Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Mina le Lun 27 Jan 2014 - 22:55

Petite question posée par mes élèves et à laquelle je n’ai pas su répondre, concernant l’âge et la participation d’Achille à la guerre de Troie (oui, les 6e se posent des questions existentielles !) : Eris jette sa pomme de discorde lors des noces de Thétis et Pélée, c’est bien ce qui cause, par un enchaînement de faits, la guerre de Troie. Comment expliquer alors qu’Achille soit en âge de participer à cette guerre ? Combien de temps s’écoule-t-il entre les noces de Thétis et Pélée et le début de la guerre de Troie ? Je suis incapable de répondre à cela, pour moi, il n’y a pas d’explication « logique » puisque la temporalité dans les mythes n’est pas celle des hommes, mais je ne sais comment l’expliquer à mes élèves qui cherchent des réponses précises et concrètes à leurs questions. Pour eux, il n’est pas logique qu’Achille, fils de Thétis et Pélée, participe à la guerre de Troie si rapidement après les noces de ses parents, il serait trop petit selon eux. Que proposez-vous comme explication, doctes collègues ? Avez-vous déjà été confrontés à ce type de questions ? Merci pour vos lumières !

Mina
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Audrey le Lun 27 Jan 2014 - 23:13

Eh bien justement, j'explique aux élèves qu'il ne faut pas tenter de reconstituer une chronologie mythique, en donnant cet exemple des noces de Thétis et Pélée... en général, cela commence par une question du genre: "Mais Jupiter, il a quel âge?", et j'enchaîne avec cet exemple, en insistant sur l'idée que la temporalité des dieux et celle des hommes sont différentes, et surtout sur le fait que les mythes, les légendes coexistent, que les éléments concernant la vie de tel ou tel personnage mythique, et donc sa chronologie, peuvent varier, se contredire ou sembler incohérents selon qu'on lit tel ou tel auteur, de telle ou telle époque...  Ils comprennent cela très facilement, et jamais cette question ne m'a été reposée par des élèves auxquels j'avais expliqué tout ça.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Mina le Lun 27 Jan 2014 - 23:19

Merci pour cette réponse, Audrey! J'ai plus ou moins expliqué comme toi qu'il ne fallait pas chercher à "calquer" la vie des dieux sur celle des hommes, mais vraisemblablement je n'ai pas réussi! Ils ont du mal à comprendre certaines choses… Et je ne te dis pas les questions auxquelles j'ai eu droit quand on a fait la Bible... Rolling Eyes No Je vais retenter mon explication en m'appuyant sur ta réponse! Wink Merci!

Mina
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Audrey le Mar 28 Jan 2014 - 0:37

J'ai dû expliquer à un 5è que Jupiter n'existait pas...

"Madame, quel âge il a, Jupiter?
-Thomas, voyons, il n'existe pas...
-Mais il a quel âge?
-Ben si tu insistes...il a le même âge que le père Noël, tiens!
(éclats de rire de la classe)
-Non, mais en vrai, il a quel âge aujourd'hui?"

Tadaaaaa!...vive ma clase de latinistes de 5è!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Audrey le Mar 28 Jan 2014 - 0:41

Insiste bien sur le fait que ce qu'on appelle aujourd'hui "mythologie" n'est que la somme de diverses sources, traditions, d'époques et de régions différentes... comme le prouvent les différents récits de la création du monde, les diverses origines de certains dieux, le fait que dieux romains et grecs sont proches mais pas parfaitement calques les uns des autres...

Explique aussi que la mythologie telle que nous la connaissons est en grande partie issue de la création littéraire, où l'imaginaire est roi, où chaque auteur peut apporter sa touche personnelle, ce qui explique aussi les variantes.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Kilmeny le Mar 28 Jan 2014 - 8:47

@Audrey a écrit:J'ai dû expliquer à un 5è que Jupiter n'existait pas...

"Madame, quel âge il a, Jupiter?
-Thomas, voyons, il n'existe pas...
-Mais il a quel âge?
-Ben si tu insistes...il a le même âge que le père Noël, tiens!
(éclats de rire de la classe)
-Non, mais en vrai, il a quel âge aujourd'hui?"

Tadaaaaa!...vive ma clase de latinistes de 5è!

J'ai les mêmes en 1ère... Dites-moi qu'ils deviennent raisonnables, un jour !! veneration veneration 

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Iphigénie le Mar 28 Jan 2014 - 15:29

sinon vous leur posez le problème de la Bible: comment est née l'humanité à partir des seuls Adam et Eve?(bonjour la consanguinité dès les origines...)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Sphinx le Mar 28 Jan 2014 - 15:59

Pareil... "Mais, depuis tout ce temps, il doit être mort, Zeus, même s'il était immortel ?" (l'an dernier  Razz )

Tiens, une tentative d'explication (probablement totalement délirante par rapport à la mythologie mais qui peut convaincre des cinquièmes pour qu'ils te laissent tranquille Wink) : personne ne précise combien de temps s'écoule entre les noces et le Jugement de Pâris. Hermès part sur terre chercher un mortel assez bête pour juger sans craindre les foudres des déesses, il peut bien le chercher pendant vingt ans - qui s'écoulent en un clin d'oeil pour les dieux ! (après quoi les choses doivent s'enchaîner rapidement car Pâris doit être assez jeune, lui aussi, pour séduire Hélène Wink)

Vingt ans, c'est une hypothèse, je crois que personne ne précise quel âge a Achille. Il doit être assez jeune pour être imberbe et passer inaperçu parmi les filles du roi Lycomède, donc je dirais seize ou dix-sept ans au début de la guerre, et dix de plus à sa mort (la prophétie dit qu'il doit mourir jeune, or, passé les trente, ça ne me paraît plus assez jeune pour être qualifié comme tel par les Grecs de l'époque).


Dernière édition par Sphinx le Mar 28 Jan 2014 - 16:01, édité 1 fois

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Sphinx le Mar 28 Jan 2014 - 16:00

@iphigénie a écrit:sinon vous leur posez le problème de la Bible: comment est née l'humanité à partir des seuls Adam et Eve?(bonjour la consanguinité dès les origines...)

Et d'où Caïn sort-il sa femme et tous les serviteurs qu'il emmène en exil Wink

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Lefteris le Mar 28 Jan 2014 - 16:18

@Mina a écrit:Petite question posée par mes élèves et à laquelle je n’ai pas su répondre, concernant l’âge et la participation d’Achille à la guerre de Troie (oui, les 6e se posent des questions existentielles !) : Eris jette sa pomme de discorde lors des noces de Thétis et Pélée, c’est bien ce qui cause, par un enchaînement de faits, la guerre de Troie. Comment expliquer alors qu’Achille soit en âge de participer à cette guerre ? Combien de temps s’écoule-t-il entre les noces de Thétis et Pélée et le début de la guerre de Troie ? Je suis incapable de répondre à cela, pour moi, il n’y a pas d’explication « logique » puisque la temporalité dans les mythes n’est pas celle des hommes, mais je ne sais comment l’expliquer à mes élèves qui cherchent des réponses précises et concrètes à leurs questions. Pour eux, il n’est pas logique qu’Achille, fils de Thétis et Pélée, participe à la guerre de Troie si rapidement après les noces de ses parents, il serait trop petit selon eux. Que proposez-vous comme explication, doctes collègues ? Avez-vous déjà été confrontés à ce type de questions ? Merci pour vos lumières !
Evidemment, ils posent des questions comme s'il y avait une réponse rationnelle (une des dernières chez moi a touché à l’impossibilité" de coudre un foetus dans une cuisse  Rolling Eyes ) . Il n'y a aucune durée , aucune chronologie absolue, tu as raison de le leur dire. On est dans le domaine du symbole , et les Grecs aux-mêmes le savaient (voir P. Veyne Les Grecs croyaient-ils à leurs mythes ). Ils croyaient à la vérité de la leçon du mythe, mais étaient sceptiques quant à son existence concrète. Le fait qu'ils acceptent diverses versions le montre bien.

Cependant, il y a une chronologie relative , une cohérence interne, qui s'exprime en "génerations". La génération des héros ( spécialistes en monstres Thésée, Héraclès, Méléagre, Jason ... ) est antérieure à celle des héros de Troie. Les discours de Nestor qui a vécu trois générations, et rapporte quelques épisodes, sont éclairants , ils les a côtoyés...

Enfin , les héros sont à la fois jeunes et sans âge : très tôt ils participent aux combats, et la question de l'âge ne se pose plus, dès qu'ils ont atteint la virilité. Il passent de la "paideia" au "kleos". A ce titre , Achille (qui après avoir été élevé par Chiron, a eu le temps de faire un enfant à une fille de Lycomède avant d'être le plus terrible des guerriers ) est représentatif .

Difficile de t'en dire plus : je ne te donnerai pas une frise chronologique... Very Happy 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Mina le Mar 28 Jan 2014 - 20:38

Un grand merci à tous pour vos avis précieux!
Effectivement Audrey, je vais devoir leur expliquer que la mythologie est la somme de diverses sources. J'ai commencé directement l'étude de l'Odyssée, en rappelant les causes de la guerre de Troie, quelques épisodes de la guerre et en m'appuyant sur ce qu'ils avaient fait en histoire. Je n'ai pas eu de 6e depuis longtemps, je ne pensais pas qu'il était nécessaire de contextualiser à ce point, et de redéfinir les frontières entre mythe et réalité. Ceci dit, ils sont curieux, posent des questions, et c'est signe que cela les intéresse!
Sphinx, je suis séduite par ton idée (20 pour les mortels = 1 clin d'oeil pour les dieux immortels).
Iphigénie, je retiens l'idée pour une autre année!
Et Lefteris, merci pour tes conseils avisés et ton conseil bibliographique (et tous mes voeux au passage!). Je retiens l'idée des "héros jeunes et sans âge". Merci à tous!

Mina
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Lefteris le Mer 29 Jan 2014 - 16:12

@Mina a écrit:Un grand merci à tous pour vos avis précieux!
Effectivement Audrey, je vais devoir leur expliquer que la mythologie est la somme de diverses sources. J'ai commencé directement l'étude de l'Odyssée, en rappelant les causes de la guerre de Troie, quelques épisodes de la guerre et en m'appuyant sur ce qu'ils avaient fait en histoire. Je n'ai pas eu de 6e depuis longtemps, je ne pensais pas qu'il était nécessaire de contextualiser à ce point, et de redéfinir les frontières entre mythe et réalité. Ceci dit, ils sont curieux, posent des questions, et c'est signe que cela les intéresse!
Sphinx, je suis séduite par ton idée (20 pour les mortels = 1 clin d'oeil pour les dieux immortels).
Iphigénie, je retiens l'idée pour une autre année!
Et Lefteris, merci pour tes conseils avisés et ton conseil bibliographique (et tous mes voeux au passage!). Je retiens l'idée des "héros jeunes et sans âge". Merci à tous!
Eh oui, meilleurs voeux !
Pour le titre, c'est exactement : Les Grecs ont-il cru à leurs mythes ?. Tu vas sans doute te faire un plaisir de le lire , mais voici d'ores et déjà quelques pistes: le mythe est très tôt analysé, critiqué, étudié en Grèce. Il y a diverses approches : certains y voient un fond de vérité historique , mais un embellissement par le merveilleux , d'autres des allégories sérieuses, d'autres des vérités étiologiques, d'autres des symboles pour s'exprimer (exprimer sa puissance, flatter un souverain...), d'autres croient à un autre temps, qui n'est pas le temps historique... parfois un mélange de tout ça.

Je livre aussi à ta réflexion une définition du mythe qui me revient . Elle est de Sallustios, néoplatonicien , contemporain de Julien . Désolé , je cite de tête mais ça donne à peu près : "le mythe n'a jamais été mais se produit toujours".(Tu as sept heures pour traiter ça Razz )

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Sphinx le Mer 29 Jan 2014 - 16:17

@Lefteris a écrit:
Je livre aussi à ta réflexion une définition du mythe qui me revient . Elle est de Sallustios,  néoplatonicien , contemporain de Julien . Désolé , je cite de tête mais ça donne à peu près : "le mythe n'a jamais été mais se produit toujours".(Tu as sept heures pour traiter ça  Razz )

Ca rejoint un peu la nature cyclique du mythe et l'éternel retour du même chez Eliade, non ?

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Lefteris le Mer 29 Jan 2014 - 16:29

@Sphinx a écrit:
@Lefteris a écrit:
Je livre aussi à ta réflexion une définition du mythe qui me revient . Elle est de Sallustios,  néoplatonicien , contemporain de Julien . Désolé , je cite de tête mais ça donne à peu près : "le mythe n'a jamais été mais se produit toujours".(Tu as sept heures pour traiter ça  Razz )

Ca rejoint un peu la nature cyclique du mythe et l'éternel retour du même chez Eliade, non ?
Sans doute , je n'ai pas en tête ce que dit Eliade, mais ça semble signifier que c'est l'expression allégorique d'une vérité universelle -ou sentie comme telle- et bien plus compréhensible derrière cet "habit" que du factuel , de l'événementiel.
D'ailleurs, je crois que c'est la raison de la nudité héroïque dans l'art : les héros échappent à la temporalité, à la situation hic et nunc, ils sont au-delà.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par choco le Mer 29 Jan 2014 - 17:10

Euh... sinon il y a eu un numéro cet été d'Histoire sur les Grecs et les mythes et un article faisait la distinction entre les lettrés qui n'y croyaient pas et les gens du peuple...

choco
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Iphigénie le Mer 29 Jan 2014 - 17:48

Et sinon il y a une critique des poètes dans la République de Platon (livre 2 et livre 10 ne particulier.
Spoiler:
par exemple:
...Mais je ne vois pas quelles sont ces grandes fables dont tu parles.

Ce sont, repris-je, celles d'Hésiode, d'Homère et des autres poètes. Ceux-ci, en effet, ont composé des fables menteuses que l'on a racontées et qu'on raconte encore aux hommes (85) .

Quelles sont ces fables, demanda-t-il, et qu'y blâmes-tu ?

Ce qu'il faut, répondis-je, avant tout et surtout blâmer, particulièrement quand le mensonge est sans beauté. 377e

Mais quand est-ce?

Quand on représente mal les dieux et les héros, comme un peintre qui trace des objets n'ayant aucune ressemblance avec ceux qu'il voulait représenter.

C'est à bon droit en effet, dit-il, qu'on blâme de telles choses. Mais comment disons-nous cela, et à quoi nous référons-nous ?

D'abord, repris-je, celui qui a commis le plus grand des mensonges sur les plus grands des êtres l'a commis sans beauté, lorsqu'il a dit qu'Ouranos fit ce que rapporte Hésiode (86), et comment Kronos en tira vengeance. Quand même la conduite de Kronos et la manière dont il fut 378 traité par son fils seraient vraies, je crois qu'il ne faudrait pas les raconter si légèrement à des êtres dépourvus de raison et à des enfants, mais qu'il vaudrait mieux les ensevelir dans le silence ; et s'il est nécessaire d'en parler, on doit le faire en secret, devant le plus petit nombre possible d'auditeurs, après avoir immolé, non un porc, mais quelque grande victime difficile à se procurer, afin qu'il n'y ait que très peu d'initiés.

Et en effet, dit-il, ces récits-là sont fâcheux.

Et ils ne sont pas à raconter, Adimante, dans notre cité. 378b Il ne faut pas dire devant un jeune auditeur qu'en commettant les pires crimes et en châtiant un père injuste de la plus cruelle façon, il ne fait rien d'extraordinaire et agit comme les premiers et les plus grands des dieux 378c.
Non, par Zeus, s'écria-t-il, il ne me semble pas, à moi non plus, que ces choses soient bonnes à dire !

Il faut encore éviter absolument, repris-je, de dire que les dieux aux dieux font la guerre, se tendent des pièges et combattent entre eux - aussi bien cela n'est point vrai - si nous voulons que les futurs gardiens de notre cité regardent comme le comble de la honte de se quereller à la légère. Et il s'en faut de beaucoup qu'on doive leur raconter ou représenter pour eux sur des tapisseries les combats des géants et ces haines innombrables et de toute sorte qui ont armé les dieux et les héros contre leurs proches et leurs amis. Au contraire, si nous voulons leur persuader que jamais un citoyen n'en a haï un autre et qu'une telle chose est impie, nous devons le leur faire dire dès l'enfance, par les vieillards et par les vieilles 378d femmes, et, quand ils deviennent grands, obliger les poètes à composer pour eux des fables qui tendent au même but. Mais qu'on raconte l'histoire d'Héra enchaînée par son fils, d'Héphaïstos précipité du ciel par son père (88), pour avoir défendu sa mère que celui-ci frappait, et les combats de dieux qu'Homère imagina (89), voilà ce que nous n'admettrons pas dans la cité, que ces fictions soient allégoriques ou non. L'enfant, en effet, ne peut discerner ce qui est allégorie de ce qui ne l'est pas, et les opinions qu'il reçoit à cet âge deviennent, d'ordinaire, indélébiles 378e et inébranlables. C'est sans doute à cause de cela qu'il faut faire tout son possible pour que les premières fables qu'il entend soient les plus belles et les plus propres à lui enseigner la vertu
.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par collegedevinci le Mer 29 Jan 2014 - 19:01

Le manuel de grec 3ème d'Hatier utilise un extrait de Palaiphatos, un auteur qui m'était jusque là inconnu, et qui se moque un peu des mythes.
lecture en ligne : http://ugo.bratelli.free.fr/Palaiphatos/PalaiphatosDetails.htm

Mes élèves avaient beaucoup aimé cette "critique" des mythes.

Et sinon, pour la "chronologie" de l'Iliade, ça me fait penser à l'entreprise d'Eric Shanower, auteur de comics, qui a entrepris l'adaptation en BD, donc, de l'Iliade. Pour ce faire, il explique qu'il a dû faire des choix, recouper les légendes, bref, essayer de "rationaliser" quelque chose qui ne l'est pas. Trois tomes sont sortis, ça marche pas mal... sauf qu'il n'ira à mon avis pas au bout de l'entreprise...


Dernière édition par collegedevinci le Mer 29 Jan 2014 - 19:03, édité 1 fois

collegedevinci
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Lefteris le Mer 29 Jan 2014 - 19:03

@collegedevinci a écrit:Le manuel de grec 3ème d'Hatier utilise un extrait de Palaiphatos, un auteur qui m'était jusque là inconnu, et qui se moque un peu des mythes.
lecture en ligne : http://ugo.bratelli.free.fr/Palaiphatos/PalaiphatosDetails.htm

Mes élèves avaient beaucoup aimé cette "critique" des mythes.
Justement, Palaiphatos est abondamment cité par Veyne, qui compare les divers types de critique du mythe.
Mina va avoir les 6èmes les plus calés de France non seulement en mythologie, mais aussi en mythographie ...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par collegedevinci le Mer 29 Jan 2014 - 19:04

Palaiphatos, pour le coup, est plus facile à comprendre pour des troisièmes, que Veyne Smile pour des secondes (j'ai testé les deux...)

collegedevinci
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Audrey le Mer 29 Jan 2014 - 19:14

@collegedevinci a écrit:Le manuel de grec 3ème d'Hatier utilise un extrait de Palaiphatos, un auteur qui m'était jusque là inconnu, et qui se moque un peu des mythes.
lecture en ligne : http://ugo.bratelli.free.fr/Palaiphatos/PalaiphatosDetails.htm

Mes élèves avaient beaucoup aimé cette "critique" des mythes.

Et sinon, pour la "chronologie" de l'Iliade, ça me fait penser à l'entreprise d'Eric Shanower, auteur de comics, qui a entrepris l'adaptation en BD, donc, de l'Iliade. Pour ce faire, il explique qu'il a dû faire des choix, recouper les légendes, bref, essayer de "rationaliser" quelque chose qui ne l'est pas. Trois tomes sont sortis, ça marche pas mal... sauf qu'il n'ira à mon avis pas au bout de l'entreprise...

J'ai la même crainte...le dernier tome de la série date de 2010 en France...ça commence à faire long!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par collegedevinci le Mer 29 Jan 2014 - 19:26

@Audrey a écrit:

J'ai la même crainte...le dernier tome de la série date de 2010 en France...ça commence à faire long!

Il ne vient même plus à Angoulème (c'est un curieux personnage, mais j'aimais bien papoter avec lui)... dommage je trouvais son travail intéressant !

Pas de sortie aux États-Unis non plus...

collegedevinci
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Osmie le Mer 29 Jan 2014 - 19:31

@Mina a écrit:Petite question posée par mes élèves et à laquelle je n’ai pas su répondre, concernant l’âge et la participation d’Achille à la guerre de Troie (oui, les 6e se posent des questions existentielles !) : Eris jette sa pomme de discorde lors des noces de Thétis et Pélée, c’est bien ce qui cause, par un enchaînement de faits, la guerre de Troie. Comment expliquer alors qu’Achille soit en âge de participer à cette guerre ? Combien de temps s’écoule-t-il entre les noces de Thétis et Pélée et le début de la guerre de Troie ? Je suis incapable de répondre à cela, pour moi, il n’y a pas d’explication « logique » puisque la temporalité dans les mythes n’est pas celle des hommes, mais je ne sais comment l’expliquer à mes élèves qui cherchent des réponses précises et concrètes à leurs questions. Pour eux, il n’est pas logique qu’Achille, fils de Thétis et Pélée, participe à la guerre de Troie si rapidement après les noces de ses parents, il serait trop petit selon eux. Que proposez-vous comme explication, doctes collègues ? Avez-vous déjà été confrontés à ce type de questions ? Merci pour vos lumières !

Si on va par là, comment leur expliquer la présence du fils d'Achille, Néoptolème, à Troie, tuant Priam et Astyanax ?  Very Happy 
Il faut laisser de côté la crédibilité chronologique.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Mina le Mer 29 Jan 2014 - 21:27

Hé bien, je vois que les questions de mes élèves vous inspirent des réflexions intéressantes! Je ne suis pas sûre, Lefteris, que mes élèves seront les plus calés en mythologie malgré les réponses que je leur apporte... 
Janne, d'accord avec toi, personnellement je ne me pose pas tant de questions quand je lis l'Iliade et l'Odyssée (du moins, pas celles-ci…) Mais certains, qui sont attentifs à ce que je raconte -quand même…- ont tiqué sur Achille.  
Merci pour les références!

Mina
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par tannat le Jeu 15 Mai 2014 - 23:08

Bonsoir,

L'un entre vous aurait-il dans ses tablettes une "version" (ou des références) des noces de Thétis et Pélée (il s'agit de "compléter" des extraits du texte d'Apollodore, Épitomé, III, 1-13) contenant l'intervention d'Éris ?
Je cherche aussi, un autre texte décrivant les agissements de Thétis avec ses enfants ?

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Noces de Thétis et Pélée, Achille et guerre de Troie

Message par Lefteris le Ven 16 Mai 2014 - 14:26

@tannat a écrit:Bonsoir,

L'un entre vous aurait-il dans ses tablettes une "version" (ou des références)  des noces de Thétis et Pélée (il s'agit de "compléter" des extraits du texte d'Apollodore, Épitomé, III, 1-13) contenant l'intervention d'Éris ?
Je cherche aussi, un autre texte décrivant les agissements de Thétis avec ses enfants ?

Sur Itinera Electronica bien sûr
http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/Catulle_poemes/lecture/9.htm
Mais il suffit de taper "catulle 64 " ou "catulle carmen 64"

Pour Achille trempé dans le Styx, la tradition est rapidement évoquée par Stace (Achilléide).

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum