Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Pourquoi cet hémistiche de Virgile remue-t-il les entrailles ?

par nlm76 le Sam 8 Fév 2014 - 11:17
Huīc conjūnx Sȳchæus erat, dītissimus agrī

Phœnīcum, et magnō miseræ dīlēctus amōre,


cuī pater intāctam dederat, prīmīsque jugārat
ōminibus.


Est-ce parce que Didon y est présente comme datif dans la principale, comme génitif dans l'apposition dudit hémistiche, comme accusatif dans la relative qui suit ? Le véritable sujet de la phrase jamais au nominatif ? Est-ce le rapprochement de magnus et de miser, de diligo et d'amor ?

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Pourquoi cet hémistiche de Virgile remue-t-il les entrailles ?

par User5899 le Sam 8 Fév 2014 - 11:19
Le problème est que remuer le coeur est bien subjectif Smile
Pour ma part, celui qui me touche est celui-ci :
Incipit effari mediaque in uoce resistit Smile
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum