18
@Ruthven a écrit:
@plotch a écrit:

Je pense que la philo est plutôt une matière "facile" pour enseigner en prépa contrairement à l'histoire ou aux lettres.

Facile pour les autres alors !  Laughing 


Tout est relatif Wink Et en plus les profs de philo sont les plus jeunes profs en prépa en moyenne Very Happy

avatar
Ruthven
Monarque

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par Ruthven le Sam 18 Jan 2014 - 13:23
@plotch a écrit:

Tout est relatif ;)Et en plus les profs de philo sont les plus jeunes profs en prépa en moyenne Very Happy


Mais s'ils étaient plus jeunes en 2007, ils vont mettre des plombes à partir à la retraite !  calimero

NB. Ces stats sont étonnantes, j'avais vraiment l'impression, dans les lycées où je suis passé, que les collègues scientifiques étaient majoritairement plus jeunes.
plotch
Habitué du forum

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par plotch le Sam 18 Jan 2014 - 13:31
@Ruthven a écrit:
@plotch a écrit:

Tout est relatif ;)Et en plus les profs de philo sont les plus jeunes profs en prépa en moyenne Very Happy


Mais s'ils étaient plus jeunes en 2007, ils vont mettre des plombes à partir à la retraite !  calimero

NB. Ces stats sont étonnantes, j'avais vraiment l'impression, dans les lycées où je suis passé, que les collègues scientifiques étaient majoritairement plus jeunes.

Oui ils vont créer des bouchons :/
Tu as du passer dans les petites prépas : les vieux scientifiques trustent les places dans les grandes Smile
avatar
MrBrightside
Esprit sacré

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par MrBrightside le Sam 18 Jan 2014 - 15:04
@plotch a écrit:Tu as eu l'agreg en quelle année ? ça a du changer depuis ... Je connais même une fille 22ème qui a eu droit à la dernière place offerte.
Ca dépend du niveau des agrégés de l'année aussi, mon année était réputée exceptionnelle (selon le rapport), alors que l'année suivante le major n'aurait fait que 10ème avec sa moyenne lors de mon année ...
Je pense qu'ils exigent au moins 14 de moyenne sur l'ensemble des épreuves et au moins 16 aux écrits de physique.

Et bien il semble que dans ma matière, les jurys prennent un peu plus le temps de regarder les dossiers dans le détail le dossier des candidats. Sinon, avec certaines de mes notes je ne serai jamais passé en CPGE Very Happy

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par Ingeborg B. le Sam 18 Jan 2014 - 15:08
@Nullette a écrit:
@ADRIANA a écrit:Très peu de Normaliens enseignent dans le Secondaire. S'ils y font quelques semaines ou mois c'est en attendant un autre poste : Prépa, Université... Evidemment, il y a toujours des exceptions... Very Happy

Beaucoup de mes amis normaliens sont dans le secondaire depuis bien plus que quelques semaines ou quelques mois et je crains bien que ce ne soit pas un choix.

Quant aux classes prépa en lettres, il est souvent dit qu'il faut avoir blanchi sous le harnais dans l'enseignement secondaire, avoir une ou plusieurs inspections réussies, que le titre de normalien aide et que les nominations se font de plus en plus rares sans thèse.

C'est en tout cas ce que les syndicats m'ont répondu lorsque j'avais posé la question.
C'est loin d'être le cas en histoire. Les normaliens comme d'autres personnes avec agreg et thèse restent dans le secondaire faute de postes en prépa ou en fac.
avatar
kaneto
Niveau 6

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par kaneto le Sam 18 Jan 2014 - 15:10
@plotch a écrit:Je pense qu'ils exigent au moins 14 de moyenne sur l'ensemble des épreuves et au moins 16 aux écrits de physique.

Les notes du concours ne sont pas communiquées par les jurys à l'administration. Et c'est également pour cette raison que le jury d'agrégation de mathématiques fait rapidement disparaître le classement d'une session de l'agrégation externe de son site web, pour ne garder que la liste alphabétique des reçus.
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par Sphinx le Sam 18 Jan 2014 - 15:18
Je suis normalienne et 24e à l'agrégation. Je suis en collège. Idem pour ma trentaine de collègues dans la promo de cette année-là de la prépa agreg d'Ulm, dont une bonne partie grenouille d'ater en vacation pour éviter de se retrouver dans le secondaire.

Je connais une seule personne à qui le jury d'agreg a proposé une place en prépa directement après le concours. C'est un matheux. Un de mes amis, normalien, docteur et 3e à l'agreg de maths, s'est retrouvé en lycée. Une autre de mes amies, normalienne, docteur et agrége d'histoire, s'est retrouvée dans un établissement si pourri qu'elle a fait une dépression au bout de six mois. Encore une autre, en LM, s'est retrouvée dès l'année de stage à gérer des classes d'élèves avec des handicaps lourds. Je ne vais pas continuer indéfiniment la liste mais la plupart de ceux que je connais qui sont effectivement partis dans l'EN après l'agreg (la plupart évitent s'ils le peuvent), loin d'avoir un bon poste, ont rapidement démissionné.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Simone Boué
Niveau 10

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par Simone Boué le Sam 18 Jan 2014 - 20:21
Une amie, 1ère de l'agrég de LC, 1ère au concours d'entrée à Ulm, docteur s'est vu proposé un poste en collège, dans le 93 : un poste bien bien pourri, hein.
Elle est partie dans le privé.
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par Lefteris le Sam 18 Jan 2014 - 20:29
@Sphinx a écrit:Je suis normalienne et 24e à l'agrégation. Je suis en collège. Idem pour ma trentaine de collègues dans la promo de cette année-là de la prépa agreg d'Ulm, dont une bonne partie grenouille d'ater en vacation pour éviter de se retrouver dans le secondaire.

Je connais une seule personne à qui le jury d'agreg a proposé une place en prépa directement après le concours. C'est un matheux. Un de mes amis, normalien, docteur et 3e à l'agreg de maths, s'est retrouvé en lycée. Une autre de mes amies, normalienne, docteur et agrége d'histoire, s'est retrouvée dans un établissement si pourri qu'elle a fait une dépression au bout de six mois. Encore une autre, en LM, s'est retrouvée dès l'année de stage à gérer des classes d'élèves avec des handicaps lourds. Je ne vais pas continuer indéfiniment la liste mais la plupart de ceux que je connais qui sont effectivement partis dans l'EN après l'agreg (la plupart évitent s'ils le peuvent), loin d'avoir un bon poste, ont rapidement démissionné.
Après avoir flingué les "vocations" à tous les niveaux , on va flinguer Normale Sup. Quel intérêt pour quelqu'un qui est capable de faire cette école de ne pas faire autre chose, puisqu'il n'y a plus de perspectives ? L'agreg, ça va être uniquement le débouché pour ceux qui sont déjà dans la "nasse", faute de pouvoir partir... Ou des reconversions comme moi , qui n'attend rien d'intéressant de l'EN, hormis un gagne-pain (au passage, je suis en collège REP , et pas près d'en bouger...)

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).
"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).
« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
plotch
Habitué du forum

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par plotch le Sam 18 Jan 2014 - 20:32
@kaneto a écrit:
@plotch a écrit:Je pense qu'ils exigent au moins 14 de moyenne sur l'ensemble des épreuves et au moins 16 aux écrits de physique.

Les notes du concours ne sont pas communiquées par les jurys à l'administration. Et c'est également pour cette raison que le jury d'agrégation de mathématiques fait rapidement disparaître le classement d'une session de l'agrégation externe de son site web, pour ne garder que la liste alphabétique des reçus.

Le rang à l'agrégation apparaît toute la carrière dans le dossier, et c'est un critère que regarde l'IG à chaque attribution d'un poste en CPGE dans de nombreuses matières. En physique les notes sont importantes également puisque le stage est donné lors de la proclamation des résultats.
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par e-Wanderer le Sam 18 Jan 2014 - 21:15
Je connais deux scientifiques qui ont eu tout de suite un poste dans de grosses prépas parisiennes (LLG et Saint-Louis, ce n'est pas tout à fait rien). Après, ils ont dû en revanche aller dans des établissements beaucoup plus modestes pour obtenir une Spé.

En Lettres, je connais des gens qui ont eu une prépa assez vite (après 3-4 ans de secondaire), mais ils avaient aussi des cursus très remarquables (rangs prestigieux aux concours, thèse...). Les profs dont j'ai moi-même suivi les cours en prépa n'avaient généralement pas de thèse, mais c'est une exigence qui semble se généraliser (en partie parce que les thésards, même excellents, ne trouvent pas facilement de poste en fac).
User17706
Enchanteur

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par User17706 le Sam 18 Jan 2014 - 21:17
Mais pourquoi a-t-on formé toutes ces élites dont on ne sait plus que faire? Very Happy

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par Bouboule le Sam 18 Jan 2014 - 22:26
@Sphinx a écrit:Je suis normalienne et 24e à l'agrégation. Je suis en collège. Idem pour ma trentaine de collègues dans la promo de cette année-là de la prépa agreg d'Ulm, dont une bonne partie grenouille d'ater en vacation pour éviter de se retrouver dans le secondaire.

Je connais une seule personne à qui le jury d'agreg a proposé une place en prépa directement après le concours. C'est un matheux. Un de mes amis, normalien, docteur et 3e à l'agreg de maths, s'est retrouvé en lycée. Une autre de mes amies, normalienne, docteur et agrége d'histoire, s'est retrouvée dans un établissement si pourri qu'elle a fait une dépression au bout de six mois. Encore une autre, en LM, s'est retrouvée dès l'année de stage à gérer des classes d'élèves avec des handicaps lourds. Je ne vais pas continuer indéfiniment la liste mais la plupart de ceux que je connais qui sont effectivement partis dans l'EN après l'agreg (la plupart évitent s'ils le peuvent), loin d'avoir un bon poste, ont rapidement démissionné.

Tous, vous avez fait un voeu du style "tout poste en prépa, France entière" ?
avatar
kaneto
Niveau 6

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par kaneto le Dim 19 Jan 2014 - 12:31
@plotch a écrit:Le rang à l'agrégation apparaît toute la carrière dans le dossier, et c'est un critère que regarde l'IG à chaque attribution d'un poste en CPGE dans de nombreuses matières.

Que ce soit un critère considéré par l'Inspection générale, c'est certain. Les notes du concours ne figurent cependant pas au dossier de l'administration. Et le rang au concours est bien souvent communiqué par l'agent lui-même lors de sa première inspection sur le formulaire de renseignements à compléter.
Contenu sponsorisé

Re: Normaliens, agrégation et classe prépa

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum