Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JPhMM
Demi-dieu

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par JPhMM le Dim 9 Fév 2014 - 14:31
Voli vola a écrit:Je trouve dommage que la soi-disante oppression su tous les hommes par les femmes qui abordent cette thématique devienne un lieu commun.
Exactement. Sauf qu'ici le réel rencontre peut-être le lieu commun.


Dernière édition par JPhMM le Dim 9 Fév 2014 - 14:35, édité 1 fois
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par Marcel Khrouchtchev le Dim 9 Fév 2014 - 14:33
Voli vola a écrit:
Je suis personnellement pour le dialogue et, quand formulé sans culpabilisation (rhétorique ou non) des interlocuteurs, je peux lire presque tout.
Je trouve dommage que la soi-disante oppression su tous les hommes par les femmes qui abordent cette thématique devienne un lieu commun.

Je suis entièrement d'accord avec la seconde phrase. En revanche, je trouve que, précisément, la vidéo a une dimension culpabilisante pour les hommes.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par retraitée le Dim 9 Fév 2014 - 14:36
M'enfin, Marcel, les femmes sont toutes des victimes et les hommes des machos!

InviteeF
Grand Maître

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par InviteeF le Dim 9 Fév 2014 - 14:40
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Voli vola a écrit:
Je suis personnellement pour le dialogue et, quand formulé sans culpabilisation (rhétorique ou non) des interlocuteurs, je peux lire presque tout.
Je trouve dommage que la soi-disante oppression su tous les hommes par les femmes qui abordent cette thématique devienne un lieu commun.

Je suis entièrement d'accord avec la seconde phrase. En revanche, je trouve que, précisément, la vidéo a une dimension culpabilisante pour les hommes.
Je comprends tout à fait que tu puisses le penser même si je ne le vois personnellement pas comme ça et cela ne me pose vraiment aucun problème que ce soit pensé et écrit.

Je trouve plus problématique le saut (inutile selon moi) : "mais je n'ai pas le droit de le dire, hein?" Qui est caricatural et hors de propos selon moi... sans compter que ce qui provoque un tollé, c'est plus ce commentaire - là,  la glose, que l'avis en lui-même (un comble!)

Il y a l'opinion et la façon de le dire Smile

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par Marcel Khrouchtchev le Dim 9 Fév 2014 - 14:41
Voli vola a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Voli vola a écrit:
Je suis personnellement pour le dialogue et, quand formulé sans culpabilisation (rhétorique ou non) des interlocuteurs, je peux lire presque tout.
Je trouve dommage que la soi-disante oppression su tous les hommes par les femmes qui abordent cette thématique devienne un lieu commun.

Je suis entièrement d'accord avec la seconde phrase. En revanche, je trouve que, précisément, la vidéo a une dimension culpabilisante pour les hommes.
Je comprends tout à fait que tu puisses le penser même si je ne le vois personnellement pas comme ça et cela ne me pose vraiment aucun problème que ce soit pensé et écrit.

Je trouve plus problématique le saut (inutile selon moi) : "mais je n'ai pas le droit de le dire, hein?" Qui est caricatural et hors de propos selon moi... sans compter que ce qui provoque un tollé, c'est plus ce commentaire - là,  la glose, que l'avis en lui-même (un comble!)

Il y a l'opinion et la façon de le dire Smile

  
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par JPhMM le Dim 9 Fév 2014 - 14:41
Voli vola a écrit:Je trouve plus problématique le saut (inutile selon moi) : "mais je n'ai pas le droit de le dire, hein?" Qui est caricatural et hors de propos selon moi... sans compter que ce qui provoque un tollé, c'est plus ce commentaire - là,  la glose, que l'avis en lui-même (un comble!)

Il y a l'opinion et la façon de le dire Smile
Cela fut utile à ma blessure. Désolé.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
InviteeF
Grand Maître

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par InviteeF le Dim 9 Fév 2014 - 14:41
@retraitée a écrit:M'enfin, Marcel, les femmes sont toutes des victimes et les hommes des machos!

Tu ne crois pas si bien dire, au vu de l'étymologie de "macho" Laughing
sinon je ne suis bien évidemment pas d'accord...

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...
InviteeF
Grand Maître

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par InviteeF le Dim 9 Fév 2014 - 14:42
@JPhMM a écrit:
Voli vola a écrit:Je trouve plus problématique le saut (inutile selon moi) : "mais je n'ai pas le droit de le dire, hein?" Qui est caricatural et hors de propos selon moi... sans compter que ce qui provoque un tollé, c'est plus ce commentaire - là,  la glose, que l'avis en lui-même (un comble!)

Il y a l'opinion et la façon de le dire Smile
Cela fut utile à ma blessure. Désolé.
Mais je ne comprends pas pourquoi...
Qui a dit que tu n'avais pas le droit de t'exprimer ?
fleurs2

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par JPhMM le Dim 9 Fév 2014 - 14:43
Voli vola a écrit:
@JPhMM a écrit:
Voli vola a écrit:Je trouve plus problématique le saut (inutile selon moi) : "mais je n'ai pas le droit de le dire, hein?" Qui est caricatural et hors de propos selon moi... sans compter que ce qui provoque un tollé, c'est plus ce commentaire - là,  la glose, que l'avis en lui-même (un comble!)

Il y a l'opinion et la façon de le dire Smile
Cela fut utile à ma blessure. Désolé.
Mais je ne comprends pas pourquoi...
Qui a dit que tu n'avais pas le droit de t'exprimer ?
fleurs2
Je veux dire j'exprimais mon ras-le-bol (pour le dire vite) en disant cela.
Cela dit je reste convaincu qu'en nombreuses occasions — autres que sur le forum, s'entend — il me faudra me taire.
L'air du temps, quoi...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
InviteeF
Grand Maître

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par InviteeF le Dim 9 Fév 2014 - 14:46
J'espère vivement que non...
Je vis peut-être chez les Bisounours ceci dit Wink

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...
avatar
Cincinnata
Fidèle du forum

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par Cincinnata le Dim 9 Fév 2014 - 15:07
Intéressante cette vidéo...

Par contre un jour j'aimerais enfin en voir une qui montre les femmes non "opprimées" et les hommes qui en valent la peine.

C'est bien de dénoncer les injustices (et je suis la première à le faire), mais peut-être que le fait de toujours montrer les femmes comme des "victimes opprimées" entretient cette image. Peut-être que de montrer les hommes qui ne tombent pas dans la caricature du macho les ferait plus réagir. Parce que si j'étais un homme j'en aurais assez de voir mon sexe toujours associé à l'image de la bête violente etc.

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
benjy_star
Fidèle du forum

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par benjy_star le Dim 9 Fév 2014 - 15:11
J'adore la tournure de ce fil ! Very Happy
InviteeF
Grand Maître

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par InviteeF le Dim 9 Fév 2014 - 15:17
@Cincinnata a écrit:Intéressante cette vidéo...

 Par contre un jour j'aimerais enfin en voir une qui montre les femmes non "opprimées"  et les hommes qui en valent la peine.

  C'est bien de dénoncer les injustices (et je suis la première à le faire), mais peut-être que le fait de toujours montrer les femmes comme des "victimes opprimées" entretient cette image. Peut-être que de montrer les hommes qui ne tombent pas dans la caricature du macho les ferait plus réagir. Parce que si j'étais un homme j'en aurais assez de voir mon sexe toujours associé à l'image de la bête violente etc.
Ça me fait penser à une pub dans ma liste des documents à utiliser si un jour j'ai des classes de lycée (2de,  l'art de vivre ensemble etc)


_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par Marcel Khrouchtchev le Dim 9 Fév 2014 - 15:19
@Cincinnata a écrit:Intéressante cette vidéo...

 Par contre un jour j'aimerais enfin en voir une qui montre les femmes non "opprimées"  et les hommes qui en valent la peine.

  C'est bien de dénoncer les injustices (et je suis la première à le faire), mais peut-être que le fait de toujours montrer les femmes comme des "victimes opprimées" entretient cette image. Peut-être que de montrer les hommes qui ne tombent pas dans la caricature du macho les ferait plus réagir. Parce que si j'étais un homme j'en aurais assez de voir mon sexe toujours associé à l'image de la bête violente etc.

Voilà qui est bien dit.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par JPhMM le Dim 9 Fév 2014 - 15:20
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Cincinnata a écrit:Intéressante cette vidéo...

 Par contre un jour j'aimerais enfin en voir une qui montre les femmes non "opprimées"  et les hommes qui en valent la peine.

  C'est bien de dénoncer les injustices (et je suis la première à le faire), mais peut-être que le fait de toujours montrer les femmes comme des "victimes opprimées" entretient cette image. Peut-être que de montrer les hommes qui ne tombent pas dans la caricature du macho les ferait plus réagir. Parce que si j'étais un homme j'en aurais assez de voir mon sexe toujours associé à l'image de la bête violente etc.

Voilà qui est bien dit.
En effet.
Merci Cincinnata.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Murthe
Niveau 5

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par Murthe le Dim 9 Fév 2014 - 15:44
Pourquoi se sentir personnellement visé ?
Bien des hommes s'associent à la lutte contre le sexisme car le sexisme les offense dans leur dignité. http://static.mmzstatic.com/wp-content/uploads/2012/09/jerk.jpg D'autres hommes, j'ignore pourquoi, prétendent qu'on en fait trop sur le sexisme, et s'offensent de cette lutte. Cherchez l'erreur.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par Marcel Khrouchtchev le Dim 9 Fév 2014 - 15:47
Virginie_Vacher a écrit:Pourquoi se sentir personnellement visé ?
Bien des hommes s'associent à la lutte contre le sexisme car le sexisme les offense dans leur dignité. http://static.mmzstatic.com/wp-content/uploads/2012/09/jerk.jpg D'autres hommes, j'ignore pourquoi, prétendent qu'on en fait trop sur le sexisme, et s'offensent de cette lutte. Cherchez l'erreur.

Non, précisément, on ne se sent pas "personnellement visé", mais "collectivement visé". Mais c'est le lot de l'étude sur les stéréotypes. Je maintiens que l'objectif de cette vidéo est très louable (et j'en soutiens la cause), mais que son simplisme en dessert peut-être le message.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par Reine Margot le Dim 9 Fév 2014 - 16:31
Il ne s'agit pas dans cette video de dire que TOUS les hommes sont ainsi, mais oui, ces situations sont vécues.
Pas plus tard qu'hier, à la douche de la piscine je me fais aborder par un gros lourd, l'eau changeait tout le temps de température "ah ouais, des fois c'est chaud, des fois c'est froid, comme les femmes quoi"  Suspect 

Ce à quoi j'ai répondu "c'est marrant, les mecs, eux, ça ne change jamais"

Ah oui et puis toutes les fois où sortant le soir je fais un long détour depuis que j'ai failli me faire agresser...
Donc oui c'est bien d'en parler et de le montrer, en inversant les rôles ces comportements devenus banals se montrent odieux.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
benjy_star
Fidèle du forum

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par benjy_star le Dim 9 Fév 2014 - 16:40
@Reine Margot a écrit:Ce à quoi j'ai répondu "c'est marrant, les mecs, eux, ça ne change jamais"
Donc quand un mec se montre lourd tu lui réponds en incluant tous les mecs, dans ta réponse... Voilà ce qui cloche, c'est justement d'inclure ceux qui ne sont pas comme ça, une majorité je pense.
avatar
BlackMail
Expert spécialisé

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par BlackMail le Dim 9 Fév 2014 - 16:49
Benjy_star: L'homme qui a abordé Reine Margot a généralisé sur les femmes en disant "comme les femmes", d'où la réponse du même acabit de Reine Margot...  Rolling Eyes 

_________________
Spoiler:

I'm watching you.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par Reine Margot le Dim 9 Fév 2014 - 16:52
@BlackMail a écrit:Benjy_star: L'homme qui a abordé Reine Margot a généralisé sur les femmes en disant "comme les femmes", d'où la réponse du même acabit de Reine Margot...  Rolling Eyes 

voila. ça l'a calmé d'ailleurs  Razz 

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Invité-B
Habitué du forum

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par Invité-B le Dim 9 Fév 2014 - 16:55
@Cincinnata a écrit:Intéressante cette vidéo...

 Par contre un jour j'aimerais enfin en voir une qui montre les femmes non "opprimées"  et les hommes qui en valent la peine.

  C'est bien de dénoncer les injustices (et je suis la première à le faire), mais peut-être que le fait de toujours montrer les femmes comme des "victimes opprimées" entretient cette image. Peut-être que de montrer les hommes qui ne tombent pas dans la caricature du macho les ferait plus réagir. Parce que si j'étais un homme j'en aurais assez de voir mon sexe toujours associé à l'image de la bête violente etc.

Tout à fait.
Je comprends l'idée de dénonciation de comportements stupides de certains de mes congénères dans cette vidéo. Je les déplore évidemment et j'ai la parfaite conscience d'en être à mille lieues.
Mais du coup, je trouve le caractère non-nuancé de ce film dommageable. Parce que même si MON comportement n'est pas dénoncé, je me sens un peu coupable par association du fait de la présentation trop générale. Association de malfaiteurs en gros.
Et je confirme une chose, qui me désespère : le film symétrique fait par homme dénonçant certains travers féminins aurait été conspué et absolument impossible à diffuser. Je suis complètement d'accord avec JPhMM : aujourd'hui la parole critique d'un homme relativement à un comportement féminin est très généralement extrêmement difficile car prise comme une démonstration pure et dure de machisme. Il y a une véritable dissymétrie dans la liberté d'expression qui naît et, je crois, va s'accroissant.
benjy_star
Fidèle du forum

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par benjy_star le Dim 9 Fév 2014 - 16:58
@BlackMail a écrit:Benjy_star: L'homme qui a abordé Reine Margot a généralisé sur les femmes en disant "comme les femmes", d'où la réponse du même acabit de Reine Margot...  Rolling Eyes 
Je peux savoir de quoi tu parles ?


Dernière édition par benjy_star le Dim 9 Fév 2014 - 17:00, édité 1 fois
benjy_star
Fidèle du forum

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par benjy_star le Dim 9 Fév 2014 - 16:59
@Reine Margot a écrit:
@BlackMail a écrit:Benjy_star: L'homme qui a abordé Reine Margot a généralisé sur les femmes en disant "comme les femmes", d'où la réponse du même acabit de Reine Margot...  Rolling Eyes 

voila. ça l'a calmé d'ailleurs  Razz 
J'ai du mal à mobiliser mes neurones en cette période de grosse fatigue, mais je dois comprendre que TOI, tu m'as un jour calmé ? Si oui, c’est normal que je m'en rappelle pas ? Et si non, j'espère un jour comprendre ces échanges ! Very Happy
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par Reine Margot le Dim 9 Fév 2014 - 17:02
non, je parlais de ce type. Comme l'a expliqué Blackmail, il a généralisé sur les femmes donc j'ai répondu sur le même mode. Il n'a plus rien dit ensuite.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par Marcel Khrouchtchev le Dim 9 Fév 2014 - 17:05
@benjy_star a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@BlackMail a écrit:Benjy_star: L'homme qui a abordé Reine Margot a généralisé sur les femmes en disant "comme les femmes", d'où la réponse du même acabit de Reine Margot...  Rolling Eyes 

voila. ça l'a calmé d'ailleurs  Razz 
J'ai du mal à mobiliser mes neurones en cette période de grosse fatigue, mais je dois comprendre que TOI, tu m'as un jour calmé ? Si oui, c’est normal que je m'en rappelle pas ?  Et si non, j'espère un jour comprendre ces échanges ! Very Happy

 cafe 
Contenu sponsorisé

Re: "Majorité opprimée", un court-métrage inversant les rôles hommes / femmes

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum