Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
etatmonde
Niveau 2

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par etatmonde le Dim 19 Aoû 2018 - 11:24
Merci Babarette Very Happy
avatar
Babarette
Doyen

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par Babarette le Dim 19 Aoû 2018 - 11:27
Mais de rien ! Smile

Et toi alors?

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Orlanda
Fidèle du forum

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par Orlanda le Dim 19 Aoû 2018 - 11:47
Je vais être pénible, mais je trouve la formulation très maladroite: "vous ont fait Flash"? Ami, tu es prof de lettres, mince!

_________________
"Nous vivons à une époque où l'ignorance n'a plus honte d'elle-même". Robert Musil
avatar
Iliana
Guide spirituel

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par Iliana le Dim 19 Aoû 2018 - 11:48
D'autant qu'un topic de ce genre (au moins) a déjà été ouvert, dans mon souvenir.

_________________
Minuit passé déjà. Le feu s'est éteint et je sens le sommeil qui gagne du terrain.
Je vais m'endormir contre vous, respirer doucement, parce que je sais où nous allons désormais.
Fauve - Révérence
avatar
etatmonde
Niveau 2

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par etatmonde le Dim 19 Aoû 2018 - 11:51
Eh bien, pour moi c'est un sujet délicat... Il s'agit d’œuvres qui demeurent très lues et pourtant sont en décalage par rapport aux programmes officiels...
Les classiques des souterrains si je puis dire...
Aujourd'hui, j'espère avoir suffisamment de courage pour affronter les œuvres majestueuses que représentent les classiques intemporels et y trouver de l'intérêt !
Sinon la littérature vers laquelle je tends ça serait plutôt celle-là : ATD 1/4 Monde

_________________
Société des Apatrides
avatar
klaus2
Niveau 10

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par klaus2 le Dim 19 Aoû 2018 - 11:56
...Moi qui comptais, voici longtemps, sur votre belle langue et pur style français ici supposés répandus pour améliorer les miens !!
Mais quoi, mon allemand n'est pas parfait non plus ! Quant à l'allemand actuel des médias, massacré par les anglicismes, quelle pitié. Et exiger des élèves qu'ils mettent le verbe à la fin dans la proposition commençant par weil (parce que), alors que 60% des Allemands le mettent n'importe où...


Dernière édition par klaus2 le Dim 19 Aoû 2018 - 12:10, édité 1 fois

_________________
Unendlich ist der Raum, unbegreiflich die Wesen,
Die zu uns kommen still mit sanftem Flügleschlag
Und göttlichen Balsam, wunderbar für die Seelen
Auf die Wunde legen, die jeden schmerzen mag
(Eichendorff)
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par Kilmeny le Dim 19 Aoû 2018 - 12:07
@etatmonde a écrit:Bonjour,

En répondant à ce topic, pourriez-vous indiquer les raisons de ces intérêts ?
Sont-ils aujourd'hui acceptables dans le cadre de l'EN, sinon pourquoi ?

Merci.

Soit je ne comprends pas le titre soit je ne comprends pas le terme d'acceptable, soit quelque chose doit être sous-entendu ou mal formulé.

Veux-tu dire "quels livres non classiques avez-vous adorés et est-il possible d'étudier en classe ces livres non classiques" ? (est-ce que cela sous-entend "peut-on étudier Harry Potter ou Twilight en classe"?

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
etatmonde
Niveau 2

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par etatmonde le Dim 19 Aoû 2018 - 12:14
@Iliana a écrit:D'autant qu'un topic de ce genre (au moins) a déjà été ouvert, dans mon souvenir.

Pourriez-vous m'indiquer ce topic, que je puisse m'y insérer, svp...

_________________
Société des Apatrides
avatar
*Ombre*
Niveau 9

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par *Ombre* le Dim 19 Aoû 2018 - 12:19
avatar
etatmonde
Niveau 2

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par etatmonde le Dim 19 Aoû 2018 - 12:22
@Kilmeny a écrit:
@etatmonde a écrit:Bonjour,

En répondant à ce topic, pourriez-vous indiquer les raisons de ces intérêts ?
Sont-ils aujourd'hui acceptables dans le cadre de l'EN, sinon pourquoi ?

Merci.

Soit je ne comprends pas le titre soit je ne comprends pas le terme d'acceptable, soit quelque chose doit être sous-entendu ou mal formulé.

Veux-tu dire "quels livres non classiques avez-vous adorés et est-il possible d'étudier en classe ces livres non classiques" ? (est-ce que cela sous-entend "peut-on étudier Harry Potter ou Twilight en classe"?

En fait, ma question (et je m'en excuse d'avance...) c'est : Quels sont les critères pour définir le classicisme d'une oeuvre sans prendre en compte la notion de temps (de mouvement ou d'époque) dans cette définition ? Merci de reformuler si ça vous semble maladroit...

_________________
Société des Apatrides
avatar
etatmonde
Niveau 2

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par etatmonde le Dim 19 Aoû 2018 - 12:24
Merci *Ombre* Very Happy

_________________
Société des Apatrides
avatar
henriette
Médiateur

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par henriette le Dim 19 Aoû 2018 - 12:49
Fil fusionné avec le topic équivalent déjà existant.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
*Ombre*
Niveau 9

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par *Ombre* le Dim 19 Aoû 2018 - 14:01
@etatmonde a écrit: Quels sont les critères pour définir le classicisme d'une oeuvre sans prendre en compte la notion de temps (de mouvement ou d'époque) dans cette définition ?

Je ne pense pas que l'on puisse définir une liste de critères. Les "classiques" (ouvrages "de première classe", dignes de figurer dans les salles de classes) sont décrétés tels par l'usage et le temps, non de façon autoritaire (malgré le développement des bobos prétentieux, il n'existe pas d'élite bourdieusienne décrétant ex nihilo un corpus qui ferait référence), mais par consensus universel autour de leurs qualités. On dépasse ici les considération étroitement patrimoniales. Les classiques, c'est Hugo, Zola, Voltaire, Molière, mais aussi Homère, Shakespeare, Brecht, Kazantsakis... Ce sont des oeuvres qui, pour des raisons différentes, ont une force telle qu'elles ont su parler à tous à travers les siècles. Chacune dans sa singularité. D'où l'impossibilité de définir des critères de reconnaissance de chef d'oeuvre.

À nous, passeurs de culture commune, il revient donc de faire montre de prudence quand nous choisissons des oeuvres pour nos élèves, de chercher ce qui fait référence, ce qui manquera à nos élèves s'ils ne le connaissent pas. Certes, le théâtre de Cyril Tourneur est très beau et saisissant, mais ce sont les oeuvres de Shakespeare qui sont fondamentales et qui permettront éventuellement de découvrir Tourneur un jour. Ne pas connaître Tourneur est chose banale. Ne pas connaître Shakespeare est une carence préjudiciable. Une de mes collègues m'avait dit, au début de ma carrière : "Il faut aimer ce que l'on enseigne, non enseigner ce que l'on aime". Avec le recul, je considère qu'il s'agissait de paroles très sages. Le problème avec la littérature contemporaine, c'est que, le temps n'ayant pas accompli son oeuvre, nous n'avons justement que nos goûts pour nous guider, ce qui n'est pas toujours aussi éclairé que nous aimerions le penser.

Quels critères reste-t-il pour reconnaître les classiques :
- Ils sont reconnus comme tels par un nombre significatif de personnes ;
- Le temps a permis de distinguer cette faveur des simples modes.

Je crains en fait qu'on ne soit proche de la tautologie.

Pour nos élèves, nous pouvons simplement nous demander ce qui leur manquera si nous ne leur faisons pas découvrir. Pour reprendre l'exemple sus-cité : Shakespeare, oui, Tourneur, non (et moi qui écris cela, j'aime Tpurneur, cela n'a rien à voir).
avatar
Marimekko
Niveau 6

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par Marimekko le Dim 19 Aoû 2018 - 14:47
Je souscris à 200% à ta manière de voir les choses, *ombre*.

Mais comment expliquer que dans le même temps, Gaudé, De kerangal, Barjavel, soient propulsés au rang d'incontournable, au même titre que Hugo, Zola, Flaubert ?

J'ai toujours été surprise par la rapidité avec laquelle De Kerangal se retrouve dans le sujets de bac et de brevet (ainsi que dans certains descriptifs...)
avatar
Saltaojos
Niveau 10

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par Saltaojos le Dim 19 Aoû 2018 - 14:53
Je découvre ce fil, qui me remotive à fond pour Guerre et Paix (jamais lu).

Dans les œuvres qui m'ont chamboulée :
- très jeune : Harry Potter (seuls 4 tomes édités à l'époque) m'a fait découvrir "l'envie de savoir la suite" et les nuits passées à lire, puis Daniel Pennac (La Fée Carabine, Cabot-Caboche) pour la découverte de l'humour et pour mes premières larmes de lectrice ;
- ado : les tragédies de Racine, dévorées les unes après les autres tout à fait par hasard, et un peu plus tard Les Liaisons dangereuses, alors au programme du bac, dévorées aussi alors que je m'étais lancée dans cette lecture "par obligation".

Ensuite, j'ai été bouleversée par Les Frères Karamazov, et par Salammbô.

Donc à part mes premiers "chocs" littéraires (assez attendus dans les années 1990-2000), plutôt des classiques Very Happy
avatar
nicole 86
Niveau 9

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par nicole 86 le Dim 19 Aoû 2018 - 15:14
LE livre qui a changé ma vie : Les Petites Filles Modèles  parce que c'est le premier vrai livre, celui de mes 6 ans et parce que le milieu familial insistait sur l'idée de modèle. J'ai réalisé beaucoup, beaucoup plus tard qu'il était possible de contester ce modèle.

Les Noces de Camus proposé par une compagne de classe qui venait de là-bas. J'ai compris qu'il existait un lumière plus crue, des odeurs plus pimentées, qu'il existait un monde moins policé que celui qui était le mien. La différence m'a éclaté à la figure mais je n'ai trouvé personne pour l'entendre. J'ai compris que ce monde là ne serait jamais le mien.

Le Porche du mystère de la deuxième vertu  pour la beauté de la langue et parce que le mot "espérance"  entrait dans mon univers.

Les Psaumes  parce qu'ils avaient  et gardent le parfum des lectures interdites.

Il y en aurait beaucoup d'autres : les romanciers russes lus à la lampe de poche au dortoir, Villon, les plaquettes de poésie ...

Edit : A Chacun Sa Vérité  la traduction de Ciascuno a suo modo  étudié en prépa mais surtout pour le plaisir de lire en bilingue, pour le thème et les rebondissements. Ensuite est venu l'interprétation par la délicieuse Suzanne Flon.


Dernière édition par nicole 86 le Dim 19 Aoû 2018 - 16:07, édité 2 fois
avatar
Monsieur_Tesla
Niveau 6

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par Monsieur_Tesla le Dim 19 Aoû 2018 - 15:18
Tartuffe ou l'imposteur et Les précieuses ridicules

Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
avatar
*Ombre*
Niveau 9

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par *Ombre* le Dim 19 Aoû 2018 - 15:21
@Marimekko a écrit:Je souscris à 200% à ta manière de voir les choses, *ombre*.

Mais comment expliquer que dans le même temps, Gaudé, De kerangal, Barjavel, soient propulsés au rang d'incontournable, au même titre que Hugo, Zola, Flaubert ?

J'ai toujours été surprise par la rapidité avec laquelle De Kerangal se retrouve dans le sujets de bac et de brevet (ainsi que dans certains descriptifs...)

Je ne peux qu'émettre des hypothèses. Je crois que de nombreux décideurs de l'EN, mais aussi de nombreux professeurs, ont l'illusion que les auteurs contemporains seront plus séduisants, plus "proches des élèves", selon l'expression consacrée. Or rien n'est moins sûr. Seule la langue est parfois plus proche de celle des élèves, ce qui rend évidemment la lecture moins ardue, mais le revers de la médaille, c'est souvent une pauvreté qui rend difficile tout travail intéressant sur l'oeuvre : que dire sur un texte qui n'appelle aucun dévoilement ? Rien, si ce n'est de la paraphrase ou de la technique pour elle-même. Je trouve que, justement, les sujets de brevet auxquels tu fais référence illustrent parfaitement ces deux dérives à la fois. C'est, pour les élèves et les professeurs, d'un ennui infini. À l'inverse, les grandes oeuvres ont une force qui motive à dépasser les difficultés qu'elles présentent. Elles sont grandes parce qu'elles ont su mettre en mots d'une manière unique l'expérience humaine, les tourments de l'âme, nos blessures et nos élans, nos désirs et nos désarrois. Et c'est bien face à des textes résistants que l'analyse littéraire trouve son sens, car elle conduit à une interprétation qui n'était pas possible en première lecture. Plus largement, elle permet de réfléchir à notre expérience d'homme et la manière de la dire. Bien conduits par le pédagogue, les élèves ne sont pas insensibles à cette démarche. En d'autres termes, contre la modernité éphémère des auteurs à la mode, les classiques ont pour eux une inaltérable modernité, que l'on oublie trop souvent, capable de parler aussi bien à l'élève d'aujourd'hui qu'à celui que nous étions ou qu'aux enfants d'autrefois.
Bref, je crois qu'on se fourvoie en cédant à une illusion de facilité avec ces auteurs à la mode.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par JPhMM le Dim 19 Aoû 2018 - 15:27
@Monsieur_Tesla a écrit:Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par JPhMM le Dim 19 Aoû 2018 - 15:29
Lettres à un jeune poète, aussi.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par dita le Dim 19 Aoû 2018 - 16:19
Ce topic, c'est marrant, parce que si ma question était posée à des non profs, 50nuances de Grey serait plébiscité.

Pour les auteurs contemporains qui n'ont as une écriture digne de les expliquer richement aves les élèves, je suis d'accord. Avez-vous remarqué, cependant, que Nothomb et Ernaux ont fait leur entrée dans les catalogues ?
Que pensez vous de Michon et de Claudel, qui sont tout de même d'une autre facture qu'une Kerangal, par exemple ?

Sinon, pour la question, j'ai lu plusieurs fois La Recherche, La Comédie humaine, les Rougon-Macquart et quantité d'autres classiques, avec délices.
Mais s'il y a des œuvres qui ont changé ma vie, ce ne sont pas ceux là.
avatar
nicole 86
Niveau 9

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par nicole 86 le Dim 19 Aoû 2018 - 16:25
@dita a écrit:Ce topic, c'est marrant, parce que si ma question était posée à des non profs, 50nuances de Grey serait plébiscité.

Pour les auteurs contemporains qui n'ont as une écriture digne de les expliquer richement aves les élèves, je suis d'accord. Avez-vous remarqué, cependant, que Nothomb et Ernaux ont fait leur entrée dans les catalogues ?
Que pensez vous de Michon et de Claudel, qui sont tout de même d'une autre facture qu'une Kerangal, par exemple ?

Sinon, pour la question, j'ai lu plusieurs fois La Recherche, La Comédie humaine, les Rougon-Macquart et quantité d'autres classiques, avec délices.
Mais s'il y a des œuvres qui ont changé ma vie, ce ne sont pas ceux là.

Et quelles sont-elles ?
Cath
Bon génie

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par Cath le Dim 19 Aoû 2018 - 17:04
Le Petit lion dans la tempête, de Georges Cholet.

Celui-là :

parce que ça a été mon premier livre "de bibliothèque", comme on disait, et que ça n'a plus arrêté.
avatar
Saltaojos
Niveau 10

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par Saltaojos le Dim 19 Aoû 2018 - 18:21
Oh Le Petit Lion ! Quand j'ai lu Bérénice de Racine (j'étais ado), j'ai eu en tête Titus le lion et Bérénice la souris pendant toute la lecture !!! Razz
avatar
Babarette
Doyen

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par Babarette le Dim 19 Aoû 2018 - 18:38
@etatmonde a écrit:Eh bien, pour moi c'est un sujet délicat... Il s'agit d’œuvres qui demeurent très lues et pourtant sont en décalage par rapport aux programmes officiels...
Les classiques des souterrains si je puis dire...
Aujourd'hui, j'espère avoir suffisamment de courage pour affronter les œuvres majestueuses que représentent les classiques intemporels et y trouver de l'intérêt !
Sinon la littérature vers laquelle je tends ça serait plutôt celle-là : ATD 1/4 Monde

Crains-tu de donner une réponse? Tu as le droit d'aimer ce que tu veux, justement, ça m'intéresse de savoir ce qui a changé la vie de quelqu'un et qui est "hors des clous" (je suis désormais presque bibliothécaire).

@Saltaojos a écrit:Je découvre ce fil, qui me remotive à fond pour Guerre et Paix (jamais lu).

Dans les œuvres qui m'ont chamboulée :
- très jeune : Harry Potter (seuls 4 tomes édités à l'époque) m'a fait découvrir "l'envie de savoir la suite" et les nuits passées à lire, puis Daniel Pennac (La Fée Carabine, Cabot-Caboche) pour la découverte de l'humour et pour mes premières larmes de lectrice ;
- ado : les tragédies de Racine, dévorées les unes après les autres tout à fait par hasard, et un peu plus tard Les Liaisons dangereuses, alors au programme du bac, dévorées aussi alors que je m'étais lancée dans cette lecture "par obligation".

Ensuite, j'ai été bouleversée par Les Frères Karamazov, et par Salammbô.

Donc à part mes premiers "chocs" littéraires (assez attendus dans les années 1990-2000), plutôt des classiques Very Happy

Oh, mais oui ! J'ai oublié Harry Potter. Ce livre a vraiment littéralement changé ma vie, je me suis fait des amis grâce à cette oeuvre. Adolescente, cela m'accompagnait partout et ça a beaucoup influencé ma vie quotidienne. Ce n'est plus vraiment le cas, mais jamais je ne pourrai me séparer de mes livres et j'ai toujours la nostalgie de ces romans.

@dita a écrit:Ce topic, c'est marrant, parce que si ma question était posée à des non profs, 50nuances de Grey serait plébiscité.

Pour les auteurs contemporains qui n'ont as une écriture digne de les expliquer richement aves les élèves, je suis d'accord. Avez-vous remarqué, cependant, que Nothomb et Ernaux ont fait leur entrée dans les catalogues ?
Que pensez vous de Michon et de Claudel, qui sont tout de même d'une autre facture qu'une Kerangal, par exemple ?

Sinon, pour la question, j'ai lu plusieurs fois La Recherche, La Comédie humaine, les Rougon-Macquart et quantité d'autres classiques, avec délices.
Mais s'il y a des œuvres qui ont changé ma vie, ce ne sont pas ceux là.

J'ai même eu une citation d'Annie Ernaux comme sujet de CAPES !

_________________
“Google peut vous donner 100 000 réponses, un bibliothécaire vous donne la bonne.” Neil Gaiman.

elephantrose lecteur
avatar
Seifer
Neoprof expérimenté

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par Seifer le Dim 19 Aoû 2018 - 23:09
@Babarette a écrit:
@etatmonde a écrit:Eh bien, pour moi c'est un sujet délicat... Il s'agit d’œuvres qui demeurent très lues et pourtant sont en décalage par rapport aux programmes officiels...
Les classiques des souterrains si je puis dire...
Aujourd'hui, j'espère avoir suffisamment de courage pour affronter les œuvres majestueuses que représentent les classiques intemporels et y trouver de l'intérêt !
Sinon la littérature vers laquelle je tends ça serait plutôt celle-là : ATD 1/4 Monde

Crains-tu de donner une réponse? Tu as le droit d'aimer ce que tu veux, justement, ça m'intéresse de savoir ce qui a changé la vie de quelqu'un et qui est "hors des clous" (je suis désormais presque bibliothécaire).

@Saltaojos a écrit:Je découvre ce fil, qui me remotive à fond pour Guerre et Paix (jamais lu).

Dans les œuvres qui m'ont chamboulée :
- très jeune : Harry Potter (seuls 4 tomes édités à l'époque) m'a fait découvrir "l'envie de savoir la suite" et les nuits passées à lire, puis Daniel Pennac (La Fée Carabine, Cabot-Caboche) pour la découverte de l'humour et pour mes premières larmes de lectrice ;
- ado : les tragédies de Racine, dévorées les unes après les autres tout à fait par hasard, et un peu plus tard Les Liaisons dangereuses, alors au programme du bac, dévorées aussi alors que je m'étais lancée dans cette lecture "par obligation".

Ensuite, j'ai été bouleversée par Les Frères Karamazov, et par Salammbô.

Donc à part mes premiers "chocs" littéraires (assez attendus dans les années 1990-2000), plutôt des classiques Very Happy

Oh, mais oui ! J'ai oublié Harry Potter. Ce livre a vraiment littéralement changé ma vie, je me suis fait des amis grâce à cette oeuvre. Adolescente, cela m'accompagnait partout et ça a beaucoup influencé ma vie quotidienne. Ce n'est plus vraiment le cas, mais jamais je ne pourrai me séparer de mes livres et j'ai toujours la nostalgie de ces romans.

@dita a écrit:Ce topic, c'est marrant, parce que si ma question était posée à des non profs, 50nuances de Grey serait plébiscité.

Pour les auteurs contemporains qui n'ont as une écriture digne de les expliquer richement aves les élèves, je suis d'accord. Avez-vous remarqué, cependant, que Nothomb et Ernaux ont fait leur entrée dans les catalogues ?
Que pensez vous de Michon et de Claudel, qui sont tout de même d'une autre facture qu'une Kerangal, par exemple ?

Sinon, pour la question, j'ai lu plusieurs fois La Recherche, La Comédie humaine, les Rougon-Macquart et quantité d'autres classiques, avec délices.
Mais s'il y a des œuvres qui ont changé ma vie, ce ne sont pas ceux là.

J'ai même eu une citation d'Annie Ernaux comme sujet de CAPES !

Ah, nous l'avons eu en même temps alors ! Razz

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
Contenu sponsorisé

Re: Les livres qui ont changé votre vie

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum