Khdafi a bien financé la campagne de Sarkozy en 2007.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Khdafi a bien financé la campagne de Sarkozy en 2007.

Message par retraitée le Ven 7 Fév 2014 - 17:09

Pour la première fois, c’est un représentant de la Libye post-Kadhafi – et non des moindres – qui l’affirme. Dans le manuscrit original d’un livre publié en janvier, Mohamed el-Megarief, chef de l’État libyen d’août 2012 à mai 2013, détaille le dispositif de financement mis en place par le régime Kadhafi en faveur de Nicolas Sarkozy au moment de sa campagne présidentielle de 2007. Le livre, Mon combat pour la liberté, publié au Cherche Midi, a été expurgé par l’éditeur des passages mettant directement en cause l’ancien président français.

« Il n’est pas question de blâmer Nicolas Sarkozy, son engagement pour la libération de la Libye a été exemplaire et le peuple libyen lui en est reconnaissant. Mais pourquoi mentir ou nier ? Oui, Kadhafi a financé la campagne électorale de Nicolas Sarkozy et a continué à le financer encore après 2007 », écrit M. el-Megarief dans le manuscrit original du livre, dont Mediapart a obtenu la copie en français et en arabe.

« La lettre signée validée par Mohamed el-Megarief ne nous couvre pas d’un procès », a déploré en septembre dernier dans un courrier le P-DG du Cherche Midi, Philippe Héraclès, avant de prendre la décision de ne pas publier les pages les plus explosives du manuscrit. Contactée, la direction de la maison d'édition a confirmé ne pas avoir voulu faire face à une plainte de Nicolas Sarkozy.

Dans les cinq pages retirées du livre, l’ex-plus haut responsable politique libyen, opposant historique à Kadhafi, affirme que « 50 millions ont donc été versés pendant la campagne électorale » 2007 de l'ancien président français. Mais il signale aussi la poursuite du financement après l’élection et l’existence « d’un dernier versement » intervenu en 2009, un fait qui n'avait jamais été évoqué jusqu’à présent.

Dans son manuscrit, M. el-Megarief assure qu’un proche d’Abdallah Senoussi, l'ancien chef des services spéciaux libyens, aurait participé à l’acheminement des fonds. Ce témoignage, qui trouve son origine dans les archives du nouvel appareil d’État, vient confirmer le montant du financement évoqué dans la note révélée par Mediapart en avril 2012.

http://www.mediapart.fr/journal/international/070214/50-millions-pour-sarkozy-laccusation-de-lancien-chef-de-letat-libyen?page_article=1

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum