Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Bamako (Mali) : grève illimitée pour que tous les professeurs perçoivent enfin leur salaire de janvier 2014.

par John le Lun 10 Fév - 16:46
Exaspérés et excédés, pour le non paiement de leur salaire du mois de janvier, les professeurs de l’enseignement secondaire des collectivités du District de Bamako  ont arrêté de dispenser les cours. Et la reprise ne sera effective qu’après le paiement.

Les professeurs fonctionnaires de l’Etat de l’enseignement secondaire ont reçu leur salaire depuis le 25 janvier 2014. Mais leurs camarades des collectivités n’ont pas encore été payés. Face à cette injustice flagrante, les professeurs de l’enseignement secondaire des collectivités ont décidé d’agir. Sans tarder,  le mercredi 05 janvier 2014, le Syndicat des Professeurs de l’Enseignement Secondaire des Collectivités (SYPESCO) a tenu une assemblée générale. L’occasion a été mise en profit, pour fustiger l’injustice  retenue à leur endroit par les autorités et lancer, séance tenante,  une grève illimitée qui prendra fin après  paiement effectif. Au cours de l’assemblée générale, la colère se lisait sur les visages des milliers de professeurs des collectivités de l’enseignement secondaires. [...]

Par solidarité syndicale, le SYPESCO a été rejoint dans sa grève par les autres syndicats de l’enseignement secondaire qui ont décidé également d’arrêter de dispenser les cours. Il s’agit du Collectif des Syndicats de l’Enseignement du Secondaire (COSES) et du Syndicat National des Enseignants du Secondaire de l’Etat et des Collectivités(SYNESEC).
http://www.maliweb.net/education/enseignement-secondaire-le-mois-de-janvier-toujours-pas-paye-les-professeurs-des-collectivites-arretent-les-cours-194895.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum