Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
plotch
Habitué du forum

Re: Le proviseur de Louis-le-Grand défend les enseignants en classes prépas : "Rares sont les professeurs dont les salaires dépassent 8.000 euros par mois".

par plotch le Mar 28 Jan - 22:53
Je suis un peu rassuré.
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: Le proviseur de Louis-le-Grand défend les enseignants en classes prépas : "Rares sont les professeurs dont les salaires dépassent 8.000 euros par mois".

par e-Wanderer le Mer 29 Jan - 12:18
Pour avoir siégé au jury de l'agreg externe de LM, je peux vous dire qu'il y a un monde entre les premiers du classement, qui ont une culture et une maturité rhétorique ahurissante pour leur âge, et les lauréats reçus, disons, au-delà de la 20e-30e place : on tombe dans la catégorie des très bons étudiants, mais auxquels il reste encore des lacunes à combler. Et elles sont parfois importantes, si j'en juge par ce qu'on entend, tout particulièrement, en explication hors-programme ou en grammaire.

Cela dit, il ne s'agit pas d'un jugement définitif : n'oublions pas que les candidats à l'agreg ont pour la plupart entre 22 et 25 ans : il leur reste toute une carrière pour se perfectionner. On trouve aussi des gens très forts qui peuvent se rater sur une épreuve : il y a, notamment à l'oral, une part de chance non négligeable dans les tirages ; la tension face à un jury n'est pas du même ordre que celle qu'on peut vivre face à une classe ; il y a des gens encore un peu jeunes au moment où ils passent le concours mais qui, avec un peu de maturité et quelques lectures supplémentaires, deviennent extrêmement brillants… C'est le rôle des IG de les repérer.
avatar
Igniatius
Guide spirituel

Re: Le proviseur de Louis-le-Grand défend les enseignants en classes prépas : "Rares sont les professeurs dont les salaires dépassent 8.000 euros par mois".

par Igniatius le Jeu 30 Jan - 0:01
Bon, tu me rassures : je ne pouvais rien affirmer, mais je constate donc qu'en lettres aussi, les agrégés ne se valent pas tous.
Ceci explique que certains soient voués à enseigner en CPGE.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Le proviseur de Louis-le-Grand défend les enseignants en classes prépas : "Rares sont les professeurs dont les salaires dépassent 8.000 euros par mois".

par User5899 le Jeu 30 Jan - 0:27
@philann a écrit:
Cripure a écrit:
@philann a écrit:Rien, absolument rien de méprisant là-dedans, en tout cas pas plus que l'abrégé qui accepte d'être mieux payé et de faire moins d'heures qu'un certifié pour enseigner à de mêmes niveaux!! ( preuve s'il en est que ce n'est pas la difficulté du travail, mais bien les qualifications que l'on prend en compte.)
La différence entre un certifié et un agrégé (avec un g  mdr) repose sur l'existence de deux concours. La différence entre deux agrégés repose sur... Ben rien  idee  C'est la même grille de rémunération.
Les amalgames, ça va bien cinq minutes, hein. Et si certains perçoivent du mépris, au lieu d'affirmer qu'il n'y en a pas, comme si vous possédiez la vérité sur un énoncé, montrez-nous plutôt, par des arguments, pourquoi vous pensez qu'il n'y en a pas. Et j'ai bien dit par des arguments, hein, pas par des parallélismes douteux. Au bout d'un moment, ça devient pénible !

Mdr pour abrégé au lieu d'agrégé! Razz 

Pour le reste, pour le coup, c'est votre remarque qui est parfaitement méprisante. Vous pouvez continuer à nier toute différence entre deux agrégés sous prétexte qu'ils ont passé le même concours, vous pouvez considérer toute nomination en CPGE comme le fait du prince, n'ayant aucune légitimité ni aucune raison d'être, cela vous appartient. Rolling Eyes 

J'ai justifié pour ma part la différence de traitement par la différence d'exigence intellectuelle de l'enseignement proposé et non par l'appartenance à un corps.

Si ça ne vous convient pas, c'est bien dommage, mais je vais arrêter de perdre mon temps !  Rolling Eyes 
Restez-en à votre idée de mépris généralisé... À quoi bon lire après tout...ce qui est écrit, lorsque l'on SAIT!
Je retiendrai de votre réponse qu'énoncer une réalité administrative est la définition de l'expression "se montrer méprisant". A ce stade-là, je ne vois pas quoi ajouter en effet. Pour autant, je n'ai pas eu les arguments que j'attendais, puisque vous avez botté en touche. J'entends bien votre "différence d'exigence intellectuelle", mais ça ne suffit pas à la quantifier en termes de travail et donc en termes de rémunération.
Igniatius, je n'ai pas parlé de l'agrégation de LM, que je ne connais pas. En LC, il y a des exercices techniques pour 2/3 des coefficients d'écrit, ça limite la part d'arbitraire, me semble-t-il, mais je ne puis en dire davantage. de toutes façons, ce n'est pas le sujet. Je n'ai jamais nié qu'il y ait des gens plus brillants que d'autres. Tout a déjà été énoncé plus haut, ça devient un fil épidermique, donc bon... Continuons à répéter comme M. LLG qu'on ne prêtera qu'aux déjà riches. De toutes façons, le problème sera hélas réglé de façon brutale avant moins de dix ans, au train où vont les choses.
Cela dit, je suis quand même un peu surpris de votre emploi de "voués"...
plotch
Habitué du forum

Re: Le proviseur de Louis-le-Grand défend les enseignants en classes prépas : "Rares sont les professeurs dont les salaires dépassent 8.000 euros par mois".

par plotch le Jeu 30 Jan - 0:57
Cripure a écrit:
@philann a écrit:
Cripure a écrit:
La différence entre un certifié et un agrégé (avec un g  mdr) repose sur l'existence de deux concours. La différence entre deux agrégés repose sur... Ben rien  idee  C'est la même grille de rémunération.
Les amalgames, ça va bien cinq minutes, hein. Et si certains perçoivent du mépris, au lieu d'affirmer qu'il n'y en a pas, comme si vous possédiez la vérité sur un énoncé, montrez-nous plutôt, par des arguments, pourquoi vous pensez qu'il n'y en a pas. Et j'ai bien dit par des arguments, hein, pas par des parallélismes douteux. Au bout d'un moment, ça devient pénible !

Mdr pour abrégé au lieu d'agrégé! Razz 

Pour le reste, pour le coup, c'est votre remarque qui est parfaitement méprisante. Vous pouvez continuer à nier toute différence entre deux agrégés sous prétexte qu'ils ont passé le même concours, vous pouvez considérer toute nomination en CPGE comme le fait du prince, n'ayant aucune légitimité ni aucune raison d'être, cela vous appartient. Rolling Eyes 

J'ai justifié pour ma part la différence de traitement par la différence d'exigence intellectuelle de l'enseignement proposé et non par l'appartenance à un corps.

Si ça ne vous convient pas, c'est bien dommage, mais je vais arrêter de perdre mon temps !  Rolling Eyes 
Restez-en à votre idée de mépris généralisé... À quoi bon lire après tout...ce qui est écrit, lorsque l'on SAIT!
Je retiendrai de votre réponse qu'énoncer une réalité administrative est la définition de l'expression "se montrer méprisant". A ce stade-là, je ne vois pas quoi ajouter en effet. Pour autant, je n'ai pas eu les arguments que j'attendais, puisque vous avez botté en touche. J'entends bien votre "différence d'exigence intellectuelle", mais ça ne suffit pas à la quantifier en termes de travail et donc en termes de rémunération.
Igniatius, je n'ai pas parlé de l'agrégation de LM, que je ne connais pas. En LC, il y a des exercices techniques pour 2/3 des coefficients d'écrit, ça limite la part d'arbitraire, me semble-t-il, mais je ne puis en dire davantage. de toutes façons, ce n'est pas le sujet. Je n'ai jamais nié qu'il y ait des gens plus brillants que d'autres. Tout a déjà été énoncé plus haut, ça devient un fil épidermique, donc bon... Continuons à répéter comme M. LLG qu'on ne prêtera qu'aux déjà riches. De toutes façons, le problème sera hélas réglé de façon brutale avant moins de dix ans, au train où vont les choses.
Cela dit, je suis quand même un peu surpris de votre emploi de "voués"...


La quantité de travail fixe la rémunération ? Décidément les économistes se fatiguent pour rien depuis des siècles pour expliciter les déterminants d'une rémunération ...
plotch
Habitué du forum

Re: Le proviseur de Louis-le-Grand défend les enseignants en classes prépas : "Rares sont les professeurs dont les salaires dépassent 8.000 euros par mois".

par plotch le Jeu 30 Jan - 0:58
Cripure a écrit:
@philann a écrit:
Cripure a écrit:
La différence entre un certifié et un agrégé (avec un g  mdr) repose sur l'existence de deux concours. La différence entre deux agrégés repose sur... Ben rien  idee  C'est la même grille de rémunération.
Les amalgames, ça va bien cinq minutes, hein. Et si certains perçoivent du mépris, au lieu d'affirmer qu'il n'y en a pas, comme si vous possédiez la vérité sur un énoncé, montrez-nous plutôt, par des arguments, pourquoi vous pensez qu'il n'y en a pas. Et j'ai bien dit par des arguments, hein, pas par des parallélismes douteux. Au bout d'un moment, ça devient pénible !

Mdr pour abrégé au lieu d'agrégé! Razz 

Pour le reste, pour le coup, c'est votre remarque qui est parfaitement méprisante. Vous pouvez continuer à nier toute différence entre deux agrégés sous prétexte qu'ils ont passé le même concours, vous pouvez considérer toute nomination en CPGE comme le fait du prince, n'ayant aucune légitimité ni aucune raison d'être, cela vous appartient. Rolling Eyes 

J'ai justifié pour ma part la différence de traitement par la différence d'exigence intellectuelle de l'enseignement proposé et non par l'appartenance à un corps.

Si ça ne vous convient pas, c'est bien dommage, mais je vais arrêter de perdre mon temps !  Rolling Eyes 
Restez-en à votre idée de mépris généralisé... À quoi bon lire après tout...ce qui est écrit, lorsque l'on SAIT!
Je retiendrai de votre réponse qu'énoncer une réalité administrative est la définition de l'expression "se montrer méprisant". A ce stade-là, je ne vois pas quoi ajouter en effet. Pour autant, je n'ai pas eu les arguments que j'attendais, puisque vous avez botté en touche. J'entends bien votre "différence d'exigence intellectuelle", mais ça ne suffit pas à la quantifier en termes de travail et donc en termes de rémunération.
Igniatius, je n'ai pas parlé de l'agrégation de LM, que je ne connais pas. En LC, il y a des exercices techniques pour 2/3 des coefficients d'écrit, ça limite la part d'arbitraire, me semble-t-il, mais je ne puis en dire davantage. de toutes façons, ce n'est pas le sujet. Je n'ai jamais nié qu'il y ait des gens plus brillants que d'autres. Tout a déjà été énoncé plus haut, ça devient un fil épidermique, donc bon... Continuons à répéter comme M. LLG qu'on ne prêtera qu'aux déjà riches. De toutes façons, le problème sera hélas réglé de façon brutale avant moins de dix ans, au train où vont les choses.
Cela dit, je suis quand même un peu surpris de votre emploi de "voués"...


La quantité de travail fixe la rémunération ? Décidément les économistes se fatiguent pour rien depuis des siècles pour expliciter les déterminants d'une rémunération ...
avatar
philann
Doyen

Re: Le proviseur de Louis-le-Grand défend les enseignants en classes prépas : "Rares sont les professeurs dont les salaires dépassent 8.000 euros par mois".

par philann le Jeu 30 Jan - 6:48
@plotch a écrit:
Cripure a écrit:
@philann a écrit:

Mdr pour abrégé au lieu d'agrégé! Razz 

Pour le reste, pour le coup, c'est votre remarque qui est parfaitement méprisante. Vous pouvez continuer à nier toute différence entre deux agrégés sous prétexte qu'ils ont passé le même concours, vous pouvez considérer toute nomination en CPGE comme le fait du prince, n'ayant aucune légitimité ni aucune raison d'être, cela vous appartient. Rolling Eyes 

J'ai justifié pour ma part la différence de traitement par la différence d'exigence intellectuelle de l'enseignement proposé et non par l'appartenance à un corps.

Si ça ne vous convient pas, c'est bien dommage, mais je vais arrêter de perdre mon temps !  Rolling Eyes 
Restez-en à votre idée de mépris généralisé... À quoi bon lire après tout...ce qui est écrit, lorsque l'on SAIT!
Je retiendrai de votre réponse qu'énoncer une réalité administrative est la définition de l'expression "se montrer méprisant". A ce stade-là, je ne vois pas quoi ajouter en effet. Pour autant, je n'ai pas eu les arguments que j'attendais, puisque vous avez botté en touche. J'entends bien votre "différence d'exigence intellectuelle", mais ça ne suffit pas à la quantifier en termes de travail et donc en termes de rémunération.
Igniatius, je n'ai pas parlé de l'agrégation de LM, que je ne connais pas. En LC, il y a des exercices techniques pour 2/3 des coefficients d'écrit, ça limite la part d'arbitraire, me semble-t-il, mais je ne puis en dire davantage. de toutes façons, ce n'est pas le sujet. Je n'ai jamais nié qu'il y ait des gens plus brillants que d'autres. Tout a déjà été énoncé plus haut, ça devient un fil épidermique, donc bon... Continuons à répéter comme M. LLG qu'on ne prêtera qu'aux déjà riches. De toutes façons, le problème sera hélas réglé de façon brutale avant moins de dix ans, au train où vont les choses.
Cela dit, je suis quand même un peu surpris de votre emploi de "voués"...


La quantité de travail fixe la rémunération ? Décidément les économistes se fatiguent pour rien depuis des siècles pour expliciter les déterminants d'une rémunération ...

La rémunération dans l'EN n'est pas liée à la quantité de travail ni même à la pénibilité, au mieux a- t-on droit pour cela à des primes  Evil or Very Mad 
Je ne crois pas avoir défendu les 8000€ Mais j'ai dit que la paye reconnaît l'excellence supposée du niveau, l'exigence intellectuelle de l'enseignement proposé et qu'il concerne un nombre réduit de personnes.
Comparer cela aux salaires des profs moyens ( certifiés ou agrégés ) s'adressant à tous les niveaux et à tous les élèves, c'est au mieux absurde!

Mais pas de soucis, les propos sortis sur ce fil pour les profs de prepa viseront demain les agrégés plus payés que leurs collègues certifiés ou PE.

au lieu d'affirmer qu'il n'y en a pas, comme si vous possédiez la vérité sur un énoncé, montrez-nous plutôt, par des arguments, pourquoi vous pensez qu'il n'y en a pas. Et j'ai bien dit par des arguments, hein, pas par des parallélismes douteux

C'était cela qui était parfaitement méprisant dans votre propos: que vous ne soyez pas d'accord, soit! Nier le fait que j'ai argumenté tout au long de ce fil, est à la fois méprisant et malhonnête ! Il est vrai que vous ne tenez aucun compte desdits arguments, mais cela vous regarde! furieux 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
Contenu sponsorisé

Re: Le proviseur de Louis-le-Grand défend les enseignants en classes prépas : "Rares sont les professeurs dont les salaires dépassent 8.000 euros par mois".

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum