Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par John le Mer 12 Fév 2014 - 18:40
Le SNUipp-FSU rend public son « contre-rapport » sur la réforme des rythmes. Une enquête qui dresse un bilan de la mise en place 2013 et de la préparation de 2014. Il fait des propositions concrètes pour faire avancer le dossier, dont la nécessaire réécriture du décret.

Une bonne réforme, une réforme réussie, c’est une réforme qui s’appuie sur ceux qui sont chargés de la faire vivre au quotidien : les enseignants des écoles. Or, que ce soit pour 2013 ou que ce soit pour la préparation à 2014, cette réforme se fait sans les enseignants, parfois contre eux et n’a pas été articulée avec des mesures significatives pour le métier en terme de temps, de salaires et de formation continue.

Pour faire avancer ces sujets, le SNUipp-FSU a décidé de leur donner la parole. Il rend public aujourd’hui le point de vue de 8 000 enseignants et équipes d’écoles dans un « contre-rapport » remis au ministre ce 12 février au sein du Comité national de suivi de la réforme.

Au final, c’est un sentiment d’insatisfaction qui prédomine. Même si des enseignants témoignent de réussites, fruit généralement d’une concertation approfondie s’appuyant sur une expérience et des moyens pour le périscolaire, la majorité fait état d’un vrai mécontentement : ils ont le sentiment d’être perdants sans pour autant que les enfants ne soient systématiquement gagnants : conditions de travail dégradées, impact sur la vie personnelle en temps ( trajets, animations pédagogiques les mercredis après-midi) et en argent ( trajets et garde d’enfant). A ce titre, le SNUipp-FSU demande le rétablissement de la troisième tranche des Chèques Emplois Services Universels qui permettait aux enseignants de toucher quelques centaines d’euros pour faire garder leurs jeunes enfants.

Pour 2014, les leçons ne semblent pas avoir été tirées. Plus de la moitié des conseils d’école n’ont pas été écoutés, des propositions d’organisation consensuelles ont été « retoquées » par les DASEN au motif qu’elles n’entraient pas dans le cadre rigide du décret .

Pour le SNUipp-FSU, cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée prochaine. Tous les projets qui ne font pas accord ne doivent pas être validés par les DASEN. Il faut reprendre les discussions pour déboucher sur des organisations consensuelles. Du temps est nécessaire pour les équipes qui doivent être exemptées de l’APC. Parallèlement, le décret doit être réécrit : au cadre national de 4,5 jours, des dérogations émanant des conseils d’école doivent être possibles comme avant 2008.

Dans le même temps, les enseignants du primaire méritent plus de reconnaissance. Ils ont beaucoup d’élèves, font beaucoup d’heures et sont mal payés. Il faut avancer sur une redéfinition de notre temps de service à 21 H ( devant élèves) + 3 H ( préparation, concertation, relation aux familles) sans pour autant baisser le temps d’enseignement des élèves. Un premier pas va être franchi pour tous les enseignants en REP Plus en 2015.

Il faut aussi avancer très vite pour inverser le déclassement salarial des PE. L’alignement de l’ISAE, bloquée pour l’heure à 324 euros nets, sur l’ISOE du second degré est une urgence.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par may68 le Mer 12 Fév 2014 - 18:44
ABROGATION pour tous y compris ceux qui sont déjà aux nouveaux rythmes !!!
On va quand même pas les laisser tomber ????
Non aux dérogations : la même chose pour tous !
 furieux 
Lau75
Niveau 1

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par Lau75 le Mer 12 Fév 2014 - 18:59
Le Snuipp a beau jeu de gueuler maintenant. Il s'est mollement réveillé il y a un an tout juste quand les instits parisiens ont mené des grèves massives historiques. Sans cela, le Snuipp cautionnait main dans la main avec l'UNSA cette réforme qui est le cheval de Troie de la territorialisation du corps enseignant.
L'abrogation du décret Peillon est la seule issue pour maintenir une éducation nationale qui doit être au contraire renforcée dans ses moyens (je ne peux développer mais même la politique de discrimination positive ne donne pas réellement beaucoup plus à ceux qui ont le plus de carences).
Par ailleurs, la revendication finale du Snuipp fait sourire car il suffit d'aller sur le site l'OCDE (qui n'est pas une organisation de gauchistes) pour constater que les profs français sont parmi les moins bien rémunérés alors qu'ils ont les obligations de service les plus élevées -en dépit des congés scolaires plus longs (selon un économiste, il faudrait réévaluer de 40 % les traitements ick.li/EOhhd8). Alors la prime de 400 € bruts de Peillon.. ce n'est qu'un plat de lentilles pour faire avaler aux PE les Projets Educatifs Territoriaux qui ne manqueront pas de provoquer des réunions en mairie après leur journée de travail. (nota bene : 400 € bruts s'ils sont effectivement versés en juin et décembre 2014).
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par elena3 le Mer 12 Fév 2014 - 21:44
75% des profs interrogés estiment que leurs conditions de travail se sont dégradées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
User21714
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par User21714 le Mer 12 Fév 2014 - 21:49
1.    Les conditions d’apprentissage des élèves ne se sont pas améliorées



2.    Les conditions de travail des enseignants se sont dégradées


3.    Le sentiment d’être laissés pour compte

Si on peut aider le SNUIPP à sortir des bisounours... Rolling Eyes
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par doublecasquette le Mer 12 Fév 2014 - 21:57
Selon les Echos, ils veulent les 18 heures ?

Extrait :
Derrière les rythmes scolaires, le principal syndicat du primaire tient à défendre les conditions de travail des professeurs des écoles, alors même que les discussions des enseignants du second degré doivent aboutir ce mercredi à la réforme de leur statut de 1950. Jalousie ? « Il y a une forme d’incompréhension dans la manière dont les dossiers sont menés, rétorque Sébastien Sihr. Tant mieux pour les enseignants du second degré. Mais il n’y a pas de mesure significative en matière de temps et de salaire pour les professeurs des écoles. » Le SNUipp-FSU, qui a obtenu du ministère en 2013 une prime de 400 euros (324 euros net) pour les professeurs des écoles réclame qu’elle soit portée au niveau de celle, similaire, existant pour les enseignants du second degré, soit 1.200 euros. Pour « être traité sur un pied d’égalité » avec ces derniers. « Nous demandons qu'on ouvre des discussions et qu’on avance sur l'indemnité qui doit être revue et revalorisée », poursuit Sébastien Sihr.

Dont l'objectif, à terme, est de faire évoluer le temps de service des professeurs des écoles des 27 heures actuelles par semaine à 18 heures à terme, comme dans le second degré. « Depuis 1990, nous sommes recrutés au même niveau que dans le second degré, justifie Sébastien Sihr. Cela doit être reconnu. » La mesure supposerait un recrutement massif d’enseignants et paraît peu réaliste dans un contexte où le gouvernement cherche à réaliser 50 milliards d’économies. « Il faut du temps pour faire avancer les choses, conclut Sébastien Sihr. On a mis vingt ans pour obtenir le dispositif du « plus de maîtres que de classes’ »... »

Pour lire l'article en entier : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
User21714
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par User21714 le Mer 12 Fév 2014 - 22:02
« Il faut du temps pour faire avancer les choses, conclut Sébastien Sihr. On a mis vingt ans pour obtenir le dispositif du « plus de maîtres que de classes»... »

Euh... Vous l'avez vu, vous, ce dispositif?
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par doublecasquette le Mer 12 Fév 2014 - 22:16
républicain a écrit:« Il faut du temps pour faire avancer les choses, conclut Sébastien Sihr. On a mis vingt ans pour obtenir le dispositif du « plus de maîtres que de classes»... »

Euh... Vous l'avez vu, vous, ce dispositif?
Non mais j'en ai entendu parler... et je ne suis pas très convaincue. Tant qu'à avoir un maître supplémentaire autant répartir les effectifs pour alléger les classes que lui demander des projets à la c**, non ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
User21714
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par User21714 le Mer 12 Fév 2014 - 22:22
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
républicain a écrit:« Il faut du temps pour faire avancer les choses, conclut Sébastien Sihr. On a mis vingt ans pour obtenir le dispositif du « plus de maîtres que de classes»... »

Euh... Vous l'avez vu, vous, ce dispositif?
Non mais j'en ai entendu parler... et je ne suis pas très convaincue. Tant qu'à avoir un maître supplémentaire autant répartir les effectifs pour alléger les classes que lui demander des projets à la c**, non ?

OUI!!!
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par Ronin le Mer 12 Fév 2014 - 23:03
Mais quelle bande de sales *** moi je propose d'écrire le prochain tract du snuipp : 12 heures de classe par semaine et 18 heures de concertation pour les enseignants. Apprentissage de la lecture en CE1, de l'écriture en CE2, le sujet et le verbe en CM1, le reste en fonction des réunions de concertation avec les PLC de 6 ème. Faudrait pas que les élèves apprennent des trucs quand même ni que l'on passe trop de temps en dehors des réunions. J'ai bon ou je suis trop exigeant ?

Pendant ce temps, les indiens, les chinois, les coréens bossent...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
elena3
Fidèle du forum

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par elena3 le Mer 12 Fév 2014 - 23:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
républicain a écrit:« Il faut du temps pour faire avancer les choses, conclut Sébastien Sihr. On a mis vingt ans pour obtenir le dispositif du « plus de maîtres que de classes»... »

Euh... Vous l'avez vu, vous, ce dispositif?
Non mais j'en ai entendu parler... et je ne suis pas très convaincue. Tant qu'à avoir un maître supplémentaire autant répartir les effectifs pour alléger les classes que lui demander des projets à la c**, non ?
Normalement oui, mais je crois que notre administration ne fait pas bon ménage avec la logique et le bon sens... cafe 
avatar
C'est pas faux
Sage

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par C'est pas faux le Mer 12 Fév 2014 - 23:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
républicain a écrit:« Il faut du temps pour faire avancer les choses, conclut Sébastien Sihr. On a mis vingt ans pour obtenir le dispositif du « plus de maîtres que de classes»... »

Euh... Vous l'avez vu, vous, ce dispositif?
Non mais j'en ai entendu parler... et je ne suis pas très convaincue. Tant qu'à avoir un maître supplémentaire autant répartir les effectifs pour alléger les classes que lui demander des projets à la c**, non ?
Ce que j'en vois tous les jours, c'est la "moyens supp'" de notre école qui doit se contorsionner pour continuer à faire le bon boulot d'avant en affectant d'être conforme à l'usine à gaz inopérante à laquelle le machin dispositif la contraint.
Quelle bande de nazes, ces hiérarques de l'EN !  Rolling Eyes 
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par atrium le Mer 12 Fév 2014 - 23:24
On ne veut pas travailler moins. On veut faire classe, être correctement payé pour ça, et qu'on arrête de nous casser les pompes et de prendre les élèves pour des cobayes.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par arcenciel le Jeu 13 Fév 2014 - 7:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:ABROGATION pour tous y compris ceux qui sont déjà aux nouveaux rythmes !!!
On va quand même pas les laisser tomber ????
Non aux dérogations : la même chose pour tous !
 furieux 
Merci!
Et +1 avec Ronin

may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par may68 le Jeu 13 Fév 2014 - 7:04
"Tant qu'à avoir un maître supplémentaire autant répartir les effectifs pour alléger les classes que lui demander des projets à la c**, non" ?

+1
Marre de leurs projets et de leurs réunions !
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par auléric le Jeu 13 Fév 2014 - 7:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:ABROGATION pour tous y compris ceux qui sont déjà aux nouveaux rythmes !!!
On va quand même pas les laisser tomber ????
Non aux dérogations : la même chose pour tous !
 furieux 
merci


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On ne veut pas travailler moins. On veut faire classe, être correctement payé pour ça, et qu'on arrête de nous casser les pompes et de prendre les élèves pour des cobayes.
   +1 , juste pour préciser: je ne veux pas travailler plus non plus: juste rebalancer mes inutiles réunions en boulot pour et avec mes élèves
(ben oui des fois que certains viendraient lire ici et auraient l'idée de nous remettre une louche de réunions à la noix)
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par doublecasquette le Jeu 13 Fév 2014 - 7:52
Comme Auléric, 26 ou 27 heures devant élèves, une réunion avec les parents pour présenter ma classe en début d'année, deux animations pédagogiques par an prises sur mes heures de classe et des entrevues avec la mairie, pour les besoins du service, la journée par quinzaine où je serai déchargée.
C'est simple, non ?

J'ai oublié les réunions avec les collègues... Si je veux, si ils veulent, quand nous le jugerons nécessaire, si nous le jugeons nécessaire.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par coindeparadis le Jeu 13 Fév 2014 - 9:53
Les maires sont tellement d'accord pour appliquer cette réforme (selon notre ministre...), que la Gazette des communes commence un dossier sur le sujet ainsi :
"Plus le temps passe et plus la réforme des rythmes scolaires, sur laquelle chacun s’accorde au départ, connaît des difficultés."
Le dossier ici :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par may68 le Jeu 13 Fév 2014 - 10:00
inondons les boîtes mail du snuipp avec un seul mot : ABROGATION
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par coindeparadis le Jeu 13 Fév 2014 - 10:13
Bonne idée ! Je viens de leur envoyer cela :
Bonjour,
Tout ce que je demande c'est :
- l'abrogation de la réforme des rythmes scolaires
- le retour à un face à face pédagogique de 27h pour un véritable enseignement des fondamentaux.
Cordialement

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par profecoles le Jeu 13 Fév 2014 - 17:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais quelle bande de sales *** moi je propose d'écrire le prochain tract du snuipp : 12 heures de classe par semaine et 18 heures de concertation pour les enseignants. Apprentissage de la lecture en CE1, de l'écriture en CE2, le sujet et le verbe en CM1, le reste en fonction des réunions de concertation avec les PLC de 6 ème. Faudrait pas que les élèves apprennent des trucs quand même ni que l'on passe trop de temps en dehors des réunions. J'ai bon ou je suis trop exigeant ?

Pendant ce temps, les indiens, les chinois, les coréens bossent...

+1
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Rythmes scolaires : le Snuipp présente un contre-rapport, et affirme que "cette réforme ne peut être généralisée avec succès à la rentrée 2014".

par retraitée le Ven 14 Fév 2014 - 14:44
Un article du Monde

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le retour à la semaine de quatre jours et demi d’école, déjà entériné pour 1,3 million d’écoliers (17 % des communes), mais qui reste à faire pour 5,8 millions d’enfants parce que le chef de l’Etat a permis « l’étalement » de la mesure sur deux ans (2013 et 2014), est revenu sous le feu des projecteurs, ce mercredi 12 février, avec la divulgation de deux rapports pour le moins contradictoires.

D’un côté, celui du comité de suivi de la réforme des rythmes scolaires, présidé par la rectrice de Lyon, Françoise Moulin Civil. De l’autre, celui du SNUipp-FSU, syndicat majoritaire parmi les professeurs des écoles. Sur le fond comme sur la forme, ils divergent radicalement.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum