Solitude du professeur principal

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Solitude du professeur principal

Message par Kilmeny le Sam 8 Fév 2014 - 9:06

Bonjour,

Que peut faire un professeur principal quand il a puni, sévèrement repris "entre quat'zyeux", mis en retenue, reçu les parents, contacté le CPE, le CDE (qui a admonesté la classe) et que les élèves sont toujours aussi bavards-déconcentrés et peu travailleurs et que ses collègues lui demandent d'agir ?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Séréna le Sam 8 Fév 2014 - 9:08

Tu ne peux plus faire grand-chose, tu en as déjà fait beaucoup.
C'est un travail d'équipe, il faut aussi que tes collègues s'impliquent.
Tu peux leur envoyer un mail récapitulant tout ce que tu as déjà fait et leur disant que tu prends toutes leurs suggestions!


Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Mandoline le Sam 8 Fév 2014 - 9:09

Tiens, tiens, je crois que nous avons la même classe...

Malheureusement, je pense que notre rôle s'arrête là : nous ne sommes ni Dieu, ni les collègues dans leur classe. Il faut continuer sur la même ligne, pour ne rien lâcher (sinon, ce serait pire), mais je pense que les miracles n'existent pas...

Mandoline
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Blan6ine le Sam 8 Fév 2014 - 9:11

Etre PP, c'est encadrer, dès lors un PP traverse de sacrés moments de solitude.
Que te conseiller si ce n'est poursuivre le travail entamé (retenues...) et prendre du recul car tu as fait tout ce qui était dans tes cordes?
Bon courage!  fleurs 

_________________
Quand on partage un bien matériel, il se divise; quand on partage un bien immatériel, il se multiplie. (Serge Soudoplatoff )

Blan6ine
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Séréna le Sam 8 Fév 2014 - 9:13

Oui, continue d'être cohérente, de recadrer, de sanctionner. Mais tu ne peux pas tout faire à la place de tes collègues.
Je compatis parce que je ne peux plus faire un pas en SDP sans qu'un collègue me bondisse dessus en me disant: "J'ai fait un rapport sur Truc! Bidule a encore fait ça! C'est plus possible! TES élèves sont insupportables!" (comme si c'était moi qui les avait élevés...)

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Kilmeny le Sam 8 Fév 2014 - 9:14

Le problème, c'est que mes collègues en détresse se tournent vers moi à la fin de chaque journée avec la somme des doléances, mais je n'ai pas de réponse à leur apporter. (et s'ils s'adressent à moi, ce n'est pas dans le seul but de m'informer, mais dans l'espoir que je fasse quelque chose)

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Kilmeny le Sam 8 Fév 2014 - 9:15

Tess. a écrit:Oui, continue d'être cohérente, de recadrer, de sanctionner. Mais tu ne peux pas tout faire à la place de tes collègues.
Je compatis parce que je ne peux plus faire un pas en SDP sans qu'un collègue me bondisse dessus en me disant: "J'ai fait un rapport sur Truc! Bidule a encore fait ça! C'est plus possible! TES élèves sont insupportables!" (comme si c'était moi qui les avait élevés...)

 topela On a les mêmes !

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Kilmeny le Sam 8 Fév 2014 - 9:16

Quand j'agis, c'est le calme pour quelques heures de cours... Le lendemain ou le soir même, c'est reparti !!!
J'ai l'impression de m'épuiser à réprimander les élèves, recevoir les parents, demander des retenues (et fournir ou récupérer des sujets), chaque jour, chaque semaine. Mais je ne veux pas renoncer.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par clems le Sam 8 Fév 2014 - 9:22

Courage!

J'ai un peu le même problème que toi...........je n'en peux plus de mettre les élèves en retenue sur mes heures, de perdre des heures de cours en remontage de bretelles, alors qu'ils recommencent dès l'heure d'après...... La CPE, l'adjointe et le chef sont déjà intervenus plusieurs fois cette année, ils n'en ont strictement rien à faire...... en une journée de cours, je retrouve parfois 2 pages de mots dans le cahier de suivi.....
La CPE ne regarde même plus le cahier de suivi, car elle considère que c'est un défouloir pour prof, ce qui fait qu'elle ne suit plus rien........
La seule chose qui me console, c'est que dans un mois et demi, je serai en congé maternité, et que ça ne sera plus mon problème.......... bien triste consolation...... Et je plains sincèrement ma remplaçante.....

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Edgar le Sam 8 Fév 2014 - 9:41

Les collègues ne peuvent attendre du PP qu'il soit un magicien ou qu'il exerce une emprise dictatorial sur les cerveaux relevant du culte de la personnalité. Certains le font certes, mais c'est un peu au détriment du raisonnement qui consiste à penser que tous les professeurs de la classe sont aussi important dans le rapport à l'élève, à la matière et à la classe.

Comme certains l'ont dit, c'est un travail d'équipe, tout le monde doit s'y mettre.

Il faut aussi à tout prix éviter le système qui consiste à considérer que les professeurs qui ont des problèmes avec des élèves dans leur cours, c'est leur problème, à eux de le résoudre.

Mais je comprends aussi qu'en la situation actuelle, les profs soient de moins en moins enclin à faire des réunion pédagogiques sur ce type de sujet, prenant encore sur leur temps de travail qui est de moins en moins payé.

Edgar
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Séréna le Sam 8 Fév 2014 - 10:19

@Kilmeny a écrit:Quand j'agis, c'est le calme pour quelques heures de cours... Le lendemain ou le soir même, c'est reparti !!!
J'ai l'impression de m'épuiser à réprimander les élèves, recevoir les parents, demander des retenues (et fournir ou récupérer des sujets), chaque jour, chaque semaine. Mais je ne veux pas renoncer.

Et tu as raison.
Quand tes collègues te demandent d'agir, demande-leur ce qu'il attendent de toi, concrètement. Montre-toi ouverte à la discussion, mais si l'on te fait des demandes concrètes. Je me répète, mais le coup du mail collectif récapitulatif et demandant leurs idées, je l'ai fait et ça a bien marché.

EDIT: Par ailleurs, le sentiment de t'épuiser et d'agir pour rien est bien le signe que tu agis seule. Les autres doivent s'y mettre aussi. Pourquoi ne pas élaborer un système de règles et de sanctions communes?

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par User5899 le Sam 8 Fév 2014 - 11:29

@Kilmeny a écrit:Bonjour,

Que peut faire un professeur principal quand il a puni, sévèrement repris "entre quat'zyeux", mis en retenue, reçu les parents, contacté le CPE, le CDE (qui a admonesté la classe) et que les élèves sont toujours aussi bavards-déconcentrés et peu travailleurs et que ses collègues lui demandent d'agir ?
Il va voir la direction pour lui proposer un conseil de discipline pour un ou deux cas bien ciblés, en faisant comprendre nettement que désormais, la marche de la classe dépend d'elle et plus des enseignants. Il faut qu'une direction-rond-de-cuir soit mise devant ses responsabilités, car elle en a.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par tiptop77 le Sam 8 Fév 2014 - 11:54

Il y a 2 ans j'étais pp d'une classe infernale. Les collègues s'en plaignaient beaucoup et les gamins vivaient une année de 6ème pas facile du tout. J'ai dépensé une énergie folle pour essayer d'améliorer les choses et ça me bouffait.
La cde ne prenait pas les décisions adéquates. Je l'informais régulièrement de tout ce qui se passait en classe, des rdv que je prenais avec les parents, des mails envoyés, des coups de fils passés aux parents et surtout du mal-être des gamins qui se faisaient insulter, frapper, harceler.
La cde m'a dit que je la harcelais et qu'elle redoutait de me croiser.
Après le conseil de classe du premier trimestre pendant lequel une collègue a même dit " en 25 ans, je n'ai jamais vu une classe pareille!", je suis allée voir la cde en lui disant qu'il fallait absolument faire quelque chose. Elle m'a répondu: " Faire quelque chose, oui mais quoi?" et elle est partie.
A partir de ce jour, j'ai pris de la distance et j'ai arrêté de me ronger les sangs. Les relations avec la cde sont devenues très froides, je lui disais bonjour le matin et ça s'arrêtait là.
L'année suivante, j'ai refusé d'être pp.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par pitchounette le Sam 8 Fév 2014 - 11:57

Tess. a écrit:Oui, continue d'être cohérente, de recadrer, de sanctionner. Mais tu ne peux pas tout faire à la place de tes collègues.
Je compatis parce que je ne peux plus faire un pas en SDP sans qu'un collègue me bondisse dessus en me disant: "J'ai fait un rapport sur Truc! Bidule a encore fait ça! C'est plus possible! TES élèves sont insupportables!" (comme si c'était moi qui les avait élevés...)
moi je l'ai dis à ma collègue suis pas leur mère. Le PP ne peut pas tout faire et être responsable de tout

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Kilmeny le Sam 8 Fév 2014 - 13:14

Cripure a écrit:
@Kilmeny a écrit:Bonjour,

Que peut faire un professeur principal quand il a puni, sévèrement repris "entre quat'zyeux", mis en retenue, reçu les parents, contacté le CPE, le CDE (qui a admonesté la classe) et que les élèves sont toujours aussi bavards-déconcentrés et peu travailleurs et que ses collègues lui demandent d'agir ?
Il va voir la direction pour lui proposer un conseil de discipline pour un ou deux cas bien ciblés, en faisant comprendre nettement que désormais, la marche de la classe dépend d'elle et plus des enseignants. Il faut qu'une direction-rond-de-cuir soit mise devant ses responsabilités, car elle en a.

Il n'y a pas de cas ciblés... c'est justement le problème. Seulement 32 élèves sur 36 qui sont passés en seconde alors qu'ils n'auraient pas dû, qui ne travaillent pas et qui bavardent pour passer le temps parce qu'ils sont perdus. Mais en travaillant, ils auraient les capacités...Je m'échine à essayer de les remettre au travail car ils ont du potentiel mais la paresse l'emporte... Ils sont capables de bien faire, mais il faut être derrière eux à chaque instant, pour que leur esprit ne vagabonde pas, pour leur rappeler telle ou telle exigence...

Ils ne sont ni insolents, ni "vivier de conseils de discipline". C'est simplement que leur collège les a poussés en seconde alors qu'ils voulaient un bac pro. Ceux qui ont demandé le bac pro n'ont pas été pris. Et les voilà !

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Isidoria le Sam 8 Fév 2014 - 13:32

Une année, avec une classe infernale on avait mis en place(je dis "on" car nous étions deux PP par classe), avec information des parents, une fiche de suivi de classe.
C'était un tableau avec les noms de tous les élèves d'un côté, et les doléances diverses de l'autre donc une colonne retard, matériel, carnet, bavardages et je ne sais plus peut-être travail en classe, travail à la maison. Les élèves étaient tenus de la donner à chaque professeur à leur entrée en classe, c'était assez rapide à remplir puisqu'on avait juste une croix à mettre dans la colonne qu'il fallait. L'avantage était que d'heure en heure chaque prof savait ce qui s'était passé à l'heure d'avant. Mais le must, chaque soir un élève était chargé d'aller faire tamponner la feuille à la vie scolaire qui la scannait et l'envoyait à tous les parents par mail. Si les parents n'étaient pas joignables par ce biais nous les appelions quand leur enfant était un des perturbateurs de la journée.
Je crois qu'on a mis ça en place pendant deux semaines. La classe s'est bien calmée car le suivi journalier des parents a fait la différence. Quant à nous, nous avions une preuve quotidienne des différents problèmes de comportement et cela a pu être évoqué en conseil de classe où les sanctions sont tombées.

C'est lourd, mais ça avait marché.

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par junior le Sam 8 Fév 2014 - 13:44

Il me semble que tu en as déjà fait beaucoup.
J'ai une remarque quand même : tu sermonnes, tu mets en retenue, tu reçois les parents ... Mais est-ce que tes collègues le font aussi ? Parce que si tu es la seule à le faire, il n'y a pas de raison pour que les élèves se calment dans les autres matières.

junior
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Kilmeny le Sam 8 Fév 2014 - 13:45

@Isidoria a écrit:Une année, avec une classe infernale on avait mis en place(je dis "on" car nous étions deux PP par classe), avec information des parents, une fiche de suivi de classe.
C'était un tableau avec les noms de tous les élèves d'un côté, et les doléances diverses de l'autre donc une colonne retard, matériel, carnet, bavardages et je ne sais plus peut-être travail en classe, travail à la maison. Les élèves étaient tenus de la donner à chaque professeur à leur entrée en classe, c'était assez rapide à remplir puisqu'on avait juste une croix à mettre dans la colonne qu'il fallait. L'avantage était que d'heure en heure chaque prof savait ce qui s'était passé à l'heure d'avant. Mais le must, chaque soir un élève était chargé d'aller faire tamponner la feuille à la vie scolaire qui la scannait et l'envoyait à tous les parents par mail. Si les parents n'étaient pas joignables par ce biais nous les appelions quand leur enfant était un des perturbateurs de la journée.
Je crois qu'on a mis ça en place pendant deux semaines. La classe s'est bien calmée car le suivi journalier des parents a fait la différence. Quant à nous, nous avions une preuve quotidienne des différents problèmes de comportement et cela a pu être évoqué en conseil de classe où les sanctions sont tombées.

C'est lourd, mais ça avait marché.

Intéressant... Twisted Evil 

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Bottom-of-my-heart le Jeu 11 Déc 2014 - 21:59

Absent lors du conseil de classe de mes 6ème vendredi soir car j'étais très malade toute la semaine dernière, j'apprends sans surprise qu'il y a 3 élèves qui ont eu un blâme (déjà, dans leur scolarité...)...
Pendant le conseil, la CDE n'a distribué aucun document au reste de l'équipe pédagogique de la classe, aucune projection d'appréciations ou des notes sur viescolaire...

A mon retour cette semaine, aucun retour formel ne m'a été fait, que ce soit par les collègue, la CPE ou encore plus inquiétant à mon goût par la CDE...

Vivement demain la remise des bulletins pale pale

Bottom-of-my-heart
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par ycombe le Jeu 11 Déc 2014 - 23:31

@Kilmeny a écrit:
Il n'y a pas de cas ciblés... c'est justement le problème. Seulement 32 élèves sur 36 qui sont passés en seconde alors qu'ils n'auraient pas dû, qui ne travaillent pas et qui bavardent pour passer le temps parce qu'ils sont perdus.
Parce qu'ils sont perdus? Que d'optimisme. Ils sont passés en seconde sans rien foutre, alors ils continuent et pensent qu'ils continueront ainsi jusqu'au bac sans rien foutre. Le meilleur service à leur rendre est de les réorienter ou de les faire redoubler, qu'ils se rendent compte que travailler n'est pas un gros mot inventé par les opposants aux pédagogies centrées sur le fainéant.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Lizdarcy le Jeu 11 Déc 2014 - 23:41

@ycombe a écrit:
@Kilmeny a écrit:
Il n'y a pas de cas ciblés... c'est justement le problème. Seulement 32 élèves sur 36 qui sont passés en seconde alors qu'ils n'auraient pas dû, qui ne travaillent pas et qui bavardent pour passer le temps parce qu'ils sont perdus.
Parce qu'ils sont perdus? Que d'optimisme. Ils sont passés en seconde sans rien foutre, alors ils continuent et pensent qu'ils continueront ainsi jusqu'au bac sans rien foutre. Le meilleur service à leur rendre est de les réorienter ou de les faire redoubler, qu'ils se rendent compte que travailler n'est pas un gros mot inventé par les opposants aux pédagogies centrées sur le fainéant.

Ce message date de février... que sont-ils devenus?

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par eleonore69 le Jeu 11 Déc 2014 - 23:52

@ycombe a écrit:
@Kilmeny a écrit:
Il n'y a pas de cas ciblés... c'est justement le problème. Seulement 32 élèves sur 36 qui sont passés en seconde alors qu'ils n'auraient pas dû, qui ne travaillent pas et qui bavardent pour passer le temps parce qu'ils sont perdus.
Parce qu'ils sont perdus? Que d'optimisme. Ils sont passés en seconde sans rien foutre, alors ils continuent et pensent qu'ils continueront ainsi jusqu'au bac sans rien foutre. Le meilleur service à leur rendre est de les réorienter ou de les faire redoubler, qu'ils se rendent compte que travailler n'est pas un gros mot inventé par les opposants aux pédagogies centrées sur le fainéant.


ce n'est pas toujours possible .. ce n'est pas dans l'air
du temps.. Malheureusement beaucoup passeront en 1ère et ils auront le bac!!

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par User5899 le Jeu 11 Déc 2014 - 23:54

Ils auront le bac parce que
-soit ils ont le niveau, et rien à dire ;
-soit quelques pleutres se seront fait dessus, notamment en français, et leur auront mis de bonnes notes indues, qui feront appel d'air pour les générations suivantes.

Cessez de déplorer les conséquences de vos actes.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par eleonore69 le Jeu 11 Déc 2014 - 23:56

Cripure a écrit:Ils auront le bac parce que
-soit ils ont le niveau, et rien à dire ;
-soit quelques pleutres se seront fait dessus, notamment en français, et leur auront mis de bonnes notes indues, qui feront appel d'air pour les générations suivantes.

Cessez de déplorer les conséquences de vos actes.


2ième hypothèse malheureusement plus crédible !!

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Solitude du professeur principal

Message par Kilmeny le Ven 12 Déc 2014 - 8:40

@Lizdarcy a écrit:
@ycombe a écrit:
@Kilmeny a écrit:
Il n'y a pas de cas ciblés... c'est justement le problème. Seulement 32 élèves sur 36 qui sont passés en seconde alors qu'ils n'auraient pas dû, qui ne travaillent pas et qui bavardent pour passer le temps parce qu'ils sont perdus.
Parce qu'ils sont perdus? Que d'optimisme. Ils sont passés en seconde sans rien foutre, alors ils continuent et pensent qu'ils continueront ainsi jusqu'au bac sans rien foutre. Le meilleur service à leur rendre est de les réorienter ou de les faire redoubler, qu'ils se rendent compte que travailler n'est pas un gros mot inventé par les opposants aux pédagogies centrées sur le fainéant.

Ce message date de février... que sont-ils devenus?

Je n'ai rien lâché. Difficile combat. La vie scolaire a mis en place un système comme celui d'Isidoria. Cela n'a rien changé. Jusqu'au dernier jour, je les ai poussés ou plutôt tirés. Des efforts presque inhumains qui ne faisaient effet qu'un ou deux jours et qu'il fallait sans cesse renouveler. Mais j'ai refusé d'abandonner car même si les effets étaient de courte durée, je voyais qu'il y avait un brin d'espoir mais tout s'écroulait aussitôt.
En fin d'année, ils ont presque tous été envoyés en dépit des mauvais résultats en première. Les moins mauvais en premières générales. La majorité en premières technologiques...

J'ai fini l'année épuisée avec un sentiment d'inutilité et de désespoir.

Dans un couloir, cette année, j'entends "madame, madame"... C'étaient eux. Ils voulaient me remercier pour ne pas avoir lâché et de les avoir remis sur le droit chemin. La plupart d'entre eux s'en sortent assez bien. (info vérifiée auprès de mes collègues ensuite). Quelques échecs dans le lot, mais bien moins que prévu. yesyes yesyes yesyes cheers yesyes yesyes

Je ne regrette rien, même si j'ai passé une année éprouvante. J'ai le sentiment d'avoir servi à quelque chose. Leurs paroles dans le couloir ont effacé toute la peine que je me suis donnée.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum