Pour la méthode syllabique (Mariane)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pour la méthode syllabique (Mariane)

Message par adelaideaugusta le Dim 19 Jan 2014 - 19:12

@doublecasquette a écrit:Ah vous voyez qu'il y a autre chose à faire qu'apprendre à déchiffrer tous les sons !

"Pierre a reçu trois sachets de six images. Il en donne quatre qu'il a en double à son camarade Cyril et range les autres dans son album. Combien d'images Pierre range-t-il dans son album ?"

C'est pour le CE1, ou le CE2 ??

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour la méthode syllabique (Mariane)

Message par doublecasquette le Dim 19 Jan 2014 - 19:18

@adelaideaugusta a écrit:
@doublecasquette a écrit:Ah vous voyez qu'il y a autre chose à faire qu'apprendre à déchiffrer tous les sons !

"Pierre a reçu trois sachets de six images. Il en donne quatre qu'il a en double à son camarade Cyril et range les autres dans son album. Combien d'images Pierre range-t-il dans son album ?"

C'est pour le CE1, ou le CE2 ??
Je ne sais pas, je l'ai inventé en l'écrivant... CE1 avec une question intermédiaire pour aider au raisonnement (Combien Pierre reçoit-il d'images ?), peut-être.
Cela dépend si c'est une évaluation ou une situation d'apprentissage.
Si c'est une situation d'apprentissage, ça peut être envisagé dès la fin de GS  Laughing  ... avec du matériel. Fin de CP, si on se contente de dessiner au tableau avant de demander aux élèves les écritures mathématiques correspondants aux calculs effectués concrètement. Milieu de CE1, si le maître est présent et aide les élèves à s'orienter mais dessine le moins possible. CE2, si c'est une évaluation.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour la méthode syllabique (Mariane)

Message par fran24 le Lun 20 Jan 2014 - 19:46

@doublecasquette a écrit:
@Ronin a écrit:On est bien d'accord, il faut virer les CPC, IEN et autres formateurs à la noix et construire une vraie formation sur la lecture-écriture en formation initiale. Pas un truc merdique de trois heures mais un vrai cours de trente ou quarante heures. Le reste, rythmes, zep, redoublement ou autre c'est secondaire en comparaison.

C'est sûr.
Après, on fait une deuxième session de trente à quarante heures sur "le développement de l'enfant de deux à sept ans" et on vire tous ceux qui prennent l'École Maternelle pour l'antichambre du Musée d'Art Moderne et pour une usine à cases.
Il restera encore largement assez de temps pour faire une troisième session de trente à quarante heures sur l'apprentissage du calcul et de la numération et une autre pour la grammaire et l'orthographe.
Encore trente à quarante heures pour l'histoire, même chose pour la géographie, même chose pour les sciences de la vie et de la terre. Puis trente à quarante pour la musique, trente à quarante pour les arts visuels (mais des vraies, pas des gâches pour placer les copains), trente à quarante pour l'EPS.
Et on pourra enfin partir sur des bases saines.  Wink 

 yesyes  yesyes 
DC au ministère! Je vote pour cette formation !



fran24
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour la méthode syllabique (Mariane)

Message par adelaideaugusta le Lun 20 Jan 2014 - 22:18

@Bussy a écrit:
@Provence a écrit:
@phi a écrit:Oui mais ça n'arrivera pas si on continue à expliquer aux zentils PE qu'ils doivent "faire à leur sauce" en "prenant ce qui est bon à prendre dans chaque méthode". Ni tant qu'on continuera à dire partout que c'est trop difficile pour les petits CP d'apprendre à lire avant le CE1 et que donc c'est au CE1 qu'on doit voir les "sons complexes" (et encore, les sons complexes pour les CPC de ma circonscription, c'est "on, an, in"... "ail, eil, euil" ça relève du CE2  professeur  )

Pour le moment on explique aux enseignants qu'ils doivent faire ba be bi bo bu le matin en CP, ban, ben, bon, bin, bun en CE1 (Bail, beil, bouil en CE2 ? En 6ème on devrait pouvoir arriver à "la maîtrise partielle des correspondance graphophonologique" à ce rythme effectivement) et l'après midi lecture offerte et analyse d'inférences pour tout le monde.

Ce faisant, les grands pros ont donc l'impression d'avoir pris tout ce qu'il y avait de bon dans "la syllabique" (le code, à coup de tableaux de syllabes, qui sont à relire le soir dans les classes d'à côté, ce qui fait que certains gosses les apprennent par cœur sans rien piger)  et dans la globale (le "sens" à coup de séances d'une dizaine d'heures sur le moindre album jeunesse à te dégouter n'importe qui de la lecture)

On leur rappelle aussi que "le redoublement ne sert à rien" et effectivement, si c'est pour faire 2 ans de suite "babebibobu" ça n'est sans doute pas plus efficace que l'attaque trempette de magicarpe.

Cette année, je tente un atelier "écriture des sons complexes" avec les 6e.  pale  Ils ne savent pas tous les écrire ou ils les confondent.

Les deux tiers de mes 6e ne savent pas orthographier les mots contenant "-eil, -euille...".  Six confondent "eu" et "au".  Ils ne connaissaient pas, pour la plupart, les règles de position. Je passe un temps fou à reprendre ces bases avec eux.

Cet après-midi, faisant de l'aide aux devoirs, j'ai eu à m'occuper de deux petits garçons de CP, dont un petit Russe à l'air très vif, que je ne connaissais pas. L'autre était probablement Algérien.

Ils avaient de la lecture : j'ai trouvé que les mots à lire étaient très difficiles; ils ont lu alternativement pas trop mal la liste de mots à revoir, mais en lisant de façon hachée, en s'arrêtant entre les syllabes..
J'ai fait une petite incursion sur la liste de mots pour les prochains jours (sur une feuille polycopiée); là, protestations :"Mais on les a pas encore lus, ces mots là" ; le petit Yegor a bien voulu essayer, mais ce n'était même pas ânonner, c'était n'importe quoi !!!
Intriguée, j'ai regardé le début du cahier : c'était "Justine et Compagnie" !! (Méthode à fort départ global). Le cauchemar que ma famille a vécu à cause entre autre de cette méthode m'est revenu, et j'étais vraiment mal !
J'ai repris les premières pages : "Justine est une petite fille de six ans. La semaine prochaine, elle entrera à la grande école".
Avec ce débit haché si caractéristique des enfants qui ont appris par coeur un texte, et le recrachent sans le lire. Ils l'ont sans doute tant répété que cela a bien marché.
Les choses ont commencé à se corser dès la deuxième leçon : "Aujourd'hui, mardi, la maman de Justine lui a acheté un beau cartable rouge, une trousse et des feutres". Yegor a bien voulu essayer : il a lu carnaval au lieu de cartable.
Troisième leçon : il lit mardi au lieu de mercredi, carnaval, long arrêt sur "ours", puis deux tentatives : "oui", "aussi".

Je suis allée chercher Léo et Léa qui traîne à plusieurs exemplaires dans un placard : j'ai commencé à leur montrer les premières pages : Omar avait du mal à lire les mots les plus simples, idem pour Yegor.

Et pour terminer, une dame de l'aide (ancienne institutrice de maternelle )à laquelle j'ai parlé de ce problème m'a achevée : "J'ai parlé à la maîtresse de ces enfants. Elle m'a dit qu'ils n'avaient pas de problème particulier, et que de toute façon , ils avaient deux ans pour apprendre à lire."


_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour la méthode syllabique (Mariane)

Message par User5899 le Lun 20 Jan 2014 - 22:21

@adelaideaugusta a écrit:
@Bussy a écrit:
@Provence a écrit:

Cette année, je tente un atelier "écriture des sons complexes" avec les 6e.  pale  Ils ne savent pas tous les écrire ou ils les confondent.

Les deux tiers de mes 6e ne savent pas orthographier les mots contenant "-eil, -euille...".  Six confondent "eu" et "au".  Ils ne connaissaient pas, pour la plupart, les règles de position. Je passe un temps fou à reprendre ces bases avec eux.

Cet après-midi, faisant de l'aide aux devoirs, j'ai eu à m'occuper de deux petits garçons de CP, dont un petit Russe à l'air très vif, que je ne connaissais pas. L'autre était probablement Algérien.

Ils avaient de la lecture : j'ai trouvé que les mots à lire étaient très difficiles; ils ont lu alternativement pas trop mal la liste de mots à revoir, mais en lisant de façon hachée, en s'arrêtant entre les syllabes..
J'ai fait une petite incursion sur la liste de mots pour les prochains jours (sur une feuille polycopiée); là, protestations :"Mais on les a pas encore lus, ces mots là" ; le petit Yegor a bien voulu essayer, mais ce n'était même pas ânonner, c'était n'importe quoi !!!
Intriguée, j'ai regardé le début du cahier : c'était "Justine et Compagnie" !! (Méthode à fort départ global). Le cauchemar que ma famille a vécu à cause entre autre de cette méthode m'est revenu, et j'étais vraiment mal !
J'ai repris les premières pages : "Justine   est    une   petite   fille   de   six ans. La   semaine   prochaine, elle   entrera  à la  grande  école".
Avec ce débit haché si caractéristique des enfants qui ont appris par coeur un texte, et le recrachent sans le lire. Ils l'ont sans doute tant répété que cela a bien marché.
Les choses ont commencé à se corser dès la deuxième leçon : "Aujourd'hui, mardi, la maman de Justine lui a acheté un beau cartable rouge, une trousse et des feutres". Yegor a bien voulu essayer : il a lu carnaval au lieu de cartable.
Troisième leçon : il lit mardi au lieu de mercredi, carnaval, long arrêt sur "ours", puis deux tentatives : "oui", "aussi".

Je suis allée chercher Léo et Léa qui traîne à plusieurs exemplaires dans un placard : j'ai commencé à leur montrer les premières pages : Omar avait du mal à lire les mots les plus simples, idem pour Yegor.

Et pour terminer, une dame de l'aide (ancienne institutrice de maternelle )à laquelle j'ai parlé de ce problème m'a achevée : "J'ai parlé à la maîtresse de ces enfants. Elle m'a dit qu'ils n'avaient pas de problème particulier, et que de toute façon , ils avaient deux ans pour apprendre à lire."

Révocation pour mise en danger du développement d'enfants confiés.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour la méthode syllabique (Mariane)

Message par adelaideaugusta le Lun 20 Jan 2014 - 22:29

Cripure a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:
@Bussy a écrit:

Les deux tiers de mes 6e ne savent pas orthographier les mots contenant "-eil, -euille...".  Six confondent "eu" et "au".  Ils ne connaissaient pas, pour la plupart, les règles de position. Je passe un temps fou à reprendre ces bases avec eux.

Cet après-midi, faisant de l'aide aux devoirs, j'ai eu à m'occuper de deux petits garçons de CP, dont un petit Russe à l'air très vif, que je ne connaissais pas. L'autre était probablement Algérien.

Ils avaient de la lecture : j'ai trouvé que les mots à lire étaient très difficiles; ils ont lu alternativement pas trop mal la liste de mots à revoir, mais en lisant de façon hachée, en s'arrêtant entre les syllabes..
J'ai fait une petite incursion sur la liste de mots pour les prochains jours (sur une feuille polycopiée); là, protestations :"Mais on les a pas encore lus, ces mots là" ; le petit Yegor a bien voulu essayer, mais ce n'était même pas ânonner, c'était n'importe quoi !!!
Intriguée, j'ai regardé le début du cahier : c'était "Justine et Compagnie" !! (Méthode à fort départ global). Le cauchemar que ma famille a vécu à cause entre autre de cette méthode m'est revenu, et j'étais vraiment mal !
J'ai repris les premières pages : "Justine   est    une   petite   fille   de   six ans. La   semaine   prochaine, elle   entrera  à la  grande  école".
Avec ce débit haché si caractéristique des enfants qui ont appris par coeur un texte, et le recrachent sans le lire. Ils l'ont sans doute tant répété que cela a bien marché.
Les choses ont commencé à se corser dès la deuxième leçon : "Aujourd'hui, mardi, la maman de Justine lui a acheté un beau cartable rouge, une trousse et des feutres". Yegor a bien voulu essayer : il a lu carnaval au lieu de cartable.
Troisième leçon : il lit mardi au lieu de mercredi, carnaval, long arrêt sur "ours", puis deux tentatives : "oui", "aussi".

Je suis allée chercher Léo et Léa qui traîne à plusieurs exemplaires dans un placard : j'ai commencé à leur montrer les premières pages : Omar avait du mal à lire les mots les plus simples, idem pour Yegor.

Et pour terminer, une dame de l'aide (ancienne institutrice de maternelle )à laquelle j'ai parlé de ce problème m'a achevée : "J'ai parlé à la maîtresse de ces enfants. Elle m'a dit qu'ils n'avaient pas de problème particulier, et que de toute façon , ils avaient deux ans pour apprendre à lire."

Révocation pour mise en danger du développement d'enfants confiés.

C'est moi qui suit révoquée ??? Embarassed humhum scratch 

Blague à part, que me conseillez-vous ??

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour la méthode syllabique (Mariane)

Message par Moonchild le Lun 20 Jan 2014 - 22:33

@adelaideaugusta a écrit:Blague à part, que me conseillez-vous ??
Vu la situation, un Xanax ou un Lexomil...

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour la méthode syllabique (Mariane)

Message par adelaideaugusta le Lun 20 Jan 2014 - 22:49

@Moonchild a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:Blague à part, que me conseillez-vous ??
Vu la situation, un Xanax ou un Lexomil...

Merci, en attendant mieux, j'ai préparé un demi Imovane.(5 heures de sommeil assuré). A utiliser avec modération: tous ces produits sont mauvais pour la mémoire. Nous en sommes de gros consommateurs.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour la méthode syllabique (Mariane)

Message par User5899 le Jeu 23 Jan 2014 - 16:33

@adelaideaugusta a écrit:
Cripure a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:

Cet après-midi, faisant de l'aide aux devoirs, j'ai eu à m'occuper de deux petits garçons de CP, dont un petit Russe à l'air très vif, que je ne connaissais pas. L'autre était probablement Algérien.

Ils avaient de la lecture : j'ai trouvé que les mots à lire étaient très difficiles; ils ont lu alternativement pas trop mal la liste de mots à revoir, mais en lisant de façon hachée, en s'arrêtant entre les syllabes..
J'ai fait une petite incursion sur la liste de mots pour les prochains jours (sur une feuille polycopiée); là, protestations :"Mais on les a pas encore lus, ces mots là" ; le petit Yegor a bien voulu essayer, mais ce n'était même pas ânonner, c'était n'importe quoi !!!
Intriguée, j'ai regardé le début du cahier : c'était "Justine et Compagnie" !! (Méthode à fort départ global). Le cauchemar que ma famille a vécu à cause entre autre de cette méthode m'est revenu, et j'étais vraiment mal !
J'ai repris les premières pages : "Justine   est    une   petite   fille   de   six ans. La   semaine   prochaine, elle   entrera  à la  grande  école".
Avec ce débit haché si caractéristique des enfants qui ont appris par coeur un texte, et le recrachent sans le lire. Ils l'ont sans doute tant répété que cela a bien marché.
Les choses ont commencé à se corser dès la deuxième leçon : "Aujourd'hui, mardi, la maman de Justine lui a acheté un beau cartable rouge, une trousse et des feutres". Yegor a bien voulu essayer : il a lu carnaval au lieu de cartable.
Troisième leçon : il lit mardi au lieu de mercredi, carnaval, long arrêt sur "ours", puis deux tentatives : "oui", "aussi".

Je suis allée chercher Léo et Léa qui traîne à plusieurs exemplaires dans un placard : j'ai commencé à leur montrer les premières pages : Omar avait du mal à lire les mots les plus simples, idem pour Yegor.

Et pour terminer, une dame de l'aide (ancienne institutrice de maternelle )à laquelle j'ai parlé de ce problème m'a achevée : "J'ai parlé à la maîtresse de ces enfants. Elle m'a dit qu'ils n'avaient pas de problème particulier, et que de toute façon , ils avaient deux ans pour apprendre à lire."

Révocation pour mise en danger du développement d'enfants confiés.

C'est moi qui suis révoquée ??? Embarassed humhum scratch 

Blague à part, que me conseillez-vous ??
Ben non, ce n'est pas vous, enfin !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour la méthode syllabique (Mariane)

Message par Celadon le Jeu 23 Jan 2014 - 16:42

Prends ton Léo et Léa et redémarre tout à zéro. Ils s'y retrouveront à la fin de l'année, crois-moi. Peu importe si la maîtresse prétend que c'est grâce à sa foutue méthode. Tu auras contribué à en sauver deux, même clandestinement.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour la méthode syllabique (Mariane)

Message par adelaideaugusta le Jeu 23 Jan 2014 - 16:51

@Celadon a écrit:Prends ton Léo et Léa et redémarre tout à zéro. Ils s'y retrouveront à la fin de l'année, crois-moi. Peu importe si la maîtresse prétend que c'est grâce à sa foutue méthode. Tu auras contribué à en sauver deux, même clandestinement.

Celadon, je te remercie de ton soutien, ainsi que Cripure. Le paquet est prêt pour la maman. Avec un cahier de brouillon pour écrire.

Je ne sais si je pourrai sauver l'autre petit.
Il me reste à concocter une lettre pour la maman russe qui ne parle quasiment pas le français. Il y a une soeur au collège qui pourra peut-être l'aider.
En fait, je ne m'occupe pas de ces deux enfants, mais j'ai réussi à voir la maman russe à la sortie à 18 h 30.
Le petit Yégor m'a dit, voyant qu'il arrivait à lire les premières pages de Léo et Léa, l'air tout heureux : "Mais je vais apprendre à lire !"
Qui n'a pas ressenti cette souffrance de ces enfants qui mettent un temps fou à essayer de "lire" (ils en sont absolument incapables !!!) quelques lignes ne peut rien comprendre.
Il me faut 5 minutes quand je m'occupe d'un nouvel enfant, que ce soit à n'importe quel niveau, pour voir s'il sait lire !!!
Ce n'est pas sorcier : pour voir si un enfant sait lire, il suffit de le faire lire.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum