Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Lefteris le Sam 1 Fév 2014 - 11:16

@Pseudo a écrit:
@menerve a écrit:

Bien d'accord avec ça...je me demande qui pourrait bien vouloir m'embaucher...Dh j'espère que ton projet va aboutir.

Je crois que, passé un certain age, il faut soit se tourner vers un autre concours, soit créer son activité. Imaginer être recruté dans le privé me semble utopique.
Oui, c'est foutu pour être recruté, sauf cas exceptionnel : après 40-45 ans on vire même des gens déjà très formés, ils galèrent. Ou alors recruté sur des emplois non qualifiés. La meilleure solution, c'est le concours , avec le reclassement au même indice, ou alors la profession indépendante.

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Osmie le Sam 1 Fév 2014 - 11:22

@B-Becker a écrit:
@DH a écrit:Dites moi qu'il y a une vie après prof.............
Dites moi que vous en connaissez pour qui ça a marché.
C'est en cours, pour ma part. J'ai choisi une reconversion par voie de concours, je quitte donc le métier sans perdre certains avantages (statut de fonctionnaire, ancienneté via l'indice conservé). La question du salaire que tu as beaucoup évoqué tient au fait que les primes de l'EN sont minables contrairement à d'autres ministères comme... celui les finances publiques.

Le passage vers le privé est plus dangereux (la démission, ça n'a rien à voir avec le détachement !). Tu as l'air d'avoir bossé ton sujet, il n'y a pas de raison pour que ça ne marche pas.

Une dernière remarque concernant le salaire des "jeunes" : il ne faut pas leur en vouloir, ils ont subi la masterisation et il fallait bien compenser cette aberration d'une manière ou d'une autre. Nous avons eu une évolution salariale en partant de plus bas (1300 à 1500 euros), nous aurions dû nous révolter plus tôt. Je ne suis pas sûr que nous nous soyons vraiment révoltés d'ailleurs, le corps enseignant est puissant mais mal organisé (on oppose sans cesse les uns aux autres, les certifiés aux agrégés, les profs de ZEP à ceux de prépas, ...).

Ces jeunes, l'an prochain, commenceront leur carrière à l'échelon 1, 1300 euros.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Leclochard le Sam 1 Fév 2014 - 11:33

@Pseudo a écrit:
@menerve a écrit:

Bien d'accord avec ça...je me demande qui pourrait bien vouloir m'embaucher...Dh j'espère que ton projet va aboutir.

Je crois que, passé un certain age, il faut soit se tourner vers un autre concours, soit créer son activité. Imaginer être recruté dans le privé me semble utopique.

Oui. C'est ça, sauf dans les secteurs qui recrutent.
Pour répondre ta question, je crois me souvenir qu'il y a 300 démissions de titulaires par an. Peut-être les chiffres ont-ils encore augmenté car c'était il y a quelques années. C'est un peu tabou.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Leclochard le Sam 1 Fév 2014 - 11:35

@Lefteris a écrit:
@Pseudo a écrit:
@menerve a écrit:

Bien d'accord avec ça...je me demande qui pourrait bien vouloir m'embaucher...Dh j'espère que ton projet va aboutir.

Je crois que, passé un certain age, il faut soit se tourner vers un autre concours, soit créer son activité. Imaginer être recruté dans le privé me semble utopique.
Oui, c'est foutu pour être recruté, sauf cas exceptionnel  : après 40-45  ans on vire même des gens déjà très formés, ils galèrent. Ou alors recruté sur des emplois non qualifiés. La meilleure solution, c'est le concours , avec le reclassement au même indice, ou alors la profession indépendante.

Le concours, c'est bien sauf que perso, j'ai pas envie de me retrouver dans le nord ou dans le 93.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Thierry30 le Sam 1 Fév 2014 - 11:44

L'IDV (Indemnité de Départ Volontaire) peut être une bonne solution.
Il faut se rapprocher du service compétent  Suspect  du Rectorat afin d'obtenir le calcul de la somme correspondant, je crois, à 2 ans de salaire, MAIS versée au prorata du nombre d'années d'exercice.
Passer un concours administratif peut être aussi une bonne idée (maintien de l'échelon).
Attention, quand-même aux concours territoriaux qui sont valables 3 ans, mais qui ne donnent pas systématiquement un emploi, il faut le trouver soi-même, se "vendre" auprès d'une collectivité territoriale.
Sinon, il reste l'auto-entreprise dont les règles ont été redéfinies par le Gouvernement actuel et qui sont désormais limitées dans le temps.
Tu as raison, le statut de "privilégié"  No qui est le nôtre, selon nombre de concitoyens ne doit pas nous conduire à tout accepter.
Pour ma part, j'y ai pensé il y a 4 ans, mais j'étais à moins de 5 ans de mon âge de départ théorique à la retraite...
Par contre, la réforme de 2010 m'a fait prendre 1 année scolaire de plus. J'aurais donc pu faire la demande si je l'avais su!  Laughing 
Bon courage! Epanouis-toi bien dans ton futur boulot...

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par nuages le Sam 1 Fév 2014 - 12:40

Je comprends tout à fait ta décision et je t'encourage à réaliser tes projets , tu as de belles années d'énergie pour le faire et je suis sûre que tu ne regretteras pas ce choix , même si tu rencontres peut-être des difficultés matérielles au début. Je fais moi aussi partie de tous ceux qui envisagent sérieusement de quitter l'enseignement. Il me faut toutefois encore un peu de temps pour m'organiser .

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Kak le Sam 1 Fév 2014 - 12:43

DH: bravo pour ton courage tu as bien raison de partir... trefle 
J'ai plus de 40 ans un prêt sur 20 ans, une famille, pas d'idée de reconversion... et ce n'est pas l'envie qui manque pourtant!

Kak
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Lefteris le Sam 1 Fév 2014 - 12:45

@Leclochard a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Pseudo a écrit:

Je crois que, passé un certain age, il faut soit se tourner vers un autre concours, soit créer son activité. Imaginer être recruté dans le privé me semble utopique.
Oui, c'est foutu pour être recruté, sauf cas exceptionnel  : après 40-45  ans on vire même des gens déjà très formés, ils galèrent. Ou alors recruté sur des emplois non qualifiés. La meilleure solution, c'est le concours , avec le reclassement au même indice, ou alors la profession indépendante.

Le concours, c'est bien sauf que perso, j'ai pas envie de me retrouver dans le nord ou dans le 93.
Il faut bien regarder les statuts des corps qu'on vise : quand on est reclassé, il y a parfois des textes qui imposent le reclassement prioritaire sur son lieu de résidence administrative (on peut aussi postuler pour autre chose, dans les mêmes conditions que les autres). C'est le cas dans l'EN , je n'ai pas bougé, et en intra j'ai eu un poste à 5 minutes à pied (je ne l'aurais pas fait sinon...) . Mais de toute manière, pour un jeune qui n'a pas encore de famille, qui n'est pas installé, et qui de toute manière est loin de sa région d'origine, il n'y a pas grand chose à perdre.
Plus on 'y prend tôt, moins c'est pénible, et moins on perd de temps sur sa future carrière.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par amour le Sam 1 Fév 2014 - 12:48

@Lefteris a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Lefteris a écrit:
Oui, c'est foutu pour être recruté, sauf cas exceptionnel  : après 40-45  ans on vire même des gens déjà très formés, ils galèrent. Ou alors recruté sur des emplois non qualifiés. La meilleure solution, c'est le concours , avec le reclassement au même indice, ou alors la profession indépendante.

Le concours, c'est bien sauf que perso, j'ai pas envie de me retrouver dans le nord ou dans le 93.
Il faut bien regarder les statuts des corps qu'on vise  : quand on est reclassé, il y a parfois des textes qui imposent le reclassement prioritaire sur son lieu de résidence administrative (on peut aussi postuler pour autre chose, dans les mêmes conditions que les autres). C'est le cas dans l'EN , je n'ai pas bougé, et en intra j'ai eu un poste à  5 minutes à pied (je ne l'aurais pas fait sinon...) .  Mais de toute manière, pour un jeune qui n'a pas encore de famille, qui n'est pas installé, et qui de toute manière est loin de sa région d'origine, il n'y a pas grand chose à perdre.
Plus on 'y prend tôt, moins c'est pénible, et moins on perd de temps sur sa future carrière.

Lefteris, sans vouloir être indiscret comment savais-tu quel poste tu aurais avant de t'embarquer dans la préparation d'un concours?

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Cipango le Sam 1 Fév 2014 - 12:50

Vas-y DH fonce!
Du moment où j'ai décidé, il y a deux ans, que je ne ferais pas de vieux os jusqu'à 67 ans dans l'EN (j'y suis entrée en 2002 moi aussi), j'ai choisi de passer deux ou trois concours administratifs de catégorie A chaque année (pas au hasard bien sûr, là où mes goûts me portaient) et j'en ai réussi un qui me convient très bien en novembre 2013.
A la différence de la Défense ou du Minéfi, le ministère de la justice n'octroie pas à ses fonctionnaires de primes faramineuses - un peu plus de 500 € mensuels, puis un peu plus de 800 lorsque l'on atteint le premier grade - mais c'est toujours beaucoup mieux que les primes d'un enseignant! La carrière est également plus rapide (échelons parcourus plus vite par une majorité d'agents). Cela ne fait même pas deux mois que je suis greffier en chef, mais le souvenir du métier de prof s'estompe très vite et je n'ai aucun regret.

Cipango
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par nova32 le Sam 1 Fév 2014 - 12:54

@Cipango a écrit:Vas-y DH fonce!
Du moment où j'ai décidé, il y a deux ans, que je ne ferais pas de vieux os jusqu'à 67 ans dans l'EN (j'y suis entrée en 2002 moi aussi), j'ai choisi de passer deux ou trois concours administratifs de catégorie A chaque année (pas au hasard bien sûr, là où mes goûts me portaient) et j'en ai réussi un qui me convient très bien en novembre 2013.
A la différence de la Défense ou du Minéfi, le ministère de la justice n'octroie pas à ses fonctionnaires de primes faramineuses - un peu plus de 500 € mensuels, puis un peu plus de 800 lorsque l'on atteint le premier grade - mais c'est toujours beaucoup mieux que les primes d'un enseignant! La carrière est également plus rapide (échelons parcourus plus vite par une majorité d'agents). Cela ne fait même pas deux mois que je suis greffier en chef, mais le souvenir du métier de prof s'estompe très vite et je n'ai aucun regret.

Cipango, comment t'es tu préparée à ce concours ? Tu avais fait des études de droit à l'origine ?
Je suis preneur aussi de conseils, on ne sait jamais, et comme beaucoup, je n'envisage pas d'être en classe jusqu'à 67 ans voire plus...

nova32
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Kak le Sam 1 Fév 2014 - 12:55

@Cipango a écrit:je n'ai aucun regret.

Tu es sur(e)?
Je m'"tonne toujours de la présence sur le forum de personnes qui ont quitté l'EN.

Kak
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Cipango le Sam 1 Fév 2014 - 12:58

Nova32, je me suis préparée seule dans mon coin en potassant des manuels, en faisant des recherches sur internet. Il faut surtout bien maîtriser la méthode, à l'écrit comme à l'oral.

Non je n'ai pas fait d'études de droit mais j'ai fait des vacations en tant que clerc d'huissier aux audiences correctionnelles du tribunal de Paris en 2001-2002, cela m'a mis le pied à l'étrier. J'ai beaucoup aimé ce milieu, mais mes études me portaient tailleurs, alors voilà j'ai passé et obtenu le CAPES...Je suis ravie de retourner bientôt sous les lambris et les marbres des Palais.

Cipango
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Cipango le Sam 1 Fév 2014 - 13:00

@Kak a écrit:
@Cipango a écrit:je n'ai aucun regret.

Tu es sur(e)?
Je m'"tonne toujours de la présence sur le forum de personnes qui ont quitté l'EN.

Pas de raison particulière de quitter un forum où je suis depuis 2008. A l'occasion, donner un petit coup de pouce (renseignement, texte...) aux uns ou aux autres continue à me plaire.

Cipango
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par nova32 le Sam 1 Fév 2014 - 13:00

@Cipango a écrit:Nova32, je me suis préparée seule dans mon coin en potassant des manuels, en faisant des recherches sur internet. Il faut surtout bien maîtriser la méthode, à l'écrit comme à l'oral.

Non je n'ai pas fait d'études de droit mais j'ai fait des vacations en tant que clerc d'huissier aux audiences correctionnelles du tribunal de Paris en 2001-2002, cela m'a mis le pied à l'étrier. J'ai beaucoup aimé ce milieu, mais mes études me portaient tailleurs, alors voilà j'ai passé et obtenu le CAPES...Je suis ravie de retourner bientôt sous les lambris et les marbres des Palais.

Pour ma part j'ai fait du droit dans mes études. Je n'ai qu'une modeste licence d'AES, je ne sais pas si ce genre de concours serait envisageable. Si une formation à distance est possible (CNED ou autre) pourquoi pas !

nova32
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Cipango le Sam 1 Fév 2014 - 13:02

@nova32 a écrit:
@Cipango a écrit:Nova32, je me suis préparée seule dans mon coin en potassant des manuels, en faisant des recherches sur internet. Il faut surtout bien maîtriser la méthode, à l'écrit comme à l'oral.

Non je n'ai pas fait d'études de droit mais j'ai fait des vacations en tant que clerc d'huissier aux audiences correctionnelles du tribunal de Paris en 2001-2002, cela m'a mis le pied à l'étrier. J'ai beaucoup aimé ce milieu, mais mes études me portaient tailleurs, alors voilà j'ai passé et obtenu le CAPES...Je suis ravie de retourner bientôt sous les lambris et les marbres des Palais.

Pour ma part j'ai fait du droit dans mes études. Je n'ai qu'une modeste licence d'AES, je ne sais pas si ce genre de concours serait envisageable. Si une formation à distance est possible (CNED ou autre) pourquoi pas !

AES, je dirais que c'est l'idéal pour de nombreux concours administratifs! As-tu songé aux IRA ou à la prépENA?

Cipango
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par nova32 le Sam 1 Fév 2014 - 13:04

@Cipango a écrit:
@nova32 a écrit:
@Cipango a écrit:Nova32, je me suis préparée seule dans mon coin en potassant des manuels, en faisant des recherches sur internet. Il faut surtout bien maîtriser la méthode, à l'écrit comme à l'oral.

Non je n'ai pas fait d'études de droit mais j'ai fait des vacations en tant que clerc d'huissier aux audiences correctionnelles du tribunal de Paris en 2001-2002, cela m'a mis le pied à l'étrier. J'ai beaucoup aimé ce milieu, mais mes études me portaient tailleurs, alors voilà j'ai passé et obtenu le CAPES...Je suis ravie de retourner bientôt sous les lambris et les marbres des Palais.

Pour ma part j'ai fait du droit dans mes études. Je n'ai qu'une modeste licence d'AES, je ne sais pas si ce genre de concours serait envisageable. Si une formation à distance est possible (CNED ou autre) pourquoi pas !

AES, je dirais que c'est l'idéal pour de nombreux concours administratifs! As-tu songé aux IRA ou à la prépENA?

Ce qui m'ennuie, c'est que je ne peux pas me permettre un temps partiel ou un congé pour préparer un concours.

nova32
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par elena3 le Sam 1 Fév 2014 - 13:05

[quote="nova32"]
@Cipango a écrit:Vas-y DH fonce!


Cipango, comment t'es tu préparée à ce concours ? Tu avais fait des études de droit à l'origine ?
Je suis preneur aussi de conseils, on ne sait jamais, et comme beaucoup, je n'envisage pas d'être en classe jusqu'à 67 ans voire plus...

Ah bon pourquoi ? calimero 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par PauvreYorick le Sam 1 Fév 2014 - 13:07

@Kak a écrit:
@Cipango a écrit:je n'ai aucun regret.
Tu es sûre?
Je m'étonne toujours de la présence sur le forum de personnes qui ont quitté l'EN.
On pourrait aussi s'en réjouir Smile

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par nova32 le Sam 1 Fév 2014 - 13:08

@elena3 a écrit:

Ah bon pourquoi ? calimero 


Devine !
Tout ce qui nous arrive n'incite franchement pas à rester, et nous sommes plusieurs de ma promo à y songer après seulement 5 ans dans l'EN.

nova32
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Thierry30 le Sam 1 Fév 2014 - 13:20

@nova32 a écrit:
@elena3 a écrit:

Ah bon pourquoi ? calimero 


Devine !
Tout ce qui nous arrive n'incite franchement pas à rester, et nous sommes plusieurs de ma promo à y songer après seulement 5 ans dans l'EN.

Comment???
Tu renoncerais à tous les privilèges de notre beau métier?
Les classes à double niveau; les élèves agités ou mal élevés; les élèves répartis en cas de non-remplacement; la surveillance des récrés les jours de pluie (et les autres aussi...); les parents anxieux, insatisfaits, agressifs; les IEN tatillons, caporalistes; les nouveautés fumeuses des derniers pédagogistes à la mode; le matériel audio-visuel ou informatique inexistant ou obsolète; les salaires en baisse constante; les déclarations ministérielles négatives à notre encontre...
Tu abandonnerais TOUT CELA???
Je n'ose y croire... Very Happy

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Kak le Sam 1 Fév 2014 - 13:25

@PauvreYorick a écrit:
@Kak a écrit:
@Cipango a écrit:je n'ai aucun regret.
Tu es sûre?
Je m'étonne toujours de la présence sur le forum de personnes qui ont quitté l'EN.
On pourrait aussi s'en réjouir Smile

L'un n'empêche pas l'autre Wink 
Et ces reconversions réussies sont une lueur d'espoir. Wink 

Kak
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Pseudo le Sam 1 Fév 2014 - 13:33

républicain debout a écrit:
Sinon, il reste l'auto-entreprise dont les règles ont été redéfinies par le Gouvernement actuel et qui sont désormais limitées dans le temps.
.

C'est à dire ? Quelles limites ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par micaschiste le Sam 1 Fév 2014 - 13:34

Je te souhaite plein de courage et de réusssite dans ta future nouvelle voie, DH.
Merci aussi à ceux qui laissent des témoignages de leur reconversion. Je pense que beaucoup de profs ont dans l'idée de se reconvertir un jour...car rester jusqu'à 67 ans devant les mômes des autres  affraid 

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par Thierry30 le Sam 1 Fév 2014 - 13:38

@Pseudo a écrit:
républicain debout a écrit:
Sinon, il reste l'auto-entreprise dont les règles ont été redéfinies par le Gouvernement actuel et qui sont désormais limitées dans le temps.
.

C'est à dire ? Quelles limites ?

Le temps où l'on peut rester auto-entrepreneur est limité à un certain nombre d'années (à vérifier, mais je crois que c'est 3 ans).
Ensuite, il faut passer en SARL ou devenir artisan.
Cela a été fait pour limiter la concurrence (jugée déloyale) des auto-entrepreneurs vis à vis des artisans.

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quitter l'éducation nationale : changer de métier.

Message par nova32 le Sam 1 Fév 2014 - 13:38

républicain debout a écrit:
@nova32 a écrit:
@elena3 a écrit:

Ah bon pourquoi ? calimero 


Devine !
Tout ce qui nous arrive n'incite franchement pas à rester, et nous sommes plusieurs de ma promo à y songer après seulement 5 ans dans l'EN.

Comment???
Tu renoncerais à tous les privilèges de notre beau métier?
Les classes à double niveau; les élèves agités ou mal élevés; les élèves répartis en cas de non-remplacement; la surveillance des récrés les jours de pluie (et les autres aussi...); les parents anxieux, insatisfaits, agressifs; les IEN tatillons, caporalistes; les nouveautés fumeuses des derniers pédagogistes à la mode; le matériel audio-visuel ou informatique inexistant ou obsolète; les salaires en baisse constante; les déclarations ministérielles négatives à notre encontre...
Tu abandonnerais TOUT CELA???
Je n'ose y croire... Very Happy

Mon collègue me disait l'autre jour que dans une école, tous les instits sont en voie de reconversion (certains dans l'EN). Ça en dit long sur le malaise, non ?

nova32
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 12 Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum