Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User5899
Dieu de l'Olympe

Proust dans la Pléiade : qu'apporte la seconde édition (en quatre volumes) ?

par User5899 le Jeu 13 Fév 2014 - 0:51
Tout est dans le titre Smile
Question aux spécialistes ou aux amateurs qui ont compulsé les deux éditions.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Proust dans la Pléiade : qu'apporte la seconde édition (en quatre volumes) ?

par User5899 le Jeu 13 Fév 2014 - 1:42
Y a pas à dire, j'ai le chic des topics fédérateurs mdr
avatar
grandesvacances
Érudit

Re: Proust dans la Pléiade : qu'apporte la seconde édition (en quatre volumes) ?

par grandesvacances le Jeu 13 Fév 2014 - 1:54
Sorry, je n'ai que la vieille, et elle n'est pas encore usée !  :study: 
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Proust dans la Pléiade : qu'apporte la seconde édition (en quatre volumes) ?

par Oudemia le Jeu 13 Fév 2014 - 8:09
Cripure a écrit:Y a pas à dire, j'ai le chic des topics fédérateurs mdr
L'heure y est peut-être pour quelque chose ?  Razz 

La première édition Pléïade, c'est mon voisin de palier qui me l'avait prêtée pour mes cours de terminale ; après je me suis contentée des volumes du Livre de poche, dont j'aimais beaucoup la couverture.
4 tomes, cela prendrait un peu moins de place à Paris, je mettrais les LdP à la campagne, je vais suivre ce topic, merci de l'avoir lancé.  Smile
avatar
Ulrich
Niveau 6

Re: Proust dans la Pléiade : qu'apporte la seconde édition (en quatre volumes) ?

par Ulrich le Jeu 13 Fév 2014 - 9:25
L’édition en quatre volumes reproduit les esquisses du roman.

« Autrefois j’avais connu comme tout le monde la douceur de m’éveiller au milieu de la nuit, de goûter un instant l’obscurité, le silence, quelque sourd craquement, comme pourrait le faire au fond d’une armoire une pomme appelée pour un instant à une faible conscience de sa situation, puis de penser à quelque chose, tout à coup de sentir cette pensée assez médiocre s’empreindre d’une beauté mystérieuse, mais insaisissable, et de commencer… »
User17706
Enchanteur

Re: Proust dans la Pléiade : qu'apporte la seconde édition (en quatre volumes) ?

par User17706 le Jeu 13 Fév 2014 - 9:34
Ce n'est pas tout à fait le même texte, et, effectivement, il y a les esquisses et les variantes dans l'édition en 4 vol.

Je ne saurais malheureusement être plus précis.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Proust dans la Pléiade : qu'apporte la seconde édition (en quatre volumes) ?

par User5899 le Jeu 13 Fév 2014 - 10:43
@Ulrich a écrit:L’édition en quatre volumes reproduit les esquisses du roman.

« Autrefois j’avais connu comme tout le monde la douceur de m’éveiller au milieu de la nuit, de goûter un instant l’obscurité, le silence, quelque sourd craquement, comme pourrait le faire au fond d’une armoire une pomme appelée pour un instant à une faible conscience de sa situation, puis de penser à quelque chose, tout à coup de sentir cette pensée assez médiocre s’empreindre d’une beauté mystérieuse, mais insaisissable, et de commencer… »
Un volume de paperoles ?
User17706
Enchanteur

Re: Proust dans la Pléiade : qu'apporte la seconde édition (en quatre volumes) ?

par User17706 le Jeu 13 Fév 2014 - 10:51
Esquisses à la fin de chaque volume; j'ai laissé à la campagne les nouveaux, et pour lire, j'ai l'édition de 1954. :·)

(La prise en main devient pénible au-delà de 1600 pages, ce n'est pas négligeable...)

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Ulrich
Niveau 6

Re: Proust dans la Pléiade : qu'apporte la seconde édition (en quatre volumes) ?

par Ulrich le Jeu 13 Fév 2014 - 11:02
Il y a dans le premier volume 400 pages d'esquisses soigneusement classées pour 600 pages de roman ! Voilà pourquoi on passe de deux à quatre volumes...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Proust dans la Pléiade : qu'apporte la seconde édition (en quatre volumes) ?

par User5899 le Jeu 13 Fév 2014 - 11:09
@Ulrich a écrit:Il y a dans le premier volume 400 pages d'esquisses soigneusement classées pour 600 pages de roman ! Voilà pourquoi on passe de deux à quatre volumes...
Ce n'était pas deux, mais trois.
Merci.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum