Le lycée privé La Malgrange (Jarville, 54) acueille Farida Belghoul le 05 février 2014.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le lycée privé La Malgrange (Jarville, 54) acueille Farida Belghoul le 05 février 2014.

Message par John le Sam 25 Jan 2014 - 21:02

Les mouvances anti-LGBT qui gravitent autour de la Manif pour Tous et du Printemps français avaient déjà lancé les "comités Vigi-gender". Ils favorisent également des personnalités contestées comme Philippe Arino, Christian Flavigny ou Elizabeth Monfort, qui sillonnent la France pour taper sur les LGBT et braquer la population contre la moindre avancée de leurs droits, qu'ils déclarent forcément illégitimes et dangereuses.

A présent, c'est Farida Belghoul qui parcourt la France pour diffuser ses propos haineux, avec l'appui des réseaux anti-LGBT qui la soutiennent.

Mais ce qui est nouveau, c'est que l'enseignement privé sous contrat avec l'Etat, par le biais des très puissantes AFC qui ne désarment pas dans leurs combats contre les LGBT, n'a pas peur d'inviter carrément Farida Belghoul... dans ses établissements scolaires Shocked 

Voici l'illustration qui lance l'invitation :



Je rappelle ce que défend Farida Belghoul, dont l'idéologie est résumée ici par Luc Cédelle (extrait de son article du 24 janvier 2014) :
http://education.blog.lemonde.fr/2014/01/24/le-catechisme-antipedago-le-gender-et-la-nouvelle-extreme-droite-soralo-dieudonniste
Une rapide recherche confirme ce que les spécialistes des droites extrêmes savent certainement depuis longtemps mais qui relève pour moi d’une pénible découverte : Farida Belghoul a bel et bien réinvesti son expérience et son savoir-faire militant dans le mouvement d’Alain Soral. En quelques années, une femme animée par des idéaux d’émancipation s’est donc perdue dans le conspirationnisme, l’ignominie antisémite et le soutien aux régimes iraniens et syriens qui caractérisent cette mouvance.

Une mouvance qui pousse sa pelote dans un espace infra-politique, une sorte de Second Life de la vie publique où les courants, partis, institutions historiques auraient totalement disparu au profit d’une galerie de prédicateurs accumulant sur Internet un spectaculaire capital de popularité… en attente d’utilisation le moment venu. Poussant un peu la curiosité,  je visionne une vidéo, choisie sur ce qui se présente, logo à l’appui, comme ERTV (ER pour Egalité et Réconciliation), où Farida Belghoul disserte sur la soi-disant théorie du genre (ou toujours pour cultiver l’étrangeté sémantique, «  théorie du gender »)

Nouvelle surprise : les trois-quarts de son intervention consistent en une reprise en version hard et « conspirationnisée » du discours antipédagogiste. L’école publique y est décrite comme totalement à la dérive : il n’y a plus de maîtres, plus de classes, plus d’autorité, plus de savoir et une sorte de propagande gaucho-bobo effrénée y étend son emprise. Tous les poncifs y passent : l’apprentissage de la lecture compromis par les mauvaises méthodes, l’orthographe abandonnée, les règles de grammaire bafouées, les œuvres littéraires remplacées par l’étude du gansta rap et celle du « schéma actanciel », les IUFM acteurs du désastre constructionniste, l’appel à rétablir un ministère « de l’Instruction publique », etc.

Le tout servant de rampe de lancement à l’appel à la mobilisation contre ce qui est présenté comme l’axe central de la politique de Vincent Peillon : la « propagande LGBT », destinée, selon ce discours qui prend alors des accents proprement délirants, à « apprendre l’homosexualité » aux enfants contre les valeurs de leurs familles et à tenter d’éliminer toute différence entre les sexes. Les « ABC de l’égalité », des modules pédagogiques pour lutter contre les stéréotypes, sont dénoncés comme le vecteur d’une entreprise de « rééducation » des enfants, arrachés à l’influence de leurs parents par de nouveaux Gardes rouges. Un programme de démolition morale et sociétale qui serait soigneusement mis en œuvre, main dans la main, par la hiérarchie de l’éducation nationale et le  SNUIPP.

Voilà. Il faut, pour le croire, en entendre quelques extraits. La divagation y est poussée jusqu’à prêter à l’enseignement une volonté de castration mentale et  jusqu’à manier – extraits de vidéos de conspirationnistes américains à l’appui -  des accusations tordues de convergence entre militantisme LGBT et complaisance pédophile.

On pourra effectivement en juger ici (40 minutes d'horreurs) :  


Est-il normal que Farida Belghoul soit invitée à s'exprimer dans un lycée privé sous contrat avec l'état comme elle le fait dans cette vidéo ?

Pour que la présentation du personnage soit complète, voici pour finir l'appel de Farida Belghoul :
   "A partir de janvier 2014, retirons nos enfants de l'école un jour par mois : choisissez ce jour en concertation avec le comité local dont vous dépendez sans prévenir les enseignants. Vous justifierez l'absence de votre enfant le lendemain par le motif suivant : journée de retrait de l'école pour l'interdiction de la théorie du genre dans tous les établissements scolaires.

   Ce symbole est fort : il dit clairement que nous sommes prêts à tout pour empêcher l'Education Nationale de désorienter, de traumatiser et de déstructurer nos enfants.

   Organisons-nous pour faire de cette journée un moment privilégié entre parents et enfants, entre voisins, entre amis : libre à nous de concevoir maintes activités en ce jour de retrait ! En se regroupant, tout est envisageable : spectacles pour enfants, sorties, rencontres, débats, ateliers créatifs...

   Le gouvernement ne nous laisse pas le choix avec l'introduction à notre insu de la « théorie du genre » en classe : en retirant nos enfants de l'école une journée par mois, nous affirmons nos droits fondamentaux et nous passons à la vitesse supérieure."


Dernière édition par John le Sam 25 Jan 2014 - 21:21, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lycée privé La Malgrange (Jarville, 54) acueille Farida Belghoul le 05 février 2014.

Message par Thierry30 le Sam 25 Jan 2014 - 21:21

Aucune nouveauté dans ce discours, me semble-t-il, de la part de la Droite-extrême.
L'instrumentalisation des enfants est habituelle et la remise en question de l'école de la République est constante depuis sa création.
Elle n'a jamais accepté la séparation de l'église et de l'état et l'habillage "moderne" des accusations n'est qu'une transposition au 21ème siècle de "l'école du diable"...
Mais il est vrai que Peillon a le chic pour créer des problèmes là où il n'y en avait pas... furieux 
Un petit peu de surf là-dessus, et c'est parti!

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lycée privé La Malgrange (Jarville, 54) acueille Farida Belghoul le 05 février 2014.

Message par John le Sam 25 Jan 2014 - 21:22

Franchement, Peillon n'y est pour rien. D'ailleurs, ces gens détestent tout autant Châtel et Darcos : Peillon n'a vraiment rien à voir avec la question.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lycée privé La Malgrange (Jarville, 54) acueille Farida Belghoul le 05 février 2014.

Message par Thierry30 le Sam 25 Jan 2014 - 21:27

@John a écrit:Franchement, Peillon n'y est pour rien. D'ailleurs, ces gens détestent tout autant Châtel et Darcos : Peillon n'a vraiment rien à voir avec la question.

Ce n'est pas mon avis:
Dans le village où j'enseigne, des parents commencent à réfléchir à mettre leurs enfants dans le privé pour éviter le passage aux 5 jours...
Dénigrer de quelque manière que ce soit le Public permet de rendre le Privé attractif, c'est ce que fait le ministre actuellement.
Privé qui est la plupart du temps catholique, donc plutôt très conservateur...
CQFD

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lycée privé La Malgrange (Jarville, 54) acueille Farida Belghoul le 05 février 2014.

Message par John le Sam 25 Jan 2014 - 21:31

Aucune nouveauté dans ce discours, me semble-t-il, de la part de la Droite-extrême.
L'instrumentalisation des enfants est habituelle et la remise en question de l'école de la République est constante depuis sa création.
Elle n'a jamais accepté la séparation de l'église et de l'état et l'habillage "moderne" des accusations n'est qu'une transposition au 21ème siècle de "l'école du diable"...
Ecoute, je préfère appuyer sur les trois phrases où nous sommes d'accord, à savoir celles-ci.
Pour le reste, accuser le ministre actuel de "dénigrer le public" sur ce fil, c'est clairement hors sujet (et faux selon moi). La question des rythmes scolaires n'est pas non plus le sujet de ce fil, et n'a rien à voir avec Farida Belghoul. Donc, s'il y a d'autres arguments ou explications à donner sur ces thèmes annexes qui ne sont pas ceux du fil, ma boîte de MP et d'autres fils du forum sont ouverts pour qu'on en discute.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lycée privé La Malgrange (Jarville, 54) acueille Farida Belghoul le 05 février 2014.

Message par Thierry30 le Sam 25 Jan 2014 - 21:33

@John a écrit:
Aucune nouveauté dans ce discours, me semble-t-il, de la part de la Droite-extrême.
L'instrumentalisation des enfants est habituelle et la remise en question de l'école de la République est constante depuis sa création.
Elle n'a jamais accepté la séparation de l'église et de l'état et l'habillage "moderne" des accusations n'est qu'une transposition au 21ème siècle de "l'école du diable"...
Ecoute, je préfère appuyer sur les trois phrases où nous sommes d'accord, à savoir celles-ci.
Pour le reste, accuser le ministre actuel de "dénigrer le public" sur ce fil, c'est clairement hors sujet (et faux selon moi). La question des rythmes scolaires n'est pas non plus le sujet de ce fil, et n'a rien à voir avec Farida Belghoul. Donc, s'il y a d'autres arguments ou explications à donner sur ces thèmes annexes qui ne sont pas ceux du fil, ma boîte de MP et d'autres fils du forum sont ouverts pour qu'on en discute.

Bien reçu, chef!

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lycée privé La Malgrange (Jarville, 54) acueille Farida Belghoul le 05 février 2014.

Message par John le Dim 26 Jan 2014 - 14:48

Pour ceux qui en voudraient davantage : Farida Belghoul à Asnières.


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lycée privé La Malgrange (Jarville, 54) acueille Farida Belghoul le 05 février 2014.

Message par Marphise le Dim 26 Jan 2014 - 14:58

C'est pas la nana qui a fait tout un délire autour du port de la robe qui serait "naturel" pour les femmes, et qui incitait chacune à faire comme elle, c'est à dire considérer que le port du pantalon est une erreur et qu'il fallait maintenant se mettre en robe tout le temps et par tous les temps pour bien respecter sa nature de femme?

Si c'est bien elle, il faudra vraiment qu'elle explique publiquement ce qu'elle fume...

elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose elephantrose

Marphise
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum