Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Sphinx le Mer 5 Fév 2014 - 14:25

Un "bon maire" ou un bon bibliothécaire doit leur rire au nez. Sans parler d'une bonne directrice d'école. Ils n'ont aucune légitimité à faire interdire quoi que ce soit, et aucun pouvoir non plus (si ce n'est celui de signifier à un maire de droite qu'il a froissé quelques crétins électeurs pointilleux...) S'ils ne veulent pas acheter ces livres ou les emprunter pour leurs enfants, c'est leur droit le plus strict.

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Elaïna le Mer 5 Fév 2014 - 14:36

@Sphinx a écrit:Un "bon maire" ou un bon bibliothécaire doit leur rire au nez. Sans parler d'une bonne directrice d'école. Ils n'ont aucune légitimité à faire interdire quoi que ce soit, et aucun pouvoir non plus (si ce n'est celui de signifier à un maire de droite qu'il a froissé quelques crétins électeurs pointilleux...) S'ils ne veulent pas acheter ces livres ou les emprunter pour leurs enfants, c'est leur droit le plus strict.

Si on regarde les villes dont il est question, le souci, c'est que c'est pas forcément une "poignée d'électeurs".... Versailles, Le Chesnay, Saint-Germain en Laye...

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par fraisedesbois le Mer 5 Fév 2014 - 14:40

merci John.

personnellement, je préfère savoir, oui, jusqu'à la liste des bibliothèques-écoles concernées.
je trouve que c'est aussi une information que de savoir combien de bibliothèques, lesquelles, et au final... combien cèderont (mmh, je suis moins optimiste que Sphinx).

et c'est rien de dire que je préfère vraiment avoir la liste ici par John que de devoir lire Salon Beige pale

mais je comprends que ça puisse donner l'impression de relayer les détails nauséabonds et d'empiler des couches dont on se passerait bien.

_________________
lecteur  Il faut beaucoup d'indisciplinés pour faire un peuple libre -
Georges Bernanos, Les enfants humiliés, 1949

fraisedesbois
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par abricotedapi le Mer 5 Fév 2014 - 14:41

@Elaïna a écrit:
@abricotedapi a écrit:Oui mais ces gens refusent qu'on dise aux enfants qu'on a le droit d'être différent, non, eux voudraient des livres qui leur apprennent que la différence, c'est sale, c'est pathologique, contagieux et dangereux.

Je pense plutôt qu'ils voudraient qu'on n'en parle pas, en fait. Ces gens-là, tu sais, c'est un peu comme la reine Victoria qui ne savait/croyait pas que l'homosexualité féminine existait (il y a une anecdote plus ou moins célèbre à ce sujet, je ne m'en souviens plus exactement). Dans ce milieu, on ne crie pas forcément "les homos au bûcher" (heureusement, d'ailleurs), c'est juste que ça leur paraît... être un truc du même genre que les Martiens : ailleurs, pas possible, impensable.
Si la chose ne les dérange pas, pourquoi vouloir qu'on n'en parle pas ? Je ne les vois pas s'insurger contre les livres parlant des Martiens ou autres choses paranormales...

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Elaïna le Mer 5 Fév 2014 - 14:48

@abricotedapi a écrit:
@Elaïna a écrit:
@abricotedapi a écrit:Oui mais ces gens refusent qu'on dise aux enfants qu'on a le droit d'être différent, non, eux voudraient des livres qui leur apprennent que la différence, c'est sale, c'est pathologique, contagieux et dangereux.

Je pense plutôt qu'ils voudraient qu'on n'en parle pas, en fait. Ces gens-là, tu sais, c'est un peu comme la reine Victoria qui ne savait/croyait pas que l'homosexualité féminine existait (il y a une anecdote plus ou moins célèbre à ce sujet, je ne m'en souviens plus exactement). Dans ce milieu, on ne crie pas forcément "les homos au bûcher" (heureusement, d'ailleurs), c'est juste que ça leur paraît... être un truc du même genre que les Martiens : ailleurs, pas possible, impensable.
Si la chose ne les dérange pas, pourquoi vouloir qu'on n'en parle pas ? Je ne les vois pas s'insurger contre les livres parlant des Martiens ou autres choses paranormales...

Parce qu'en parler, c'est pour eux reconnaître que ça existe pour de vrai. C'est ainsi que dans certaines familles on coupe les ponts avec celui ou celle qui est homo, ou même avec celui ou celle qui ne va plus à la messe en latin. Ou que l'on invite pas au mariage le conjoint non marié malgré les 20 ans de vie commune et les trois enfants nés du couple. On n'en parle pas, ça n'existe pas, aucune souillure, c'est pas possib'.
Ces familles sont dans un déni total. Pour te donner une idée, du temps que j'étais cheftaine dans le scoutisme, j'ai une fois expliqué à plusieurs mères que le comportement de leur fille était pour le moins discutable (obsession de se faire dépuceler, fumette de trucs pas très recommandables), et je me suis fait descendre parce que j'osais prétendre des choses scandaleuses sur leurs choupettes. Ces familles refusaient d'imaginer que cela pût être possible. C'est du même ordre que les parents des monchérimoncoeur qui refusent d'admettre que leur chouchou est odieux en classe.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par dandelion le Mer 5 Fév 2014 - 14:53

Merci John de transmettre ces infos. Cette forme de censure est très dangereuse.
Pour info, Mlle Zazie a-t-elle un zizi? est un livre qui raconte l'histoire d'un petit garçon, convaincu qu'il y a les avec-zizi (qui sont forts) et les sans-zizi. Il rencontre Mlle Zazie qui grimpe aux arbres, etc, et en déduit que, bien qu'apparemment 'fille', elle a sans doute un zizi. Il enquête et finit par découvrir à l'occasion d'un oubli de maillot que Mlle Zazie a une zézette. Désormais dans son monde il n'y a plus de 'sans' mais des avec (zizi ou zézette). Point de révolution du genre, mais un petit livre très sympa et qui plaît bien aux enfants.
Evidemment, si on trouve qu'il est choquant qu'une petite fille puisse porter un pantalon, grimper aux arbres, ou devenir ingénieur, il faut brûler le bouquin  affraid
Là on en revient en effet à l'époque de la reine Victoria: le sexe n'existe pas. Pour des gens qui sont obsédés par son influence sur nos destinées, c'est ironique.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par atrium le Mer 5 Fév 2014 - 14:58

Et dans tout ça, Peillon ne m' a toujours pas envoyé les peluches en forme de sexe pour enseigner la masturbation aux maternelles.

On est mal formé, j'vous jure.  Very Happy 

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par dandelion le Mer 5 Fév 2014 - 15:02

@atrium a écrit:Et dans tout ça, Peillon ne m' a toujours pas envoyé les peluches en forme de sexe pour enseigner la masturbation aux maternelles.

On est mal formé, j'vous jure.  Very Happy 
Méfie-toi, ça pourrait être mal interprété  Twisted Evil  Si ça continue on va vérifier que les 'hommes' sont bien des 'hommes' et les 'femmes' bien des 'femmes' (Mlle Zazie a-t-elle une zézette?), et puis on renverra aussi chez elles celles qui oseront venir bosser en pantalon. Il faudra aussi interdire tout voyage scolaire en Ecosse tant qu'on y est.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par atrium le Mer 5 Fév 2014 - 15:08

@dandelion a écrit:
@atrium a écrit:Et dans tout ça, Peillon ne m' a toujours pas envoyé les peluches en forme de sexe pour enseigner la masturbation aux maternelles.

On est mal formé, j'vous jure.  Very Happy 
Méfie-toi, ça pourrait être mal interprété  Twisted Evil  Si ça continue on va vérifier que les 'hommes' sont bien des 'hommes' et les 'femmes' bien des 'femmes' (Mlle Zazie a-t-elle une zézette?), et puis on renverra aussi chez elles celles qui oseront venir bosser en pantalon. Il faudra aussi interdire tout voyage scolaire en Ecosse tant qu'on y est.

Pour le moment, c'est seulement suggéré:

http://www.directmatin.fr/france/2014-01-31/qui-est-farida-belghoul-opposante-la-theorie-du-genre-653856

Outre les opérations de retrait, elle (Belghoul) est aussi à l'origine de "L'année de la robe", remake inattendu de "La journée de la jupe", une initiative invitant les femmes à abandonner le pantalon au profit de la robe.

Pour le voyage scolaire en Écosse et l'année du kilt, je passe mon tour (trop frileux  No ).

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par abricotedapi le Mer 5 Fév 2014 - 15:16

@Elaïna a écrit:
@abricotedapi a écrit:
@Elaïna a écrit:

Je pense plutôt qu'ils voudraient qu'on n'en parle pas, en fait. Ces gens-là, tu sais, c'est un peu comme la reine Victoria qui ne savait/croyait pas que l'homosexualité féminine existait (il y a une anecdote plus ou moins célèbre à ce sujet, je ne m'en souviens plus exactement). Dans ce milieu, on ne crie pas forcément "les homos au bûcher" (heureusement, d'ailleurs), c'est juste que ça leur paraît... être un truc du même genre que les Martiens : ailleurs, pas possible, impensable.
Si la chose ne les dérange pas, pourquoi vouloir qu'on n'en parle pas ? Je ne les vois pas s'insurger contre les livres parlant des Martiens ou autres choses paranormales...

Parce qu'en parler, c'est pour eux reconnaître que ça existe pour de vrai. C'est ainsi que dans certaines familles on coupe les ponts avec celui ou celle qui est homo, ou même avec celui ou celle qui ne va plus à la messe en latin. Ou que l'on invite pas au mariage le conjoint non marié malgré les 20 ans de vie commune et les trois enfants nés du couple. On n'en parle pas, ça n'existe pas, aucune souillure, c'est pas possib'.
Ces familles sont dans un déni total. Pour te donner une idée, du temps que j'étais cheftaine dans le scoutisme, j'ai une fois expliqué à plusieurs mères que le comportement de leur fille était pour le moins discutable (obsession de se faire dépuceler, fumette de trucs pas très recommandables), et je me suis fait descendre parce que j'osais prétendre des choses scandaleuses sur leurs choupettes. Ces familles refusaient d'imaginer que cela pût être possible. C'est du même ordre que les parents des monchérimoncoeur qui refusent d'admettre que leur chouchou est odieux en classe.  
Ton explication est intéressante. Ils ne sont dans le déni que pour les sujets qu'ils trouvent mauvais/scandaleux/offensant. Ils ne supportent pas l'homosexualité donc ils voudraient faire comme si ça n'existait pas.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Marie Laetitia le Mer 5 Fév 2014 - 15:19

@abricotedapi a écrit:
@Elaïna a écrit:
@abricotedapi a écrit:
Si la chose ne les dérange pas, pourquoi vouloir qu'on n'en parle pas ? Je ne les vois pas s'insurger contre les livres parlant des Martiens ou autres choses paranormales...

Parce qu'en parler, c'est pour eux reconnaître que ça existe pour de vrai. C'est ainsi que dans certaines familles on coupe les ponts avec celui ou celle qui est homo, ou même avec celui ou celle qui ne va plus à la messe en latin. Ou que l'on invite pas au mariage le conjoint non marié malgré les 20 ans de vie commune et les trois enfants nés du couple. On n'en parle pas, ça n'existe pas, aucune souillure, c'est pas possib'.
Ces familles sont dans un déni total. Pour te donner une idée, du temps que j'étais cheftaine dans le scoutisme, j'ai une fois expliqué à plusieurs mères que le comportement de leur fille était pour le moins discutable (obsession de se faire dépuceler, fumette de trucs pas très recommandables), et je me suis fait descendre parce que j'osais prétendre des choses scandaleuses sur leurs choupettes. Ces familles refusaient d'imaginer que cela pût être possible. C'est du même ordre que les parents des monchérimoncoeur qui refusent d'admettre que leur chouchou est odieux en classe.  
Ton explication est intéressante. Ils ne sont dans le déni que pour les sujets qu'ils trouvent mauvais/scandaleux/offensant. Ils ne supportent pas l'homosexualité donc ils voudraient faire comme si ça n'existait pas.

Pour bien connaître ce petit monde-là, comme Elaïna, c'est même plus qu'intéressant, c'est exactement ça. On supprime tout ce qui dérange sur la photo, ou dans l'environnement familial. Pour beaucoup de ces manifestants, l'homosexualité, comme le divorce, ça se choisit. Si on montre des livres sur le sujet aux enfants, c'est une incitation au péché. Donc on cache. Et on fait naturellement "disparaître" toutes les personnes qui dérangent, disparaître de l'univers familial.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par zoupinette le Mer 5 Fév 2014 - 15:26

à l'époque de la reine Victoria --> Très mauvaise mère et coquine avérée par ailleurs

zoupinette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Ronub le Mer 5 Fév 2014 - 15:31

@Elaïna a écrit:
@abricotedapi a écrit:
@Elaïna a écrit:

Je pense plutôt qu'ils voudraient qu'on n'en parle pas, en fait. Ces gens-là, tu sais, c'est un peu comme la reine Victoria qui ne savait/croyait pas que l'homosexualité féminine existait (il y a une anecdote plus ou moins célèbre à ce sujet, je ne m'en souviens plus exactement). Dans ce milieu, on ne crie pas forcément "les homos au bûcher" (heureusement, d'ailleurs), c'est juste que ça leur paraît... être un truc du même genre que les Martiens : ailleurs, pas possible, impensable.
Si la chose ne les dérange pas, pourquoi vouloir qu'on n'en parle pas ? Je ne les vois pas s'insurger contre les livres parlant des Martiens ou autres choses paranormales...

Parce qu'en parler, c'est pour eux reconnaître que ça existe pour de vrai. C'est ainsi que dans certaines familles on coupe les ponts avec celui ou celle qui est homo, ou même avec celui ou celle qui ne va plus à la messe en latin. Ou que l'on invite pas au mariage le conjoint non marié malgré les 20 ans de vie commune et les trois enfants nés du couple. On n'en parle pas, ça n'existe pas, aucune souillure, c'est pas possib'.
Ces familles sont dans un déni total. Pour te donner une idée, du temps que j'étais cheftaine dans le scoutisme, j'ai une fois expliqué à plusieurs mères que le comportement de leur fille était pour le moins discutable (obsession de se faire dépuceler, fumette de trucs pas très recommandables), et je me suis fait descendre parce que j'osais prétendre des choses scandaleuses sur leurs choupettes. Ces familles refusaient d'imaginer que cela pût être possible. C'est du même ordre que les parents des monchérimoncoeur qui refusent d'admettre que leur chouchou est odieux en classe.  
Analyse intéressante.
Perso je ne voudrais pas qu'on fasse lire le livre "tango a deux papas et pourquoi pas" à mes enfants. L'histoire semble très bien,(deux manchots mâles qui s'aiment et qui couvent un même œuf http://www.sida-info-service.org/?Tango-a-deux-papas-et-pourquoi-pas) mais est non transposable aux humais qui sont des mammifères pas des ovipares ! Cette histoire masque l'atroce vérité de la Gestation Pour Autrui aux enfants !

Ronub
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Audrey le Mer 5 Fév 2014 - 15:36

Eh beh Bruno... l'atroce vérité, carrément....Rolling Eyes 

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par John le Mer 5 Fév 2014 - 15:37

Eh bien appelle ta bibliothèque municipale.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Ronub le Mer 5 Fév 2014 - 15:39

@John a écrit:Eh bien appelle ta bibliothèque municipale.
Parque que tu es pour la GPA ?

Ronub
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par atrium le Mer 5 Fév 2014 - 15:40

@Ronub a écrit:
Perso je ne voudrais pas qu'on fasse lire le livre "tango a deux papas et pourquoi pas" à mes enfants. L'histoire semble très bien,(deux manchots mâles qui s'aiment et qui couvent un même œuf http://www.sida-info-service.org/?Tango-a-deux-papas-et-pourquoi-pas)

Merci! Mes collègues de maternelle ont des sous pour renouveler une partie du fond de leur BCD et elles sont un peu à court d'idées originales.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Violet le Mer 5 Fév 2014 - 15:41

Je ne pensais pas lire un jour ce genre de choses en France... pale pale pale 

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par dandelion le Mer 5 Fév 2014 - 15:41

@John a écrit:Eh bien appelle ta bibliothèque municipale.
En précisant bien qu'il s'agit d'une 'atroce vérité', je suis sûre que ça les convaincra  Rolling Eyes .
J'espère que tu tomberas sur une femme qui n'a plus d'utérus, tiens, je suis sûre qu'elle sera sensible à ton argument. Je ne comprends pas en quoi avoir un enfant en bonne santé est atroce.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Audrey le Mer 5 Fév 2014 - 15:42

Que l'on soit pour ou contre, on s'en fiche. On a bien le droit de trouver des livres sur la question dans une bibliothèque. L'espèce humaine ne va pas disparaître parce qu'il y aura un livre sur la GPA ou l'homosexualité dans la bibliothèque municipale de Trifouillis-les-oies.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Ronub le Mer 5 Fév 2014 - 15:42

@atrium a écrit:
@Ronub a écrit:
Perso je ne voudrais pas qu'on fasse lire le livre "tango a deux papas et pourquoi pas" à mes enfants. L'histoire semble très bien,(deux manchots mâles qui s'aiment et qui couvent un même œuf http://www.sida-info-service.org/?Tango-a-deux-papas-et-pourquoi-pas)

Merci! Mes collègues de maternelle ont des sous pour renouveler une partie du fond de leur BCD et elles sont un peu à court d'idées originales.
merci de ne pas tronquer mes citations, c'est le b.a. ba de la cordialité

Ronub
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Gryphe le Mer 5 Fév 2014 - 15:42

Sinon, il n'y a pas une histoire de GPA dans la Bible avec Agar, Sarah et Abraham ?  scratch 




- Je sors -  pingouin

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Ronub le Mer 5 Fév 2014 - 15:46

@Gryphe a écrit:Sinon, il n'y a pas une histoire de GPA dans la Bible avec Agar, Sarah et Abraham ?  scratch 




- Je sors -  pingouin
Si la GPA c'est bien il faut en parler dans un livre pour enfant mais ne pas parler d’œufs qu'on pond ! Les enfants ont besoin de cohérence et l'EN doit conseiller la lecture de livres cohérents aux enfants.

Ronub
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Audrey le Mer 5 Fév 2014 - 15:47

Dans la Bible, on trouve tout!

Et puis franchement, hein, ça vous semble pas douteux de voir Jean appelé "le disciple que Jésus aimait" (enfin, c'est Jean lui-même qui se désigne ainsi...)? Moi, je croyais qu'il aimait tout le monde pareil, Jésus...faut croire qu'il y en avait un qu'il aimait ptêt un peu différemment...Twisted Evil

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Sphinx le Mer 5 Fév 2014 - 15:48

@Elaïna a écrit:
@Sphinx a écrit:Un "bon maire" ou un bon bibliothécaire doit leur rire au nez. Sans parler d'une bonne directrice d'école. Ils n'ont aucune légitimité à faire interdire quoi que ce soit, et aucun pouvoir non plus (si ce n'est celui de signifier à un maire de droite qu'il a froissé quelques crétins électeurs pointilleux...) S'ils ne veulent pas acheter ces livres ou les emprunter pour leurs enfants, c'est leur droit le plus strict.

Si on regarde les villes dont il est question, le souci, c'est que c'est pas forcément une "poignée d'électeurs".... Versailles, Le Chesnay, Saint-Germain en Laye...

Mais tous les électeurs de droite de Versailles et autres ne peuvent pas être bêtes à ce point, non ?

P.S. si quelqu'un a la vraie anecdote sur la reine Victoria, je suis curieuse Very Happy

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecoles, bibliothèques... - "Théorie du genre" : délire et délation vont bon train.

Message par Ronub le Mer 5 Fév 2014 - 15:48

@Audrey a écrit:Dans la Bible, on trouve tout!

Et puis franchement, hein, ça vous semble pas douteux de voir Jean appelé "le disciple que Jésus aimait" (enfin, c'est Jean lui-même qui se désigne ainsi...)? Moi, je croyais qu'il aimait tout le monde pareil, Jésus...faut croire qu'il y en avait un qu'il aimait ptêt un peu différemment...Twisted Evil
La bible n'est pas recommandée par l'EN

Ronub
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum