Salaire insuffisant quand on débute ?

Page 2 sur 27 Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Pseudo le Sam 25 Jan 2014 - 11:45

@Chirimoya a écrit:Comment fais-tu pour avoir 1700€ ??? J'en aurais rêvé en tant que débutante  Shocked 
ça fait 8 ans que j'enseigne et si je compare, je n'ai en gros que mille euros de plus que toi  humhum
As-tu pensé à faire une demande de logement réservé aux enseignants? (loyers beaucoup moins chers), à faire du covoiturage? Ton conjoint doit bien toucher quelque chose aussi?

Plains toi ! 19 ans après ma première rentrée je n'ai que 500 euros de plus que Haldedrude.

Financièrement, la seule période où je m'en suis sortie, c'était quand je vivais avec mon dernier ex, qui gagnait un peu moins que moi, mais on arrivait à partir en vacances, et à épargner. Cette période fût courte dans ma vie. Sinon, j'ai l'impression de mener une vie d'étudiante fauchée à perpétuité. Sauf que quand j'étais étudiante, je pensais que ca ne durerait pas !
Et bizarrement, la période la plus difficile fût quand j'ai commencé à travailler, alors que je vivais précédemment au RMI, c'est dire ! Plus d'aide, tout à payer avec un salaire de misère, les déménagements et trajets rendus nécessaires par mon stage, puis mes postes de tzr.  J'ai mis des années à stabiliser un temps soi peu ma situation financière, à m'en remettre. Avant de replonger à la faveur d'une séparation.

Désormais, je traite le tout avec mépris : je n'ai même pas sur mon compte de quoi me faire enterrer dans le carré des indigents. Bah, je m'en tape !

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par lilicheng le Sam 25 Jan 2014 - 11:48

Haldetrude a écrit:Je suis à l'échelon 4, je touche 1740 euros net. Ça fait 4 ans que j'enseigne. J

échelon 6 après presque 10 ans et je touche 1770 net et mon conjoint est au chômage...sans une plombe heures sup on ne s'en sortirait pas.Quant à gagner 2700 dans 10 ans (donc si je calcule bien 3, 4 années de plus que moi) c'est des conneries...à moins d'être agrégé.
Moi aussi comme d'autres j'ai commencé à 1300 et des poussières pour un niveau bac +3 officiel (mais officieux la plupart nous étions Bac +4,5).
ça fait quelques années que je commence à me dire qu'il faut vraiment être maso à bosser comme des tarés we compris pour ce salaire  Rolling Eyes

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Nestya le Sam 25 Jan 2014 - 11:48

Bizarrement, quand j'ai commencé en 2004 avec 1400€, j'avais la vie beaucoup plus facile. Je parvenais à faire des économies, à me faire des petits plaisirs.
Aujourd'hui, à l'échelon 6, les fins de mois sont très raides. J'ai l'impression que la vie est beaucoup plus chère.
Et puis...tout augmente sauf les salaires. Mes factures EDF ont triplé depuis mon année de neotit!  affraid 

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par B-Becker le Sam 25 Jan 2014 - 11:48

Ma première paye a aussi été de 1300 euros, les suivantes pas beaucoup plus élevées. Je me suis pourtant senti beaucoup mieux loti que lorsque j'étais étudiant.

Entre les aides de la CAF, les possibles revenus de ton conjoint (qu'il bosse le samedi ou qu'il donne des cours...) ou la bourse s'il est boursier, tu frôles les 2000 euros mensuels. A deux, je suis désolé, mais il va falloir penser à mieux vous organiser. Faire des concessions, réduire le train de vie, changer de voiture, de logement, d'abonnements, ... Pour les imprévus, ta banque peut sans doute t'avancer quelques centaines d'euros en 3x sans frais.

Combien de couples au smic touchent 2000 euros à deux ? Je ne parle pas de qualité de vie mais numériquement, -400, je ne trouve pas ça normal. Et je le répète, pour les besoins d'argent temporaire, la banque est là pour ça.

B-Becker
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Aemilia le Sam 25 Jan 2014 - 11:50

Haldetrude a écrit:
@Aemilia a écrit:Question bête : comment fais-tu tes comptes ?
Je parviens à gérer mon budget au plus juste en tâchant de tout prévoir. Je me sers du petit logiciel Maxicompte et dès que mon salaire tombe, je rentre toutes mes dépenses du mois.
Quand j'étais stagiaire, je gagnais, comme toi 1700€, nous avons vécu à 2 plusieurs années sur mon seul salaire. Aujourd'hui encore, même avec mes heures sup, je me force à ne garder "que" 1700€ sur mon compte au début du mois, le reste étant épargné.
Exemple de budget pour le mois :

Spoiler:
Remboursement prêt immo : 660€
Chauffage gaz : 130€
EDF : 60€
Eau : 30€
Internet + téléphones : 50€
Mutuelle (je ne suis pas à la MGEN) : 80€
Frais bancaires : 10€
Courses : 4X90 = 360€
Essence = 200€

TOTAL : 1580€

Je "valide" chaque somme en ajustant au centime près dès que je fais effectivement la dépense. Il reste une centaine d'euros de "bonus". C'est effectivement très juste. Chaque mois cette somme est soit épargnée, soit tout de même dépensée en "extra" (imprévus, dépenses de santé, cadeaux...)

Je paie tout ce qui est assurances, impôts etc. en une seule fois, au moment où ça tombe, en puisant dans l'épargne accumulée à cet effet.

Pendant des années donc, nous avons été très raisonnables (pas de ciné, pas de sorties, pas de vacances...). Quand mon conjoint ramène quelque chose (vacations, cachet artistique...) cela n'est du coup que du bonus, et c'est là qu'on se fait plaisir.
Maintenant je dois avouer que nous sommes beaucoup plus libres, avec mes HSA et un petit revenu régulier de sa part.

Tu as bien raison de faire ça mais quand je vois ce qu'il te reste à la fin du mois j'appelle ça survivre plutôt que vivre. Je n'accepte pas le fait d'avoir passé un concours difficile, de bosser tous mes weekends, d'être venue m'enterrer dans un trou que je n'ai pas choisi, si c'est pour me refuser tout loisir ou tout plaisir. Je ne l'accepte pas mais pourtant c'est le cas, donc je me retrouve dans la mouise !

Oui, enfin là j'ai montré comme je m'en sortais avec 1700€ (ce qui n'a été réellement le cas que pour mon année de stage) et surtout à deux sur un seul salaire !
Dès que mon conjoint s'est mis à ramener un peu (ne serait-ce que 300€ par mois), ça a grandement simplifié les choses.
Tu remarqueras aussi que nous sommes propriétaires, et ça, c'est une joie et un luxe qui nous contente plus que n'importe quel autre plaisir Smile

_________________
Professeur de lettres classiques déclassée

Mon blog "culture et humeurs, humour et coups de coeur" : https://fortyfiveweeks.wordpress.com/

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par nova32 le Sam 25 Jan 2014 - 11:52

@Aemilia a écrit:
Haldetrude a écrit:
@Aemilia a écrit:Question bête : comment fais-tu tes comptes ?
Je parviens à gérer mon budget au plus juste en tâchant de tout prévoir. Je me sers du petit logiciel Maxicompte et dès que mon salaire tombe, je rentre toutes mes dépenses du mois.
Quand j'étais stagiaire, je gagnais, comme toi 1700€, nous avons vécu à 2 plusieurs années sur mon seul salaire. Aujourd'hui encore, même avec mes heures sup, je me force à ne garder "que" 1700€ sur mon compte au début du mois, le reste étant épargné.
Exemple de budget pour le mois :

Spoiler:
Remboursement prêt immo : 660€
Chauffage gaz : 130€
EDF : 60€
Eau : 30€
Internet + téléphones : 50€
Mutuelle (je ne suis pas à la MGEN) : 80€
Frais bancaires : 10€
Courses : 4X90 = 360€
Essence = 200€

TOTAL : 1580€

Je "valide" chaque somme en ajustant au centime près dès que je fais effectivement la dépense. Il reste une centaine d'euros de "bonus". C'est effectivement très juste. Chaque mois cette somme est soit épargnée, soit tout de même dépensée en "extra" (imprévus, dépenses de santé, cadeaux...)

Je paie tout ce qui est assurances, impôts etc. en une seule fois, au moment où ça tombe, en puisant dans l'épargne accumulée à cet effet.

Pendant des années donc, nous avons été très raisonnables (pas de ciné, pas de sorties, pas de vacances...). Quand mon conjoint ramène quelque chose (vacations, cachet artistique...) cela n'est du coup que du bonus, et c'est là qu'on se fait plaisir.
Maintenant je dois avouer que nous sommes beaucoup plus libres, avec mes HSA et un petit revenu régulier de sa part.

Tu as bien raison de faire ça mais quand je vois ce qu'il te reste à la fin du mois j'appelle ça survivre plutôt que vivre. Je n'accepte pas le fait d'avoir passé un concours difficile, de bosser tous mes weekends, d'être venue m'enterrer dans un trou que je n'ai pas choisi, si c'est pour me refuser tout loisir ou tout plaisir. Je ne l'accepte pas mais pourtant c'est le cas, donc je me retrouve dans la mouise !

Oui, enfin là j'ai montré comme je m'en sortais avec 1700€ (ce qui n'a été réellement le cas que pour mon année de stage) et surtout à deux sur un seul salaire !
Dès que mon conjoint s'est mis à ramener un peu (ne serait-ce que 300€ par mois), ça a grandement simplifié les choses.
Tu remarqueras aussi que nous sommes propriétaires, et ça, c'est une joie et un luxe qui nous contente plus que n'importe quel autre plaisir Smile

A condition d'avoir le logement payé. Parce que sinon, entre le crédit, les travaux divers et les impôts exorbitants ici, mes fins de mois seraient bien plus faciles en étant locataire...

nova32
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Artysia le Sam 25 Jan 2014 - 11:55

@Chirimoya a écrit:Comment fais-tu pour avoir 1700€ ??? J'en aurais rêvé en tant que débutante  Shocked 
ça fait 8 ans que j'enseigne et si je compare, je n'ai en gros que mille euros de plus que toi  humhum
As-tu pensé à faire une demande de logement réservé aux enseignants? (loyers beaucoup moins chers), à faire du covoiturage? Ton conjoint doit bien toucher quelque chose aussi?

Je trouve ça fatiguant quand même de venir baver sur les salaires des "débutants" suite aux réformes ! Faire un stage à 18h c'est quand même bien lourd à gérer en début de carrière et il est tout de même logique d'être rémunéré à hauteur de ce qu'on fait !
Et pénible aussi de dire qu'on gagne 2700 nets après 8 ans d'expérience dans l'EN. Il faut préciser son corps, ses primes et HS...

Courage Haldetrude, moi aussi le mois a été très très dur... notamment avec 900 euros d'assurance à payer :s

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par *Fifi* le Sam 25 Jan 2014 - 11:57

@Chirimoya a écrit:Comment fais-tu pour avoir 1700€ ??? J'en aurais rêvé en tant que débutante  Shocked 
Je ne suis pas sûre que tu aurais rêvé de commencer à temps complet + 1/2journée de formation par semaine, si ?

On ne peut tout de même pas demander à un débutant de travailler à temps plein ou quasi (cas des stagiaires des dernières années) et de gagner un mi-temps, non ?  furieux 
Bref, on ne peut pas comparer les salaires des "débutants". Il faut parler par échelon, corps et heures sup. (ce qui permettra en outre de ne pas dire qu'un prof lambda gagne 2700e après 8 ans de carrière !).

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Isis39 le Sam 25 Jan 2014 - 11:59

J'ai 20 ans d'ancienneté (je suis certifiée) et j'arrive à 2600 € en étant hors classe, prof principale de 3e et avec 1 HSA.
Alors qui arrive à 2700 avec 7 ans d'ancienneté ??

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Pseudo le Sam 25 Jan 2014 - 11:59

@B-Becker a écrit:Ma première paye a aussi été de 1300 euros, les suivantes pas beaucoup plus élevées. Je me suis pourtant senti beaucoup mieux loti que lorsque j'étais étudiant.

Entre les aides de la CAF, les possibles revenus de ton conjoint (qu'il bosse le samedi ou qu'il donne des cours...) ou la bourse s'il est boursier, tu frôles les 2000 euros mensuels. A deux, je suis désolé, mais il va falloir penser à mieux vous organiser. Faire des concessions, réduire le train de vie, changer de voiture, de logement, d'abonnements, ... Pour les imprévus, ta banque peut sans doute t'avancer quelques centaines d'euros en 3x sans frais.

Combien de couples au smic touchent 2000 euros à deux ? Je ne parle pas de qualité de vie mais numériquement, -400, je ne trouve pas ça normal. Et je le répète, pour les besoins d'argent temporaire, la banque est là pour ça.

Voilà ! On tient la solution ! C'est vrai que personne n'y a songé. Il suffit d'un peu d''organisation, d'astuce et d'espièglerie, et on y arriver, bien sûr. Merci B-Becker.  fleurs 
Ca me rappelle Coluche : "écrivez-nous pour nous dire ce qui vous manque, on vous expliquera comment vous en passer".
N'empêche, avoir un job de cadre A et devoir "s'organiser" pour vivre à minima, faire des concessions du genre abonnement à 30 euros ou à 49, habiter un gourbi ou un appart potable, se soigner ou s'habiller, désolée, hein, ça pue la défaite. Pi c'est tout.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par lilicheng le Sam 25 Jan 2014 - 12:11

@Artysia a écrit:
Je trouve ça fatiguant quand même de venir baver sur les salaires des "débutants" suite aux réformes ! Faire un stage à 18h c'est quand même bien lourd à gérer en début de carrière et il est tout de même logique d'être rémunéré à hauteur de ce qu'on fait !
Et pénible aussi de dire qu'on gagne 2700 nets après 8 ans d'expérience dans l'EN. Il faut préciser son corps, ses primes et HS...

[mode vieille prof aigrie on ]
et moi je trouve ça aussi un peu fatiguant de lire ces derniers temps les plaintes des "débutants" qui oublient que des "anciens" gagnent peu ou prou comme eux après 10 ans des loyaux services.Quant aux 18 heures, c'était aussi notre cas (quand on avait eu la joie d'avoir fait quelques remplacements) plus la journée de formation IUFMesque tous les 15 jours ou la semaine parfois.
Désolée mais j'ai plus empathie pour ceux qui galèrent après 10/20 ans de service parce que seul(es), mères célibataires etc.. que pour les nouveaux qui savaient, j'ose l'espérer, ce qui les attendait (et je ne parle pas de la prime de 1500 dure à digérer) en passant le concours.
ll me semble (mais je peux me tromper bien sûr) qu'il y a 10, 20 ans on passait le concours par goût du métier (vu le salaire ridicule) je ne suis pas sûre que ce soit le cas aujourd'hui..
[mode vieille prof aigrie off]

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Ragnetrude le Sam 25 Jan 2014 - 12:12

@B-Becker a écrit:Ma première paye a aussi été de 1300 euros, les suivantes pas beaucoup plus élevées. Je me suis pourtant senti beaucoup mieux loti que lorsque j'étais étudiant.

Entre les aides de la CAF, les possibles revenus de ton conjoint (qu'il bosse le samedi ou qu'il donne des cours...) ou la bourse s'il est boursier, tu frôles les 2000 euros mensuels. A deux, je suis désolé, mais il va falloir penser à mieux vous organiser. Faire des concessions, réduire le train de vie, changer de voiture, de logement, d'abonnements, ... Pour les imprévus, ta banque peut sans doute t'avancer quelques centaines d'euros en 3x sans frais.

Combien de couples au smic touchent 2000 euros à deux ? Je ne parle pas de qualité de vie mais numériquement, -400, je ne trouve pas ça normal. Et je le répète, pour les besoins d'argent temporaire, la banque est là pour ça.

Je me doutais qu'il allait y avoir des réactions de ce type. Ce que je déplore c'est pas d'être pauvre, c'est d'avoir un si faible train de vie comparé au niveau d'étude, au temps de travail effectif et à l'acceptation d'une mutation dans un endroit que l'on a pas choisi. Je vois autour de moi des gens qui ont fait moins d'études, qui sont restés dans leur "pays natal" au milieu de leurs amis, et qui avec des aides s'en sortent aussi bien que moi. Tant mieux pour eux (je suis pas du genre à vouloir que les gens soient plus malheureux que moi pour me sentir bien). Il y a quand même un réel problème de rémunération dans ce boulot, sinon comment expliquer qu'avec un tel chômage il y ait si peu de candidats pour faire prof ?

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par celitian le Sam 25 Jan 2014 - 12:12

@B-Becker a écrit:Combien de couples au smic touchent 2000 euros à deux ? Je ne parle pas de qualité de vie mais numériquement, -400, je ne trouve pas ça normal. Et je le répète, pour les besoins d'argent temporaire, la banque est là pour ça.

Tu oublies qu'un couple au SMIC ne paye pas d'IR, a la prime pour l'emploi, a peut-être l'APL alors qu'un célibataire avec 1 700€ ne se trouve absolument pas dans les mêmes conditions.


celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par MarieL le Sam 25 Jan 2014 - 12:14

Haldetrude a écrit:
@Aemilia a écrit:Question bête : comment fais-tu tes comptes ?
Je parviens à gérer mon budget au plus juste en tâchant de tout prévoir. Je me sers du petit logiciel Maxicompte et dès que mon salaire tombe, je rentre toutes mes dépenses du mois.
Quand j'étais stagiaire, je gagnais, comme toi 1700€, nous avons vécu à 2 plusieurs années sur mon seul salaire. Aujourd'hui encore, même avec mes heures sup, je me force à ne garder "que" 1700€ sur mon compte au début du mois, le reste étant épargné.
Exemple de budget pour le mois :

Spoiler:
Remboursement prêt immo : 660€
Chauffage gaz : 130€
EDF : 60€
Eau : 30€
Internet + téléphones : 50€
Mutuelle (je ne suis pas à la MGEN) : 80€
Frais bancaires : 10€
Courses : 4X90 = 360€
Essence = 200€

TOTAL : 1580€

Je "valide" chaque somme en ajustant au centime près dès que je fais effectivement la dépense. Il reste une centaine d'euros de "bonus". C'est effectivement très juste. Chaque mois cette somme est soit épargnée, soit tout de même dépensée en "extra" (imprévus, dépenses de santé, cadeaux...)

Je paie tout ce qui est assurances, impôts etc. en une seule fois, au moment où ça tombe, en puisant dans l'épargne accumulée à cet effet.

Pendant des années donc, nous avons été très raisonnables (pas de ciné, pas de sorties, pas de vacances...). Quand mon conjoint ramène quelque chose (vacations, cachet artistique...) cela n'est du coup que du bonus, et c'est là qu'on se fait plaisir.
Maintenant je dois avouer que nous sommes beaucoup plus libres, avec mes HSA et un petit revenu régulier de sa part.

Tu as bien raison de faire ça mais quand je vois ce qu'il te reste à la fin du mois j'appelle ça survivre plutôt que vivre. Je n'accepte pas le fait d'avoir passé un concours difficile, de bosser tous mes weekends, d'être venue m'enterrer dans un trou que je n'ai pas choisi, si c'est pour me refuser tout loisir ou tout plaisir. Je ne l'accepte pas mais pourtant c'est le cas, donc je me retrouve dans la mouise !

Je comprends l'amertume, surtout quand les coups durs s'accumulent, mais c'est surtout parce que vous vivez à deux sur un salaire et sans réserve pour les mauvaises surprises que c'est difficile.
Ensuite, dire que les enseignants ne sont pas payés à hauteur de leur investissement et de leurs études, je crois que personne ne dira le contraire ici.
Cela doit dépendre du caractère de chacun mais j'ai toujours prévu les dépenses obligatoires avant de penser loisir et plaisir, alors certes j'ai dû compter pendant des années mais arrive tout de même un moment où les prélèvements inattendus ne nous mettent plus dans la mouise.
Evidemment quand on est déjà en négatif c'est impossible, mais dès que votre situation s'améliorera (heures supp. ponctuelles, petit boulot, ...) un petit truc, un peu contraignant au début mais qui laisse ensuite l'esprit libre face aux mauvaises surprises, c'est de diviser les dépenses annuelles par 10 et non par 12.

Je ne devrais pas peut-être, mais quand même, entre nous, on travaille beaucoup aussi parce qu'on aime enseigner et le faire bien, mettre directement cela en parallèle avec le fait d'être peu payé, c'est juste parce que là tu en as marre, n'est-ce pas ?

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Ragnetrude le Sam 25 Jan 2014 - 12:14

@Pseudo a écrit:Voilà ! On tient la solution ! C'est vrai que personne n'y a songé. Il suffit d'un peu d''organisation, d'astuce et d'espièglerie, et on y arriver, bien sûr. Merci B-Becker.  fleurs 
Ca me rappelle Coluche : "écrivez-nous pour nous dire ce qui vous manque, on vous expliquera comment vous en passer".
N'empêche, avoir un job de cadre A et devoir "s'organiser" pour vivre à minima, faire des concessions du genre abonnement à 30 euros ou à 49, habiter un gourbi ou un appart potable, se soigner ou s'habiller, désolée, hein, ça pue la défaite. Pi c'est tout.
 topela 

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Ragnetrude le Sam 25 Jan 2014 - 12:16

@lilicheng a écrit:
@Artysia a écrit:
Je trouve ça fatiguant quand même de venir baver sur les salaires des "débutants" suite aux réformes ! Faire un stage à 18h c'est quand même bien lourd à gérer en début de carrière et il est tout de même logique d'être rémunéré à hauteur de ce qu'on fait !
Et pénible aussi de dire qu'on gagne 2700 nets après 8 ans d'expérience dans l'EN. Il faut préciser son corps, ses primes et HS...

[mode vieille prof aigrie on ]
et moi je trouve ça aussi un peu fatiguant de lire ces derniers temps les plaintes des "débutants" qui oublient que des "anciens" gagnent peu ou prou comme eux après 10 ans des loyaux services.Quant aux 18 heures, c'était aussi notre cas (quand on avait eu la joie d'avoir fait quelques remplacements) plus la journée de formation IUFMesque tous les 15 jours ou la semaine parfois.
Désolée mais j'ai plus empathie pour ceux qui galèrent après 10/20 ans de service parce que seul(es), mères célibataires etc.. que pour les nouveaux qui savaient, j'ose l'espérer, ce qui les attendait (et je ne parle pas de la prime de 1500 dure à digérer) en passant le concours.
ll me semble (mais je peux me tromper bien sûr) qu'il y a 10, 20 ans on passait le concours par goût du métier (vu le salaire ridicule) je ne suis pas sûre que ce soit le cas aujourd'hui..
[mode vieille prof aigrie off]

Je te rassure, il n'y a que les premiers échelons qui ont été revalorisés, ensuite on est payés pareil que vous : donc dans 10 ans, après avoir été une débutante aigrie je serai une vieille prof aigrie sans problème !

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par lilicheng le Sam 25 Jan 2014 - 12:17

Axel a écrit:
Haldetrude a écrit:
@Aemilia a écrit:Question bête : comment fais-tu tes comptes ?
Je parviens à gérer mon budget au plus juste en tâchant de tout prévoir. Je me sers du petit logiciel Maxicompte et dès que mon salaire tombe, je rentre toutes mes dépenses du mois.
Quand j'étais stagiaire, je gagnais, comme toi 1700€, nous avons vécu à 2 plusieurs années sur mon seul salaire. Aujourd'hui encore, même avec mes heures sup, je me force à ne garder "que" 1700€ sur mon compte au début du mois, le reste étant épargné.
Exemple de budget pour le mois :

Spoiler:
Remboursement prêt immo : 660€
Chauffage gaz : 130€
EDF : 60€
Eau : 30€
Internet + téléphones : 50€
Mutuelle (je ne suis pas à la MGEN) : 80€
Frais bancaires : 10€
Courses : 4X90 = 360€
Essence = 200€

TOTAL : 1580€

Je "valide" chaque somme en ajustant au centime près dès que je fais effectivement la dépense. Il reste une centaine d'euros de "bonus". C'est effectivement très juste. Chaque mois cette somme est soit épargnée, soit tout de même dépensée en "extra" (imprévus, dépenses de santé, cadeaux...)

Je paie tout ce qui est assurances, impôts etc. en une seule fois, au moment où ça tombe, en puisant dans l'épargne accumulée à cet effet.

Pendant des années donc, nous avons été très raisonnables (pas de ciné, pas de sorties, pas de vacances...). Quand mon conjoint ramène quelque chose (vacations, cachet artistique...) cela n'est du coup que du bonus, et c'est là qu'on se fait plaisir.
Maintenant je dois avouer que nous sommes beaucoup plus libres, avec mes HSA et un petit revenu régulier de sa part.

Tu as bien raison de faire ça mais quand je vois ce qu'il te reste à la fin du mois j'appelle ça survivre plutôt que vivre. Je n'accepte pas le fait d'avoir passé un concours difficile, de bosser tous mes weekends, d'être venue m'enterrer dans un trou que je n'ai pas choisi, si c'est pour me refuser tout loisir ou tout plaisir. Je ne l'accepte pas mais pourtant c'est le cas, donc je me retrouve dans la mouise !

Je comprends l'amertume, surtout quand les coups durs s'accumulent, mais c'est surtout parce que vous vivez à deux sur un salaire et sans réserve pour les mauvaises surprises que c'est difficile.
Ensuite, dire que les enseignants ne sont pas payés à hauteur de leur investissement et de leurs études, je crois que personne ne dira le contraire ici.
Cela doit dépendre du caractère de chacun mais j'ai toujours prévu les dépenses obligatoires avant de penser loisir et plaisir, alors certes j'ai dû compter pendant des années mais arrive tout de même un moment où les prélèvements inattendus ne nous mettent plus dans la mouise.
Evidemment quand on est déjà en négatif c'est impossible, mais dès que votre situation s'améliorera (heures supp. ponctuelles, petit boulot, ...) un petit truc, un peu contraignant au début mais qui laisse ensuite l'esprit libre face aux mauvaises surprises, c'est de diviser les dépenses annuelles par 10 et non par 12.

Je ne devrais pas peut-être, mais quand même, entre nous, on travaille beaucoup aussi parce qu'on aime enseigner et le faire bien, mettre directement cela en parallèle avec le fait d'être peu payé, c'est juste parce que là tu en as marre, n'est-ce pas ?

+10

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par B-Becker le Sam 25 Jan 2014 - 12:18

@Pseudo a écrit:N'empêche, avoir un job de cadre A et devoir "s'organiser" pour vivre à minima, faire des concessions du genre abonnement à 30 euros ou à 49, habiter un gourbi ou un appart potable, se soigner ou s'habiller, désolée, hein, ça pue la défaite. Pi c'est tout.
Tu déformes la réalité. D'une part, si tu voulais faire fortune, il ne fallait pas devenir cadre de la fonction publique française. D'autre part, il ne s'agit pas "d'être cadre A et de devoir vivre a minima", il s'agit "d'être cadre A, d'avoir un conjoint étudiant et de devoir vivre a minima". Il me semble que ça change tout. Alors oui, au risque de choquer, il faut adapter son train de vie à ses revenus et anticiper si l'on ne veut pas se retrouver à -400... avec 2000 euros mensuels à deux, ça me parait gérable.

B-Becker
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par lilicheng le Sam 25 Jan 2014 - 12:22

Haldetrude a écrit:[
Je te rassure, il n'y a que les premiers échelons qui ont été revalorisés, ensuite on est payés pareil que vous : donc dans 10 ans, après avoir été une débutante aigrie je serai une vieille prof aigrie sans problème !

ce n'est pas une question d'être rassurée, Haldetrude, encore une fois je sais ce que c'est d'avoir des soucis de fric, crois moi, je compatis.Le truc qui me "hérisse le poil' c'est le fait que les "petits nouveaux" soient à ce point surpris d'une chose que tout le monde dénonce depuis pas mal de temps.et à passer un concours aussi difficile, il vaut mieux se renseigner sur les suites sous peine de grosses déconvenues  humhum 

lilicheng
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Artysia le Sam 25 Jan 2014 - 12:22

Haldetrude a écrit:
@lilicheng a écrit:
@Artysia a écrit:
Je trouve ça fatiguant quand même de venir baver sur les salaires des "débutants" suite aux réformes ! Faire un stage à 18h c'est quand même bien lourd à gérer en début de carrière et il est tout de même logique d'être rémunéré à hauteur de ce qu'on fait !
Et pénible aussi de dire qu'on gagne 2700 nets après 8 ans d'expérience dans l'EN. Il faut préciser son corps, ses primes et HS...

[mode vieille prof aigrie on ]
et moi je trouve ça aussi un peu fatiguant de lire ces derniers temps les plaintes des "débutants" qui oublient que des "anciens" gagnent peu ou prou comme eux après 10 ans des loyaux services.Quant aux 18 heures, c'était aussi notre cas (quand on avait eu la joie d'avoir fait quelques remplacements) plus la journée de formation IUFMesque tous les 15 jours ou la semaine parfois.
Désolée mais j'ai plus empathie pour ceux qui galèrent après 10/20 ans de service parce que seul(es), mères célibataires etc.. que pour les nouveaux qui savaient, j'ose l'espérer, ce qui les attendait (et je ne parle pas de la prime de 1500 dure à digérer) en passant le concours.
ll me semble (mais je peux me tromper bien sûr) qu'il y a 10, 20 ans on passait le concours par goût du métier (vu le salaire ridicule) je ne suis pas sûre que ce soit le cas aujourd'hui..
[mode vieille prof aigrie off]

Je te rassure, il n'y a que les premiers échelons qui ont été revalorisés, ensuite on est payés pareil que vous : donc dans 10 ans, après avoir été une débutante aigrie je serai une vieille prof aigrie sans problème !

Nous avons absolument la même évolution de salaire, alors désolée de te dire ça mais j'ai choisi ce métier par goût et non pour une prime de 1500 euros (imposable). Croire que les nouveaux enseignants le sont par appât du gain est juste hallucinant !

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Ragnetrude le Sam 25 Jan 2014 - 12:24

Axel a écrit:Je ne devrais pas peut-être, mais quand même, entre nous, on travaille beaucoup aussi parce qu'on aime enseigner et le faire bien, mettre directement cela en parallèle avec le fait d'être peu payé, c'est juste parce que là tu en as marre, n'est-ce pas ?

Oui c'est ce que j'ai dit : j'en ai marre ! Je sais aussi que c'est dans mon intérêt pour être bien en classe de bien préparer mes cours.

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Lefteris le Sam 25 Jan 2014 - 12:27

Haldetrude a écrit:
@B-Becker a écrit:Ma première paye a aussi été de 1300 euros, les suivantes pas beaucoup plus élevées. Je me suis pourtant senti beaucoup mieux loti que lorsque j'étais étudiant.

Entre les aides de la CAF, les possibles revenus de ton conjoint (qu'il bosse le samedi ou qu'il donne des cours...) ou la bourse s'il est boursier, tu frôles les 2000 euros mensuels. A deux, je suis désolé, mais il va falloir penser à mieux vous organiser. Faire des concessions, réduire le train de vie, changer de voiture, de logement, d'abonnements, ... Pour les imprévus, ta banque peut sans doute t'avancer quelques centaines d'euros en 3x sans frais.

Combien de couples au smic touchent 2000 euros à deux ? Je ne parle pas de qualité de vie mais numériquement, -400, je ne trouve pas ça normal. Et je le répète, pour les besoins d'argent temporaire, la banque est là pour ça.

Je me doutais qu'il allait y avoir des réactions de ce type. Ce que je déplore c'est pas d'être pauvre, c'est d'avoir un si faible train de vie comparé au niveau d'étude, au temps de travail effectif et à l'acceptation d'une mutation dans un endroit que l'on a pas choisi. Je vois autour de moi des gens qui ont fait moins d'études, qui sont restés dans leur "pays natal" au milieu de leurs amis, et qui avec des aides s'en sortent aussi bien que moi. Tant mieux pour eux (je suis pas du genre à vouloir que les gens soient plus malheureux que moi pour me sentir bien). Il y a quand même un réel problème de rémunération dans ce boulot, sinon comment expliquer qu'avec un tel chômage il y ait si peu de candidats pour faire prof ?
Tout à fait d'accord avec toi. On ne vit pas de la vocation, surtout avec les conditions extrêmement dégradées de travail, les charges qui s'accumulent , les menaces sur la qualité de vie en plus  (ça commence avec le rognage d'août, les rattrapages le mercredi, etc.) et le statut.
Je suis rentré enseignant au-delà du 10ème échelon (reclassement, j'étais cadre A), rapidement au 11ème, à côté de chez moi automatiquement  puis agrégé, mais jamais je ne l'aurais fait sinon.Les traitements, les perspectives de carrière  sont un pur scandale, une honte.  Même là, j'ai longuement hésité, démissionné une première fois, avant de m'y résoudre pour raisons personnelles, mais si j'étais jeune, jamais je ne  perdrais 5 à 6 ans minimum s comme j'en vois pour me retrouver là...
Ca fait une sacrée débauche d'énergie pour se retrouver salarié pauvre dans un département pourrave parfois et avec un métier dont l'intérêt laisse à désirer dans beaucoup d'établissements.

Il faut s'attendre à ne trouver que des enseignants par "vocation", puisque c'est la version ministérielle, donc pas assez ...


Dernière édition par Lefteris le Sam 25 Jan 2014 - 12:29, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par celitian le Sam 25 Jan 2014 - 12:28

@lilicheng a écrit:[mode vieille prof aigrie on ]
et moi je trouve ça aussi un peu fatiguant de lire ces derniers temps les plaintes des "débutants" qui oublient que des "anciens" gagnent peu ou prou comme eux après 10 ans des loyaux services.Quant aux 18 heures, c'était aussi notre cas (quand on avait eu la joie d'avoir fait quelques remplacements) plus la journée de formation IUFMesque tous les 15 jours ou la semaine parfois.
Désolée mais j'ai plus empathie pour ceux qui galèrent après 10/20 ans de service parce que seul(es), mères célibataires etc.. que pour les nouveaux qui savaient, j'ose l'espérer, ce qui les attendait (et je ne parle pas de la prime de 1500 dure à digérer) en passant le concours.
ll me semble (mais je peux me tromper bien sûr) qu'il y a 10, 20 ans on passait le concours par goût du métier (vu le salaire ridicule) je ne suis pas sûre que ce soit le cas aujourd'hui.. [mode vieille prof aigrie off]

Mais les vieux profs connaissaient aussi la manière dont leur salaire allait évoluer.


C'est faux car tu ne prends pas en compte le coût de la vie qui a explosé.
J'ai commencé en 1994 et, sans aucune aide, j'ai réussi à acheter seule un appartement dans le 92 (à 5 stations de Montparnasse) et ce, au bout de 3 ans d'ancienneté et j'avais aussi une voiture achetée neuve.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Ragnetrude le Sam 25 Jan 2014 - 12:29

Donc une fois qu'on a eu le concours il est interdit de se plaindre pour tout le reste de notre carrière, que ce soit pour le salaire ou les mutations, parce qu'on était censés savoir...
Quand j'étais étudiante, 1500 euros ça me paraissait énorme, mais je n'avais pas conscience de tout ce que ça impliquait : plus aucune aide, des impôts divers, une voiture à entretenir, des frais de déménagement les deux premières années...
Effectivement on est presque deux sur ce salaire mais je ne crois pas que j'y gagnerais beaucoup en étant toute seule.

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par Paratge le Sam 25 Jan 2014 - 12:32

@Lefteris a écrit:
Tout à fait d'accord avec toi. On ne vit pas de la vocation, surtout avec les conditions extrêmement dégradées de travail, les charges qui s'accumulent , les menaces sur la qualité de vie en plus  (ça commence avec le rognage d'août, les rattrapages le mercredi, etc.) et le statut.
Je suis rentré enseignant au-delà du 10e échelon (reclassement, j'étais cadre A), rapidement au 11e, à côté de chez moi automatiquement  puis agrégé, mais jamais je ne l'aurais fait sinon.Les traitements, les perspectives de carrière  sont un pur scandale, une honte.  Même là, j'ai longuement hésité, démissionné une première fois, avant de m'y résoudre pour raisons personnelles, mais si j'étais jeune, jamais je ne  perdrais 5 à 6 ans minimum s comme j'en vois pour me retrouver là...
Ça fait une sacrée débauche d'énergie pour se retrouver salarié pauvre dans un département pourrave parfois et avec un métier dont l'intérêt laisse à désirer dans beaucoup d'établissements.

Bien dit ! veneration 

Oser répandre l'idée que nous exerçons un sacerdoce et qu'on devrait s'estimer heureux en plus d'être payés, est tout bonnement écœurant.





Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Salaire insuffisant quand on débute ?

Message par lalilala le Sam 25 Jan 2014 - 12:34

Haldetrude a écrit:Donc une fois qu'on a eu le concours il est interdit de se plaindre pour tout le reste de notre carrière, que ce soit pour le salaire ou les mutations, parce qu'on était censés savoir...
Quand j'étais étudiante, 1500 euros ça me paraissait énorme, mais je n'avais pas conscience de tout ce que ça impliquait : plus aucune aide, des impôts divers, une voiture à entretenir, des frais de déménagement les deux premières années...
Effectivement on est presque deux sur ce salaire mais je ne crois pas que j'y gagnerais beaucoup en étant toute seule.

Voilà, tu as bien résumé. Vive la mentalité EN  Rolling Eyes 

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 27 Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum