Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par John le Jeu 13 Fév 2014 - 15:57

Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré. Cet accord intervient au terme de plusieurs mois de discussions avec les organisations syndicales représentatives.

Dès la concertation pour l'avenir de l'École en juillet 2012, il a été établi que la refondation de l'École, construite dans l'intérêt de l'élève, exigeait de rénover les pratiques pédagogiques et donc de redéfinir les métiers de l'éducation. L'ensemble des organisations syndicales, qui représentent les enseignants, a été étroitement associé à l'élaboration de ces évolutions majeures.

L'intégralité des missions des enseignants du second degré sera désormais reconnue et traduite dans un texte réglementaire qui remplacera les décrets de 1950 et dont l'application sera effective à la rentrée 2015. Ce texte prévoit notamment que :

   La mission d'enseignement est réaffirmée dans le cadre des obligations de service actuelles ;

   Outre la mission principale d'enseignement, tous les professeurs exercent des missions qui sont directement liées à cette mission d'enseignement :
-Les temps de préparation et de recherche nécessaires à la réalisation des heures d'enseignement, ainsi que les activités de suivi et d'évaluation des élèves inhérentes à la mission d'enseignement seront reconnus ;
-Le travail en équipe fera désormais partie des missions reconnues dans l'exercice du métier ;
-Les relations avec les parents seront également reconnues comme faisant partie de ces missions;

   Afin de mener des actions pédagogiques dans l'intérêt des élèves, certains enseignants peuvent être amenés à effectuer des missions complémentaires. Elles correspondent à des responsabilités particulières et font l'objet d'une rémunération sous forme indemnitaire, ou dans certains cas sous forme d'allègement du temps d'enseignement.

Par ailleurs, ces discussions ont permis d'acter plusieurs décisions concernant les conditions d'exercice et le déroulement des carrières des enseignants du second degré.

   Au sein des collèges les plus difficiles de l'éducation prioritaire du temps sera dédié au travail en équipe et au suivi des élèves. La pondération (1,1) des temps d'enseignement reviendra à libérer en moyenne une heure et demie par semaine.
   L'accès à la "hors-classe" sera élargi afin de permettre à tous les enseignants d'en bénéficier en fin de carrière.
   Un grade à accès fonctionnel sera créé afin de permettre à des enseignants ayant exercé dans des conditions particulières d'obtenir des rémunérations plus élevées. Par exemple, les enseignants qui auront exercé un certain temps au sein des établissements les plus difficiles de l'éducation prioritaire bénéficieront d'un accès privilégié à ce grade.
http://www.education.gouv.fr/cid77107/accord-historique-conclu-sur-l-evolution-du-metier-d-enseignant-du-second-degre.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Luigi_B le Jeu 13 Fév 2014 - 16:08

Compte tenus des communiqués syndicaux, il est assez difficile de comprendre qui est d'accord avec quoi, et à plus forte raison ce qu'un tel "accord" pourrait avoir d'"historique".

Je note que la préparation des cours ou la correction des copies deviendraient officiellement (rien n'est encore voté) des "missions" distinctes de la mission d'enseignement, et non des tâches qui s'y rattachent. De même le travail en équipe, qui n'est après tout qu'une modalité de travail.

A la limite on pourrait donc effectuer toutes ces nouvelles "missions" sans jamais enseigner devant les élèves.

Je travaille en équipe : j'ai accompli une mission. CQFD.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par John le Jeu 13 Fév 2014 - 16:10

Je ne comprends pas ta lecture, puisqu'il est indiqué dès le départ : "outre la mission principale d'enseignement, tous les professeurs exercent des missions qui sont directement liées à cette mission d'enseignement".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Luigi_B le Jeu 13 Fév 2014 - 16:13

Précisément parce que ces tâches (c'est le mot qui convient) ne se conçoivent pas "outre la mission principale d'enseignement" : elles en font et en ont toujours fait pleinement partie.

L'accès à la "hors-classe" sera élargi afin de permettre à tous les enseignants d'en bénéficier en fin de carrière.

Cette annonce est du plus bel effet en même temps que les rumeurs sur le gel de l'avancement.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Igniatius le Jeu 13 Fév 2014 - 16:14

@John a écrit:
Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré. Cet accord intervient au terme de plusieurs mois de discussions avec les organisations syndicales représentatives.

Dès la concertation pour l'avenir de l'École en juillet 2012, il a été établi que la refondation de l'École, construite dans l'intérêt de l'élève, exigeait de rénover les pratiques pédagogiques et donc de redéfinir les métiers de l'éducation. L'ensemble des organisations syndicales, qui représentent les enseignants, a été étroitement associé à l'élaboration de ces évolutions majeures.

L'intégralité des missions des enseignants du second degré sera désormais reconnue et traduite dans un texte réglementaire qui remplacera les décrets de 1950 et dont l'application sera effective à la rentrée 2015. Ce texte prévoit notamment que :

   La mission d'enseignement est réaffirmée dans le cadre des obligations de service actuelles ;

   Outre la mission principale d'enseignement, tous les professeurs exercent des missions qui sont directement liées à cette mission d'enseignement :
-Les temps de préparation et de recherche nécessaires à la réalisation des heures d'enseignement, ainsi que les activités de suivi et d'évaluation des élèves inhérentes à la mission d'enseignement seront reconnus ;
-Le travail en équipe fera désormais partie des missions reconnues dans l'exercice du métier ;
-Les relations avec les parents seront également reconnues comme faisant partie de ces missions;


   Afin de mener des actions pédagogiques dans l'intérêt des élèves, certains enseignants peuvent être amenés à effectuer des missions complémentaires. Elles correspondent à des responsabilités particulières et font l'objet d'une rémunération sous forme indemnitaire, ou dans certains cas sous forme d'allègement du temps d'enseignement.

Par ailleurs, ces discussions ont permis d'acter plusieurs décisions concernant les conditions d'exercice et le déroulement des carrières des enseignants du second degré.

   Au sein des collèges les plus difficiles de l'éducation prioritaire du temps sera dédié au travail en équipe et au suivi des élèves. La pondération (1,1) des temps d'enseignement reviendra à libérer en moyenne une heure et demie par semaine.
   L'accès à la "hors-classe" sera élargi afin de permettre à tous les enseignants d'en bénéficier en fin de carrière.
   Un grade à accès fonctionnel sera créé afin de permettre à des enseignants ayant exercé dans des conditions particulières d'obtenir des rémunérations plus élevées. Par exemple, les enseignants qui auront exercé un certain temps au sein des établissements les plus difficiles de l'éducation prioritaire bénéficieront d'un accès privilégié à ce grade.
http://www.education.gouv.fr/cid77107/accord-historique-conclu-sur-l-evolution-du-metier-d-enseignant-du-second-degre.html

En néophyte sincère, je ne comprends pas ce paragraphe : qu'est-ce que cela implique que tout cela soit reconnu dans nos missions ?
C'est du vent ou bien cela entraînera, par exemple, des obligations de présence pour le "travail en équipe" ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Luigi_B le Jeu 13 Fév 2014 - 16:18

@John a écrit:Je ne comprends pas ta lecture, puisqu'il est indiqué dès le départ : "outre la mission principale d'enseignement, tous les professeurs exercent des missions qui sont directement liées à cette mission d'enseignement".
Pour le dire autrement, ma mission, c'est d'enseigner (but), ce n'est pas de travailler en équipe (modalité) ou de corriger des copies (tâche nécessaire pour atteindre ce but).

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Balthazaard le Jeu 13 Fév 2014 - 16:46

Luigi, y'avait pas un type qui avait dit , dans le temps j'ai même appris ça à l'école, " ce qui se conçoit bien s'énonce clairement" ...moi j'avoue!!!????

C'est rigolo, les syndicats sont contents, le ministre est content, les seuls à avoir des doutes cela semble être nous...alors que le texte est fait pour nous "rassurer""(sic)

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par JPhMM le Jeu 13 Fév 2014 - 16:47

@Igniatius a écrit:En néophyte sincère, je ne comprends pas ce paragraphe : qu'est-ce que cela implique que tout cela soit reconnu dans nos missions ?
C'est du vent ou bien cela entraînera, par exemple, des obligations de présence pour le "travail en équipe" ?
+1

 humhum 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Balthazaard le Jeu 13 Fév 2014 - 17:09

Blagues et sarcasmes à part , "les professeurs exercent" le temps est le présent, c'est très ambigu, est-ce la constatation d'un état de fait (comme pour moi --je ne suis pas spécialiste-- le temps l'indique) ou doit on comprendre "exerceront" dans ce cas il y a création d'une obligation
je constate que, dans ma matière, dans la rédaction des programmes, on utilise le présent pour indiquer un passage obligé  , du genre "on démontre que"  plutôt que "on démontrera que" ou "on devra démontrer que" ce qui paraitrait plus logique

Donc je pense que dans le jargon EN officiel "exercent" est à prendre au sens de "devront exercer" , il y a bien création d'une obligation

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par PauvreYorick le Jeu 13 Fév 2014 - 17:25

Le présent de l'indicatif est ici une description qui fait norme, bien sûr. Comme par exemple dans la Constitution (p. ex. "le Président de la République nomme le Premier ministre"). Rien à voir avec un constat Smile

Mais il faut voir la rédaction précise, là c'est un communiqué.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par virgere le Jeu 13 Fév 2014 - 17:29

@PauvreYorick a écrit:Le présent de l'indicatif est ici une description qui fait norme, bien sûr. Comme par exemple dans la Constitution (p. ex. "le Président de la République nomme le Premier ministre"). Rien à voir avec un constat Smile
Oui...
Ou alors c'est à valeur de futur (très) proche...
Comme dans "Demain, je retourne à mon stage sur l'évaluation par compétence"

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par stench le Jeu 13 Fév 2014 - 17:42

@Igniatius a écrit:
@John a écrit:

   Outre la mission principale d'enseignement, tous les professeurs exercent des missions qui sont directement liées à cette mission d'enseignement :
-Les temps de préparation et de recherche nécessaires à la réalisation des heures d'enseignement, ainsi que les activités de suivi et d'évaluation des élèves inhérentes à la mission d'enseignement seront reconnus ;
-Le travail en équipe fera désormais partie des missions reconnues dans l'exercice du métier ;
-Les relations avec les parents seront également reconnues comme faisant partie de ces missions;


 

En néophyte sincère, je ne comprends pas ce paragraphe : qu'est-ce que cela implique que tout cela soit reconnu dans nos missions ?
C'est du vent ou bien cela entraînera, par exemple, des obligations de présence pour le "travail en équipe" ?

Exactement la réflexion que je me faisais. Plus de temps de présence (rencontre des parents pendant créneaux imposés?) et plus réunions qu'on ne peut plus refuser parce que ça fait partie de nos nouveaux satuts. Je ne me réjouis pas du tout de la mise en place de ces choses, avec toute le flou que ça comporte mais la certitude que ça ne nous avantagera pas...

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Ragnetrude le Jeu 13 Fév 2014 - 17:44

Mais je ne comprends pas en quoi l'on reconnait nos missions si ça ne s'accompagne pas d'augmentation de salaire (glop) ou d'heures de présence en plus (pas glop)... C'est juste que c'est écrit ?!  scratch Super ! On aura maintenant un papier à mettre sous le nez du beauf moyen qui nous accuse de rien faire...

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Anaxagore le Jeu 13 Fév 2014 - 17:44

@stench a écrit:
@Igniatius a écrit:
@John a écrit:

   Outre la mission principale d'enseignement, tous les professeurs exercent des missions qui sont directement liées à cette mission d'enseignement :
-Les temps de préparation et de recherche nécessaires à la réalisation des heures d'enseignement, ainsi que les activités de suivi et d'évaluation des élèves inhérentes à la mission d'enseignement seront reconnus ;
-Le travail en équipe fera désormais partie des missions reconnues dans l'exercice du métier ;
-Les relations avec les parents seront également reconnues comme faisant partie de ces missions;


 

En néophyte sincère, je ne comprends pas ce paragraphe : qu'est-ce que cela implique que tout cela soit reconnu dans nos missions ?
C'est du vent ou bien cela entraînera, par exemple, des obligations de présence pour le "travail en équipe" ?

Exactement la réflexion que je me faisais. Plus de temps de présence (rencontre des parents pendant créneaux imposés?) et plus réunions qu'on ne peut plus refuser parce que ça fait partie de nos nouveaux satuts. Je ne me réjouis pas du tout de la mise en place de ces choses, avec toute le flou que ça comporte mais la certitude que ça ne nous avantagera pas...

Le théorème de l'emmerdement maximal te donne raison.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Luigi_B le Jeu 13 Fév 2014 - 17:51

La plupart de ces dispositions étaient déjà inscrites dans le Code de l'éducation, depuis le 8 juillet 2013 dernier. Comme quoi l'"accord historique" avait été bien anticipé...

Article L912-1
Modifié par LOI n°2013-595 du 8 juillet 2013 - art. 72

Les enseignants sont responsables de l'ensemble des activités scolaires des élèves. Ils travaillent au sein d'équipes pédagogiques ; celles-ci sont constituées des enseignants ayant en charge les mêmes classes ou groupes d'élèves ou exerçant dans le même champ disciplinaire et des personnels spécialisés, notamment les psychologues scolaires dans les écoles. Les personnels d'éducation y sont associés. Le travail transversal et pluridisciplinaire ainsi que l'innovation pédagogique sont encouragés

Les enseignants apportent une aide au travail personnel des élèves et en assurent le suivi. Ils procèdent à leur évaluation. Ils les conseillent dans le choix de leur projet d'orientation en collaboration avec les personnels d'éducation et d'orientation qui veillent à favoriser la mixité entre les femmes et les hommes dans l'accès aux filières de formation. Ils participent aux actions de formation continue des adultes et aux formations par apprentissage.

Les enseignants tiennent informés les parents d'élèves et les aident à suivre la scolarité de leurs enfants.

Ils contribuent à la continuité de l'enseignement sous l'autorité du chef d'établissement en assurant des enseignements complémentaires.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=D149FC14F4AF8EB3123BDAFBCAB05693.tpdjo08v_1?idSectionTA=LEGISCTA000006166720&cidTexte=LEGITEXT000006071191&dateTexte=20140213

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Luigi_B le Jeu 13 Fév 2014 - 17:56

Je vais citer ma conclusion sur mon analyse du rapport de la Cour des comptes cet été :

Mais le plus grave et le plus inquiétant, face à ce rapport aux préoccupations moins pédagogiques que libérales, ce sont les réactions qu’il a suscitées dans l’actuelle majorité au pouvoir, malgré l'attaque frontale contre sa politique de recrutement. « Le rapport de la Cour des comptes donne mille fois raison à notre politique » a déclaré Yves Durand, rapporteur PS de la loi sur la refondation de l'école à l'Assemblée, qui y relève « des pistes particulièrement intéressantes ». Le Ministère a lui-même jugé ce rapport « globalement juste, mais sévère » et le Ministre, s'il conteste qu'il ait suffisamment de moyens, y a vu « des choses positives » sans préciser lesquelles.

D'ores et déjà le Ministère indique, dans sa réponse à la Cour des comptes, que « les modalités de recrutement des enseignants ont été rénovées afin de mieux prendre en compte la dimension professionnelle du métier dans les compétences attendues », que « de nouveaux dispositifs vont venir renforcer la coopération au sein des équipes éducatives ». Par petites touches, comme l’extension des missions des enseignants dans le Code de l’éducation ce 8 juillet 2013, la mise en place d’un cycle d’enseignement entre le CM1 et la 6e par décret du 28 juillet 2013 ou l’ouverture de « discussions » à l’automne 2013 sur le statut des enseignants, les préconisations de la Cour des comptes commencent à prendre corps.

http://www.laviemoderne.net/grandes-autopsies/52-le-fabuleux-rapport-de-la-cour-des-comptes

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Paratge le Jeu 13 Fév 2014 - 18:02

"Extension" ça veut travailler plus pour gagner moins.

Ou en novlangue pédagol "augmentation de la productivité" ou en français courant "faire suer le burnous".

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par neo le Jeu 13 Fév 2014 - 18:16

@Igniatius a écrit:
En néophyte sincère, je ne comprends pas ce paragraphe : qu'est-ce que cela implique que tout cela soit reconnu dans nos missions ?
C'est du vent ou bien cela entraînera, par exemple, des obligations de présence pour le "travail en équipe" ?
Oui, un tas de réunions qui jusqu'à présent n'étaient pas obligatoires, deviennent des "obligations de service".
 
Ici, j'ai réussi hier à faire sauter une réunion, qui avait donné lieu au départ à une "convocation", puis s'était transformée en "invitation" suite à une intervention de ma part, invitation qui ne nous convenait pas plus... J'ai donc demandé et obtenu que cette réunion, sans objet, soit tout simplement annulée.
La direction elle-même m'a alors demandé si j'avais entendu parler du projet de modification des décrets de 50, et s'est étonnée de lire dans la presse que les syndicats semblaient favorables : "j'ai toujours entendu les syndicats bondir dès qu'on voulait toucher aux décrets de 50". Bref, elle a fini par me dire qu'il y a un tas de choses qu'on ne pourrait plus refuser dorénavant si les décrets sont modifiés, comme par exemple la réunion en question, et semblait sincèrement stupéfaite de l'absence de réaction.
Le comble : c'est la direction qui m'a tenu ce discours...


Dernière édition par neo le Jeu 13 Fév 2014 - 18:19, édité 1 fois

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Iphigénie le Jeu 13 Fév 2014 - 18:18

Mais donc  c'est signé(par?) et conclu? J'avais cru comprendre qu'il s'agissait encore de propositions? scratch

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Luigi_B le Jeu 13 Fév 2014 - 18:19

Dans "Le Monde" : http://www.lemonde.fr/education/article/2014/02/13/accord-symbolique-sur-le-statut-des-enseignants-du-secondaire_4365885_1473685.html

« Il était important de rendre visibles toutes les tâches qui s'ajoutent aux cours magistraux, se réjouit Frédérique Rolet, porte-parole du SNES-FSU. C'est une façon de combattre le préjugé selon lequel les enseignants se contentent de faire leurs heures de service, point final. » Laurent Escure, secrétaire général de l'UNSA-Education, partage cette opinion : « En listant ces différentes activités, le décret révèle au public que les profs ne passent pas leur temps en vacances. » Il rappelle qu'un enseignant travaille environ 40 heures par semaine. Une étude interne publiée en juillet 2013 par le ministère de l'éducation nationale l'a montré.

Or, le décret de 1950 n'évoque que les quinze à dix-huit heures de cours que les professeurs agrégés ou certifiés sont tenus de dispenser chaque semaine. Cette vision « trop restrictive », selon Mme Rolet, n'avait cependant jamais été actualisée. Plusieurs ministres s'y étaient essayés. Mais ni Lionel Jospin (1988-1992), ni Claude Allègre (1997-2000) ou Gilles de Robien (2005-2007) n'y étaient parvenus. « Ce décret, estime M. Escure, avait pris avec le temps une dimension sacrée, même s'il ne correspondait plus à rien, ou du moins, ne reflétait plus du tout la profession d'enseignant. »

"Rendre visible" ce qui ne "correspondait plus à rien" : un sacré tour de force !

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Anaxagore le Jeu 13 Fév 2014 - 18:20

@neo a écrit:
@Igniatius a écrit:
En néophyte sincère, je ne comprends pas ce paragraphe : qu'est-ce que cela implique que tout cela soit reconnu dans nos missions ?
C'est du vent ou bien cela entraînera, par exemple, des obligations de présence pour le "travail en équipe" ?
Oui, un tas de réunions qui jusqu'à présent n'étaient pas obligatoires, deviennent des "obligations de service".
 
Ici, j'ai réussi hier à faire sauter une réunion, qui avait donné lieu au départ à une "convocation", puis s'était transformée en "invitation" suite à une intervention de ma part, invitation qui ne nous convenait pas plus... J'ai donc demandé et obtenu que cette réunion, sans objet, soit tout simplement annulée.
La direction elle-même m'a alors demandé si j'avais entendu parler du projet de modification des décrets de 50, et s'est étonnée de lire dans la presse que les syndicats semblaient favorables : "j'ai toujours entendu les syndicats bondir dès qu'on voulait toucher aux décrets de 50". Bref, elle a fini par me dire qu'il y a un tas de choses qu'on ne pourrait plus refuser dorénavant si les décrets sont modifiés, comme par exemple la réunion en question, et semblait sincèrement stupéfaite de l'absence de réaction.
Le comble : c'est la direction qui m'a tenu ce discours...

De quoi s'interroger.

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Iphigénie le Jeu 13 Fév 2014 - 18:23

Mais c'est quoi une reconnaissance qui n'est pas monnayable? Un décret, ce n'est pas le café du commerce de Madame Michu, je m'en fiche moi de la reconnaissance de Madame Michu. Par contre si ça veut dire que ces "missions sont désormais obligatoires" sans qu'on en ait fixé les limites horaires et financières c'est de la folie pure. On n'a quand même pas signé ça? rassurez-moi?

Ah ben je vois que d'autres ont déjà dit la même chose!...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué officiel : "Vincent Peillon se félicite de l’accord historique conclu sur l’évolution du métier d’enseignant du second degré."

Message par Luigi_B le Jeu 13 Fév 2014 - 18:28

En fait, quand on y réfléchit bien, c'est presque le contraire d'une "reconnaissance" de ces "missions" puisque c'est supposer que pendant 64 ans on ne les aurait pas accomplies...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum