Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Olympias
Prophète

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Olympias le Dim 9 Fév 2014 - 13:33
@Marie Laetitia a écrit:S'en fiche. Je rejoins totalement Cripure sur la nécessité de respecter les textes, et ce d'autant plus que les armes ne manquent pas pour traiter un problème de bavardage. Inutile de s'accrocher à des réactions (ôter un point) qui peuvent nous péter à la g****le en cas de procédure...
ll faut pouvoir prendre les élèves et les parents à leur propre jeu en archivant scrupuleusement toutes les entorses au règlement de Choupinouchéri.
C'est plus dur à contester quand il y a un conseil de discipline...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par User5899 le Dim 9 Fév 2014 - 13:37
@Olympias a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:S'en fiche. Je rejoins totalement Cripure sur la nécessité de respecter les textes, et ce d'autant plus que les armes ne manquent pas pour traiter un problème de bavardage. Inutile de s'accrocher à des réactions (ôter un point) qui peuvent nous péter à la g****le en cas de procédure...
ll faut pouvoir prendre les élèves et les parents à leur propre jeu en archivant scrupuleusement toutes les entorses au règlement de Choupinouchéri.
C'est plus dur à contester quand il y a un conseil de discipline...
Eh oui. Beaucoup de CD échouent à cause de dossiers vides d'élèves dont les enseignants ont "traité" les problèmes tout seuls dans leur coin. Il faut des pièces écrites. Seul cela compte.
Kalisto
Niveau 5

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Kalisto le Dim 9 Fév 2014 - 14:28
@Olympias a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:S'en fiche. Je rejoins totalement Cripure sur la nécessité de respecter les textes, et ce d'autant plus que les armes ne manquent pas pour traiter un problème de bavardage. Inutile de s'accrocher à des réactions (ôter un point) qui peuvent nous péter à la g****le en cas de procédure...
ll faut pouvoir prendre les élèves et les parents à leur propre jeu en archivant scrupuleusement toutes les entorses au règlement de Choupinouchéri.
C'est plus dur à contester quand il y a un conseil de discipline...
ouais mais si l'établissement ne suit pas, rien à faire!!!


Dernière édition par Kalisto le Dim 9 Fév 2014 - 22:06, édité 1 fois
avatar
Singing in The Rain
Fidèle du forum

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Singing in The Rain le Dim 9 Fév 2014 - 17:30
Questions pour ceux qui mettent zéro pour discussion en devoir :

- à la moindre discussion, c'est 0 tout de suite ? vous l'annoncez comment ?

- vous n'avez jamais eu aucun parent qui demande des explications suite à ce zéro ?
User19866
Expert spécialisé

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par User19866 le Dim 9 Fév 2014 - 17:39
Je rejoins la question de Singing in the rain. Un bavardage, ça n'est qu'une suspicion de triche, pas une triche avérée... (Déjà qu'il est parfois difficile de faire admettre et sanctionner de vrais cas de triche...  Rolling Eyes )

En plus de ça, comment gérez-vous les élèves qui ont eu 0 pour bavardage/triche à la huitième minute de l'heure ? Chez moi, ça partirait vite en sucette, déjà que quand ils ont fini, j'ai du mal à empêcher Kevin de faire claquer son stylo quatre couleurs, Jules d'envoyer sa colle à Léon pour qu'il colle le sujet, Pierre de taper avec son pied sur le pied de la table, Paul d'embêter sa voisine qui planche encore...
avatar
Olympias
Prophète

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Olympias le Dim 9 Fév 2014 - 17:41
En ce qui me concerne, si un/une élève m'insulte en cours, il/elle ne remet pas les pieds dans ma salle de classe.
avatar
kero
Grand sage

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par kero le Dim 9 Fév 2014 - 17:46
Accessoirement, et puisqu'on a suggéré, plus haut, que j'étais de mauvaise foi: j'aimerais pas dire, mais vouloir assimiler un moindre bavardage à de la triche et justifier par là un 0, ça me semble aussi rétors qu'enlever quelques points pour non respect de la consigne "silence".

Si vraiment on veut respecter les susdits textes à la lettre, on ne doit mettre 0 qu'à un bavardage dont il est avéré qu'il avait pour objet de transmettre des informations.
Kalisto
Niveau 5

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Kalisto le Dim 9 Fév 2014 - 17:52
@Olympias a écrit:En ce qui me concerne, si un/une élève m'insulte en cours, il/elle ne remet pas les pieds dans ma salle de classe.
et les CPE et CDE ne disent rien?

_________________
"La victoire sur soi est la plus grande des victoires."
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Marie Laetitia le Dim 9 Fév 2014 - 17:53
@Olympias a écrit:En ce qui me concerne, si un/une élève m'insulte en cours, il/elle ne remet pas les pieds dans ma salle de classe.

L'ennui c'est que si le CDE ne décide qu'une exclusion de quelques jours (et par là il respecte les textes qui parlent d'une sanction disciplinaire, recouvrant aussi les simples journées d'exclusion), tu fais quoi? Jusqu'ici j'ai accepté le retour de deux élèves m'ayant insultée... Virer définitivement un élève pour un doigt d'honneur... est-ce nécessaire? (je suis sans doute trop gentille...)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
kero
Grand sage

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par kero le Dim 9 Fév 2014 - 18:27
@Kalisto a écrit:
@Olympias a écrit:En ce qui me concerne, si un/une élève m'insulte en cours, il/elle ne remet pas les pieds dans ma salle de classe.
et les CPE et CDE ne disent rien?

C'est toi qui décide qui est accepté dans ta salle.

Ce qui ne veut pas dire que tu as le droit de faire les choses comme ça te chante.

Il y a quelques semaines j'ai été insulté par un élève. Il fut naturellement exclu du cours et j'ai fait un rapport. Après une courte réflexion, j'ai décidé de prévenir une des CPE que je refusais de le reprendre en cours tant que des excuses n'auraient pas été présentées. À chaque fois qu'il venait, je procédais à une exclusion en bonne et due forme: avec travail et billet d'exclusion, mentionnant clairement le pourquoi du comment. Ça a duré environ une semaine, jusqu'à ce que, sous la pression d'une CPE (géniale, soit dit en passant), il s'est présenté avec une lettre d'excuses.

Après, de ce point de vue, j'ai la chance d'être dans un établissement où la direction/les CPE ne mettent pas en cause les décisions des profs (ou en tout cas, pas les miennes, et en tout cas, pas jusqu'à ce jour). Peut-être que le fait que je m'implique pas mal pour garder l'ordre aussi en dehors de mes salles n'y est pas pour rien.
avatar
Olympias
Prophète

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Olympias le Dim 9 Fév 2014 - 18:35
@Marie Laetitia a écrit:
@Olympias a écrit:En ce qui me concerne, si un/une élève m'insulte en cours, il/elle ne remet pas les pieds dans ma salle de classe.

L'ennui c'est que si le CDE ne décide qu'une exclusion de quelques jours (et par là il respecte les textes qui parlent d'une sanction disciplinaire, recouvrant aussi les simples journées d'exclusion), tu fais quoi? Jusqu'ici j'ai accepté le retour de deux élèves m'ayant insultée... Virer définitivement un élève pour un doigt d'honneur... est-ce nécessaire? (je suis sans doute trop gentille...)

Une fois un élève m'a fait un doigt d'honneur dans le couloir après avoir pété un fusible car je ne voulais pas l'accepter en cours (pas plus que sa dulcinée qui l'accompagnait et qui était dans la même classe) au bout de 25 mn de retard.
Rapport (j'en fais très très rarement) avec indication que je me réservais le droit d'aller déposer plainte...Le CDE l'a viré de mon cours jusqu'à la fin de l'année. Au lycée,j'ai une réputation de super-sévère très très établie...


Dernière édition par Olympias le Dim 2 Mar 2014 - 14:52, édité 1 fois
avatar
sookie
Neoprof expérimenté

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par sookie le Dim 9 Fév 2014 - 19:03
Il y a quelques années, dans une 6e très difficile, j'ai intercepté un stylo lancé dans la classe. Dans ce cas en général je garde l'objet jusqu'aux vacances, là, je voyant que le stylo était cassé, je l'ai mis directement à la poubelle et j'entend "la sa**pe !" Cela venait d'une table où il y avait deux élèves, un très pénible et un autre plutôt calme d'habitude mais pour moi cela venait de ce dernier. Je n'ai pas pu garder mon calme, j'étais vraiment très énervée, je l'ai exclu en balançant ses affaires par terre. Le problème c'est qu'il y a nié ensuite, sans pour autant accuser son voisin et qu'après coup j'avais un doute. Sans le dire franchement, l'adjointe ne semblait pas me croire tellement elle était persuadé que c'était le pénible qui avait dit l'insulte. On a organisé une confrontation avec l'élève, ses parents, l'adjointe et la PP. Je me suis excusée pour les affaires (mais sans en faire trop, en disant que ma réaction était vive mais normale vu les circonstances), il nous a fallu presque une heure pour que l'élève avoue ! Il n'y a pas eu de conseil de disc, mais sanction (je ne me rappelle plus laquelle !) Mais je me demande si l'adjointe aurait mis la sanction sans l'aveu.
De toute façon, si on est sur d'avoir entendu l'insulte (et la réaction des autres élèves ne trompe pas) et si on est sur de l'élève, il faut une sanction même quand l'élève nie. Il me semble que dans le droit français, on peut condamner quelqu'un qui n'a pas avoué !
User19866
Expert spécialisé

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par User19866 le Dim 9 Fév 2014 - 19:43
Question : "Elle est folle" (entendu alors que je leur demandais de copier les devoirs pour la semaine suivante), ça compte comme une insulte passible d'exclusion de cours ? Ou une simple punition suffit ?
avatar
Olympias
Prophète

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Olympias le Dim 9 Fév 2014 - 19:48
Dalathée2 a écrit:Question : "Elle est folle" (entendu alors que je leur demandais de copier les devoirs pour la semaine suivante), ça compte comme une insulte passible d'exclusion de cours ? Ou une simple punition suffit ?
Mais oui, c'est une insulte !!!!!!!!!!!!!!
Jézabel
Habitué du forum

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Jézabel le Dim 9 Fév 2014 - 20:23
@Olympias a écrit:
Dalathée2 a écrit:Question : "Elle est folle" (entendu alors que je leur demandais de copier les devoirs pour la semaine suivante), ça compte comme une insulte passible d'exclusion de cours ? Ou une simple punition suffit ?
Mais oui, c'est une insulte !!!!!!!!!!!!!!

Oui, je confirme. Quand j'étais moi-même élève (il y a 12 ans), un élève de ma classe avait été viré du cours puis quelques jours de l'établissement pour avoir dit ça en parlant de la prof.
User19866
Expert spécialisé

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par User19866 le Dim 9 Fév 2014 - 20:34
Zut... Bon, je saurai.
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Fesseur Pro le Dim 9 Fév 2014 - 20:36
Salomé87 a écrit:
@Olympias a écrit:
Dalathée2 a écrit:Question : "Elle est folle" (entendu alors que je leur demandais de copier les devoirs pour la semaine suivante), ça compte comme une insulte passible d'exclusion de cours ? Ou une simple punition suffit ?
Mais oui, c'est une insulte !!!!!!!!!!!!!!

Oui, je confirme. Quand j'étais moi-même élève (il y a 12 ans), un élève de ma classe avait été viré du cours puis quelques jours de l'établissement pour avoir dit ça en parlant de la prof.
Mais ça c'était avant...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Jézabel
Habitué du forum

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Jézabel le Dim 9 Fév 2014 - 20:39
Il y a seulement 12 ans... Après ça dépend du prof (certains sont plus sensibles que d'autres à l'insolence, je sais que certains collègues laisseraient passer d'autres non), et de l'administration (si elle soutient bien les profs ou non).

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par *Fifi* le Dim 9 Fév 2014 - 20:44
@Marie Laetitia a écrit:
@Olympias a écrit:En ce qui me concerne, si un/une élève m'insulte en cours, il/elle ne remet pas les pieds dans ma salle de classe. 

L'ennui c'est que si le CDE ne décide qu'une exclusion de quelques jours (et par là il respecte les textes qui parlent d'une sanction disciplinaire, recouvrant aussi les simples journées d'exclusion), tu fais quoi? Jusqu'ici j'ai accepté le retour de deux élèves m'ayant insultée... Virer définitivement un élève pour un doigt d'honneur... est-ce nécessaire? (je suis sans doute trop gentille...)
Mais les textes ne disent pas qu' une insulte à enseignant entraîne un conseil de dis ? (avec exclusion avant en attendant le conseil)

Ici une insulte à un enseignant a entraîné une exclusion définitive. 
Certes, il s'agissait d'un élève ayant déjà multiplié les frasques, mais je crois que je demanderais un conseil de discipline et pas seulement des excuses pour toute insulte à mon égard.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
cosmicgirl
Niveau 1

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par cosmicgirl le Sam 15 Fév 2014 - 19:11
moi j'ai un élève qui m'a dit:je vais la tuer celle-là il a bien sur nié les faits. n'a pas eu de sanction car la principale l'a cru.
Chibi
Niveau 1

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Chibi le Sam 15 Fév 2014 - 20:40
Cosmicgirl, mais où va-ton? Le principe de contradiction fait qu'il suffit qu'un élève nie pour ne pas être sanctionné de nos jours. Cependant, tout dépend du chef d'établissement. Si les élèves se rendent compte qu'il suffit de nier, alors le climat scolaire global en pâtit. Tout est une question de poigne.
cosmicgirl
Niveau 1

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par cosmicgirl le Sam 15 Fév 2014 - 20:46
ben le problème c'est que quoi faire?en parler au drh. Ma tutrice était présente pendant les faits.
avatar
Provence
Enchanteur

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Provence le Sam 15 Fév 2014 - 20:49
Comment a-t-elle réagi face au cde?
Chibi
Niveau 1

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par Chibi le Sam 15 Fév 2014 - 20:50
Ta tutrice a entendu les menaces? Mais alors elle peut témoigner les avoir entendues non? Je pense que tu peux déposer plainte contre cet élève.
Tu sais, la principale ne l'a pas cru, elle veut juste ne pas faire de vagues. La politique de l'autruche est très répandue. J'ai lu sur le site d'un syndicat qu'un principal touche une prime quand il fait remonter le miroir aux alouettes à ses supérieurs.
cosmicgirl
Niveau 1

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par cosmicgirl le Dim 2 Mar 2014 - 12:20
moi j'ai eu le meme probleme avec un eleve de 5e qui nie en bloc avoir dit *** à la surveillante.
fioufiou
Niveau 6

Re: j'ai une élève de 4è qui m'a insultée en pleine classe et qui nie l'avoir fait. Que faire?

par fioufiou le Dim 2 Mar 2014 - 12:59
@Olympias a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Olympias a écrit:En ce qui me concerne, si un/une élève m'insulte en cours, il/elle ne remet pas les pieds dans ma salle de classe.

L'ennui c'est que si le CDE ne décide qu'une exclusion de quelques jours (et par là il respecte les textes qui parlent d'une sanction disciplinaire, recouvrant aussi les simples journées d'exclusion), tu fais quoi? Jusqu'ici j'ai accepté le retour de deux élèves m'ayant insultée... Virer définitivement un élève pour un doigt d'honneur... est-ce nécessaire? (je suis sans doute trop gentille...)

Une fois un élève m'a fait un doigt d'honneur dans le couloir après avoir pété un fusible car je ne voulais pas l'accepter en cours (pas plus que sa dulcinée qui l'accompagnait et qui était dans la même classe) au bout de 25 mn de retard.
Rapport (j'en fais très très rarement) avec indication que je me réservais d'aller déposer plainte...Le CDE l'a viré de mon cours jusqu'à la fin de l'année. Au lycée,j'ai une réputation de super-sévère très très établie...

En lycée, c'est possible (après des insolences à répétition, un chef avait décidé qu'un élève ne remettrait plus les pieds dans mon cours) mais en collège, la tenue systématique d'un conseil de discipline a lieu uniquement lorsqu'il y a eu une agression physique. Un élève m'a insulté sur un bout de papier que j'ai retrouvé et j'ai fait un scandale, je ne voulais plus l'accepter dans mon cours. Bien sûr, il a nié en bloc mais je n'ai pas cédé. Résultat des courses : exclusion de mon cours jusqu'aux excuses puis une semaine d'exclusion. On m'a dit qu'il était impossible de renvoyer définitivement cet élève de mon cours.  injuste Dur dur de continuer "normalement" après...
Il faudrait que les textes soient moins laxistes et ça demanderait qu'on fasse remonter notre mécontentement fasse à l'inacceptable et qu'on se mobilise.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum