Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par elena3 le Mer 29 Jan 2014 - 22:57

Je reste dubitative même si apparemment une centaine d'écoles (sur 48 000 !)ont été touchées par cette rumeur venue d'intégristes catho? "Dieudonnéistes" ? (néologisme)autre ? mais suivie par des musulmans...  
Hum, je l'ai déjà évoqué mais je crois que Peillon brouille aussi les cartes car il craint la contestation des rythmes scolaires par boycott...  


Dernière édition par elena3 le Mer 29 Jan 2014 - 22:59, édité 1 fois

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par atrium le Mer 29 Jan 2014 - 22:58

@John a écrit:"Par précaution", des collèges ont annulé les interventions contre l'homophobie qui étaient prévues cette semaine... -_-

C'est regrettable mais je les comprends.

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par elena3 le Jeu 30 Jan 2014 - 0:21


L’article montre comment l’Allemagne se repose des questions au sujet de l’éducation sexuelle. Quelle politique doit-elle avoir sur la question ? Pour certains parents et certains profs, cette éducation doit se faire dans la sphère privée pas à l’école.

Bon, ben Peillon n'a qu'à dire que ce sera possible durant les Temps d'Activité Périscolaire épicétou...
On l'appellera le TAP1 par exemple. malmaisbien 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 30 Jan 2014 - 8:41

J'ai bien pensé à tous ceux qui, à juste titre, perdent leur patience à nous expliquer qu'il n'y a pas de "théorie du genre": aujourd'hui, sur Europe 1, Axel Kahn est venu expliquer pourquoi il ne fallait pas avoir peur... de la "théorie du genre"! (expression utilisée au moins une dizaine de fois)

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par PauvreYorick le Jeu 30 Jan 2014 - 8:50

On ne peut rien contre la force du non-sens. Les expressions entièrement dépourvues de signification s'imposent toujours avec encore bien plus de puissance que les affirmations simplement fausses, qui pourtant ne manquent pas de vigueur.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par Gryphe le Jeu 30 Jan 2014 - 8:51

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
J'ai bien pensé à tous ceux qui, à juste titre, perdent leur patience à nous expliquer qu'il n'y a pas de "théorie du genre": aujourd'hui, sur Europe 1, Axel Kahn est venu expliquer pourquoi il ne fallait pas avoir peur... de la "théorie du genre"!
Ah oui, moi aussi.  Very Happy 
En même temps, le présentateur a demandé des explications simples et claires, ce qu'a fait Axel Kahn. S'il avait commencé par dire "il n'y a pas de théorie du genre, il n'y a que des études sur le genre", il aurait perdu la moitié de ses auditeurs en cours de route.
Pour une émission de vulgarisation grand public, j'ai trouvé qu'il a bien parlé.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 30 Jan 2014 - 8:54

@Gryphe a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
J'ai bien pensé à tous ceux qui, à juste titre, perdent leur patience à nous expliquer qu'il n'y a pas de "théorie du genre": aujourd'hui, sur Europe 1, Axel Kahn est venu expliquer pourquoi il ne fallait pas avoir peur... de la "théorie du genre"!
Ah oui, moi aussi.  Very Happy 
En même temps, le présentateur a demandé des explications simples et claires, ce qu'a fait Axel Kahn. S'il avait commencé par dire "il n'y a pas de théorie du genre, il n'y a que des études sur le genre", il aurait perdu la moitié de ses auditeurs en cours de route.
Pour une émission de vulgarisation grand public, j'ai trouvé qu'il a bien parlé.

Oui, je sais bien, et effectivement il a plutôt bien parlé, vu qu'il devait parler à des auditeurs d'Europe 1 (dont je suis souvent d'ailleurs).

@PauvreYorick a écrit:On ne peut rien contre la force du non-sens. Les expressions entièrement dépourvues de signification s'imposent toujours avec encore bien plus de puissance que les affirmations simplement fausses, qui pourtant ne manquent pas de vigueur.

Entièrement d'accord. Ça fait des années que je me bats contre des moulins à vent en demandant qu'on cesse enfin d'appeler les négationnistes "révisionnistes".

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par Ragnetrude le Jeu 30 Jan 2014 - 9:51

En ce moment sur LCP le député Bernard Accoyer reprend la rumeur pour dire que l'école n'est pas là pour parler de sujets de société...

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par Ingeborg B. le Jeu 30 Jan 2014 - 9:54

@elena3 a écrit:

L’article montre comment l’Allemagne se repose des questions au sujet de l’éducation sexuelle. Quelle politique doit-elle avoir sur la question ? Pour certains parents et certains profs, cette éducation doit se faire dans la sphère privée pas à l’école.

Bon, ben Peillon n'a qu'à dire que ce sera possible durant les Temps d'Activité Périscolaire épicétou...
On l'appellera le TAP1 par exemple. malmaisbien 
Oui, enfin, prendre ce genre de questions à la légère, c'est moyen Rolling Eyes Je te signale que derrière les études de genre, il y a des chercheurs dont le travail est remis en cause par certains...

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par Ingeborg B. le Jeu 30 Jan 2014 - 9:56

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Gryphe a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
J'ai bien pensé à tous ceux qui, à juste titre, perdent leur patience à nous expliquer qu'il n'y a pas de "théorie du genre": aujourd'hui, sur Europe 1, Axel Kahn est venu expliquer pourquoi il ne fallait pas avoir peur... de la "théorie du genre"!
Ah oui, moi aussi.  Very Happy 
En même temps, le présentateur a demandé des explications simples et claires, ce qu'a fait Axel Kahn. S'il avait commencé par dire "il n'y a pas de théorie du genre, il n'y a que des études sur le genre", il aurait perdu la moitié de ses auditeurs en cours de route.
Pour une émission de vulgarisation grand public, j'ai trouvé qu'il a bien parlé.

Oui, je sais bien, et effectivement il a plutôt bien parlé, vu qu'il devait parler à des auditeurs d'Europe 1 (dont je suis souvent d'ailleurs).

@PauvreYorick a écrit:On ne peut rien contre la force du non-sens. Les expressions entièrement dépourvues de signification s'imposent toujours avec encore bien plus de puissance que les affirmations simplement fausses, qui pourtant ne manquent pas de vigueur.

Entièrement d'accord. Ça fait des années que je me bats contre des moulins à vent en demandant qu'on cesse enfin d'appeler les négationnistes "révisionnistes".
Tous les hommes politiques utilisent cette expression. Axel Khan sait de quoi il parle mais pour les autres, j'ai des doutes...

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par abricotedapi le Jeu 30 Jan 2014 - 17:13

@John a écrit:"Par précaution", des collèges ont annulé les interventions contre l'homophobie qui étaient prévues cette semaine... -_-
C'est fort dommage, ça donne l'impression que ces interventions étaient fautives...

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par Mayanne le Jeu 30 Jan 2014 - 17:18

Haldetrude a écrit:En ce moment sur LCP le député Bernard Accoyer reprend la rumeur pour dire que l'école n'est pas là pour parler de sujets de société...

Il ne fait que suivre Copé, malheureusement. L'UMP se vautre une fois de plus dans le ridicule avec cette "affaire".

Mayanne
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par John le Jeu 30 Jan 2014 - 18:39

Est-ce que quelqu'un saurait qui est cette Jane d'Eure dont tout le monde parle ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par Gryphe le Jeu 30 Jan 2014 - 20:14

@John a écrit:Est-ce que quelqu'un saurait qui est cette Jane d'Eure dont tout le monde parle ?
Qoâ, tu veux dire que tu ne sais pas tout ?
(Un mythe s'effondre.  Very Happy )

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par finou34 le Jeu 30 Jan 2014 - 20:21

Ici, j'ai été interpellée par 3 parents jeudi derniers.
On n'en parlait pas encore, ni au rectorat, ni à l'inspection etc...

Les mamans m'ont montré le message sur leur portable, j'ai fait des yeux gros comme ça  Shocked 

J'ai rassuré comme je pouvais, ne comprenant pas vraiment qui pouvait envoyer ce genre de message...
Puis ma collègue est venue me voir, elle a un couple de parents évangélistes venue la voir à propos de cela aussi...

Du coup je me suis renseignée sur internet et je suis tombée sur cette page là de facebook: http://www.facebook.com/nonalatheoriedugenre?fref=ts

Franchement, je l'ai signalée, mais elle est toujours apparente et assène de sacrées âneries  humhum 

Ensuite cela a pris tant d'ampleur que des communiqués du rectorat sont arrivés puis des infos, puis du ministère.... Enfin !!!! Mais bien tard vu le nombres d'absences et du nombre encore qui y croient dur comme fer...

_________________
Créations originales et uniques:
www.fimosophie.com

finou34
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par MarieL le Ven 31 Jan 2014 - 20:36

Je viens d'apprendre que mon propre père fait partie de ceux qui jugent qu'"il n'y a pas de fumée sans feu"  No et après une tentative de discussion je découvre qu'en fait il est proprement indigné... que l'on puisse remettre en cause la suprématie masculine !

Je ne vous dis pas à quel point je tombe de haut là.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par Gryphe le Ven 31 Jan 2014 - 21:17

Axel a écrit: je découvre qu'en fait il est proprement indigné... que l'on puisse remettre en cause la suprématie masculine !
C'est sûr, c'est choquant quand même.  Razz 
(Ça a dû te faire bizarre cette discussion...)

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par MarieL le Sam 1 Fév 2014 - 11:24

C'est rien de le dire... Je le savais bien un peu macho mais là je n'arrivais pas à y croire.  humhum 

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par amour le Sam 1 Fév 2014 - 14:34

@atrium a écrit:
@John a écrit:"Par précaution", des collèges ont annulé les interventions contre l'homophobie qui étaient prévues cette semaine... -_-

C'est regrettable mais je les comprends.

Ok, mais quel message envoie-t-on en annulant ces interventions?

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par llaima le Sam 1 Fév 2014 - 15:38

Personnellement je pense que les études de genre sont de la bouillasse intellectuelle dont il n'y a pas grand chose à tirer si ce n'est quelques évidences comme le fait que beaucoup de différences entre les sexes attribuées à la "nature" n'ont aucune base biologique mais ne sont que de mauvaises justifications de l'organisation sociale actuelle.

Mais entendre critiquer le fait de dire cette simple chose aux enfants dans les écoles (cette simple chose n'étant même pas les études de genres qui vont rester je l'espère dans les études de sociologie et cie) semble incroyable surtout venant de personnes religieuses qui mettent leurs enfants dans le privé et au catéchisme où on apprend (parmi tant d'autres absurdités) à leurs jeunes ouailles qu'un enfant humain mâle peut naître sans fécondation!!!

Ça dénote l'ambiance de notre époque!

llaima
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par cliohist le Dim 2 Fév 2014 - 8:40

« L'aigreur, la haine et la rancœur sont de sinistres moteurs » écrit Mara Goyet. « L'Ecole ne parvient pas à tout résoudre … mais elle ne pervertit pas ». http://maragoyet.blog.lemonde.fr/2014/01/30/3799/
(les auteurs des délires actuels n'ont pas besoin de l'école pour apprendre à manipuler des parents crédules)

« J’en ai ras le bol qu’on doive s’excuser à cause de la (soit-disant) théorie du genre », Titiou Lecocq, Slate
http://m.slate.fr/story/82929/colere-gender
http://clioweb.canalblog.com/tag/genre

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

De l'anti-racisme au conspirationnisme

Message par arguin le Dim 2 Fév 2014 - 13:16

Farida Belghoul : Récit d'un glissement idéologique.
" L’appel à la "Journée de retrait de l'école" n’a été que peu suivi mais il demeure une source d’inquiétude pour le monde enseignant. Depuis une semaine, plusieurs directeurs d’école de toute la France voient défiler dans leur bureau des parents d’élève se disant préoccupés par l’enseignement supposé de la "théorie du genre" dans les classes du primaire. Ces derniers ont été "alertés" par des SMS, envoyés plusieurs fois de suite dans certains cas, les invitant à retirer leurs enfants de l’école les 24 et 27 janvier.

"Le choix est simple, soit on accepte la ‘théorie du genre’ (ils vont enseigner à nos enfants qu'ils ne naissent pas fille ou garçon mais qu'ils choisissent de le devenir !!! Sans parler de l'éducation sexuelle prévue en maternelle à la rentrée 2014 avec démonstration et apprentissage de la masturbation dès la crèche ou la halte-garderie…), soit on défend l'avenir de nos enfants", lance le vindicatif texto.

(...)
Parmi les personnes revendiquant l’origine de cette campagne figure Farida Belghoul, une historique du mouvement anti-raciste des années 1980. Depuis plusieurs semaines, cette romancière et cinéaste accuse l’Éducation nationale, via des vidéos et des tracts publiés sur Internet, de vouloir enseigner "l'homosexualité, la bisexualité et la transsexualité" dans les classes. "Le pouvoir actuel prévoit de véritablement rééduquer nos enfants en les ‘arrachant au déterminisme familial’ c'est-à-dire à leurs parents", écrit-elle sur un site dédié à sa "Journée de retrait de l’école".

Nourris à la théorie du complot, ses propos sont largement relayés par des sites de l’ultra-droite, du blog des royalistes du Christ Roi aux conspirationnistes du Libre Penseur, en passant par les nationalistes et antisémites d’Égalité et réconciliation, l’association du dieudonniste Alain Soral, dont elle est une proche. Comment cette figure de proue de la lutte contre le racisme se retrouve-t-elle aujourd’hui à graviter dans la sphère de l’extrême-droite radicale ?

Le mouvement beur : "une manipulation"

Née en 1958 d’une famille algérienne installée à Paris, Farida Belghoul se frotte au militantisme sur les bancs de l’Université de Paris-Tolbiac, où elle côtoie les cercles communistes. Au lendemain de ce que les médias désigneront comme la "Marche des Beurs" en 1983, la jeune femme lance Convergence 84, un mouvement de lutte pour l’égalité, à l’origine d’une seconde marche qui prend pour mot d’ordre : "La France c'est comme une mobylette, pour avancer, il lui faut du mélange".

Mais très vite, Convergence 84 accuse le Parti socialiste, alors au pouvoir, de noyauter le "mouvement beur" par l’entremise de SOS Racisme. Dénonçant une "manipulation" visant à enrayer une dynamique contestataire, Farida Belghoul se désolidarise du milieu des "marcheurs" sans, toutefois, tirer un trait sur le militantisme. Après des activités de cinéaste, d’écrivain et de journaliste au sein de Radio Beur, l’activiste, devenue enseignante en banlieue parisienne, lance un programme de lutte contre l’illettrisme appelé "Remédiation éducative individualisée à domicile" (Reid).

Ce n'est qu'en juin 2013, alors que le 30e anniversaire de la première Marche des Beurs s’apprête à être célébré, que Farida Belghoul fait une nouvelle entrée remarquée dans l’espace public. Au grand étonnement de militants anti-racistes, c’est sur le site d’Égalité et réconciliation que l’ancienne chef de file de Convergence 84 a décidé de revenir, 29 ans après les faits, sur son engagement en faveur de l’égalité. "La Marche des Beurs avait le même rôle que le mariage gay aujourd’hui, affirme-t-elle, transformant son aversion pour le Parti socialiste en croisade quasi-paranoïaque. Elle a été conçue pour endormir le peuple de France sur les réalités politiques et sociales de l’époque en l’entraînant dans un enthousiasme œcuménique sur les questions sociétales […] Ces deux évènements sont là pour faire taire la France."

"Un vrai talent de tribun"

Le glissement idéologique opéré par l’ancienne tête de proue de l’anti-racisme rappelle à bien des égards celui de l’ex-humoriste Dieudonné et de son sherpa Alain Soral, lui-même issu de l’extrême-gauche.
"Elle a l’énergie, les compétences et la force de conviction d’une militante aguerrie, qui sait capter l’auditoire aussi bien dans une ‘cité’ que devant un public réuni par des associations catholiques de droite ou au micro de Radio Courtoisie [station associative marquée à droite] où il lui arrive d’être invitée, écrit d’elle le journaliste du "Monde" Luc Cédelle sur son blog dédié aux questions d’éducation. Elle a [...] un vrai talent de tribun, désormais démultiplié par la vidéosphère numérique, sans règlement ni responsabilité éditoriale. Pour le courant soralo-dieudonniste, Farida Belghoul est une vraie belle prise, un cadre à haut potentiel, dirait-on dans une société privée."

Pour le moins sensible au fait qu’une femme, ancienne militante "beur" et professeur en banlieue ait adopté sa vulgate anti-système, Égalité et réconciliation invite régulièrement Fadira Belghoul à intervenir sur des questions de société. Le 7 septembre 2013, à Bordeaux, rapporte le site Presse et Cité, elle profite d’une "conférence" organisée sur le thème "Arnaque du rap et de l’antiracisme" pour affirmer : "que des complots ont lieu. Un complot antiraciste avec de nombreuses ramifications. Et je suis venue vous dire que ce complot n’est pas terminé." Et de qualifier, au passage, le comédien Jamel Debbouze de "laquais du système" et "authentique traître".

Son coup de force contre l’Éducation nationale lui vaut aujourd’hui d’être adoubée par tout ce que l’ultra-droite française compte de complotistes, nationalistes et anti-mariage gay.
Figure de proue du Printemps français, Béatrice Bourges dit de Farida Belghoul qu’"elle est formidablement courageuse". Les deux femmes ont d’ores et déjà prévu de tenir prochainement une conférence à Marseille sur la "théorie du genre"."

http://www.france24.com/fr/20140130-theorie-genre-fadira-belghoul-anti-racisme-conspirationnisme-soral-dieudonne/#./?&_suid=13913425540310782665856780732

arguin
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par John le Dim 2 Fév 2014 - 16:04

A propos de la rumeur sur la soi-disante «théorie du genre», qui a poussé des parents à ne pas emmener leurs enfants à l’école, Robert Badinter ose la comparaison avec le régime nazi. «Plus l’histoire que vous diffusez est incroyable, plus elle a de chance d’être crue. Goebbels, le grand responsable de la propagande nazie, le disait déjà: tant qu’à mentir, mieux vaut que le mensonge soit énorme, c’est plus crédible». Il n’y a rien de nouveau, juge l’avocat, mais «les techniques modernes de communication et les réseaux sociaux permettent d’atteindre immédiatement un public considérable». «Le péril est là», note-t-il.

Le seul «ciment» de ces contestataires est «la détestation de François Hollande», estime Badinter. Qui juge, de manière plus générale, qu’il y a un «appauvrissement» et une «forme de dégénérescence» du débat politique.
http://m.20minutes.fr/politique/1287382-20140202-badinter-cest-premiere-fois-depuis-fin-loccupation-lon-entend-hurler-dehors-juifs

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par retraitée le Dim 2 Fév 2014 - 17:44

@Ingeborg B. a écrit:
@elena3 a écrit:

L’article montre comment l’Allemagne se repose des questions au sujet de l’éducation sexuelle. Quelle politique doit-elle avoir sur la question ? Pour certains parents et certains profs, cette éducation doit se faire dans la sphère privée pas à l’école.

Bon, ben Peillon n'a qu'à dire que ce sera possible durant les Temps d'Activité Périscolaire épicétou...
On l'appellera le TAP1 par exemple. malmaisbien 
Oui, enfin, prendre ce genre de questions à la légère, c'est moyen Rolling Eyes Je te signale que derrière les études de genre, il y a des chercheurs dont le travail est remis en cause par certains...

Meirieu aussi est chercheur en Sciences de l'Éducation.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par Ingeborg B. le Dim 2 Fév 2014 - 20:17

@retraitée a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@elena3 a écrit:

L’article montre comment l’Allemagne se repose des questions au sujet de l’éducation sexuelle. Quelle politique doit-elle avoir sur la question ? Pour certains parents et certains profs, cette éducation doit se faire dans la sphère privée pas à l’école.

Bon, ben Peillon n'a qu'à dire que ce sera possible durant les Temps d'Activité Périscolaire épicétou...
On l'appellera le TAP1 par exemple. malmaisbien 
Oui, enfin, prendre ce genre de questions à la légère, c'est moyen Rolling Eyes Je te signale que derrière les études de genre, il y a des chercheurs dont le travail est remis en cause par certains...

Meirieu aussi est chercheur en Sciences de l'Éducation.
Enfin, les études de genre ne sont pas une nouvelle branche des sciences humaines, c'est une méthode, une approche qui traverse toutes les disciplines. Visiblement, beaucoup de personnes parlent finalement d'études qu''elles n'ont jamais lues  Rolling Eyes C'est sûr que Michelle Perrot ou Laura Lee Downs, Professeur d'histoire à l'université dAnn Arbor (elle a publié un livre sur le travail dans l'industrie métallurgique en France et en Angleterre qui fait autorité en histoire sociale) sont des clowns...

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journée de retrait de l'école contre la "théorie du genre".

Message par Invité le Dim 2 Fév 2014 - 20:22

@retraitée a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@elena3 a écrit:

L’article montre comment l’Allemagne se repose des questions au sujet de l’éducation sexuelle. Quelle politique doit-elle avoir sur la question ? Pour certains parents et certains profs, cette éducation doit se faire dans la sphère privée pas à l’école.

Bon, ben Peillon n'a qu'à dire que ce sera possible durant les Temps d'Activité Périscolaire épicétou...
On l'appellera le TAP1 par exemple. malmaisbien 
Oui, enfin, prendre ce genre de questions à la légère, c'est moyen Rolling Eyes Je te signale que derrière les études de genre, il y a des chercheurs dont le travail est remis en cause par certains...

Meirieu aussi est chercheur en Sciences de l'Éducation.
Je ne vois pas le rapport, et de toute façon, il n'a pas écrit que des sottises.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum