Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Luigi_B le Ven 28 Fév 2014 - 22:24

Dans la même veine :

Bernard Girard a écrit:Mais le rêve de beaucoup, même chez des enseignants « de gauche », n’est-il pas finalement que l’enseignement secondaire redevienne ce qu’il était à son origine : un enseignement de classe ?

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/journal.histoire/2014/02/28/rythmes-scolaires-programmes-statut-des-profs-la-refondation-enterree-232401

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Milady de Winter le Sam 1 Mar 2014 - 5:23

@Luigi_B a écrit:Dans la même veine :

Bernard Girard a écrit:Mais le rêve de beaucoup, même chez des enseignants « de gauche », n’est-il pas finalement que l’enseignement secondaire redevienne ce qu’il était à son origine : un enseignement de classe ?

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/journal.histoire/2014/02/28/rythmes-scolaires-programmes-statut-des-profs-la-refondation-enterree-232401

Si même le SGEN (parce que ce Girard-là, ça ne m'étonnerait pas qu'il y soit) lâche Peillon…

Milady de Winter
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Docteur OX le Sam 1 Mar 2014 - 9:26

Réaction de Michel Delord dans les commentaires:

L’instruction n’a pas pour but de transmettre des valeurs, elle pour objet de donner des connaissances qui permettent à celui qui les reçoit de s’émanciper, c’est-à-dire de construire son rapport au monde de façon autonome. Cela suffit-il, sûrement pas, mais cela est nécessaire. Ce que les pédagogistes oublient.
Acquérir des connaissances est difficile et le rôle du maître est d’aider les élèves à franchir les obstacles de la connaissances, non à lisser le chemin. Pourtant la mode est au lissage, ce qui conduit les élèves à ne pas savoir grand’chose. Et on s’en satisfait pourvu qu’il y ait de la réussite scolaire. Mais c’est quoi la réussite scolaire ? L’exemple du baccalauréat TS de 2014 est intéressant. Une épreuve de mathématiques qui n’était qu’une forme de mépris pour les candidats, qui permettait aisément d’avoir 15 sans connaître beaucoup de mathématiques et d’envoyer nombre de reçus se casser les dents à l’université, non parce qu’ils sont bêtes mais parce qu’on ne leur a pas appris grand’chose. L’évolution des programmes de mathématiques, la discipline que j’ai enseignée pendant trente cinq ans, est emblématique de la dégradation de l’enseignement. De plus en plus vide, voire faux.
Vous posez la question : quoi transmettre ? question essentielle. On dit que les savoirs évoluent, ce qui est vrai, mais pour comprendre cette évolution, il faut s’appuyer sur ce qu’on peut appeler des savoirs pérennes, savoirs qu’on ne peut ignorer si on veut comprendre la science d’aujourd’hui.
Quant à relier les connaissances les unes aux autres, je l’ai appris au lycée dans les années cinquante. On ne parlait pas d’interdisciplinarité mais on savait faire se rencontrer les disciplines. Aujourd’hui, on se contente de distribuer aux élèves des bribes de savoir en espérant qu’ils sauront les restituer dans les examens. Triste.
Les pédagogistes sont de gauche, du moins ils le croient, mais en déconnectant, au nom de la centralité de l’élève, la pédagogie des contenus, en substituant aux difficultés liées aux contenus (les obstacles épistémologiques de Bachelard) des difficultés inventées par leurs théories, ils s’opposent à la transmission de ces savoirs.
Ils ont oublié que la pédagogie n’a de sens que si elles s’appuie sur les contenus enseignés.
Que la droite et l’extrême-droite récupèrent le discours antipédagogiste, ce n’est pas une raison pour abandonner la critique contre le pédagogisme, non pour le plaisir de critiquer les hommes, mais démonter un certain nombre d’erreurs quant au développement de l’enseignement aujourd’hui.
Pour une critique du pédagogisme, je renvoie à l’un de mes anciens textes : http://michel.delord.free.fr/rb/rb-illu_activism.pdf

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par retraitée le Sam 1 Mar 2014 - 14:46

@Milady de Winter a écrit:
@Luigi_B a écrit:Dans la même veine :

Bernard Girard a écrit:Mais le rêve de beaucoup, même chez des enseignants « de gauche », n’est-il pas finalement que l’enseignement secondaire redevienne ce qu’il était à son origine : un enseignement de classe ?

http://blogs.rue89.nouvelobs.com/journal.histoire/2014/02/28/rythmes-scolaires-programmes-statut-des-profs-la-refondation-enterree-232401

Si même le SGEN (parce que ce Girard-là, ça ne m'étonnerait pas qu'il y soit) lâche Peillon…

Il le lâche parce que la réforme ne va pas assez loin?

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Igniatius le Dim 2 Mar 2014 - 15:40

@Docteur OX a écrit:Réaction de Michel Delord dans les commentaires:

L’instruction n’a pas pour but de transmettre des valeurs, elle pour objet de donner des connaissances qui permettent à celui qui les reçoit de s’émanciper, c’est-à-dire de construire son rapport au monde de façon autonome. Cela suffit-il, sûrement pas, mais cela est nécessaire. Ce que les pédagogistes oublient.
Acquérir des connaissances est difficile et le rôle du maître est d’aider les élèves à franchir les obstacles de la connaissances, non à lisser le chemin. Pourtant la mode est au lissage, ce qui conduit les élèves à ne pas savoir grand’chose. Et on s’en satisfait pourvu qu’il y ait de la réussite scolaire. Mais c’est quoi la réussite scolaire ? L’exemple du baccalauréat TS de 2014 est intéressant. Une épreuve de mathématiques qui n’était qu’une forme de mépris pour les candidats, qui permettait aisément d’avoir 15 sans connaître beaucoup de mathématiques et d’envoyer nombre de reçus se casser les dents à l’université, non parce qu’ils sont bêtes mais parce qu’on ne leur a pas appris grand’chose. L’évolution des programmes de mathématiques, la discipline que j’ai enseignée pendant trente cinq ans, est emblématique de la dégradation de l’enseignement. De plus en plus vide, voire faux.
Vous posez la question : quoi transmettre ? question essentielle. On dit que les savoirs évoluent, ce qui est vrai, mais pour comprendre cette évolution, il faut s’appuyer sur ce qu’on peut appeler des savoirs pérennes, savoirs qu’on ne peut ignorer si on veut comprendre la science d’aujourd’hui.
Quant à relier les connaissances les unes aux autres, je l’ai appris au lycée dans les années cinquante. On ne parlait pas d’interdisciplinarité mais on savait faire se rencontrer les disciplines. Aujourd’hui, on se contente de distribuer aux élèves des bribes de savoir en espérant qu’ils sauront les restituer dans les examens. Triste.
Les pédagogistes sont de gauche, du moins ils le croient, mais en déconnectant, au nom de la centralité de l’élève, la pédagogie des contenus, en substituant aux difficultés liées aux contenus (les obstacles épistémologiques de Bachelard) des difficultés inventées par leurs théories, ils s’opposent à la transmission de ces savoirs.
Ils ont oublié que la pédagogie n’a de sens que si elles s’appuie sur les contenus enseignés.
Que la droite et l’extrême-droite récupèrent le discours antipédagogiste, ce n’est pas une raison pour abandonner la critique contre le pédagogisme, non pour le plaisir de critiquer les hommes, mais démonter un certain nombre d’erreurs quant au développement de l’enseignement aujourd’hui.
Pour une critique du pédagogisme, je renvoie à l’un de mes anciens textes : http://michel.delord.free.fr/rb/rb-illu_activism.pdf

En tant qu'enseignant, et plus particulièrement de maths, je ne peux qu'abonder à 100% dans le sens de cette intervention : les maths ont été définitivement vidées de leur essence.
Il faudra bcp de travail et de temps pour revenir à un enseignement sérieux.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Anaxagore le Dim 2 Mar 2014 - 18:12

@Docteur OX a écrit:Réaction de Michel Delord dans les commentaires:

L’instruction n’a pas pour but de transmettre des valeurs, elle pour objet de donner des connaissances qui permettent à celui qui les reçoit de s’émanciper, c’est-à-dire de construire son rapport au monde de façon autonome. Cela suffit-il, sûrement pas, mais cela est nécessaire. Ce que les pédagogistes oublient.
Acquérir des connaissances est difficile et le rôle du maître est d’aider les élèves à franchir les obstacles de la connaissances, non à lisser le chemin. Pourtant la mode est au lissage, ce qui conduit les élèves à ne pas savoir grand’chose. Et on s’en satisfait pourvu qu’il y ait de la réussite scolaire. Mais c’est quoi la réussite scolaire ? L’exemple du baccalauréat TS de 2014 est intéressant. Une épreuve de mathématiques qui n’était qu’une forme de mépris pour les candidats, qui permettait aisément d’avoir 15 sans connaître beaucoup de mathématiques et d’envoyer nombre de reçus se casser les dents à l’université, non parce qu’ils sont bêtes mais parce qu’on ne leur a pas appris grand’chose. L’évolution des programmes de mathématiques, la discipline que j’ai enseignée pendant trente cinq ans, est emblématique de la dégradation de l’enseignement. De plus en plus vide, voire faux.
Vous posez la question : quoi transmettre ? question essentielle. On dit que les savoirs évoluent, ce qui est vrai, mais pour comprendre cette évolution, il faut s’appuyer sur ce qu’on peut appeler des savoirs pérennes, savoirs qu’on ne peut ignorer si on veut comprendre la science d’aujourd’hui.
Quant à relier les connaissances les unes aux autres, je l’ai appris au lycée dans les années cinquante. On ne parlait pas d’interdisciplinarité mais on savait faire se rencontrer les disciplines. Aujourd’hui, on se contente de distribuer aux élèves des bribes de savoir en espérant qu’ils sauront les restituer dans les examens. Triste.
Les pédagogistes sont de gauche, du moins ils le croient, mais en déconnectant, au nom de la centralité de l’élève, la pédagogie des contenus, en substituant aux difficultés liées aux contenus (les obstacles épistémologiques de Bachelard) des difficultés inventées par leurs théories, ils s’opposent à la transmission de ces savoirs.
Ils ont oublié que la pédagogie n’a de sens que si elles s’appuie sur les contenus enseignés.
Que la droite et l’extrême-droite récupèrent le discours antipédagogiste, ce n’est pas une raison pour abandonner la critique contre le pédagogisme, non pour le plaisir de critiquer les hommes, mais démonter un certain nombre d’erreurs quant au développement de l’enseignement aujourd’hui.
Pour une critique du pédagogisme, je renvoie à l’un de mes anciens textes : http://michel.delord.free.fr/rb/rb-illu_activism.pdf

C'est une réaction de Rudolf Bkouche.

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par coindeparadis le Dim 2 Mar 2014 - 18:19

"L’école publique y est décrite comme totalement à la dérive : il n’y a plus de maîtres, plus de classes, plus d’autorité, plus de savoir et une sorte de propagande gaucho-bobo effrénée y étend son emprise. Tous les poncifs y passent : l’apprentissage de la lecture compromis par les mauvaises méthodes, l’orthographe abandonnée, les règles de grammaire bafouées, les œuvres littéraires remplacées par l’étude du gansta rap et celle du « schéma actanciel », les IUFM acteurs du désastre constructionniste"
Je suis tout à fait d'accord ! Et pourtant je vote à gauche (la vraie pas le PS).

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Docteur OX le Dim 2 Mar 2014 - 18:40

@Anaxagore a écrit:
@Docteur OX a écrit:Réaction de Michel Delord dans les commentaires:

L’instruction n’a pas pour but de transmettre des valeurs, elle pour objet de donner des connaissances qui permettent à celui qui les reçoit de s’émanciper, c’est-à-dire de construire son rapport au monde de façon autonome. Cela suffit-il, sûrement pas, mais cela est nécessaire. Ce que les pédagogistes oublient.
Acquérir des connaissances est difficile et le rôle du maître est d’aider les élèves à franchir les obstacles de la connaissances, non à lisser le chemin. Pourtant la mode est au lissage, ce qui conduit les élèves à ne pas savoir grand’chose. Et on s’en satisfait pourvu qu’il y ait de la réussite scolaire. Mais c’est quoi la réussite scolaire ? L’exemple du baccalauréat TS de 2014 est intéressant. Une épreuve de mathématiques qui n’était qu’une forme de mépris pour les candidats, qui permettait aisément d’avoir 15 sans connaître beaucoup de mathématiques et d’envoyer nombre de reçus se casser les dents à l’université, non parce qu’ils sont bêtes mais parce qu’on ne leur a pas appris grand’chose. L’évolution des programmes de mathématiques, la discipline que j’ai enseignée pendant trente cinq ans, est emblématique de la dégradation de l’enseignement. De plus en plus vide, voire faux.
Vous posez la question : quoi transmettre ? question essentielle. On dit que les savoirs évoluent, ce qui est vrai, mais pour comprendre cette évolution, il faut s’appuyer sur ce qu’on peut appeler des savoirs pérennes, savoirs qu’on ne peut ignorer si on veut comprendre la science d’aujourd’hui.
Quant à relier les connaissances les unes aux autres, je l’ai appris au lycée dans les années cinquante. On ne parlait pas d’interdisciplinarité mais on savait faire se rencontrer les disciplines. Aujourd’hui, on se contente de distribuer aux élèves des bribes de savoir en espérant qu’ils sauront les restituer dans les examens. Triste.
Les pédagogistes sont de gauche, du moins ils le croient, mais en déconnectant, au nom de la centralité de l’élève, la pédagogie des contenus, en substituant aux difficultés liées aux contenus (les obstacles épistémologiques de Bachelard) des difficultés inventées par leurs théories, ils s’opposent à la transmission de ces savoirs.
Ils ont oublié que la pédagogie n’a de sens que si elles s’appuie sur les contenus enseignés.
Que la droite et l’extrême-droite récupèrent le discours antipédagogiste, ce n’est pas une raison pour abandonner la critique contre le pédagogisme, non pour le plaisir de critiquer les hommes, mais démonter un certain nombre d’erreurs quant au développement de l’enseignement aujourd’hui.
Pour une critique du pédagogisme, je renvoie à l’un de mes anciens textes : http://michel.delord.free.fr/rb/rb-illu_activism.pdf

C'est une réaction de Rudolf Bkouche.

Désolé pour l'erreur et merci pour la correction... et donc quelques textes de Rudolf Bkouche sur le site de Michel Delord  cheers 

http://michel.delord.free.fr/rb/indexrb.html

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par doctor who le Dim 2 Mar 2014 - 19:03

Je me disais aussi que c'était bien le style de BKouche.
Pour qui le fréquente un peu (le style de Bkouche), il est inimitable.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Luigi_B le Mar 11 Mar 2014 - 15:36

Dans la même veine :

Paul Raoult (FCPE) a écrit:Vous parlez des "gilets jaunes" ? Vous pensez qu'ils sont liés à l'UMP ?

Oui tout à fait. Viennent se greffer à eux des groupuscules extrémistes qui se rassemblent autour de la manif pour tous ou sur la question du genre. Ils ont d'autres préoccupations que les enfants.

Vous pensez qu'il y a un lien entre les "gilets jaunes" et la manif pour tous ?

Ce n'est pas un lien officiel mais on retrouve les mêmes personnes. Elles cherchent à créer un climat de mal-être qui mette les gens les uns contre les autres, les parents contre les professeurs par exemple.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/03/11032014Article635301060610853737.aspx

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par doctor who le Mar 11 Mar 2014 - 15:46

Vous parlez de la FCPE ? Vous pensez qu'elle est liée au PS ?

Oui tout à fait. Viennent se greffer à eux des groupuscules extrémistes qui se rassemblent autour du SGEN ou sur la question des rythmes scolaires. Ils ont d'autres préoccupations que les enfants.

Vous pensez qu'il y a un lien entre la FCPE et le SGEN ?

Ce n'est pas un lien officiel mais on retrouve les mêmes personnes. Elles cherchent à créer un climat de mal-être qui mette les gens les uns contre les autres, les parents contre les professeurs par exemple.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par elena3 le Mar 11 Mar 2014 - 15:51

@doctor who a écrit:Vous parlez de la FCPE ? Vous pensez qu'elle est liée au PS ?

Oui tout à fait. Viennent se greffer à eux des groupuscules extrémistes qui se rassemblent autour du SGEN ou sur la question des rythmes scolaires. Ils ont d'autres préoccupations que les enfants.

Vous pensez qu'il y a un lien entre la FCPE et le SGEN ?

Ce n'est pas un lien officiel mais on retrouve les mêmes personnes. Elles cherchent à créer un climat de mal-être qui mette les gens les uns contre les autres, les parents contre les professeurs par exemple.
 Very Happy topela 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par PauvreYorick le Mar 11 Mar 2014 - 15:52

Dr Who 1 - 0 Raoult. yesyes

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par elena3 le Mar 11 Mar 2014 - 15:58

Petite piqûre de rappel à Raoult...
Ecole : la réforme des rythmes divise la FCPE, première fédération de parents d’élèves

http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/05/18/operation-verite-pour-les-freres-de-saint-jean-eclabousses-par-les-scandales_3316067_1473688.html

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Luigi_B le Mar 11 Mar 2014 - 16:29

@doctor who a écrit:Vous parlez de la FCPE ? Vous pensez qu'elle est liée au PS ?

Oui tout à fait. Viennent se greffer à eux des groupuscules extrémistes qui se rassemblent autour du SGEN ou sur la question des rythmes scolaires. Ils ont d'autres préoccupations que les enfants.

Vous pensez qu'il y a un lien entre la FCPE et le SGEN ?

Ce n'est pas un lien officiel mais on retrouve les mêmes personnes. Elles cherchent à créer un climat de mal-être qui mette les gens les uns contre les autres, les parents contre les professeurs par exemple.

cheers

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Luigi_B le Mer 12 Mar 2014 - 9:34

On l'aurait presque oubliée mais, sur le mode l'amalgame, il y a aussi Mara Goyet à propos d'Alain Finkielkraut :

Mara Goyet a écrit:Peut-on encore confier les débats sur l'Ecole à ceux qui s'en servent à des fins peu avouables ? Politiques, fantasmatiques, personnelles.

De quelles "fins peu avouables" Alain Finkielkraut peut-il être accusé précisément ? La diffamation est ici purement allusive.

http://maragoyet.blog.lemonde.fr/2014/03/09/lecole-et-les-fantasmes-quelle-suscite/

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Cédelle fait l'amalgame entre les antipédagogistes et la nouvelle extrême droite soralo-dieudonniste

Message par Luigi_B le Mer 12 Mar 2014 - 9:43

En fait c'est une vraie mode.

J'allais en effet oublier Claude Lelièvre accusant perfidement Natacha Polony :

Claude Lelièvre a écrit:On peut certes (pourquoi pas?) choisir la position de Condorcet, qui se résume en sa formule: "l'éducation dans les limites de l'instruction"; étant entendu que pour lui cette "instruction" c'est la culture du jugement (dûment ''informé'') qui ne saurait se confondre de quelque façon que ce soit avec le ''lire, écrire, compter'', avec l'apprentissage des ''rudiments'', avec un primaire rudimentaire. Car Condorcet -lui- est républicain, partisan d'une école républicaine et non d'une école d'Ancien Régime.

http://www.lexpress.fr/education/l-ecole-et-les-hommes-libres-claude-lelievre-repond-a-natacha-polony_1479017.html

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum