Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par Singing in The Rain le Lun 17 Fév 2014 - 11:57

Voilà, cette année, je suis dans un nouveau collège, avec une nouvelle direction : nouvelle principale, nouvelle adjointe. Elles prennent leurs marques, sont plus dans les réunions extérieures, les concertations et l'éducatif que le répressif. Par ailleurs, le cpe est à fond dans les projets "citoyens" mais pas non plus dans les recadrages musclés.
Il n'y a pas de colle le mercredi après-midi, elles sont placées dans l'emploi du temps, le travail n'y est pas toujours fait et ramassé...
Les fiches de suivis et les carnets sont régulièrement perdus sans mesure claire pour y mettre fin....

Résultat : le collège commence à partir en vrille, les élèves sont insolents, tiennent tête, s'agitent dans les couloirs et se sentent impunis....

Bref avez-vous déjà connu ça ? comment redresser la barre ? collectivement mais comment ?

Les profs sont très unis et râlent en salle de profs de ce manque de poigne, on fait la police dans les couloirs, les cours mais des sanctions immédiates et efficaces ne tombent pas...

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par Kalisto le Lun 17 Fév 2014 - 12:06

je ne sais pas Rolling Eyes


Dernière édition par Kalisto le Mar 18 Fév 2014 - 21:22, édité 1 fois

Kalisto
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par Bobby-Cowen le Lun 17 Fév 2014 - 12:13

C'est pas forcément une bonne solution, Kalisto...

Singing, le mieux serait peut-être d'organiser une réunion entre les profs, les surveillants et la direction afin d'en parler tranquillement et dire ce qui ne va pas... vous ne pouvez pas endosser plus de responsabilités, ce n'est pas aux profs de faire la police dans les couloirs (je parle en connaissance de cause, ayant été ASEN). "Collectivement", c'est le mot ; mais pas tous seuls.

Courage !

Bobby-Cowen
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par philann le Lun 17 Fév 2014 - 12:22

@Kalisto a écrit:fuir et changer d'établissement?  Rolling Eyes 

Je répondrais la même chose!
Sans administration correcte et unité des profs...on ne peut rien faire!

Bon courage!  fleurs 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par A.vanWorden le Lun 17 Fév 2014 - 12:30

+1. La description ressemble beaucoup à l'établissement où j'étais l'an dernier. Et l'union des collègues fasse à la marée montante n'a produit qu'une réunion supplémentaire de deux heures, où le principal a daigné, symboliquement, se rendre lui-même en salle des professeurs... pour nous expliquer que ce qu'il faisait était parfait et que c'était nous qui ne faisions pas correctement le boulot.  Neutral

_________________

A.vanWorden
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par the educator le Lun 17 Fév 2014 - 13:38

Par ailleurs, le cpe est à fond dans les projets "citoyens" mais pas non plus dans les recadrages musclés.
Il fait son boulot, quoi...

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par Bobby-Cowen le Lun 17 Fév 2014 - 13:51

@A.vanWorden a écrit:+1. La description ressemble beaucoup à l'établissement où j'étais l'an dernier. Et l'union des collègues fasse à la marée montante n'a produit qu'une réunion supplémentaire de deux heures, où le principal a daigné, symboliquement, se rendre lui-même en salle des professeurs... pour nous expliquer que ce qu'il faisait était parfait et que c'était nous qui ne faisions pas correctement le boulot.  Neutral

Ah oui...
mon post doit paraître bien idéaliste, du coup...  No 

Bobby-Cowen
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par Chibi le Lun 17 Fév 2014 - 14:12

Oui j'ai déjà vu ça. Plusieurs fois quand j'étais TZR. C'est très courant, ça fait partie du formatage des personnels de direction (discours identique) et ça part toujours en vrille.  Il faut se défendre collectivement, tout faire remonter.

Chibi
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par neo le Lun 17 Fév 2014 - 14:25

Si cela peut donner des idées... La semaine dernière dans l'académie de Lille : http://www.neoprofs.org/t71638-college-de-le-portel-62-greve-pour-que-cesse-le-sentiment-dimpunite-de-certains-eleves
Bon courage !

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par gnafron2004 le Lun 17 Fév 2014 - 14:28

@the educator a écrit:
Par ailleurs, le cpe est à fond dans les projets "citoyens" mais pas non plus dans les recadrages musclés.
Il fait son boulot, quoi...

Donc, il faut que les profs fassent le leur : Faire cours. point barre ?  Rolling Eyes

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par lapetitemu le Lun 17 Fév 2014 - 15:42

Eh bien c'est ce que je suis en train de vivre cette année. Avec le problème supplémentaire du manque de solidarité et de communication entre collègues. Pourtant, on est un tout petit collège, moins de trente profs, on devrait arriver à s'entendre ; eh bien non.
Là, ça commence un peu à bouger, mais très peu, trop peu, et surtout trop tard. Pour ma part, j'ai l'impression d'avoir joué les Cassandre depuis le début de l'année (et même l'année dernière) en disant à tout le monde que ça allait partir en vrille et que notre établissement, de "normal", allait passer à "difficile". Ce n'est que depuis quelques semaines que certains commencent à tenir le même discours que moi. D'autant plus que notre chef est très forte au jeu de "diviser pour mieux régner".
Je sais que les syndicats ont commencé à monter un dossier sur elle, qu'ils tiennent notre collège à l'oeil, mais elle se place toujours à la limite, et personne n'ose vraiment l'affronter, ni faire remonter.
Actuellement, on a des bagarres à la pelle, des dizaines d'élèves plantés devant son bureau tous les jours pour négocier avec elle (enlever une heure de retenue, récupérer un téléphone portable confisqué...), des affaires de harcèlement, sans parler des enseignants qui se font insulter ou traiter avec irrespect. Et elle aussi, d'ailleurs. Les élèves n'ont clairement aucun respect pour elle.
A un moment, elle a dit ne plus y arriver ; je pensais qu'une remise en question serait profitable pour tous. Mais non, c'est trop tard ; et, parallèlement, elle continue de traiter certains profs (les femmes plus jeunes qu'elle, en majorité) comme des enfants, ou avec mépris.

Je ne suis absolument pas optimiste tant qu'elle sera là. Mon seul espoir, c'est qu'après son départ (prévu d'ici deux ou trois ans, nous ne sommes qu'une étape dans sa carrière), on arrive à se mobiliser pour dire au nouveau/à la nouvelle : stop, on n'en peut plus, on veut que le collège retrouve sa dignité.
Mais sera-t-il encore temps ?...

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par gnafron2004 le Lun 17 Fév 2014 - 16:23

et rien ne garanti que le suivant s'en sorte mieux…

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par dandelion le Lun 17 Fév 2014 - 16:31

@the educator a écrit:
Par ailleurs, le cpe est à fond dans les projets "citoyens" mais pas non plus dans les recadrages musclés.
Il fait son boulot, quoi...
CPE c'est donc une sinécure?

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par Invité N le Lun 17 Fév 2014 - 16:53

J'ai un ami qui est tombé cette année dans un collège dans lequel la principale rigole avec les élèves de leurs bêtises. Il a demandé sa mutation.

Invité N
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par lapetitemu le Lun 17 Fév 2014 - 18:16

Eh bien, la nôtre aussi, elle rigole beaucoup. Sauf quand elle sort de ses gonds et où elle leur hurle dessus, à la limite de l'hystérie (ce que, nous, on s'interdit de faire, car on sait très bien que ça sape notre autorité - et que ça ne sert à rien). Ou quand elle dit "Tu vas voir, espèce de..." en s'arrêtant juste à temps.
Quel professionnalisme, n'est-ce pas ?

Demander sa mutation, ok, mais
1) il faut pouvoir avoir assez de points pour être à peu près sûr de ne pas tomber sur pire que ce qu'on a ;
2) je suis sûre que mon collège pourrait être un collège agréable à vivre, je n'ai pas envie de partir au bout de si peu de temps.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par InvitéMA le Lun 17 Fév 2014 - 18:29

1) réunion syndicale interprofs: lister tous les dysfonctionnements que vous souhaitez faire remonter; préparer des propositions
2) demander la tenue d'une réunion plénière et lire vos propositions, débattre, se taper dessus, accepter les reproches qu'on peut vous faire par ailleurs s'ils sont justifiés mais tenir bon sur vos demandes; si la réunion se termine sans décision, fixer une réunion avec CPE+chef+délégation de profs pour faire le point 3 jours plus tard sur les mesures adoptées.
3) laisser deux semaines pour voir ce qui si cela s'améliore

Si ce n'est pas le cas, on passe aux choses sérieuses!

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par Ergo le Lun 17 Fév 2014 - 18:34

Pareil que MarieAnne.
Si vous avez de la chance, ça changera des choses.
Sinon, tous les quelques mois, vous referez la même réunion et chaque année, vous aurez les mêmes rappels.

Profitez du fait que vous êtes soudés / unis.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par Fesseur Pro le Lun 17 Fév 2014 - 18:41

Faire intervenir les parents peut être très efficace.
On les écoute, eux.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par InvitéMA le Lun 17 Fév 2014 - 18:53

Bonne idée, oui! Peut-être dans un second temps?

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par the educator le Mar 18 Fév 2014 - 8:26

Donc, il faut que les profs fassent le leur : Faire cours. point barre ?
Il faut que vous relisiez vos statuts. Ce que je veux dire, c'est qu'on a pas à attendre de recadrage "musclé" de la part d'un CPE que de la part de qui que ce soit dans la boutique.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par Iphigénie le Mar 18 Fév 2014 - 8:33

@dandelion a écrit:
@the educator a écrit:
Par ailleurs, le cpe est à fond dans les projets "citoyens" mais pas non plus dans les recadrages musclés.
Il fait son boulot, quoi...
CPE c'est donc une sinécure?
C'est sans doute là qu'est le problème: pendant que le CPE joue au professeur d'ECJS , à l'apprenti psy ou à l'assistante sociale, il ne fait que des jobs qu'il ne maîtrise pas, au lieu de faire celui dévolu aux  anciens "surveillants généraux"...que plus personne ne veut assumer.
Spoiler:
Chez nous en tout cas (et nous sommes souvent "en pointe") ils passent l'essentiel de leur temps à écouter les élèves au "confessionnal" (façon télé-réalité) et à nous dire ensuite, avec des airs mystérieux "ah oui, un tel ! je ne peux pas t'en dire plus mais c'est un cas vraiment particulier: il ne faut pas le décourager". Quand l'injonction n'est pas plus explicite:"tu ne dois pas le noter comme ça sinon il ne pourra pas passer en 1ère S et c'est son projet"... Ah ok, je n'avais pas compris. Je lui mets combien alors?
Sinon, ils prennent aussi en charge les problèmes, soyons juste: ainsi j'ai un élève de 1ère qui a 1,5 de moyenne en français - sa meilleure moyenne étant de 6- en 1ère S, justement- ceci explique cela- le CPE m'a dit: je l'ai pris en main, je vérifie son classeur de français tous les soirs...ok,c'est gentil! tout va bien alors!
bref... titanic nous coulons, mais très humainement et psychologiquement, donc...
Ah oui! j'ai oublié de préciser: celui-là, il ne faut pas le décourager parce qu'il a le projet d'aller en prépa...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par the educator le Mar 18 Fév 2014 - 9:09

Je ne maitrise pas plus le rôle de surveillant général que celui de psy. D'ailleurs je ne pense pas qu'il y ait de confusion pour ma part, je ne prends pas la place ni de l'AS, ni de la COP, ni du PP, au mieux je fais un travail d'aiguillage pour ces situations là (et pour ça je suis formé). Cela dit tu parles de surgé, d'AS/psy, mais tu passes encore à côté de l'essentiel de mon boulot (nettement moins glam' que ça).
Je n'ai pas signé pour ma part pour le rôle de surgé, et d'ailleurs fondamentalement je suis opposé à tout espèce d'incarnation de l'autorité. Ce doit être à cause de moi que le diable est rentré dans la boîte.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par *Fifi* le Mar 18 Fév 2014 - 9:21

C'est en grande partie la même chose ici même si la direction essaie de faire tout ce qu'elle peut mais la vie scolaire ne gère pas. On ne sait plus quoi faire. L'inspection a été prévenue mais rien ne change. Les élèves nous disent être choqués de voir que lors de bagarre ou d'insulte graves, les agresseurs ne sont pas punis, que les surveillants ne disent rien, qu'ils les laissent seuls en étude. Quand les gamins viennent pour une colle, personne ne leur donne le boulot donné par les profs etc.
On se disait aussi qu'il fallait passer peut-être par les parents, mais comment ?

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par Iphigénie le Mar 18 Fév 2014 - 9:23

@ the educator
Ah, tu es CPE!
Je n'ai pas dit que tu avais signé pour le rôle de SG, mais que ce rôle aujourd'hui n'existait plus. Or c'est une part du problème.
Je parle de la pratique telle qu'on la perçoit chez nous, chez toi je n'en sais rien et côté prof: il y a un problème.
Tu es contre l'incarnation de l'autorité, ok. Le problème c'est justement qu'éduquer passe inévitablement par l'autorité (autorité signifiant le fait d'en "imposer" aux "apprenants", par la discipline- dans les deux sens du mot (les mots ne mentent pas: la discipline c'est à la fois le savoir et l'ordre qui permet l'acquisition de ce savoir, c'est aussi l'effort voire la "torture" d'ailleurs ( voir Tartuffe) que l'on s'impose pour se prouver quelque chose...) - "apprenants" qui ne se prennent pas pour tes "égaux" parce que de fait ils ne le sont pas: à force de parler de citoyenneté, on oublie que les élèves ne sont pas des citoyens: ils doivent apprendre à le devenir: il n'y a pas de "démocratie" naturelle, elle ne peut être que culturelle, qu'on le veuille ou non. Si nous voulons que tous les hommes naissent égaux, il faut d'abord faire taire la loi de la jungle.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire quand un établissement part à la dérive ? Laisser-aller et insolence grandissante...

Message par the educator le Mar 18 Fév 2014 - 9:38

Je suis presque d'accord à nouveau, sauf sur ta définition de l'autorité. Il nous faudrait vraiment de la place pour en parler. Disons que pour moi l'autorité se partage. Qu'elle doit se partager. Et qu'elle ne trouve sa légitimité que dans les apprentissages.
Sur l'égalité, le problème c'est que c'est difficile de se prononcer d'un bloc. Dans la relation enseignants-élèves, il y a forcement des asymétries, je suis d'accord. Et je suis d'accord sur le citoyen en devenir aussi.
Par contre je ne te suis pas forcément sur la loi de la jungle. En tout cas pas sur la méthode je pense. ça doit être mon côté anarchiste.


C'est en grande partie la même chose ici même si la direction essaie de faire tout ce qu'elle peut mais la vie scolaire ne gère pas. On ne sait plus quoi faire. L'inspection a été prévenue mais rien ne change. Les élèves nous disent être choqués de voir que lors de bagarre ou d'insulte graves, les agresseurs ne sont pas punis, que les surveillants ne disent rien, qu'ils les laissent seuls en étude. Quand les gamins viennent pour une colle, personne ne leur donne le boulot donné par les profs etc.
ça par contre c'est le boulot du CPE, et effectivement ta vie scolaire déconne sur ces points là. Mais ça n'a rien à voir avec le recadrage musclé.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 9 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum