Faire quelque chose pour protester contre le gel de l'avancement ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Faire quelque chose pour protester contre le gel de l'avancement ?

Message par Paratge le Sam 15 Fév 2014 - 11:42

Merci Peillon merci Peillon
Quel plaisir de travailler pour vous
On est heureux comme des fous
Merci Peillon merci Peillon
Ce que vous faites ici bas
Un jour Dieu vous le rendra

Quand on pense à tout l'argent
Qu'aux fins de mois on vous prend
Nous avons tous un peu honte
D'être aussi près de nos comptes.
Tout le monde à la maison
Vous adore avec passion
Vous êtes notre bon ange
Et nos chantons vos louanges
La ï ti la la la ï ti la la ï hé

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire quelque chose pour protester contre le gel de l'avancement ?

Message par benjy_star le Sam 15 Fév 2014 - 20:41

Voli vola a écrit:Avant de lister mes idées personnelles, un commentaire: les opérations escargot ou blocages d'axes routiers me semblent excellentes. Une concrétisation de ce qui se passe quand les fonctionnaires n'avancent plus... au sens propre.
Pour avoir été déjà pris dans un opération escargot, ça m'a vraiment fait haïr la cause !

Arrêtons d'emmerder ceux qui ne sont pas concernés, on a besoin de soutien.

Blocage des notes et examens !! Very Happy

benjy_star
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire quelque chose pour protester contre le gel de l'avancement ?

Message par Raoul Volfoni le Sam 15 Fév 2014 - 22:54


Mais ça peut servir pour protester contre le gel du point d'indice...

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire quelque chose pour protester contre le gel de l'avancement ?

Message par neo le Dim 16 Fév 2014 - 10:17

Extrait d'un message du SNES Hors de France, appel à l'action sur des revendications AEFE. Cela fait suite à une grève AEFE fortement suivie en janvier. Le SNES Espagne et le SNES Maroc appellent à une grève de 48h ; à Alger, le SNES appelle à deux grèves de 72h, à deux semaines d'intervalle.
Il est donc important que dans un tel contexte, des actions de terrains soient en cours. Les retours que nous avons du Maroc ou d’Espagne sont déjà à la mobilisation, tout comme la Turquie ou l’Algérie. Pour le SNES, il faut leur emboiter le pas, s’engager dans l’action en déterminant sur place la/les formes concrète à donner à la mobilisation dans les établissements :
Non participation à toutes les activités périscolaires et projets
Non participation à toutes les réunions non statutaires
Non tenue/ organisation des examens blancs, qui ne sont pas des obligations de service
Conseils de classe silencieux (sans intervention)
Rétention (non diffusion) de notes
Il faut également discuter de toutes les modalités qui permettront de faire reculer l’administration dans ses projets néfastes.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum