Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Thierry30 le Jeu 30 Jan 2014 - 22:01

Extrait:


"Je pense quand même qu'il faut distinguer nation et nationalisme. Le nationalisme est une perversion de la nation. La nation est le cadre de la démocratie, et est devenue le lieu de la solidarité.
La nation est le cadre de la démocratie parce que c'est là où on s'entend, et que ce n'est pas facile de faire accepter la loi d'une majorité à une minorité. Ce n'est possible que dans un cadre ancien, reconnu, la nation, où existe ce sentiment d'appartenance sans lequel il ne peut y avoir de démocratie.
Je veux distinguer la nation citoyenne, conception de la Révolution française, de la nation ethnique, qui n'est pas notre concept. Et le concept de nation citoyenne en Europe est loin d'avoir pris le dessus.
La nation est la brique de base de l'internationalisme, ou en tout cas d'une construction européenne éventuelle. De ce point de vue là, l'idée républicaine transcende les frontières d'une nation. On peut très bien avoir un intérêt général européen, et même un intérêt général de l'humanité toute entière. Ces concepts peuvent s'emboîter avec les intérêts nationaux, légitimes par ailleurs."

http://www.chevenement.fr/Je-pense-qu-on-ira-ineluctablement-vers-une-Europe-a-geometrie-variable_a1584.html

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Lefteris le Jeu 30 Jan 2014 - 22:35

républicain debout a écrit:Extrait:


"Je pense quand même qu'il faut distinguer nation et nationalisme. Le nationalisme est une perversion de la nation. La nation est le cadre de la démocratie, et est devenue le lieu de la solidarité.
La nation est le cadre de la démocratie parce que c'est là où on s'entend, et que ce n'est pas facile de faire accepter la loi d'une majorité à une minorité. Ce n'est possible que dans un cadre ancien, reconnu, la nation, où existe ce sentiment d'appartenance sans lequel il ne peut y avoir de démocratie.
Je veux distinguer la nation citoyenne, conception de la Révolution française, de la nation ethnique, qui n'est pas notre concept. Et le concept de nation citoyenne en Europe est loin d'avoir pris le dessus.
La nation est la brique de base de l'internationalisme, ou en tout cas d'une construction européenne éventuelle. De ce point de vue là, l'idée républicaine transcende les frontières d'une nation. On peut très bien avoir un intérêt général européen, et même un intérêt général de l'humanité toute entière. Ces concepts peuvent s'emboîter avec les intérêts nationaux, légitimes par ailleurs."

http://www.chevenement.fr/Je-pense-qu-on-ira-ineluctablement-vers-une-Europe-a-geometrie-variable_a1584.html
Va expliquer ça à des gens gavés à la pensée unique, marchande, et politiquement correcte... Rolling Eyes

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par User5899 le Jeu 30 Jan 2014 - 22:38

Beau texte, merci.
Ca fait quand même du bien, de temps en temps, un homme politique qui nous fait nous rappeler que jadis, ils avaient un peu d'instruction, du moins certains, et ils avaient une ou deux grandes idées sur lesquelles ils fondaient leur réflexion.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Fesseur Pro le Jeu 30 Jan 2014 - 23:28

Le Che !
Notre walking dead comtois.  petitdrapeau 

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Edgar le Jeu 30 Jan 2014 - 23:31

Agréable de voir que ce mot n'est pas encore totalement un gros mot comme je croyais qu'il l'était devenu en France depuis peu.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par User5899 le Jeu 30 Jan 2014 - 23:41

@Fesseur Pro a écrit:Le Che !
Notre walking dead comtois.  petitdrapeau 
Cet homme est la devise comtoise incarnée veneration

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par elena3 le Jeu 30 Jan 2014 - 23:58

Ah oui; celui-là est un tes derniers pour qui j'ai encore du respect ! Les autres hommes politiques, rien dans la tête, même pas un projet, même pas d'idées d'ailleurs...Dommage qu'il soit vieux Chevènement ! Very Happy 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par grandesvacances le Ven 31 Jan 2014 - 0:09

Bon, je n'ai lu que l'extrait proposé, mais c'est loin d'être ma tasse de thé : tout ce pathos dégoulinant sur la nation gnagnagna, je trouve ça filandreux.

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par User5899 le Ven 31 Jan 2014 - 0:46

Shocked

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Edgar le Ven 31 Jan 2014 - 9:07

@grandesvacances a écrit:Bon, je n'ai lu que l'extrait proposé, mais c'est loin d'être ma tasse de thé : tout ce pathos dégoulinant sur la nation gnagnagna, je trouve ça filandreux.

On retire la nation, et qu'est ce qu'il reste d'un pays ou dans un pays ?

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Le grincheux le Ven 31 Jan 2014 - 9:25

@Edgar a écrit:
@grandesvacances a écrit:Bon, je n'ai lu que l'extrait proposé, mais c'est loin d'être ma tasse de thé : tout ce pathos dégoulinant sur la nation gnagnagna, je trouve ça filandreux.

On retire la nation, et qu'est ce qu'il reste d'un pays ou dans un pays ?
Une frontière plus ou moins poreuse.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Thierry30 le Ven 31 Jan 2014 - 13:14

Ce qui m'a plu dans cette déclaration, c'est le distingo très net entre "nationalisme" fermé ethnique ou religieux et l'idée de la Nation comme cadre de la démocratie assise sur des valeurs communes.
Ce débat est pollué depuis des décennies maintenant par le FN qui milite pour un nationalisme fermé et étroit, interdisant par là-même tout débat sur une fédération ou une confédération européenne. Il est regrettable de se rendre compte que la moindre prise de position en faveur de la Nation soit considérée comme une acceptation pure et simple des positions de repli sur soi de ce parti d'extrême droite.
Chevènement a le mérite de prendre de la hauteur à partir de principes républicains et de permettre ainsi l'ouverture du débat sans être taxé à priori d'extrémisme.
Mélenchon, lui-même, a réaffirmé dernièrement dans une interview sur BFM, que "la République n'était pas un système neutre", affirmant que "c'est parce que nous avons gagné, nous, les Républicains, que les autres ferment leur bouche".
Le clivage me semble aujourd'hui être entre fédéralistes et confédéralistes, plus que Droite contre Gauche (à quelques différences sociétales près).
En fait, que veulent faire de notre bien commun, la République, les Fédéralistes?
Nous n'en savons rien aujourd'hui, car le débat n'a toujours pas lieu...

Le Grincheux, j'attends tes lumières et je sais que je ne serai pas déçu! Very Happy

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Le grincheux le Ven 31 Jan 2014 - 13:16

républicain debout a écrit:Ce qui m'a plu dans cette déclaration, c'est le distingo très net entre "nationalisme" fermé ethnique ou religieux et l'idée de la Nation comme cadre de la démocratie assise sur des valeurs communes.
Ce débat est pollué depuis des décennies maintenant par le FN qui milite pour un nationalisme fermé et étroit, interdisant par là-même tout débat sur une fédération ou une confédération européenne. Il est regrettable de se rendre compte que la moindre prise de position en faveur de la Nation soit considérée comme une acceptation pure et simple des positions de repli sur soi de ce parti d'extrême droite.
Chevènement a le mérite de prendre de la hauteur à partir de principes républicains et de permettre ainsi l'ouverture du débat sans être taxé à priori d'extrémisme.
Mélenchon, lui-même, a réaffirmé dernièrement dans une interview sur BFM, que "la République n'était pas un système neutre", affirmant que "c'est parce que nous avons gagné, nous, les Républicains, que les autres ferment leur bouche".
Le clivage me semble aujourd'hui être entre fédéralistes et confédéralistes, plus que Droite contre Gauche (à quelques différences sociétales près).
En fait, que veulent faire de notre bien commun, la République, les Fédéralistes?
Nous n'en savons rien aujourd'hui, car le débat n'a toujours pas lieu...

Le Grincheux, j'attends tes lumières et je sais que je ne serai pas déçu! Very Happy
La seule chose qui me vienne à l'esprit... Je trouve bizarre de mettre dans la même phrase Mélenchon et républicain. Quant au mélange entre démocratie et république, je préfère ne pas en parler.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 31 Jan 2014 - 13:43

@Le grincheux a écrit:
républicain debout a écrit:Ce qui m'a plu dans cette déclaration, c'est le distingo très net entre "nationalisme" fermé ethnique ou religieux et l'idée de la Nation comme cadre de la démocratie assise sur des valeurs communes.
Ce débat est pollué depuis des décennies maintenant par le FN qui milite pour un nationalisme fermé et étroit, interdisant par là-même tout débat sur une fédération ou une confédération européenne. Il est regrettable de se rendre compte que la moindre prise de position en faveur de la Nation soit considérée comme une acceptation pure et simple des positions de repli sur soi de ce parti d'extrême droite.
Chevènement a le mérite de prendre de la hauteur à partir de principes républicains et de permettre ainsi l'ouverture du débat sans être taxé à priori d'extrémisme.
Mélenchon, lui-même, a réaffirmé dernièrement dans une interview sur BFM, que "la République n'était pas un système neutre", affirmant que "c'est parce que nous avons gagné, nous, les Républicains, que les autres ferment leur bouche".
Le clivage me semble aujourd'hui être entre fédéralistes et confédéralistes, plus que Droite contre Gauche (à quelques différences sociétales près).
En fait, que veulent faire de notre bien commun, la République, les Fédéralistes?
Nous n'en savons rien aujourd'hui, car le débat n'a toujours pas lieu...

Le Grincheux, j'attends tes lumières et je sais que je ne serai pas déçu! Very Happy
La seule chose qui me vienne à l'esprit... Je trouve bizarre de mettre dans la même phrase Mélenchon et républicain. Quant au mélange entre démocratie et république, je préfère ne pas en parler.

Il faut un solide travail de définition des termes. Quand Mélenchon parle de la République, cela n'a sans doute pas dans son esprit les mêmes contours que toi (et cela peut se comprendre d'ailleurs). Mélenchon croit que sa définition de la République l'a historiquement emporté, je crois tout le contraire.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Thierry30 le Ven 31 Jan 2014 - 17:38

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Mélenchon croit que sa définition de la République l'a historiquement emporté, je crois tout le contraire.

Quelle serait donc, selon toi, la définition "mélenchonienne" de la République?
Fais-tu allusion à son état d'esprit "sans-culotte"?

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 31 Jan 2014 - 18:30

républicain debout a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Mélenchon croit que sa définition de la République l'a historiquement emporté, je crois tout le contraire.

Quelle serait donc, selon toi, la définition "mélenchonienne" de la République?
Fais-tu allusion à son état d'esprit "sans-culotte"?

Oui, c'est ça. Et moi ça me plaît assez.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Thierry30 le Ven 31 Jan 2014 - 18:40

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
républicain debout a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Mélenchon croit que sa définition de la République l'a historiquement emporté, je crois tout le contraire.

Quelle serait donc, selon toi, la définition "mélenchonienne" de la République?
Fais-tu allusion à son état d'esprit "sans-culotte"?

Oui, c'est ça. Et moi ça me plaît assez.

Mais ça ne me dérange pas non plus! Si la majorité le décide, donnons le pouvoir aux sans-culottes.
Si leur politique ne marche pas, qu'ils le rendent...

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Le grincheux le Ven 31 Jan 2014 - 22:45

républicain debout a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
républicain debout a écrit:

Quelle serait donc, selon toi, la définition "mélenchonienne" de la République?
Fais-tu allusion à son état d'esprit "sans-culotte"?

Oui, c'est ça. Et moi ça me plaît assez.

Mais ça ne me dérange pas non plus! Si la majorité le décide, donnons le pouvoir aux sans-culottes.
Si leur politique ne marche pas, qu'ils le rendent...
Oui. Enfin, après les sans-culottes, nous avons eu la terreur, le directoire (qui était peut-être le moins pire des régimes du moment), le consulat, l'empire, la restauration, la monarchie de juillet, la seconde république puis le second empire. En terme de stabilité, c'était tout de même pas mal du tout...

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Lefteris le Ven 31 Jan 2014 - 23:01

@Edgar a écrit:
@grandesvacances a écrit:Bon, je n'ai lu que l'extrait proposé, mais c'est loin d'être ma tasse de thé : tout ce pathos dégoulinant sur la nation gnagnagna, je trouve ça filandreux.

On retire la nation, et qu'est ce qu'il reste d'un pays ou dans un pays ?
Un terrain comme les autres, un rayon du supermarché mondialisé, un hôtel ... au choix.  humhum 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Thierry30 le Sam 1 Fév 2014 - 12:43

Pour continuer dans la même veine:

"On peut vouloir défendre la France forte sans être au Front national. Beaucoup de gens n'ont d'ailleurs pas du tout envie de se retrouver dans ce parti. Qu'on le veuille ou non, le FN est une sédimentation de Vichystes, de collabos, d'intégristes, de suppôts de l'OAS, d'anti-gaullistes. Il ne suffit pas de mettre une couche de peinture pour faire oublier tout ça. La France a besoin d'une République vigoureuse, forte et sûre de ses principes. Et ce n'est pas le Front national qui peut le permettre. S'il venait au pouvoir, ce serait une catastrophe pour l'image de notre pays."

http://www.chevenement.fr/Le-pacte-de-responsabilite-ne-pese-pas-grand-chose-par-rapport-a-la-surevaluation-de-l-euro_a1589.html

Serions-nous passés à côté d'un grand homme d'état?

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par Lefteris le Sam 1 Fév 2014 - 14:28

républicain debout a écrit:Pour continuer dans la même veine:

"On peut vouloir défendre la France forte sans être au Front national. Beaucoup de gens n'ont d'ailleurs pas du tout envie de se retrouver dans ce parti. Qu'on le veuille ou non, le FN est une sédimentation de Vichystes, de collabos, d'intégristes, de suppôts de l'OAS, d'anti-gaullistes. Il ne suffit pas de mettre une couche de peinture pour faire oublier tout ça. La France a besoin d'une République vigoureuse, forte et sûre de ses principes. Et ce n'est pas le Front national qui peut le permettre. S'il venait au pouvoir, ce serait une catastrophe pour l'image de notre pays."

http://www.chevenement.fr/Le-pacte-de-responsabilite-ne-pese-pas-grand-chose-par-rapport-a-la-surevaluation-de-l-euro_a1589.html

Serions-nous passés à côté d'un grand homme d'état?
J'en suis persuadé : mais il s'est fait des ennemis dans son camp, n'a pu faire les compromis (compromissions ? )qui permettent d'arriver au pouvoir, et n'avait ni le "look" ni le discours qui fait rêver.  Pour être élu, il faut faire rêver, pas être un républicain austère.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par elena3 le Sam 1 Fév 2014 - 14:47

Les Français ne sont pas idiots. Ils sont désemparés mais ont des raisons de l'être. On les a fourvoyés pendant 20 ans avec des idées fausses. On leur a fait croire que l'Europe allait résoudre tous les problèmes. C'est absolument faux. L'Europe nous rend, à bien des égards, impuissants.

Lionel Jospin m'impute 2002
mais il devrait faire un examen de conscience. Avait-il un projet? Est-ce que ce projet correspondait à la situation ? Seulement 11% d'ouvriers ont voté pour Lionel Jospin. Ce n'est pas la faute de Jean-Pierre Chevènement.

http://www.chevenement.fr/En-2002-mon-projet-etait-en-avance-sur-la-crise_a1328.html
 Rolling Eyes 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par retraitée le Dim 2 Fév 2014 - 15:06

@Lefteris a écrit:
républicain debout a écrit:Pour continuer dans la même veine:

"On peut vouloir défendre la France forte sans être au Front national. Beaucoup de gens n'ont d'ailleurs pas du tout envie de se retrouver dans ce parti. Qu'on le veuille ou non, le FN est une sédimentation de Vichystes, de collabos, d'intégristes, de suppôts de l'OAS, d'anti-gaullistes. Il ne suffit pas de mettre une couche de peinture pour faire oublier tout ça. La France a besoin d'une République vigoureuse, forte et sûre de ses principes. Et ce n'est pas le Front national qui peut le permettre. S'il venait au pouvoir, ce serait une catastrophe pour l'image de notre pays."

http://www.chevenement.fr/Le-pacte-de-responsabilite-ne-pese-pas-grand-chose-par-rapport-a-la-surevaluation-de-l-euro_a1589.html

Serions-nous passés à côté d'un grand homme d'état?
J'en suis persuadé : mais il s'est fait des ennemis dans son camp, n'a pu faire les compromis (compromissions ? )qui permettent d'arriver au pouvoir, et n'avait ni le "look" ni le discours qui fait rêver.  Pour être élu, il faut faire rêver, pas être un républicain austère.

Et il fallait déjà avoir bien réfléchi pour comprendre son discours, dans le contenu et dans la forme, car lui, au moins, parle un français sans fautes.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par retraitée le Dim 2 Fév 2014 - 15:10

@elena3 a écrit:    Les Français ne sont pas idiots. Ils sont désemparés mais ont des raisons de l'être. On les a fourvoyés pendant 20 ans avec des idées fausses. On leur a fait croire que l'Europe allait résoudre tous les problèmes. C'est absolument faux. L'Europe nous rend, à bien des égards, impuissants.

   Lionel Jospin m'impute 2002
mais il devrait faire un examen de conscience. Avait-il un projet? Est-ce que ce projet correspondait à la situation ? Seulement 11% d'ouvriers ont voté pour Lionel Jospin. Ce n'est pas la faute de Jean-Pierre Chevènement.

http://www.chevenement.fr/En-2002-mon-projet-etait-en-avance-sur-la-crise_a1328.html
 Rolling Eyes 

Oui, j'ai voté Chevènement parce que je refusais de voter Jospin. Si le Che n'avait pas été présent, je n'aurais pas davantage voté Jospin. On incrimine Chevènement, mais quid de Taubira, qui elle aussi s'est présentée ?
Et si Jospin n'avait pas inversé le calendrier électoral, pensant gagner et avoir ensuite une chambre à sa "botte", il aurait mieux mesuré les dangers et fait des alliances pour la présidentielle.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Chevènement: vers une Europe à géométrie variable?

Message par e-Wanderer le Dim 2 Fév 2014 - 17:08

Pareil : j'ai voté pour Chevènement en 2002, mais je n'aurais certainement pas voté pour le PS. Je ne supporte pas ce parti d'apparatchiks, complètement coupés des réalités. Ils ont voté toutes les c***ies libérales à la sauce Barroso, et ils osent se dire de gauche ! Et comme fossoyeurs de l'éducation, ce n'est pas mal non plus : je ne suis pas sûr que le duo Peillon/Fioraso fasse beaucoup mieux que Chatel/Pécresse, c'est un comble...

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum