Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par John le Ven 7 Fév 2014 - 0:16

Le site continue sa liste.

La bibliothèque de Saint-Germain en Laye et celle de Lyon ont opposé une fin de non-recevoir aux demandes de censure :

Les lecteurs continuent leur exploration des bibliothèques municipales. Les ouvrages faisant l'apologie du gender y pullulent, comme à Quimperlé, Riom, Clermont-Ferrand, Viroflay, Lyon (où les bibliothécaires ont expliqué à la mère de famille que c'est une question de sensibilité et que ses enfants devaient s'adapter). A St Germain en Laye, la réponse du directeur de la bibliothèque vaut son pesant de cacahuètes :

   "Toutes les bibliothèques ont pour vocation de promouvoir la création contemporaine dans une pluralité des approches et sans aucun parti-pris. Il suffit de lire les livres que vous citez, comme nombre de nos usagers l’ont déjà fait, si l’on en croit les statistiques de prêt, pour se rendre compte qu’ils ne prônent aucune "théorie" mais vont simplement à l’encontre des stéréotypes et des préjugés, ce pour quoi ils ne sauraient être condamnés."

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par auléric le Ven 7 Fév 2014 - 8:25

j'aurai rajouté à cette réponse qu'ils sont libres de ne pas emprunter ces ouvrages tout comme ceux qui souhaitent les lire sont libres de les emprunter .

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Igniatius le Ven 7 Fév 2014 - 9:42

LA réponse du directeur est parfaite.

Ce qui est affligeant, c'est que ces illuminés aient l'air de la trouver choquante.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Aredius le Ven 7 Fév 2014 - 9:55


_________________
Aredius, Nantes,http://lefenetrou.blogspot.com
"Homo sum et nihil humani a me alienum puto" (Terence)
"Quis custodiet ipsos custodes? " (Juvenal)

Aredius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par retraitée le Ven 7 Fév 2014 - 11:02

J'aimerais être un tel coquillage, histoire de comparer!

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Igniatius le Ven 7 Fév 2014 - 21:15

"Ca se dispute" en direct sur i-tele à l'instant : Zemmour reparle du site "laligneazur".

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par JPhMM le Sam 8 Fév 2014 - 12:12

Que ce gens-là nous fassent la grâce en premier lieu de se renseigner sur le sens du mot « théorie » ...



... et, s'ils n'en sont pas trop épuisés, dans leur lancée aussi sur celui du mot « idée » puis corollairement enfin sur celui du mot « idéologie ».

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par abricotedapi le Lun 10 Fév 2014 - 9:49

"Toutes les bibliothèques ont pour vocation de promouvoir la création contemporaine dans une pluralité des approches et sans aucun parti-pris. Il suffit de lire les livres que vous citez, comme nombre de nos usagers l’ont déjà fait, si l’on en croit les statistiques de prêt, pour se rendre compte qu’ils ne prônent aucune "théorie" mais vont simplement à l’encontre des stéréotypes et des préjugés, ce pour quoi ils ne sauraient être condamnés."
 topela 

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par John le Lun 10 Fév 2014 - 13:12

INFO E1 - Les opposants au mariage pour tous se mobilisent contre la littérature enfantine qu’ils jugent pro-théorie du genre.

L’INFO. Après les écoles, les bibliothèques. La polémique concernant les Journées de Retrait de l’Ecole s’étant apaisée, le mouvement du Printemps Français, farouchement opposé au mariage pour tous et à la supposée application de la “théorie du genre” à l’école, se lance désormais dans une bataille contre les bibliothèques municipales. L’objectif : faire retirer des livres pour enfants comme “Tango a deux papas” ou “Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ?”.

Pression électorale. Depuis plusieurs semaines, certaines mairies sont harcelées de coups de fils et de courriels leur demandant de retirer des bibliothèques les livres jugés pro-théorie du genre. A l’origine du mouvement, un blog, “Le salon beige”, proche du Printemps Français et de son emblématique porte-parole, Béatrice Bourges.

“Ces livres idéologiques, on les trouve à Nantes, à Versailles, à Saint-Germain-en-Lay, à Neuilly-sur-Seine, au Chesnay”, détaille celle qui avait entamé une grève de la faim pour réclamer le départ de François Hollande. Selon elle, à l’approche des élections municipales, c’est le bon moment de faire pression. “Les maires seraient bien avisés de faire le nécessaire si ils ne veulent pas être sanctionnés par des parents qui s’inquiètent de plus en plus”, menace-t-elle.

Embarras des maires. Le chantage électoral plonge d’ailleurs certains maires dans la perplexité, notamment ceux qui se sont mobilisés contre le mariage homosexuel et la théorie du genre. A Versailles par exemple, le maire refuse de s’exprimer au micro. On trouve un mutisme similaire du côté de Saint-Germain-en-Lay.

Seul le maire du Chesnay, Philippe Brillaut, a pris officiellement position. “Si il faut retirer tous les livres qui posent un problème de philosophie, je ne suis pas sûr qu’il reste beaucoup de livres dans les bibliothèques, s’étonne-t-il. On a “Mein Kampf” et bien d’autres sur l’histoire religieuse, sur l’Islam.”

Au final, des solutions peuvent parfois être trouvées à la marge comme dans la commune des Yvelines : désormais, “Tango a deux papas” ne sera plus directement à portée des enfants, mais sur une étagère au niveau des parents.
http://www.europe1.fr/Societe/Les-bibliotheques-nouveau-cheval-de-bataille-du-Printemps-Francais-1796147/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par John le Lun 10 Fév 2014 - 13:36

Et ça continue :
Bibliothèques idéologiques : la liste s'allonge

La bibliothèque municipale de la ville de Vertou (44) propose également divers livres à la "gloire" du gender... Liste non exhaustive :

La princesse qui n’aimait pas les princes
Jean a deux mamans
Mes deux papas
Mademoiselle Zazie et la Robe de Max
Papa porte une robe

Pour les contacter : rue Henri Charpentier – 44120 VERTOU – 02.40.34.88.87. – librecour@mairie-vertou.fr

De même à la médiathèque de St Quentin en Yvelines, à Toulouse, à Lyon, ...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par fraisedesbois le Lun 10 Fév 2014 - 17:22

@John a écrit:
Au final, des solutions peuvent parfois être trouvées à la marge comme dans la commune des Yvelines : désormais, “Tango a deux papas” ne sera plus directement à portée des enfants, mais sur une étagère au niveau des parents.

Suspect 

faut-il en déduire que dans les Yvelines, il est des (chefs) rats de bibliothèque prompts à s'inspirer des recculades ayrauïques ? humhum

_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949

fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Marie Laetitia le Lun 10 Fév 2014 - 18:06

@John a écrit:Et ça continue :
Bibliothèques idéologiques : la liste s'allonge

Ce qui est bien, c'est que si jamais un malin s'amusait à hacker le salonbeige, les fidèles lecteurs de ce site pourront venir chercher les numéros de téléphone des mairies à harceler ici...  Neutral 

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Marie Laetitia le Lun 10 Fév 2014 - 18:08

@John a écrit:
INFO E1 - Les opposants au mariage pour tous se mobilisent contre la littérature enfantine qu’ils jugent pro-théorie du genre.

L’INFO. Après les écoles, les bibliothèques. La polémique concernant les Journées de Retrait de l’Ecole s’étant apaisée, le mouvement du Printemps Français, farouchement opposé au mariage pour tous et à la supposée application de la “théorie du genre” à l’école, se lance désormais dans une bataille contre les bibliothèques municipales. L’objectif : faire retirer des livres pour enfants comme “Tango a deux papas” ou “Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ?”.

Pression électorale. Depuis plusieurs semaines, certaines mairies sont harcelées de coups de fils et de courriels leur demandant de retirer des bibliothèques les livres jugés pro-théorie du genre. A l’origine du mouvement, un blog, “Le salon beige”, proche du Printemps Français et de son emblématique porte-parole, Béatrice Bourges.

“Ces livres idéologiques, on les trouve à Nantes, à Versailles, à Saint-Germain-en-Lay, à Neuilly-sur-Seine, au Chesnay”, détaille celle qui avait entamé une grève de la faim pour réclamer le départ de François Hollande. Selon elle, à l’approche des élections municipales, c’est le bon moment de faire pression. “Les maires seraient bien avisés de faire le nécessaire si ils ne veulent pas être sanctionnés par des parents qui s’inquiètent de plus en plus”, menace-t-elle.

Embarras des maires. Le chantage électoral plonge d’ailleurs certains maires dans la perplexité, notamment ceux qui se sont mobilisés contre le mariage homosexuel et la théorie du genre. A Versailles par exemple, le maire refuse de s’exprimer au micro. On trouve un mutisme similaire du côté de Saint-Germain-en-Lay.


Seul le maire du Chesnay, Philippe Brillaut, a pris officiellement position. “Si il faut retirer tous les livres qui posent un problème de philosophie, je ne suis pas sûr qu’il reste beaucoup de livres dans les bibliothèques, s’étonne-t-il. On a “Mein Kampf” et bien d’autres sur l’histoire religieuse, sur l’Islam.”

Au final, des solutions peuvent parfois être trouvées à la marge comme dans la commune des Yvelines : désormais, “Tango a deux papas” ne sera plus directement à portée des enfants, mais sur une étagère au niveau des parents.
http://www.europe1.fr/Societe/Les-bibliotheques-nouveau-cheval-de-bataille-du-Printemps-Francais-1796147/

Cette campagne pourrait bien s'avérer contre-productive pour ses instigateurs. Elle risque de clarifier les rangs des opposants aux dernières lois, malgré les efforts de Copé pour utiliser la polémique (la seule chose que cet individu sait bien faire, d'ailleurs...)


Dernière édition par Marie Laetitia le Lun 10 Fév 2014 - 18:16, édité 1 fois

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par KinetteKinette le Lun 10 Fév 2014 - 18:12

Bonsoir,
Vous croyez qu'ils vont faire interdire ce vieux livre "pimprenelle et le poireau magique" (découvert avec des amis dans la bibliothèque d'un gîte. Il est très difficile quand on le lit de ne pas y voir des doubles sens partout).
http://booknode.com/pimprenelle_et_le_poireau_farceur_0303312

Je ne vois pas en quoi une histoire de "pinguins" (des manchots en fait) pourrait pervertir les petits... doit-on aussi éviter de leur expliquer ce qui se passe dans la nature (les espèces où un mâle a plusieurs femelles, celles où le mâle laisse la femelle se démerder, etc...)?
Faut-il vraiment mettre de la morale partout?
J'imagine la réaction de ces saintes-nitouche si jamais un enfant voit dans la rue un chien monter sur une chienne...

La littérature pour enfant est pleine d'histoires d'adoption ou d'enfants élevés par un parent seul (et pas seulement des femmes), recueillis par des adultes, voire même des enfants volés ou se débrouillant entre enfants sans adultes. Ceci n'a rien à voir avec ne volonté de perversion des petits...

Quand je pense aux questions que se posent mes 5ème (j'ai eu droit encore aujourd'hui à une question sur le changement de sexe par opération)... on est à des années-lumières des préoccupations de ces personnes.

K.

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Olympias le Lun 10 Fév 2014 - 18:34

blog catholique très influent...c'est gentil....ce serait plutôt blog catholique intégriste très influent.
A quand une mobilisation pour débaptiser les écoles Immaculée conception ???

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par John le Lun 10 Fév 2014 - 21:57

Au cas où on aurait un doute, ça continue :
des lecteurs me signalent aujourd'hui celles de La Roche sur Yon, Limours (91), Francheville...
Cette action a été citée par Europe 1, puis Libération et M6. L'UMP aurait pu la dénoncer pour ce qu'elle est. Bien au contraire, Copé s'est empressé d'aller faire de même sur le plateau de RTL/LCI...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Marie Laetitia le Lun 10 Fév 2014 - 22:11

@John a écrit:Au cas où on aurait un doute, ça continue :
des lecteurs me signalent aujourd'hui celles de La Roche sur Yon, Limours (91), Francheville...
Cette action a été citée par Europe 1, puis Libération et M6. L'UMP aurait pu la dénoncer pour ce qu'elle est. Bien au contraire, Copé s'est empressé d'aller faire de même sur le plateau de RTL/LCI...

Pourquoi le faire ? Ça aurait complètement idiot. L'UMP a beaucoup de voix à ramasser en entonnant ce couplet-là au contraire. Pas sûr que ça plaise à tous dans les rangs de l'UMP, élus comme sympathisants. Et là les risques de scission augmentent plus que jamais...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par John le Lun 10 Fév 2014 - 22:16

ML a écrit:Pourquoi le faire ? Ça aurait complètement idiot. L'UMP a beaucoup de voix à ramasser en entonnant ce couplet-là au contraire.
Politiquement, je ne pense pas que Copé y gagne beaucoup.
Moralement, en toute objectivité, il y perd beaucoup.


Dernière édition par John le Lun 10 Fév 2014 - 22:36, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Ronin le Lun 10 Fév 2014 - 22:21

Copé, pfff, quel sombre ***

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Marie Laetitia le Lun 10 Fév 2014 - 22:23

@John a écrit:
Pourquoi le faire ? Ça aurait complètement idiot. L'UMP a beaucoup de voix à ramasser en entonnant ce couplet-là au contraire.
Politiquement, je ne pense pas que Copé y gagne beaucoup.
Moralement, en toute objectivité, il y perd beaucoup.

Bien sûr que si, il entend y gagner, il peut prendre énormément de voix à droite, voire très à droite! Et la moralité, tu décades! Comme s'il avait quelque chose à en faire!!

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par John le Lun 10 Fév 2014 - 22:36

Pour résumer :
Ces actions, a-t-on précisé de source proche du ministère, ont notamment visé les villes de Versailles, Rennes, Nantes, Dole,Toulon, Lamballe, Saint-Etienne, Troyes, Le Chesnay, Massy, St-Germain en Laye, Andernos-les-Bains, Neuilly sur Seine, Mérignac, Tours, Strasbourg, Castelnaudary, Quimperlé, Boulogne-Billancourt, Riom, Clermont-Ferrand, Lyon, Viroflay et Cherbourg.
http://www.liberation.fr/societe/2014/02/10/filippetti-denonce-des-pressions-de-groupes-extremistes-contre-des-bibliotheques_979222

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Moonchild le Lun 10 Fév 2014 - 23:34

@KinetteKinette a écrit:Vous croyez qu'ils vont faire interdire ce vieux livre "pimprenelle et le poireau magique" (découvert avec des amis dans la bibliothèque d'un gîte. Il est très difficile quand on le lit de ne pas y voir des doubles sens partout).
http://booknode.com/pimprenelle_et_le_poireau_farceur_0303312
Il est farceur le poireau, pas magique ; concrètement ça n'a absolument rien à voir, l'effet n'est du tout le même. Halte à la désinformation !

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par auléric le Mar 11 Fév 2014 - 6:28

il y a eu un communiqué du ministère de la culture

communiqué

sinon une petite  réaction de blogueur

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par John le Mar 11 Fév 2014 - 15:05

C'est la dernière en date à l'UMP : des ouvrages de littérature jeunesse sont mis... hors de portée des enfants - car ils parlent d'homoparentalité !

Au Chesnay, le maire (UMP) Philippe Brillault indique avoir reçu des mails de parents désireux de voir certains livres disparaître des rayonnages. En réponse, l’édile a fait mettre les ouvrages ciblés par ces courriels, tels que « Tango a deux papas, et pourquoi pas ? », « La nouvelle robe de Bill », « Jean a deux mamans », hors de portée des enfants.
http://www.leparisien.fr/yvelines-78/theorie-du-genre-des-bibliotheques-des-yvelines-victimes-de-pression-11-02-2014-3580547.php

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par John le Mar 11 Fév 2014 - 15:59

Ca continue : après les bibliothèques, les écoles.

Un travesti intervient devant une classe de CM1

Lundi 3 février 2014, à l’Ecole élémentaire Marcel Lafitan, à Versailles, en classe de CM1, était « invité » à s’exprimer devant les élèves, David Dumortier.

David Dumortier est, pour le grand public, un parfait inconnu. Voici comment France Inter le présente :

"David Dumortier s'est tourné assez tôt vers le monde arabe et a longtemps travaillé dans le milieu psychiatrique. Il intervient aujourd'hui régulièrement en milieu scolaire. Un de ses livres a été publié avec le concours du Centre national du livre, où il a aborde les thèmes de l'homosexualité, du travestissement, ainsi que de l'indétermination sexuelle chez l'enfant et du transgenre."

Voici comment France Culture le présente, à propos de son « livre » intitulé « Travesti » :

«Personne ne choisit un beau matin d'être poète pas plus que travesti.» (4e de couverture)

« Ce qui sembler gêner, chez les travestis, c’est la partie du mot qui dit ''trans''. En latin, ce qui traverse, qui va de l’autre côté. En l’occurrence, de l’autre côté du genre sexuel. Et le sexuel est ce qui panique le plus dans les sociétés occidentales. Il n’y a qu’à voir, en cet automne 2012, comment le projet de loi sur le mariage gay crée la terreur et la haine des représentants ... »

Voici comment Marie-Claire le présente, à propos de son « livre » intitulé « Travesti » :

« Ce livre, courageusement autobiographique, raconte la vie d’un homme mal aimé dans son enfance campagnarde et rude, devenu poète et écrivain le jour, travesti la nuit. Quand le soleil se couche, David devient Sophia, armée d’un string, de lèvres trop rouges et d’une poitrine en mousse. De mots crus en images hard, du cynisme le plus abrupt aux vacheries les plus cinglantes, le narrateur ne recule devant aucune vérité, aucune dureté, aucune noirceur. Mais ne dévie jamais de son extraordinaire talent, mélange détonnant de rigueur, de poésie et d’une certaine forme de mysticisme. »

Les parents d’élèves de l’école élémentaire Lafitan sont très en colère, pour, au moins, deux raisons majeures :

Les parents n’ont pas été informés de la venue de David Dumortier, ni d’ailleurs du sujet de son intervention en classe de CM1, qu’ils estiment, à bon droit et a minima, tout à fait déplacé

Apparemment, la directrice et l’institutrice ont été mises devant le fait accompli et obligées, par leur hiérarchie, de recevoir David Dumortier. D’où la question : qui a pris la décision d’inviter David Dumortier en classe de CM1 ?

Des parents d’élèves ont été convoqués au Rectorat de Versailles. Pour faire part de votre colère : Rectorat de Versailles, Tél : 01 30 83 44 44

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum