L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par retraitée le Dim 2 Fév - 12:37

@Dwarf a écrit:
@dandelion a écrit:
Jeune et Jolie c'est pour les ados (et de fait je suppose que c'était quand même très gentillet). Mais aujourd'hui il y a plein de magazines spécialement dédiés aux (toutes  petites filles qui véhiculent une image de la femme plus que rétrograde (mes bouquins Barbie de la fin des années soixante-dix étaient nettement plus libérés). Ce qui est drôle, du coup, c'est que les cathos et les pétasses font un peu combat commun  Rolling Eyes 
Exactement! Quant à J&J, disons que les articles du genre "comment donner un max de plaisir à ton petit copain" avec des questions sur la sodomie dans le courrier des lectrices m'avaient laissé songeur... Je dois être trop fleur bleue, je suppose. Razz 

Mais je suppose que pour certaines, c'est le seul moyen de pouvoir en parler ou d'avoir des informations. Ce qui en dit long sur le drame de la non communication au sein des familles...

Mon éducation, ce n'est pas en parlant en famille que je l'ai faite! C'est en discutant avec les copines plus âgées! Toujours délicat d'évoquer avec ses parents (enfants) la fellation et autres joyeusetés!

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par retraitée le Dim 2 Fév - 12:41

@elena3 a écrit:A vrai dire, je ne comprends finalement rien à cette histoire de stéorotypes de genre à l'école. Du moins en maternelle et en élémentaire. Un garçon veut jouer à la dinette en mater, aucun problème, une fille joue au foot avec les garçons, on ne la remarque même pas...Où est exactement le problème ??? Dire aux mamans d'éviter d'habiller leurs filles en barbie et aux papas leurs fils en militaire ? Laughing 

Oui! Et, de plus, quand un môme fait une réflexion raciste, sexiste, ou déplacée, l'institutrice (pardon, c'est le cas le plus fréquent!) le recarde.


retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par retraitée le Dim 2 Fév - 12:41

Le correcteur ne veut pas de mon re-cadre !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par retraitée le Dim 2 Fév - 12:43

@Dwarf a écrit:
@elena3 a écrit:A vrai dire, je ne comprends finalement rien à cette histoire de stéorotypes de genre à l'école. Du moins en maternelle et en élémentaire. Un garçon veut jouer à la dinette en mater, aucun problème, une fille joue au foot avec les garçons, on ne la remarque même pas...Où est exactement le problème ??? Dire aux mamans d'éviter d'habiller leurs filles en barbie et aux papas leurs fils en militaire ? Laughing 
Le problème serait que l'on interdisse à un garçon de jouer au football parce que garçon et une fille à la dînette parce que fille. Et il semblerait que si nous laissions faire certaines expérimentations où l'on privilégie des jeux "neutres" à dessein, on file vers une forme de totalitarisme qui est au moins aussi terrible (et même pire, en vérité) que celle qu'elle entend combattre. Une fois de plus, si on pouvait viser le juste milieu au lieu de passer d'un extrême à l'autre, ce serait bien - d'autant plus que nous prenons naturellement le chemin de ce juste milieu malgré toutes les affirmations péremptoires des discours idéologisés de certains politiques et - surtout - de militants monomaniaques. La modernité agit quand on la laisse faire : occupons-nous plutôt de ceux qui veulent la mettre à mal au lieu d'emm... les gens de bonne foi qui sont déjà modernes mais veulent en revanche que l'on fasse preuve de modération.

Tout à fait d'accord. J'ajouterai que quand on veut y aller à marches forcées, on a l'effet inverse.

La preuve que l'égalité est en marche, c'est qu'on a des filles qui sont aussi grossières, mal embouchées et violentes que des garçons! cafe 

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par retraitée le Dim 2 Fév - 12:48

@coindeparadis a écrit:
@Dwarf a écrit:
@elena3 a écrit:A vrai dire, je ne comprends finalement rien à cette histoire de stéorotypes de genre à l'école. Du moins en maternelle et en élémentaire. Un garçon veut jouer à la dinette en mater, aucun problème, une fille joue au foot avec les garçons, on ne la remarque même pas...Où est exactement le problème ??? Dire aux mamans d'éviter d'habiller leurs filles en barbie et aux papas leurs fils en militaire ? Laughing 
Le problème serait que l'on interdisse à un garçon de jouer au football parce que garçon et une fille à la dînette parce que fille. Et il semblerait que si nous laissions faire certaines expérimentations où l'on privilégie des jeux "neutres" à dessein, on file vers une forme de totalitarisme qui est au moins aussi terrible (et même pire, en vérité) que celle qu'elle entend combattre. Une fois de plus, si on pouvait viser le juste milieu au lieu de passer d'un extrême à l'autre, ce serait bien - d'autant plus que nous prenons naturellement le chemin de ce juste milieu malgré toutes les affirmations péremptoires des discours idéologisés de certains politiques et - surtout - de militants monomaniaques. La modernité agit quand on la laisse faire : occupons-nous plutôt de ceux qui veulent la mettre à mal au lieu d'emm... les gens de bonne foi qui sont déjà modernes mais veulent en revanche que l'on fasse preuve de modération.
Une expérience en Suède en 2011 dont ils sont revenus .
http://www.liberation.fr/vous/2012/03/20/fille-ou-garcon-meme-pronom_804229

Et celle-ci, tragique !
http://www.lepoint.fr/societe/l-experience-tragique-du-gourou-de-la-theorie-du-genre-31-01-2014-1786513_23.php

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par elena3 le Dim 2 Fév - 12:53

@Dwarf a écrit:
@elena3 a écrit:A vrai dire, je ne comprends finalement rien à cette histoire de stéorotypes de genre à l'école. Du moins en maternelle et en élémentaire. Un garçon veut jouer à la dinette en mater, aucun problème, une fille joue au foot avec les garçons, on ne la remarque même pas...Où est exactement le problème ??? Dire aux mamans d'éviter d'habiller leurs filles en barbie et aux papas leurs fils en militaire ? Laughing 
Le problème serait que l'on interdisse à un garçon de jouer au football parce que garçon et une fille à la dînette parce que fille. Et il semblerait que si nous laissions faire certaines expérimentations où l'on privilégie des jeux "neutres" à dessein, on file vers une forme de totalitarisme qui est au moins aussi terrible (et même pire, en vérité) que celle qu'elle entend combattre. Une fois de plus, si on pouvait viser le juste milieu au lieu de passer d'un extrême à l'autre, ce serait bien - d'autant plus que nous prenons naturellement le chemin de ce juste milieu malgré toutes les affirmations péremptoires des discours idéologisés de certains politiques et - surtout - de militants monomaniaques. La modernité agit quand on la laisse faire : occupons-nous plutôt de ceux qui veulent la mettre à mal au lieu d'emm... les gens de bonne foi qui sont déjà modernes mais veulent en revanche que l'on fasse preuve de modération.
Et en plus aux USA, le foot (soccer) est un sport de gonzesses ! Laughing 

elena3
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par Oudemia le Dim 2 Fév - 13:44

@coindeparadis a écrit:
@retraitée a écrit:

Il me semble aussi que l'école fait le nécessaire pour combattre les préjugés sexistes, bien avant l'ABCD , ne serait-ce que parce que nombre d'enseignants sont des femmes attachées aux valeurs d'égalité entre les sexes.
En revanche, plutôt que de s'en prendre aux "manuels sexistes", on pourrait s'occuper de la presse dite "féminine"! Mode, beauté, recettes, couture et tricot, éducation des enfants, horoscopes et j'en passe!
C'est même très inquiétant quand on voit la nouvelle presse pour fillettes. La semaine de Lisette c'est féministe à côté de cela !
Nan, nan, nan !  

Il y avait la semaine de Suzette et Lisette (sans oublier Line, dont la promotion était faite dans un journal pour garçon (Tintin je suppose, il n'y en avait pas tant que ça) :  " Dis à ta soeur de lire Line, le magazine des chics filles".

Il y eut aussi Fillette jeune fille, à des coudées en-dessous de Jeune et jolie -jamais lu, celui-là, mais j'imagine  affraid

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par Olympias le Dim 2 Fév - 13:46

@retraitée a écrit:Le correcteur ne veut pas de mon re-cadre !
Tape-le, c'est du genre masculin !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  Twisted Evil 

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par zoupinette le Dim 2 Fév - 13:50

"La preuve que l'égalité est en marche, c'est qu'on a des filles qui sont aussi grossières, mal embouchées et violentes que des garçons! " De plus les garçons veulent être LE beau gosse. Par contre, les filles ont une longueur d'avance pour les "histoires" sans fin.

zoupinette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par Olympias le Dim 2 Fév - 13:52

@zoupinette a écrit:"La preuve que l'égalité est en marche, c'est qu'on a des filles qui sont aussi grossières, mal embouchées et violentes que des garçons! " De plus les garçons veulent être LE beau gosse. Par contre, les filles ont une longueur d'avance pour les "histoires" sans fin.

Pour des raison d'égalité, je sermonne autant les poissonnières des Halles que les poissonniers

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par zoupinette le Dim 2 Fév - 13:59

"on pourrait s'occuper de la presse dite "féminine"! Mode, beauté, recettes, couture et tricot, éducation des enfants, horoscopes et j'en passe!"
On pourrait s'occuper de la presse dite masculine Mode, beauté (qui sont beaux mes abdos), voiture et sexe !

zoupinette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par Oudemia le Dim 2 Fév - 14:00

@zoupinette a écrit:"La preuve que l'égalité est en marche, c'est qu'on a des filles qui sont aussi grossières, mal embouchées et violentes que des garçons! " De plus les garçons veulent être LE beau gosse. Par contre, les filles ont une longueur d'avance pour les "histoires" sans fin.
Je pense que nous avons tous entendu, au moins une fois, une demoiselle s'exclamer "ça me casse les c***"  Razz

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par Dwarf le Dim 2 Fév - 14:05

@retraitée a écrit:
Mon éducation, ce n'est pas en parlant en famille que je l'ai faite! C'est en discutant avec les copines plus âgées! Toujours délicat d'évoquer avec ses parents (enfants) la fellation et autres joyeusetés!
Certes : mais au travers de cet exemple sans doute mal choisi, j'entendais surtout mettre en avant une absence de communication bien plus profonde. Quand tu dis "1515", les élèves te disent : "gnah?". Tu leur signales que leurs parents connaissent sans doute la réponse et qu'ils n'ont qu'à la leur demander. Le lendemain, ils reviennent : "ah oui, effectivement, ils m'ont dit "Marignan"! C'est bien ça?" Oui, c'est bien ça, précisément, et ils ne le leur ont pas plus transmis que tout le reste de la culture générale dont ils disposent.

Là est le vrai drame, là est la véritable caractère discriminatoire non pas tant de l'école que des relations inter-générationnelles : la transmission ne se fait plus au sein des familles et les parents se reposent naïvement sur l'EN pour accomplir ce qui reste - à plus forte raison quand ils sont eux-mêmes cultivés - au premier rang de leurs prérogatives. L'analyse de Bourdieu sur les héritiers n'est même plus opérante! Peut-être sans doute d'ailleurs parce que toute la mouvance de son temps avait pour but de détruire cette honteuse injustice bourgeoise...  Rolling Eyes 

Ensuite, pour les élèves issus de familles totalement dépourvues en matière culturelle (quelle qu'en soit la raison) ou issus d'une autre culture, l'école républicaine devrait remplir pleinement son rôle mais on l'en empêche et on lui rogne les ailes. Des analyses très justes sur cet aspect ont été formulées plus haut à propos de certaines pratiques délirantes menées dans les zones sensibles.


Dernière édition par Dwarf le Dim 2 Fév - 14:09, édité 1 fois

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par Dwarf le Dim 2 Fév - 14:08

@Olympias a écrit:
@zoupinette a écrit:"La preuve que l'égalité est en marche, c'est qu'on a des filles qui sont aussi grossières, mal embouchées et violentes que des garçons! " De plus les garçons veulent être LE beau gosse. Par contre, les filles ont une longueur d'avance pour les "histoires" sans fin.

Pour des raison d'égalité, je sermonne autant les poissonnières des Halles que les poissonniers
Je le fais pour des raisons de correction et de bonne éducation!  mdr 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par retraitée le Dim 2 Fév - 14:11

@Olympias a écrit:
@retraitée a écrit:Le correcteur ne veut pas de mon re-cadre !
Tape-le, c'est du genre masculin !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  Twisted Evil 

Pas question! Violence faite aux hommes!

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par retraitée le Dim 2 Fév - 14:16

@zoupinette a écrit:"on pourrait s'occuper de la presse dite "féminine"! Mode, beauté, recettes, couture et tricot, éducation des enfants, horoscopes et j'en passe!"
On pourrait s'occuper de la presse dite masculine Mode, beauté (qui sont beaux mes abdos), voiture et sexe !

C'est une évolution assez récente, l'apparition de l'homme-objet?

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par coindeparadis le Dim 2 Fév - 16:59

Une expérience faite entre deux écoles. Nous devions proposer des ateliers 1 danse + 1 art plastique. Des enfants issus de quartiers défavorisés. Mon collègue propose hip hop et atelier graffitis ( furieux ), moi je propose danse classique + travail autour de Degas. Et là on m'éclate de rire au nez, on m'explique que j'ai des références de petite bourgeoise (ça amuse beaucoup ma mère qui a arrêté l'école en 4ème....) pour un public imperméable à ces arts de bourgeois. J'ai tenu bon, une autre collègue a fait une initiation à la danse bretonne et des travaux manuels avec des triskells. J'ai eu un bon groupe d'inscrits (80% de filles). Comme quoi, même Amina, Samira et Savannah peuvent avoir des rêves de ballerines.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par Tristana le Dim 2 Fév - 17:29

@retraitée a écrit:
@zoupinette a écrit:"on pourrait s'occuper de la presse dite "féminine"! Mode, beauté, recettes, couture et tricot, éducation des enfants, horoscopes et j'en passe!"
On pourrait s'occuper de la presse dite masculine Mode, beauté (qui sont beaux mes abdos), voiture et sexe !

C'est une évolution assez récente, l'apparition de l'homme-objet?

Les magazines masculins ne mettent pas les hommes dans la position d'objets : ils sont souvent remplis de photos de filles légèrement vêtues et de conseils pour être le mâle "alpha" (comme ils disent) du groupe.

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par retraitée le Dim 2 Fév - 18:00

Pas tous.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par Dwarf le Dim 2 Fév - 18:07

@Tristana a écrit:
@retraitée a écrit:
@zoupinette a écrit:"on pourrait s'occuper de la presse dite "féminine"! Mode, beauté, recettes, couture et tricot, éducation des enfants, horoscopes et j'en passe!"
On pourrait s'occuper de la presse dite masculine Mode, beauté (qui sont beaux mes abdos), voiture et sexe !

C'est une évolution assez récente, l'apparition de l'homme-objet?

Les magazines masculins ne mettent pas les hommes dans la position d'objets : ils sont souvent remplis de photos de filles légèrement vêtues et de conseils pour être le mâle "alpha" (comme ils disent) du groupe.
Lis-tu Causette?  Razz 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par adelaideaugusta le Dim 2 Fév - 18:10

@atrium a écrit:http://www.potomitan.info/bibliographie/kelman.html

«Alors mon brave, dit un officiel français à un émigré convalescent dans un hôpital de Bamako : Alors, toi content repartir en France regagner sous ! Toi faire quoi en France ? - Je suis Professeur de littérature à la Sorbonne, monsieur».

 mdr 

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par adelaideaugusta le Dim 2 Fév - 18:23

@coindeparadis a écrit:
@doublecasquette a écrit:Surtout quand on est les premiers à dire que, vous comprenez, avec ces enfants-là... et qu'on propose du hip-hop en lieu et place de l'imparfait du subjonctif !

Ces gens-là m'écœurent de plus en plus.
L'instit de mon fils fait de la discrimination : il n'aime pas les bons élèves  ni ceux qui se contentent d'être sages, pas ceux qui parlent correctement le français, ceux qui vont à la bibliothèque , ceux qui reçoivent des livres à Noël et se montre très désagréable envers les parents d'élèves jugés sans doute trop "bourgeois "(en fait de petits employés ou ouvriers...). Quand les professeurs en viennent à rejeter l'école de la culture, les élèves qui réussissent, cela me fait très peur. Surtout quand cela est étayé par le Café pédagogique , certains membres de la FCPE ou pire certaines interventions de notre ministre. Cela a un relent de dictature. A quand l'autodafé des livres antérieurs à 2002 ?

Là où je fais de l'aide aux devoirs, un bénévole ne trouvait pas bien que je pousse certains élèves en leur prêtant de bons livres. (J'aide ainsi un petit Sydney, deux petites Algériennes, Rouba et Dounia.) Pourtant, la plupart sont d'anciennes institutrices. Je leur refile parfois en cachette les livres de calcul SLECC.
On a l'interdiction de leur apprendre la division : "c'est plus comme ça qu'on l'enseigne." Et le tout à venant.

_________________
"Instruire une nation, c'est la civiliser.Y éteindre les connaissances, c'est la ramener à l'état primitif de la barbarie." (Diderot)
"Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route". (Mark Twain)
"Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté".(Confucius)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par Tristana le Dim 2 Fév - 19:35

@Dwarf a écrit:
@Tristana a écrit:
@retraitée a écrit:

C'est une évolution assez récente, l'apparition de l'homme-objet?

Les magazines masculins ne mettent pas les hommes dans la position d'objets : ils sont souvent remplis de photos de filles légèrement vêtues et de conseils pour être le mâle "alpha" (comme ils disent) du groupe.
Lis-tu Causette?  Razz 

Je pense que tu pourras aisément retrouver un certain sujet sur ce forum qui traite de la manière dont Causette a parlé de la prostitution il y a peu — cela m'a suffi, personnellement, en tant qu'expérience de lectrice de magazine "féministe". Wink 

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par coindeparadis le Dim 2 Fév - 19:38

J'ai fait du soutien scolaire dans ce qu'on appelait ZUP. Un quartier bien pourri, bien déprimant. Je prêtais aussi des romans, des titres que j'avais lus enfant. Cela fonctionnait bien (ah! sacré transfert !).

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par Dwarf le Lun 3 Fév - 0:30

@Tristana a écrit:
@Dwarf a écrit:
@Tristana a écrit:

Les magazines masculins ne mettent pas les hommes dans la position d'objets : ils sont souvent remplis de photos de filles légèrement vêtues et de conseils pour être le mâle "alpha" (comme ils disent) du groupe.
Lis-tu Causette?  Razz 

Je pense que tu pourras aisément retrouver un certain sujet sur ce forum qui traite de la manière dont Causette a parlé de la prostitution il y a peu — cela m'a suffi, personnellement, en tant qu'expérience de lectrice de magazine "féministe". Wink 
Tu parles bien de Causette et non pas de Causeur, nous sommes d'accord?

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française, "discriminatoire sur le plan ethnique" ?

Message par coindeparadis le Lun 3 Fév - 18:34

Lu aujourd'hui dans l'Expresso. Personnellement cela me dégoûte...
"Appel pour un projet européen contre les stéréotypes discriminatoires

"Le projet européen e-EAV (e-Engagement Against Violence) vise à déconstruire les stéréotypes discriminatoires relatifs à la race, au genre, au handicap et à l’orientation sexuelle dans les médias, et à favoriser l’engagement des jeunes contre la violence de ces discours à travers un projet en éducation aux médias numériques", nous indique Sophie Jehel, maitre de conférences à Paris 8. Elle cherche 25 enseignants français pour participer à ce projet. La date limite d'inscription est fixée au 15 février.


"Les enseignants et les éducateurs jouent un rôle crucial en contribuant à ces objectifs par la sensibilisation des jeunes sur ces questions. Ils ont cependant besoin de supports pour s’engager dans cet enseignement à travers un parcours d’éducation aux médias. C’est pourquoi le projet e-EAV développe une plateforme d’apprentissage en ligne pour permettre l’auto-formation des enseignants et des éducateurs en éducation aux médias sur les discours discriminatoires et populistes. Participer au projet permet de faire partie d’un réseau européen travaillant sur les questions d’éducation aux médias et de discrimination, d'améliorer ses connaissances et ses compétences professionnelles et d'obtenir de nouveaux outils éducatifs à utiliser avec les jeunes".



_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum