Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Gryphe le Mer 12 Fév 2014 - 15:45

@John a écrit:Complément de service dans un autre établissement : 1h de décharge pour tous, sans conditions
Sérieux ?  Shocked 
Ça va nous augmenter notre DHG, ça...  Razz

Edit : ah, c'était "dans une autre commune". Faux espoir.  Laughing

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par John le Mer 12 Fév 2014 - 15:51

Les 2 livetweets que je suis pour ces infos sont ceux d'A. Tregots et Céline Rigo.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Gryphe le Mer 12 Fév 2014 - 15:58

@John a écrit:Céline Rigo.
Je découvre le compte de Céline Rigo à l'occasion, du coup.
Sinon, ma petit compil' EN est là : https://twitter.com/_Gryphe_/lists/en-syndicats

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par John le Mer 12 Fév 2014 - 16:05

Le ministère compte +15 à +20% d'enseignants qui y gagnent un aménagement de service (hors missions complémentaires).

Un PLP [et un PLC aussi] en BTS aura droit à la pondération de 1,25. C'est la mission qui porte la pondération.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par prof1202 le Mer 12 Fév 2014 - 16:08

@Gryphe a écrit:
@John a écrit:Complément de service dans un autre établissement : 1h de décharge pour tous, sans conditions
Sérieux ?  Shocked 
Ça va nous augmenter notre DHG, ça...  Razz

Edit : ah, c'était "dans une autre commune". Faux espoir.  Laughing

Ce sera comme d'hab. : les services seront complétés à l'ORS devant élèves en juin puis en septembre on dira aux collègues "vous avez droit à une heure" qui arrivera en HSA et non en heure poste !

@John a écrit:Complément de service dans un autre établissement : 1h de décharge pour tous, sans conditions
Youpi ! sans condition d'éloignement des établissements secondaires (20, 30, 50 km...) et les CS pourront être règlementairement (donc sans recours possible) sur 3 établissements...
 Crying or Very sad

prof1202
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par John le Mer 12 Fév 2014 - 16:15

@John a écrit:Sont présents à ce groupe de travail (15h) le directeur adjoint du cabinet de Peillon, le Dgesco et la DGRH.
Vincent Peillon est arrivé au groupe de travail, à la fin des Questions au Gouvernement, vers 16h10.
Il préside actuellement le groupe de travail.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Gryphe le Mer 12 Fév 2014 - 16:18

@John a écrit:Vincent Peillon est arrivé au groupe de travail, à la fin des Questions au Gouvernement, vers 16h10. .
C'est beau Internet quand même... On se tue les yeux à tout suivre à distance, mais c'est drôlement intéressant.  Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par arcovm le Mer 12 Fév 2014 - 16:21

@Lefteris a écrit:
@Luigi_B a écrit:
A. Tresgots (UNSA) a écrit:L'heure dite "de vaisselle" est maintenue sous forme de décharge. Elle correspond à une vraie charge de travail. #Métier2D.

Par contre les autres décharges ne correspondaient pas à une "vraie charge de travail". Merci M. Tresgots !
Non , les paquets de copie , c'est de la simulation. Et en plus c'st propre, pas besoin de les laver.
Alors, ça dépend! "propre, propre", faut voir... remarquez, les copies au lave-vaisselle, vous imaginez???? yesyes 

arcovm
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Iphigénie le Mer 12 Fév 2014 - 16:21

@John a écrit:
Le ministère compte +15 à +20% d'enseignants qui y gagnent un aménagement de service (hors missions complémentaires).

Un PLP [et un PLC aussi] en BTS aura droit à la pondération de 1,25. C'est la mission qui porte la pondération.
= gardera sa pondération (mais perdra sa décharge)!!!!
De l'art de présenter les reculades comme si on avançait furieux 

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Ragnetrude le Mer 12 Fév 2014 - 16:33

rof1202 a écrit:Youpi ! sans condition d'éloignement des établissements secondaires (20, 30, 50 km...) et les CS pourront être règlementairement (donc sans recours possible) sur 3 établissements...
 Crying or Very sad

Absolument ! On a là une grosse GROSSE reculade syndicale... qu'ils tentent de faire passer pour une "victoire". L'heure de décharge ne compense absolument pas les désagréments d'un complément de service, est n'est presque jamais utilisée comme une décharge réelle, mais comme l'HSA obligatoire. On entérine la possibilité d'envoyer des personnes faire des compléments à 30, 40 km et plus. Je suis très déçue par cette mesure  furieux

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Roumégueur Ier le Mer 12 Fév 2014 - 17:03

Haldetrude a écrit:
rof1202 a écrit:Youpi ! sans condition d'éloignement des établissements secondaires (20, 30, 50 km...) et les CS pourront être règlementairement (donc sans recours possible) sur 3 établissements...
 Crying or Very sad

Absolument ! On a là une grosse GROSSE reculade syndicale... qu'ils tentent de faire passer pour une "victoire". L'heure de décharge ne compense absolument pas les désagréments d'un complément de service, est n'est presque jamais utilisée comme une décharge réelle, mais comme l'HSA obligatoire. On entérine la possibilité d'envoyer des personnes faire des compléments à 30, 40 km et plus. Je suis très déçue par cette mesure  furieux

D'autant que l'expérimentation Lv2 en 5° pousse de nombreux collègues à avoir des compléments de service...

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Luigi_B le Mer 12 Fév 2014 - 17:06

Et qu'advient-il des 83 000 heures de première chaire ?

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par prof1202 le Mer 12 Fév 2014 - 17:13

Haldetrude a écrit:
Absolument ! On a là une grosse GROSSE reculade syndicale... qu'ils tentent de faire passer pour une "victoire". L'heure de décharge ne compense absolument pas les désagréments d'un complément de service, est n'est presque jamais utilisée comme une décharge réelle, mais comme l'HSA obligatoire. On entérine la possibilité d'envoyer des personnes faire des compléments à 30, 40 km et plus. Je suis très déçue par cette mesure  furieux

Pour moi, c'est un recul majeur dans nos conditions de travail. Le texte de 1950 avait une garantie restrictive "établissement de la même ville" qui va être perdue en échange d'aucune condition d'éloignement.
Je suis bien conscient que la situation devait être discutée mais la négociation méritait des garanties sérieuses en terme de conditions du CS (éloignement surtout) et du niveau des indemnisations associées (véhicule personnel, frais...). Déjà deux établissements c'est dur à gérer (tout est en double) mais trois.
Il me semble que les garanties écrites devaient être exigées AVANT tout accord.

prof1202
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Gryphe le Mer 12 Fév 2014 - 17:14

Le communiqué du SNALC-FGAF sur la reprise de ces négociations :

http://www.snalc.fr/national/article/453/

Le SNALC-FGAF est satisfait de la reprise des négociations concernant les missions et les statuts des professeurs du second degré sur de nouvelles bases : ainsi, le fait de traiter à part le cas des enseignants de classes préparatoires était de son point de vue un préalable indispensable à la poursuite les négociations.

Le SNALC-FGAF, par son action déterminante, a réussi à obtenir d'importantes garanties qui permettent de sécuriser nos métiers, à l'heure où nombreux sont ceux qui voudraient nous voir travailler plus pour gagner moins : maintien des maxima hebdomadaires de service (empêchant d'ouvrir la porte à l'annualisation des services), maintien des statuts particuliers et d'un enseignement fondé sur la discipline de recrutement, réaffirmation de la liberté pédagogique des professeurs, maintien de l'heure de vaisselle, sécurisation de l'ISOE, garanties plus importantes en cas de complément de service, impossibilité d'imposer la bivalence à des professeurs non volontaires.

Le SNALC-FGAF a par ailleurs obtenu de très nettes améliorations sur un bon nombre de points : rémunération des missions complémentaires, et notamment de la coordination de discipline, meilleure prise en compte du travail des professeurs d'EPS dans le cycle terminal via une indemnité spécifique, fin de la majoration des obligations de services pour effectifs réduits (tandis que l'on continue à prendre en compte les effectifs pléthoriques), remplacement du dispositif indemnitaire relatif au contrôle en cours de formation par une indemnité spécifique pour les PLP exerçant en première et terminale professionnelle.

Le SNALC-FGAF, qui défend les intérêts matériels et moraux de tous les professeurs, est enfin porteur de revendications fortes afin que ces textes ne fassent pas perdre de l'argent à un certain nombre de collègues ou ne sacrifient pas le cadrage national de certaines missions essentielles. C'est pourquoi nous demandons notamment:
• une pondération de 1,3 et non de 1,25 pour les heures effectuées en BTS ;
• une pondération de 1,2 et non de 1,1 en remplacement de l'heure de première chaire, qui s’applique également aux professeurs de lycée professionnel ;
• l'instauration au niveau national de la mission rémunérée de « coordonnateur de discipline », désigné sur proposition de l'équipe pédagogique de la discipline (et non par le conseil d'administration sur proposition du conseil pédagogique)

Si nous sommes entendus sur ces points majeurs, alors nous prendrons nos responsabilités et soutiendrons le projet, tout en veillant de près à la rédaction des décrets et circulaires.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Adri le Mer 12 Fév 2014 - 17:14

la légalisation du CDS sous prétexte de l'indemniser (pitoyablement), c'est une catastrophe, pour tous  pale 
L'absence totale de cadre également.

_________________
http://www.reformeducollege.fr

Pétition contre la suppression des bilangues et des sections euro :
http://www.petitions24.net/non_a_la_mort_programmee_des_langues_vivantes



Faites circuler !

Adri
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par John le Mer 12 Fév 2014 - 17:30

@Gryphe a écrit:Le communiqué du SNALC-FGAF sur la reprise de ces négociations :
http://www.snalc.fr/national/article/453/

Le SNALC-FGAF est satisfait de la reprise des négociations concernant les missions et les statuts des professeurs du second degré sur de nouvelles bases : ainsi, le fait de traiter à part le cas des enseignants de classes préparatoires était de son point de vue un préalable indispensable à la poursuite les négociations.

Le SNALC-FGAF, par son action déterminante, a réussi à obtenir d'importantes garanties qui permettent de sécuriser nos métiers, à l'heure où nombreux sont ceux qui voudraient nous voir travailler plus pour gagner moins : maintien des maxima hebdomadaires de service (empêchant d'ouvrir la porte à l'annualisation des services), maintien des statuts particuliers et d'un enseignement fondé sur la discipline de recrutement, réaffirmation de la liberté pédagogique des professeurs, maintien de l'heure de vaisselle, sécurisation de l'ISOE, garanties plus importantes en cas de complément de service, impossibilité d'imposer la bivalence à des professeurs non volontaires.

Le SNALC-FGAF a par ailleurs obtenu de très nettes améliorations sur un bon nombre de points : rémunération des missions complémentaires, et notamment de la coordination de discipline, meilleure prise en compte du travail des professeurs d'EPS dans le cycle terminal via une indemnité spécifique, fin de la majoration des obligations de services pour effectifs réduits (tandis que l'on continue à prendre en compte les effectifs pléthoriques), remplacement du dispositif indemnitaire relatif au contrôle en cours de formation par une indemnité spécifique pour les PLP exerçant en première et terminale professionnelle.

Le SNALC-FGAF, qui défend les intérêts matériels et moraux de tous les professeurs, est enfin porteur de revendications fortes afin que ces textes ne fassent pas perdre de l'argent à un certain nombre de collègues ou ne sacrifient pas le cadrage national de certaines missions essentielles. C'est pourquoi nous demandons notamment:
• une pondération de 1,3 et non de 1,25 pour les heures effectuées en BTS ;
• une pondération de 1,2 et non de 1,1 en remplacement de l'heure de première chaire, qui s’applique également aux professeurs de lycée professionnel ;
• l'instauration au niveau national de la mission rémunérée de « coordonnateur de discipline », désigné sur proposition de l'équipe pédagogique de la discipline (et non par le conseil d'administration sur proposition du conseil pédagogique)

Si nous sommes entendus sur ces points majeurs, alors nous prendrons nos responsabilités et soutiendrons le projet, tout en veillant de près à la rédaction des décrets et circulaires.

Et celui du SE-UNSA :
Communiqué de presse
Missions des enseignants du 2nd degré :des textes plus en phase avec la réalité du métier


Le ministère vient de présenter aux organisations syndicales la dernière version de son projet de réforme des missions et du service des enseignants du second degré. Ainsi, les fameux « décrets de 50 » vont-ils enfin céder la place à des statuts plus en phase avec la réalité du métier d’enseignant dans le second degré.

Cette réforme, élaborée dans un contexte budgétaire contraint, entrera en vigueur à la rentrée 2015. Elle comporte plusieurs évolutions positives:
• La reconnaissance officielle et statutaire de la diversité des missions des professeurs du secondaire. Ainsi, des tâches telles que la concertation, la préparation des cours, la correction des travaux des élèves, leur suivi, seront désormais reconnues dans un décret.
• La clarification et l’unification des règles de gestion dans un souci de transparence et d’équité. Rédigés il y a plus de 60 ans, ces textes ne correspondaient plus aux situations professionnelles d’aujourd’hui. Les règles actuelles étaient devenues obsolètes, difficiles à appliquer et sources d’inégalités entre les enseignants.
• L’ouverture de droits nouveaux comme la possibilité d'indemniser, en toute transparence, les missions de coordination dans toutes les disciplines, l’allègement du service dans les établissements les plus difficiles et la prise en compte de l’intervention en cycle terminal dans la voie professionnelle et en EPS.

Ces nouveaux textes concerneront plus de 300.000 enseignants. Ils seront à la fois plus clairs, plus justes et plus conformes aux contours d’un métier qui a évidemment évolué au cours des dernières décennies.

Tout au long des discussions, le SE-Unsa a veillé à ce que les nouvelles dispositions restent protectrices pour les personnels en excluant toute interprétation hasardeuse.

Les propositions du ministère constituent un progrès. Le SE-Unsa y voit une première étape dans la reconnaissance d’un métier qui doit retrouver toute son attractivité pour relever les défis d’avenir de notre École.

Paris, le 12 février 2014

Christian CHEVALIER
Secrétaire Général

Contact presse : Brigitte Biardoux 01 44 39 23 93 brigitte.biardoux@se-unsa.org
http://www.se-unsa.org/spip.php?page=article-presse&id_article=6527

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Lefteris le Mer 12 Fév 2014 - 17:30

@Luigi_B a écrit:Et qu'advient-il des 83 000 heures de première chaire ?
Ce sont des "cartes rebattues". En calculant sur un horaire de certifié, ça correspond à 4611 postes. Une partie a peut-être été redistribuée , et une autre partie en petites économies ?

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Jim Thompson le Mer 12 Fév 2014 - 18:08


_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par barèges le Mer 12 Fév 2014 - 18:10

Comme ça, on ira en complément de service avec sa petite voiture personnelle dans deux établissements éloignés l'un de 40, l'autre de 45 km du premier, avec une heure en HSA qui n'arrivera pas à combler les échelons qu'on ne passera plus.
Joie.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Luigi_B le Mer 12 Fév 2014 - 18:15

Le SNALC-FGAF, qui défend les intérêts matériels et moraux de tous les professeurs, est enfin porteur de revendications fortes afin que ces textes ne fassent pas perdre de l'argent à un certain nombre de collègues ou ne sacrifient pas le cadrage national de certaines missions essentielles. C'est pourquoi nous demandons notamment:
• une pondération de 1,3 et non de 1,25 pour les heures effectuées en BTS ;
• une pondération de 1,2 et non de 1,1 en remplacement de l'heure de première chaire, qui s’applique également aux professeurs de lycée professionnel ;
• l'instauration au niveau national de la mission rémunérée de « coordonnateur de discipline », désigné sur proposition de l'équipe pédagogique de la discipline (et non par le conseil d'administration sur proposition du conseil pédagogique)

Si nous sommes entendus sur ces points majeurs, alors nous prendrons nos responsabilités et soutiendrons le projet, tout en veillant de près à la rédaction des décrets et circulaires.
C'est courageux : il faut tenir bon.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par John le Mer 12 Fév 2014 - 18:25

Il y aura désormais une indemnité spécifique si un enseignant a au moins 6 h devant des classes de plus de 35 élèves.

Il n'y aura plus de minoration : toute heure devant élève est comptée comme une heure, y compris devant un petit groupe.

L'indemnisation et le contenu des missions telles que coordonnateur ou référent seront définis dans une circulaire ministérielle


Dernière édition par John le Mer 12 Fév 2014 - 18:29, édité 2 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par John le Mer 12 Fév 2014 - 18:27

Pour l'instant, le ministre et les syndicats doivent se mettre d'accord sur les grands principes qui permettront la réécriture des décrets.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par John le Mer 12 Fév 2014 - 18:51


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par User5899 le Mer 12 Fév 2014 - 19:05

@John a écrit:Complément de service dans un autre établissement : 1h de décharge pour tous, sans conditions
Ce qui légalise l'état de fait illégal imposé depuis des années par les rectorats d'un CS dans une autre commune.
Et hop !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par Douglas Colvin le Mer 12 Fév 2014 - 19:07

Cripure a écrit:
Ce qui légalise l'état de fait illégal imposé depuis des années par les rectorats d'un CS dans une autre commune.
Et hop !

Je ne le savais pas ça !


Douglas Colvin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accord en vue sur le statut des enseignants : les premières décisions des groupes de travail sur le métier.

Message par User5899 le Mer 12 Fév 2014 - 19:08

@Gryphe a écrit:On se tue les yeux à tout suivre à distance, mais c'est drôlement intéressant.  Very Happy
Avec la vidéosurveillance, d'ordinaire, quand on voit des incendiaires mettre successivement le feu à vingt endroits différents, on intervient. Là, on commente...
"Notre maison brûle.
Et, nous contemplons l'exploit !"

Douglas, c'est écrit dans le statut de 1950 : même établissement ou autre établissement de la même ville.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum