Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par John le Sam 18 Jan 2014 - 18:24

Dans son blog sur le site du Monde, Mara Goyet établit six arguments qui montre selon elle qu'il est juste et judicieux d'affecter les jeunes enseignants dans les établissements les plus difficiles. En voici un extrait :
4) La jeunesse, c'est aussi être bien plus libre de son temps, de son emploi du temps. On n'est pas encore obligé de sortir de sa salle en courant pour prendre trois moyens de transports différents et aller s'occuper de ses enfants. C'est la possibilité de rester au collège plus longtemps, d'y glander, de discuter, de vivre avec ses collègues en communauté (de sortir avec eux, de hanter le bar du coin, de faire des fêtes, de se rassembler, de faire les potaches, de déconner,  de déprimer, de dormir sur les canapés de la salle des profs, d'être un peu élève encore) ce qui est un soutien incomparable, un laboratoire d'inventivité, d'idées, de projets.  L'enseignement y est plus qu'ailleurs innovant, vivant, excellent. Tout ce dont un collège difficile a besoin.

5) En l'attente d'une véritable formation des professeurs digne de ce nom, les établissements difficiles vous apprennent, sur la tas, souvent dans la douleur, à peu près tout du métier. En accéléré. Une fois que vous êtes passé par là, vous savez presque tout faire : surveiller un couloir, faire cours, essayer de régler le chauffage, faire cesser un conflit au dernier rang, expliquer un mot difficile, lutter contre un néon récalcitrant, être sympa, ne pas être sympa, régler mille sortes de conflits différents. C'est aussi un haut lieu d'innovation et d'imagination. Une fois que vous avez compris qu'être enseignant ce n'est pas filer son cours à la becquée, il faut trouver, dans l'urgence, tous les moyens possibles pour faire le programme de manière inventive et pertinente. On tente, on essaie, on se plante, mais on continue et l'on finit par faire des cours originaux, étranges, qui passent.

6) Commencer par ce qui est difficile c'est aussi une éducation politique (vous confrontez vos convictions à votre expérience), humaine, personnelle (c'est vachement agréable, à 25 ans, de s'entendre dire que l'on est courageux, on a l'impression d'être un héros, ce qui n'est pas le propre du fonctionnariat). On apprend beaucoup. Sur tout. On grandit, mûrit, c'est une très belle phase de la vie. Bref, c'est une expérience initiatique, comme le tour du monde, comme gravir un sommet, faire Paris-Pékin à pied : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait. On est content, aussi, d'avoir plein de points (ceux que l'on a accumulés au fil des années, avec les bonifications liées à ce type d'établissement) et d'aller voir ce qui se passe ailleurs.
http://maragoyet.blog.lemonde.fr/2014/01/17/est-il-scandaleux-denvoyer-les-jeunes-enseignants-dans-les-colleges-difficiles/


Dernière édition par John le Sam 18 Jan 2014 - 18:26, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par yogi le Sam 18 Jan 2014 - 18:26

J'ai commencé dans des établissements difficiles;je ne me plaignais pas,j'avais la passion et la foi. Maintenant,je suis toujours dans des établissements difficiles et j'en suis fatiguée.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Nestya le Sam 18 Jan 2014 - 19:18

Une grande partie de ce qu'elle dit est vrai. J'ai appris beaucoup de choses en ZEP mais...je suis sortie de là complètement épuisée et démotivée avec l'impression d'être si peu utile. Et surtout, je n'avais pas signé pour ça car là où j'étais, enseigner ne représentait qu'une toute petite partie du travail. Il y avait d'autres urgences. Or si j'avais voulu être assistante sociale, c'est ce que j'aurais fait. Je voulais être professeur, c'est pour ça que j'ai passé le CAPES.
J'ai l'impression de revivre depuis que je suis sortie de ZEP et surtout, je réapprends à aimer mon métier.

Enseigner en ZEP, ok, il faut bien que certains s'y colle mais il faudrait avoir la possibilité de partir quand on en a marre. J'y suis restée 5 ans, j'ai eu le feu sacré pendant 2 ans, la 3ème année a été la plus difficile et j'ai fait les 2 dernières années en pilotage automatique. Les points après 5 ans en ZEP m'ont permis d'avoir ma mut mais ce n'est malheureusement pas le cas de tout le monde. Une de mes amies en est à sa 9ème année, elle demande sa mut sans succès chaque année. Bref il faudrait songer à faciliter davantage les mutations de ceux qui veulent partir.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par florestan le Sam 18 Jan 2014 - 19:36

Moi j'ai surtout l'impression d'en avoir ch..... Et d'avoir été horrifiée par les conditions de vie de pas mal d'élèves. en fait ce qui m'étonnait, ce n'était pas la violence des élèves des élèves mais le fait qu'ils ne le soient pas plus vu ce que certains avaient à subir. Mais en temps que prof , ça m'énervait le côté "on fait nos classes, on en ch... et on va se boire des bières après, on se raconte comment on a trop maté machin ou truc avec telle réplique bien sentie, on est des warriors" Je me suis tout le temps dit "m...... je sors de l'agrèg, je fais d'autres études, je veux pouvoir transmettre tranquillement mes connaissances sans avoir à régler des problèmes pendant vingt minutes avant de commencer. En fait je dois être trop fragile pour supporter la violence du milieu ( et je le répète , la violence ce sont les élèves qui la subissent bien avant nous, moi je regagnais au plus vite Paris et mon petit studio dès les cours finis).

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Pseudo le Sam 18 Jan 2014 - 19:39

Elle aurait pu défendre le service militaire en son temps avec les mêmes arguments. Ou le travail à l'usine des enfants.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par florestan le Sam 18 Jan 2014 - 19:41

@Pseudo a écrit:Elle aurait pu défendre le service militaire en son temps avec les mêmes arguments. Ou le travail à l'usine des enfants.

C'est exactement ça. C'est gonflant .

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Pseudo le Sam 18 Jan 2014 - 19:46

La vieillesse, c'est aussi être bien plus libre de son temps, de son emploi du temps. On n'est plus obligé de sortir de sa salle en courant pour prendre trois moyens de transports différents et aller s'occuper de ses enfants. C'est la possibilité de rester au collège plus longtemps, d'y glander, de discuter, de vivre avec ses collègues en communauté (de sortir avec eux, de hanter le bar du coin, de faire des fêtes, de se rassembler, de retrouver une vie d'étudiant, de déconner,  de déprimer, de dormir sur les canapés de la salle des profs, d'être déjà un peu en retraite) ce qui est un soutien incomparable, un bain de jouvence. L'enseignement y est plus qu'ailleurs innovant, vivant, excellent. Tout ce dont un collège difficile a besoin.

5) En l'attente d'une véritable seconde carrière des professeurs digne de ce nom, les établissements difficiles vous font retrouver vos difficultés et douleur des débuts. En mieux. En accéléré. Une fois que vous êtes passé par là, vous êtes mûr pour le départ : surveiller un couloir, faire cours, essayer de régler le chauffage, faire cesser un conflit au dernier rang, expliquer un mot difficile, lutter contre un néon récalcitrant, être sympa, ne pas être sympa, régler mille sortes de conflits différents. C'est aussi un haut lieu d'innovation et d'imagination. Vous allez pouvoir rester jeune et vert. Une fois que vous avez compris qu'être enseignant ce n'est plus filer son cours à la becquée, il faut trouver, dans l'urgence, tous les moyens possibles pour faire le programme de manière inventive et pertinente. On tente, on essaie, on se plante, mais on continue et l'on finit par faire des cours originaux, étranges, qui passent. C'est mieux que le soduku pour garder l'esprit alerte.

6) Finir par ce qui est difficile c'est aussi une éducation politique (vous confrontez vos convictions à votre expérience), humaine, personnelle (c'est vachement agréable, à 55 ans, de s'entendre dire que l'on est courageux, on a l'impression d'être un héros, ce qui n'est pas le propre du fonctionnariat). On apprend beaucoup. Sur tout. On s'assouplit, mûrit, c'est une très belle phase de la vie. Bref, c'est une expérience initiatique, comme le tour du monde, comme gravir un sommet, faire Paris-Pékin à pied : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait. On est content, aussi, d'avoir une prime de 100 euros environs et d'aller voir ce qui se passe à la retraite.


Dernière édition par Pseudo le Sam 18 Jan 2014 - 19:54, édité 2 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Ronin le Sam 18 Jan 2014 - 19:53

Elle a un certain talent pour le retournement de veste. Bobo-attitude.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Lefteris le Sam 18 Jan 2014 - 20:07

@Pseudo a écrit:La vieillesse, c'est aussi être bien plus libre de son temps, de son emploi du temps. On n'est plus obligé de sortir de sa salle en courant pour prendre trois moyens de transports différents et aller s'occuper de ses enfants. C'est la possibilité de rester au collège plus longtemps, d'y glander, de discuter, de vivre avec ses collègues en communauté (de sortir avec eux, de hanter le bar du coin, de faire des fêtes, de se rassembler, de retrouver une vie d'étudiant, de déconner,  de déprimer, de dormir sur les canapés de la salle des profs, d'être déjà un peu en retraite) ce qui est un soutien incomparable, un bain de jouvence. L'enseignement y est plus qu'ailleurs innovant, vivant, excellent. Tout ce dont un collège difficile a besoin.

5) En l'attente d'une véritable seconde carrière des professeurs digne de ce nom, les établissements difficiles vous font retrouver vos difficultés et douleur des débuts. En mieux. En accéléré. Une fois que vous êtes passé par là, vous êtes mûr pour le départ : surveiller un couloir, faire cours, essayer de régler le chauffage, faire cesser un conflit au dernier rang, expliquer un mot difficile, lutter contre un néon récalcitrant, être sympa, ne pas être sympa, régler mille sortes de conflits différents. C'est aussi un haut lieu d'innovation et d'imagination. Vous allez pouvoir rester jeune et vert. Une fois que vous avez compris qu'être enseignant ce n'est plus filer son cours à la becquée, il faut trouver, dans l'urgence, tous les moyens possibles pour faire le programme de manière inventive et pertinente. On tente, on essaie, on se plante, mais on continue et l'on finit par faire des cours originaux, étranges, qui passent. C'est mieux que le soduku pour garder l'esprit alerte.

6) Finir par ce qui est difficile c'est aussi une éducation politique (vous confrontez vos convictions à votre expérience), humaine, personnelle (c'est vachement agréable, à 55 ans, de s'entendre dire que l'on est courageux, on a l'impression d'être un héros, ce qui n'est pas le propre du fonctionnariat). On apprend beaucoup. Sur tout. On s'assouplit, mûrit, c'est une très belle phase de la vie. Bref, c'est une expérience initiatique, comme le tour du monde, comme gravir un sommet, faire Paris-Pékin à pied : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait. On est content, aussi, d'avoir une prime de 100 euros environs et d'aller voir ce qui se passe à la retraite.
 Very Happy  Bien vu
Moins bien vu , comparer une institution républicaine et le travail des enfants, en revanche.  Rolling Eyes 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Gryphe le Sam 18 Jan 2014 - 20:25

Je rêve ou ce n'est pas du tout ce qu'elle racontait il y a dix ans dans "Collèges de France" ?  scratch

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Pseudo le Sam 18 Jan 2014 - 20:28

@Lefteris a écrit:
 Very Happy  Bien vu
Moins  bien vu , comparer une institution républicaine et le travail des enfants, en revanche.  Rolling Eyes 

Je dis que ces arguments peuvent servir à tout ou presque. Peu importe que ce soit républicain oui pas. Le travail dans les mines, c'était formateur, on y apprenait la vie, la camaraderie, on se sentait un héros, patati patata

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Pseudo le Sam 18 Jan 2014 - 20:29

@Gryphe a écrit:Je rêve ou ce n'est pas du tout ce qu'elle racontait il y a dix ans dans "Collèges de France" ?  scratch

Alzheimer précoce ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par wanax le Sam 18 Jan 2014 - 20:30

@Pseudo a écrit:(...). C'est mieux que le soduku pour garder l'esprit alerte.
(...)
Pourriez-vous développer ?

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Oudemia le Sam 18 Jan 2014 - 20:34

Elle-même était particulièrement soulagée, bien que un peu honteuse si je me souviens bien, d'entrer enfin dans un établissement "facile" (elle l'a raconté dans un livre, peut-être Tombeau pour le collège).

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Pseudo le Sam 18 Jan 2014 - 20:34

@wanax a écrit:
@Pseudo a écrit:(...). C'est mieux que le soduku pour garder l'esprit alerte.
(...)
Pourriez-vous développer ?

Plait-il ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Pseudo le Sam 18 Jan 2014 - 20:46

Janne a écrit:Si c'est si beau, si tout, qu'elle y aille.

Elle explique quand même, dans le reste de son billet que, quand même, elle se le sent moyen.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Babayaga le Sam 18 Jan 2014 - 20:48

.


Dernière édition par Baba le Lun 10 Fév 2014 - 17:27, édité 1 fois

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par yogi le Sam 18 Jan 2014 - 21:04

Baba a écrit:Oui. Bon. Comme d'autres, j'ai commencé en ZEP. Le problème c'est aussi et surtout que 9 ans plus tard j'y suis encore. Avec 3 enfants de plus, le temps de transport inchangé. Non seulement le public n'est pas facile, mais en plus on nous fait bosser dans un endroit pourri mal chauffé qui sent mauvais.
Oui j'ai beaucoup appris, mais maintenant je m'use et je me désinvestis.
Il y a deux ans je regardais encore les programmes de l'agreg pour booster un peu ma carrière.
Maintenant je regarde les programmes des concours pour une reconversion.
On nous pousse vers la sortie.

TOUT PAREIL MEME MEME!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par PauvreYorick le Sam 18 Jan 2014 - 21:08

@Pseudo a écrit:
@wanax a écrit:
@Pseudo a écrit:(...). C'est mieux que le soduku pour garder l'esprit alerte.
(...)
Pourriez-vous développer ?

Plait-il ?
Le soduku est une figure de trampoline, non ?

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Pseudo le Sam 18 Jan 2014 - 21:15

@PauvreYorick a écrit:
@Pseudo a écrit:
@wanax a écrit:
Pourriez-vous développer ?

Plait-il ?
Le soduku est une figure de trampoline, non ?

ah !J'ai inversé le u et le o ! Sudoku !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Raoul Volfoni le Sam 18 Jan 2014 - 21:26

Mouais. Je n'ai fait qu'un an en ZEP, j'en ai effectivement chié sur le moment et encore après... et non, je ne suis pas contente de l'avoir fait. J'y ai été brisée, et je ne pense pas y avoir appris grand-chose.
Moi aussi, on m'avait dit qu'en ZEP, l'ambiance est super, qu'il y a beaucoup de solidarité, qu'on va boire des coups avec les collègues... Légende urbaine, oui !

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par John le Sam 18 Jan 2014 - 21:34

@PauvreYorick a écrit:
@Pseudo a écrit:
@wanax a écrit:
@Pseudo a écrit:(...). C'est mieux que le soduku pour garder l'esprit alerte.
(...)
Pourriez-vous développer ?
Plait-il ?
Le soduku est une figure de trampoline, non ?
Mais c'est lié, car la ZEP permet de rebondir de plus belle professeur 

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mara Goyet : Affecter les jeunes enseignants en ZEP, "c'est une expérience initiatique [...] : on en chie sur le moment mais on est content de l'avoir fait."

Message par Leclochard le Sam 18 Jan 2014 - 21:51

@Pseudo a écrit:
@PauvreYorick a écrit:
@Pseudo a écrit:

Plait-il ?
Le soduku est une figure de trampoline, non ?

ah !J'ai inversé le u et le o ! Sudoku !

Je préfère ton soduku qui me fait bien rire.  Laughing 

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum