un peu remontée contre une AVS

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par Saphyr le Mar 28 Jan 2014 - 18:13

Tiens je ne suis donc pas la seule à subir ce type de personnage!
Roxanne tu devrais lui parler, avant que les choses ne prennent d'autres proportions.
J'ai eu en début d'année une AVS qui se permettait d'intervenir et qui croyait que le cours s'adressait à elle. Une vraie plaie, mielleuse avec tout le monde en salle des profs et odieuse durant mes cours.

Saphyr
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par Fesseur Pro le Mar 28 Jan 2014 - 18:19

MarieAnne a écrit:A-t-on le droit d'exclure une AVS de son cours?  Razz
 Laughing 
@albertine02 a écrit:J'hallucine devant vos récits  affraid 
+ 1
Si elle est assez puérile pour se comporter comme ça, explication chez le CDE et sinon refus de l'accepter en classe.


Dernière édition par Fesseur Pro le Mar 28 Jan 2014 - 18:20, édité 1 fois

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par pimpampoum le Mar 28 Jan 2014 - 18:20

Moi aussi j'ai été confrontée à cela. L'AVS qui est dans ma classe à une cinquantaine d'année et elle n'arrête pas de bavarder. Ca me gonflait mais j'osais rien dire jusqu'au jour où voyant qu'elle était carrément de dos pour discuter avec un groupe de filles derrière, j'ai dit en espagnol "Senora .... dese la vuelta por favor"  professeur . Pouf ! ça m'est sorti comme ça ! je me suis sentie un peu mal après mais elle a plus jamais recommencé.

pimpampoum
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par Roumégueur Ier le Mar 28 Jan 2014 - 18:40

Le problème vient surtout du recrutement et de la formation des AVS, du coup c'est quitte ou double : soit vous tombez sur quelqu'un de carré qui comprend très bien son rôle, soit sur les cas que vous citez.
J'en ai connu une qui écrivait les réponses sur une feuille de papier, la tendait à l'élève qui levait le doigt et répondait sans avoir écouté la question posée, ensuite elle effaçait le mot de la feuille (si, si).
Une autre posait des questions 'personnelles' sur le cours (comme si elle assistait à un cours de fac) et se permettait de rajouter éventuellement des précisions sur ce que je disais, manière de bien me perdre les élèves qui ne captaient rien du coup. Là, il faut vite faire une mise au point et recadrer le rôle de la personne.
Nous sommes responsables de l'ambiance de classe, à ce titre nous devons gérer toute perturbation qu'elle provienne d'un élève ou d'un adulte, pas de compromis possible (les histoires de SMS me font halluciner). Plus prosaïquement : la classe est NOTRE territoire où l'on obéit à NOS règles, pas négociable.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par Caspar Goodwood le Mar 28 Jan 2014 - 18:51

Je suis d'accord avec toi et je compatis avec Roxanne: il faut absolument en parler avec cette AVS, se renseigner auprès des collègues et si elle ne modifie pas son comportement, en parler au CDE. J'ai deux AVS dans une de mes classes, elles ne sont pas toujours hyper-agréables (elle ne disent pas forcément bonjour ni au revoir par exemple) mais au moins elles font leur travail consciencieusement et ne sapent pas mon autorité.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par Nita le Mar 28 Jan 2014 - 18:57

Shocked

 furieux 

Tu as réussi à ne pas lui retourner la baffe qu'elle mérite ? Chapeau !

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par Cathy le Mar 28 Jan 2014 - 19:01

Je rêve!!! A ta place Roxanne, je me serais vraiment énervée! Effectivement, il faut mettre les points sur les i!!! Et j'en parlerais au CDE.

Cathy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par Invité N le Mar 28 Jan 2014 - 19:06

Recadre-là et si elle persiste tu l'exclus de cours comme un élève puisqu'elle n'a pas le comportement d'un adulte ou du moins tu menaces le faire ! ;-)

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par Nuits le Mar 28 Jan 2014 - 20:09

Roxanne, j'espère pour toi que tu arriveras à régler le problème ! Il y a des comportements qui me laissent sans voix.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par roxanne le Jeu 30 Jan 2014 - 16:48

Bon, des nouvelles .Aujourd'hui, elle a passé son temps à écrire des SMS .J'ai parlé au (très) jeune stagiaire de maths qui était embêté mais m'a dit qu'elle "aidait" deux élves (dont le fameux qui l'a fait tant pouffer) pendant les cours et donc en aucun cas n'était avec les deux élèves dont elle était censée s'occuper .Je me suis dit que là on dépassait le petit  souci que je pouvais régler avec elle .En plus , je ne me sentais pas très légitime  pour lui faire des "reproches" ou ce qu'elle allait prendre pour des reproches et donc elle risquait de se braquer et de penser que c'était moi qui ne l'imais pas ou un truc de ce style .Donc, je suis allée en parler à ma CDE .Bien m'en a pris .Elle m'a dit que ça confirmait pas mal de choses qui remontaient (apparemment elle aurait mis de l'huile sur le feu dans un cours où la prof est bordélisée et où elle a craqué ).Et qu'elle devait de toute façon la recadrer .Elle va en parler à un formateur qui doit la voir .Donc à suivre..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par amour le Jeu 30 Jan 2014 - 17:10

@Roumégueur Ier a écrit:Le problème vient surtout du recrutement et de la formation des AVS, du coup c'est quitte ou double : soit vous tombez sur quelqu'un de carré qui comprend très bien son rôle, soit sur les cas que vous citez.
J'en ai connu une qui écrivait les réponses sur une feuille de papier, la tendait à l'élève qui levait le doigt et répondait sans avoir écouté la question posée, ensuite elle effaçait le mot de la feuille (si, si).
Une autre posait des questions 'personnelles' sur le cours (comme si elle assistait à un cours de fac) et se permettait de rajouter éventuellement des précisions sur ce que je disais, manière de bien me perdre les élèves qui ne captaient rien du coup. Là, il faut vite faire une mise au point et recadrer le rôle de la personne.
Nous sommes responsables de l'ambiance de classe, à ce titre nous devons gérer toute perturbation qu'elle provienne d'un élève ou d'un adulte, pas de compromis possible (les histoires de SMS me font halluciner). Plus prosaïquement : la classe est NOTRE territoire où l'on obéit à NOS règles, pas négociable.

Bien vu Roxanne! A ta place, j'aurais surement fondu un câble avant et l'AVS aurait eu des motifs de se plaindre!

Roumégueur Ier: je ne savais pas que nous étions responsable de l'ambiance de classe , Est-ce que ça veut dire que lorsque des élèves (qui ne fichent rien ou sont provocateurs) s'en plaignent, ils sont dans leur bon droit?

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par Roumégueur Ier le Jeu 30 Jan 2014 - 17:25

@amour a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:Le problème vient surtout du recrutement et de la formation des AVS, du coup c'est quitte ou double : soit vous tombez sur quelqu'un de carré qui comprend très bien son rôle, soit sur les cas que vous citez.
J'en ai connu une qui écrivait les réponses sur une feuille de papier, la tendait à l'élève qui levait le doigt et répondait sans avoir écouté la question posée, ensuite elle effaçait le mot de la feuille (si, si).
Une autre posait des questions 'personnelles' sur le cours (comme si elle assistait à un cours de fac) et se permettait de rajouter éventuellement des précisions sur ce que je disais, manière de bien me perdre les élèves qui ne captaient rien du coup. Là, il faut vite faire une mise au point et recadrer le rôle de la personne.
Nous sommes responsables de l'ambiance de classe, à ce titre nous devons gérer toute perturbation qu'elle provienne d'un élève ou d'un adulte, pas de compromis possible (les histoires de SMS me font halluciner). Plus prosaïquement : la classe est NOTRE territoire où l'on obéit à NOS règles, pas négociable.

Bien vu Roxanne! A ta place, j'aurais surement fondu un câble avant et l'AVS aurait eu des motifs de se plaindre!

Roumégueur Ier: je ne savais pas que nous étions responsable de l'ambiance de classe , Est-ce que ça veut dire que lorsque des élèves (qui ne fichent rien ou sont provocateurs) s'en plaignent, ils sont dans leur bon droit?  

Ma remarque signifiait qu'en cas de perturbation, nous devons réagir avec notre maigre panel de moyens. Dans le cas d'une AVS qui manifestement sort de son rôle, c'est recadrage après le cours et si ça ne suffit pas, passage par la case CDE et si rien n'y fait, nous pouvons très bien dire qu'on n'accepte pas cette personne en cours car elle détériore l'ambiance de travail (peut-être aurais-je dû d'ailleurs parler d'ambiance de travail plutôt que d'ambiance de classe, je crains avoir mal été compris sur le coup).

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par Mama le Jeu 30 Jan 2014 - 17:26

Etre payé pour envoyer des SMS et rire avec des emme...deurs?  Ben voyons, allons-y hein ! "Mon" AVS est une perle, discrète, efficace gentille, sympathique, qui aide les siens d'abord et les autres après quand elle a le temps, même en étude. Elle veut devenir enseignante!  cheers
J'espère que le CDE et le formateur vont agir d'urgence, mais si c'est de la mauvaise volonté, est-ce que ça changera quelque chose ? Il faudrait la menacer de la faire arrêter pour faute professionnelle (non respect du règlement intérieur, etc....)

Mama
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par Sphinx le Jeu 30 Jan 2014 - 17:43

J'ai une collègue qui a fait devant moi une remarque à un AVS qui... bavardait avec son élève pendant les cours... elle l'a fait en sdp et pas devant les élèves, elle a dit "s'il te plaît" et expliqué brièvement pourquoi ça la gênait, mais elle est restée très sèche et factuelle et il ne l'a pas ramenée. Les trois autres, eux, sont sympathiques, efficaces, discrets... et toujours dans leur rôle d'adulte. Ils sont plus âgés, ça joue aussi peut-être...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par Sei le Jeu 30 Jan 2014 - 19:10

Ce n'est pas toi qui est susceptible, Roxanne, cette AVS manque sérieusement de discernement.

Je mesure ma chance : l'AVS qui intervient dans ma classe est extra.

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: un peu remontée contre une AVS

Message par Edgar le Jeu 30 Jan 2014 - 20:19

@roxanne a écrit:J'ai dans une classe de 4e un élève en fauteuil avec d'autres handicaps et un autre avec de gros problèmes , ils sont suivis depuis la 6e par une AVS . Celle qui les suivait depuis le début (je les avais en 6e) était très bien, à la fois très efficace et discrète, n'interférant jamais en cours, scannant et mettant en forme les documents à temps (les deux élèves ont un ordi) suivant les élèves sans trop les assister . Mais elle a dû partir en Novembre pour le primaire (un trnsfert de compétences , un gâchis d'ailleurs ) et c'est une surveillante du collège (une bonne trentaine) qui a été engagée pour la remplacer . C'est donc une femme de trente ans au moins, ancienne infirmière donc a priori quelqu'un d'une certaine maturité . Et j'ai remarqué des trucs qui me gênent . Il y a dans la classe deux élèves perturbateurs   et elle rigole quand ils font les pitres .Je veux bien admettre que ça lui échappe mais aujourd'hui avec un elle pouffait carrément, ce qui évidemment l'incitait à continuer et à en rajouter .De plus cet élève m'a demandé à ouvrir les fenêtres car il avait chaud , je efuse expliquant qu'une élève était malade, que d'autre part comme je devais parler tout le temps , je ne voulais pas de courant d'air , en plus il restait 10 minutes de cours . Quand j'ai eu dit ça , elle s'est levée , a ouvert la porte de la classe (bon, admettons ) et surtout a pris un cahier et s'est ventilée aussitôt suivie de quelques élèves qui du coup  ne suivaient plus .Bref, j'ai trouvé qu'elle sapait un peu mon autorité . Je pense lui en parler mais ça m'agace d'avoir à le faire .

Je rêve ! Il faut la signaler à la direction et la mettre à la porte. Un adulte qui n'est pas capable de se situer dans son environnement professionnel n'a pas besoin d'un avertissement, c'est un problème trop profond pour que cela suffise. Et puis une AVS est là pour aider des élèves, pas pour devenir un élève perturbateur de plus.  Il y a un problème de positionnement. Je ne comprends même par le "passe encore" ... Non, passe pas du tout. On vit dans une drôle de société quand même.

J'ai deux AVS dans mes classes qui sont très bien et que j'apprécie beaucoup.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum