Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par menerve le Sam 23 Jan 2016 - 20:58

@Rabelais a écrit:Franchement, à part gagner au loto, je ne vois pas.(je sais, avec la réforme me viennent des  rêves de kssoss).


C'est pour ça qu'on joue entre collègues.... on mise 1 euro entre chaque période de vacances...pour l'instant rien mais on l'aura un jour notre démission collective!!!

menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Malaca le Sam 23 Jan 2016 - 23:27

@Lefteris a écrit:
@Daphné a écrit:
@Malaca a écrit:Et puis il faut accepter de ne plus partir en vacances aux périodes de vacances Neutral

Alors ça vraiment pour moi ce serait LE côté vraiment positif de la chose !
Quel plaisir de partir hors période scolaire, sans tout le monde sur la route en même temps, à des prix nettement plus compétitifs, vraiment c'est le top !
J'acquiesce. Le tout est de ne pas avoir de gosses d'âge scolaire (...)

Daphné quand on peut, c'est sûr, tout bénef topela mais comme le dit Leftéris, pas avec des enfants d'âge scolaire, il faut quand même le prendre en compte ...

@thrasybule a écrit:
@Malaca a écrit: (...)
Tout paraît plus simple de l'extérieur ... pensez à ce que les gens disent du métier de prof
Précisément, de plus en plus ne voudraient pour rien au monde faire notre métier
Oui, l'idée commence peut-être à faire son chemin, mais les clichés ont la vie dure ... Suspect

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...

Malaca
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par henriette le Dim 24 Jan 2016 - 0:57

@Rabelais a écrit:Franchement, à part gagner au loto, je ne vois pas.(je sais, avec la réforme me viennent des  rêves de kssoss).


Razz

_________________

-------------------
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Verdurette le Dim 24 Jan 2016 - 5:06

Bon, j'ai au moins appris comment me vêtir le jour où j'annoncerai à mon IEN que je pars.
C'est déjà ça.

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par GreenCpe le Dim 24 Jan 2016 - 13:14

mon rêve vivre en autarcie avec des bêtes loin de la population mais est-ce réalisable ???

GreenCpe
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Modulo le Dim 24 Jan 2016 - 16:13

@GreenCpe a écrit:mon rêve vivre en autarcie avec des bêtes loin de la population mais est-ce réalisable ???

La question serait : en quoi ça ne l'est pas ?
Au fil d'un surchauffage de cerveau hier soir (enfin cette nuit quoi), je suis tombé sur ce site : http://www.sortirdutravail.org/

C'est très partisan, mais ça a le mérite d'ouvrir la réflexion sur des projets de ce type.

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Gryphe le Dim 24 Jan 2016 - 16:19

@Modulo a écrit:Au fil d'un surchauffage de cerveau hier soir (enfin cette nuit quoi), je suis tombé sur ce site :http://www.sortirdutravail.org/

Tu veux déjà rechanger ? Razz

( I love you )

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Caspar Goodwood le Dim 24 Jan 2016 - 16:21

@GreenCpe a écrit:mon rêve vivre en autarcie avec des bêtes loin de la population mais est-ce réalisable ???

Très difficilement je pense, et tu as intérêt à être jeune et en bonne santé.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Modulo le Dim 24 Jan 2016 - 18:19

@Gryphe a écrit:
@Modulo a écrit:Au fil d'un surchauffage de cerveau hier soir (enfin cette nuit quoi), je suis tombé sur ce site :http://www.sortirdutravail.org/

Tu veux déjà rechanger ? Razz

( I love you )

Le plus difficile, c'est la première fois Smile
I love you Gryphaiu Akhbar I love you

Modulo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Audrey le Dim 24 Jan 2016 - 18:27

J'ai regardé le site de la BIEP aujourd'hui...rien qui ressemble de près ou de loin à un truc que je puisse faire... je n'ai aucune compétence professionnelle correspondant à quoi que ce soit hors de l'enseignement... c'est désespérant...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par gauvain31 le Dim 24 Jan 2016 - 18:42

@GreenCpe a écrit:mon rêve vivre en autarcie avec des bêtes loin de la population mais est-ce réalisable ???

Si tu as déjà fait les travaux des champs dans ta jeunesse et que tu as un compagnon robuste prêt à t'aider à la limite. Ayant fait les travaux des champs dans ma jeunesse; sache que c'est très physique, et le découragement peut aller très vite. Ce n'est pas "L'Amour est dans le pré"

Mais si tu es une citadine(et ton compagnon aussi) sans aucune expérience dans le milieu cela va être très difficile. Je te le déconseille alors vivement

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Verdurette le Dim 24 Jan 2016 - 20:54

Ce n'est pas facile de s'intégrer dans le milieu rural et agricole, quand on n'est pas du coin et encore moins  quand on est une femme. Il ne faut pas trop idéaliser l'élevage non plus, quels que soient les animaux concernés, c'est beaucoup de boulot et une contrainte quotidienne assez lourde.

Audrey, j'ai découvert un emploi dont j'ignorais quasiment l'existence l'autre jour sur un salon : sténotypiste de conférences. Je pensais que c'était de la "dactylo", mais c'est en réalité bien plus complexe et cela demande beaucoup de connaissances grammaticales et de qualités rédactionnelles. Toutefois il faut avoir le temps et le budget pour se former. La formation se fait en trois ans, mais à temps partiel.

J'ai vu des postes de rédacteurs/trices, mais je ne sais pas trop ce qu'on rédige en l'occurrence.

J'ai songé à la formation pour adultes, aussi.

Je cite tous ces emplois, mais ils sont assez peu compatibles avec le lieu de vie que j'ai choisi. Je me demande si je pourrais me reconvertir comme écrivain public itinérant, et compléter en faisant de l'administratif pour les particuliers.

A méditer.

Pour ceux que le départ vers la campagne intéresse, www.parcoursfrance.fr. Chaque année en octobre ils organisent un salon à la Porte Champerret à Paris . Il y a notamment des maires de communes à l'abandon qui viennent proposer des reprises de commerces avec une aide intéressante. Et là, on est à peu près sûr d'être bien accueilli...

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Leodagan le Dim 24 Jan 2016 - 21:13

Vivre avec des bêtes... sauvages ou domestiques ?

Tu peux intégrer l'ONF ou l'ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage), avec des postes et missions variés.

C'est une reconversion qui me tenterait assez. Physique également, mais plus accessible et viable que l'élevage (surtout ces derniers temps).

Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Caspar Goodwood le Dim 24 Jan 2016 - 21:19

Les mots exacts étaient "vivre en autarcie avec mes bêtes loin de la population". Berger peut-être ? Mais la partie "autarcie" me semble bien irréaliste...

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Héliandre le Dim 24 Jan 2016 - 21:23

l'ONF me faisait bien rêver aussi, après, ce service public n'a pas été épargné : j'avais entendu un là-bas si j'y suis qui faisait frémir, sur la souffrance des personnels.

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Lorine le Dim 24 Jan 2016 - 23:33

@Caspar Goodwood a écrit:Les mots exacts étaient "vivre en autarcie avec mes bêtes loin de la population". Berger peut-être ? Mais la partie "autarcie" me semble bien irréaliste...
Dans l'Amour est dans le pré , il y avait une éleveuse d'escargots. Il y en a peu en France.Ca  ne prend pas trop de place, c'est pas bruyant, ni sale... .


Dernière édition par Lorine le Lun 25 Jan 2016 - 11:48, édité 2 fois

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Blan6ine le Lun 25 Jan 2016 - 6:37

@Verdurette a écrit:Audrey, j'ai découvert un emploi dont j'ignorais quasiment l'existence l'autre jour sur un salon : sténotypiste de conférences.  Je pensais que c'était de la "dactylo", mais c'est en réalité bien plus complexe et cela demande beaucoup de connaissances grammaticales et de qualités rédactionnelles.  Toutefois il faut avoir le temps et le budget pour se former. La formation se fait en trois ans, mais à temps partiel.

J'ai vu des postes de rédacteurs/trices, mais je ne sais pas trop ce qu'on rédige en l'occurrence.
Des débats à l'Assemblée, au Sénat... Je ne suis pas sûre que ce soit un métier d'avenir.

Blan6ine
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par menerve le Lun 25 Jan 2016 - 7:11

@Caspar Goodwood a écrit:Les mots exacts étaient "vivre en autarcie avec mes bêtes loin de la population". Berger peut-être ? Mais la partie "autarcie" me semble bien irréaliste...

Autarcie totale, c'est de l'ordre du rêve....mais tu peux toujours commencer par aller vivre à la campagne, élever des poules, faire un potager et cuisiner beaucoup....après tu peux aussi coudre et tricoter mais toutes ce s activités prennent du temps....

Je te conseille donc de commencer par ...les poules....🐔🐔🐔🐔🐔🐔🐔🐔🐔🐔

menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Caspar Goodwood le Lun 25 Jan 2016 - 9:42

@Lorine a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Les mots exacts étaient "vivre en autarcie avec mes bêtes loin de la population". Berger peut-être ? Mais la partie "autarcie" me semble bien irréaliste...
Dans l'Amour est dans le pré , il y avait une éleveuse d'escargots. Il y en a peu en France.Ca  ne prend pas trop de place, c'est pas bruyant, ni sales .

Cette dame est donc agricultrice, ce qui veut dire qu'on est loin de l'autarcie (je suppose qu'elle a besoin de matériel particulier, d'être intégrée dans un circuit économique etc).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Lorine le Lun 25 Jan 2016 - 11:49

@menerve a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Les mots exacts étaient "vivre en autarcie avec mes bêtes loin de la population". Berger peut-être ? Mais la partie "autarcie" me semble bien irréaliste...

Autarcie totale, c'est de l'ordre du rêve....mais tu peux toujours commencer par aller vivre à la campagne, élever des poules, faire un potager et cuisiner beaucoup....après tu peux aussi coudre et tricoter mais toutes ce s activités prennent du temps....

Je te conseille donc de commencer par ...les poules....🐔🐔🐔🐔🐔🐔🐔🐔🐔🐔
J'aimerai bien avoir des poules mais comment faire quand on part en vacances?
J'aimerai aussi faire un potager mais  il faut du temps.J'ai laissé tomber

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par JEMS le Lun 25 Jan 2016 - 11:51

Je crois qu'il faut juste savoir le prendre le temps.
J'ai un potager, des animaux, une grande maison et je pars tout de même en vacances.
On s'organise, on tisse des liens avec des voisins, c'est un retour à l'entraide.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par menerve le Lun 25 Jan 2016 - 15:23

@JEMS a écrit:Je crois qu'il faut juste savoir le prendre le temps.
J'ai un potager, des animaux, une grande maison et je pars tout de même en vacances.
On s'organise, on tisse des liens avec des voisins, c'est un retour à l'entraide.

Exactement: voisin no 1 vient nourrir les poules et leur donner à boire, en échange il ramasse les oeufs et se fait des omelettes. Si voisin no1 pas dispo, voisin no2 prend le relais.

Ici j'échange: légumes contre oeufs, prêt d'outils contre covoiturage, pansement contre sourire etc etc.... Je suis bien entourée de voisins bienveillants!
Voisine no2 m'a donné hier des sandwichs, du cake au jambon et un morceau de gâteau...quand je fais du couscous, mes voisins en profitent....

Bon et puis je dois avouer que je ne pars pas si souvent que ça en vacances.....mais je suis sûre que construire un poulailler ambulant dans une remorque et embarquer les cocottes en vacances...aurait un franc succès et permettrait de nouer la conversation et de faire plein de rencontres!

menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Caspar Goodwood le Mar 26 Jan 2016 - 20:56

@JEMS a écrit:Je crois qu'il faut juste savoir le prendre le temps.
J'ai un potager, des animaux, une grande maison et je pars tout de même en vacances.
On s'organise, on tisse des liens avec des voisins, c'est un retour à l'entraide.

Il faut surtout aimer ça...Faire le ménage et un semblant de cuisine c'est déjà beaucoup pour moi alors s'il fallait en plus jardiner et m'occuper d'animaux. No En revanche, je comprends très bien le plaisir qu'on peut y trouver, ce n'est simplement pas pour moi. Ecore une fois c'est l'expression "autarcie loin de la population" qui me semble totalement irréaliste.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par gauvain31 le Mar 26 Jan 2016 - 21:00

Si vraiment tu aimes la campagne, pourquoi ouvrier agricole avec ta maison et ton potager/verger pour faire des économies. C'est à mon avis ce qu'il y aurait de mieux. Tu n'a pas à t'encombrer de tâches administratives puisque c'est ton patron qui s'en charge. Tu rentres chez toi le soir pour donner à manger à tes poules et à quelques autres animaux (commence par un petit troupeau de brebis ou de chèvre ou à des volailles pour commencer.... mais ne vise pas trop haut).
Mais surtout ne te mets pas à ton compte, ce serait trop dur si tu viens de la ville

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Le grincheux le Mer 2 Nov 2016 - 12:02

@gauvain31 a écrit:Si vraiment tu aimes la campagne, pourquoi ouvrier agricole avec ta maison et ton potager/verger pour faire des économies. C'est à mon avis ce qu'il y aurait de mieux. Tu n'a pas à t'encombrer de tâches administratives puisque c'est ton patron qui s'en charge. Tu rentres chez toi le soir pour donner à manger à tes poules et à quelques autres animaux (commence par un petit troupeau de brebis ou de chèvre ou à des volailles pour commencer.... mais ne vise pas trop haut).
Mais surtout ne te mets pas à ton compte, ce serait trop dur si tu viens de la ville
Ce qui est en gras est en trop. Et c'est le principal problème français. Je rappelle à toutes fins utiles que deux agriculteurs se suicident tous les jours.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Zagara le Mer 2 Nov 2016 - 12:25

Si on a du courage et qu'on veut devenir agriculteur, il faut s'intéresser à la permaculture. Nouvelle micro-culture bio aux rendements plus importants que l'agrochimie mécanisée. C'est fondé sur l'exploitation des synergies et symbioses naturelles. Comme c'est une agriculture sans grandes machines et sans intrants, elle limite l'endettement initial. Par contre ça demande une grande expertise et beaucoup de travail manuel. Ça ne s'improvise pas. Mais de toutes les agricultures, c'est la plus rentable et intéressante pour une micro-entreprise à son compte.

Les suicides se retrouvent chez les pauvres gens qui ont écouté leur banquier et l'industrie : sur-mécanisation, monoculture, grandes parcelles, endettement maximal... et dès que le prix de la denrée produite tombe un peu -> on ne peut plus rien rembourser et reste le suicide. L'avantage de la permaculture c'est aussi qu'elle est fondée sur une grande variété de produits bios ; du coup on peut faire jusqu'à 8 récoltes par an et ainsi avoir de la production toute l'année. On n'est pas non plus soumis aux changements de cours, puisqu'on ventile le risque sur un grand nombre de produits. Et les produits sont vendus plus chers, puisqu'ils sont bios.

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum