lettres classiques / lettres modernes

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

lettres classiques / lettres modernes

Message par Violet le Dim 5 Avr 2009 - 13:32

Mon post ne servira peut-être pas à grand chose mais j'aurais voulu savoir si d'autres étaient dans mon cas...

Je suis prof de lettres classiques et si j'ai aimé mes études, je regrette d'avoir choisi cette filière à cause des mutations... en effet, lorsque la liste des postes vacants est parue, j'ai pu constater que tous les collèges de mes rêves offraient un ou deux postes de lettres modernes... et pas de poste en lettre classiques... au moment où j'ai choisi entre les deux filières, je ne me doutais pas que muter serait aussi difficile ensuite...
Je comprends pourquoi : souvent un ou deux enseignants par établissement en lettres classiques... donc mouvement aussi difficile qu'en arts plastiques ou musique... mais je serais capable de n'enseigner que du français... alors je déprime beaucoup de voir tous ces collèges rester hors de ma portée...

Je sais que l'on peut faire un courrier pour renoncer à sa spécialité et participer au mouvement des modernes mais dans ce cas, on passe après tous les autres ... donc, cela réduit considérablement ses chances...

Suis-je la seule à regretter ?

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Golou le Dim 5 Avr 2009 - 13:34

dans le privé tu aurais un succés fou! chez nous on cherche désespérément des LC!

_________________
La curiosité est une belle qualité... n'est-ce pas?...

mon blog cuisine http://lecrocus.canalblog.com
le blog de ma fille http://laviedenora.canalblog.com

Golou
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Violet le Dim 5 Avr 2009 - 13:36

mais moi je voudrais rester dans le public... No

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Golou le Dim 5 Avr 2009 - 13:38

@violet a écrit:mais moi je voudrais rester dans le public... No

je comprends bien! ce que je veux dire c'est que je ne crois pas que ce soit un problème moderns/ classiques.
Dans le privé, on demande souvent aux modernes de faire le latin car très peu de classiques.

_________________
La curiosité est une belle qualité... n'est-ce pas?...

mon blog cuisine http://lecrocus.canalblog.com
le blog de ma fille http://laviedenora.canalblog.com

Golou
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Invité le Dim 5 Avr 2009 - 13:46

Et encore tu ne recherches pas de lycée, Violet.. les postes occupés par les classiques sont transformés en modernes..il ne reste plus de postes classiques ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Violet le Dim 5 Avr 2009 - 13:47

Je comprends bien aussi... Very Happy

C'est juste que si j'avais su que ce serait si dur de muter en classiques, j'aurais fait modernes...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Violet le Dim 5 Avr 2009 - 13:48

J'ai demandé des postes de lycée aussi... (même si j'aurais préféré un poste en collège...)
Il y a si peu de postes que je ne peux faire la fine bouche...

D'ailleurs, si j'obtiens un poste en lycée, je serai paniquée et je viendrai vous demander des conseils ! c'est sûr !

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par stéphanie le Dim 5 Avr 2009 - 13:51

Pour ma part, je ne regrette aucunement mon choix. J'adore enseigner le latin et je pense qu'on ne peut bien le faire qu'en ayant fait les etudes pour. Alors, c'est sûr que pr les muts, c'est pas tjs l'idéal ms cela m'importe peu.

stéphanie
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Invité le Dim 5 Avr 2009 - 13:53

Cela ne te consolera absolument pas mais nous sommes deux classiques dans mon lycée rural et nous envisageons tous les deux de muter..Or mon collégue qui a 17 ans du même établissement ne trouve pas d'établissement sympa tout comme moi qui n'en ait que 11! ce sera pire encore avec toutes les suppressions de poste.. pour le nombre d'heures que je fais en latin soit 3h, cela me fait peu de spécialisation classique.. qui plus est quand je vois le niveau consternant des nouveaux lycéens en grammaire.. le côté club dorothée du collége où on fait de la civilisation piour garder les postes mais JAMAIS traduire un quelconque texte, je suis fort déçu.. Mon collégue qui interroge aussi en Terminale est terrifié de la détérioration du niveau dans les autres établissements..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Daphné le Dim 5 Avr 2009 - 13:55

C'est vrai que pour les muts ce n'est pas facile !
Par contre si tu passes en LM, pourquoi serais-tu après les autres ?
Les collègues qui se sont reconvertis dans une autre dicipline, en reconversion validée, il y en a pas mal, passent au mouvement comme les autres avec leur barème et même une priorité !
Bon là encore ça dépend peut-être des académies.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Reine Margot le Dim 5 Avr 2009 - 13:57

Farnace a écrit:Et encore tu ne recherches pas de lycée, Violet.. les postes occupés par les classiques sont transformés en modernes..il ne reste plus de postes classiques ..

pourtant en lycée le latin est beuacoup plus dur qu'en collège...Enseigner le latin en collège OK mais en lycée il faut un sacré niveau, donc être absolument LC.

ben moi c'est le contraire violet: j'ai remplacé des collègues de LC qui vont bientôt aller en retraite et j'aimerais avoir un poste dans leur collège...et rien en LM dans ces bahuts...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par John le Dim 5 Avr 2009 - 14:07

Je suis prof de lettres classiques et si j'ai aimé mes études, je regrette d'avoir choisi cette filière à cause des mutations... en effet, lorsque la liste des postes vacants est parue, j'ai pu constater que tous les collèges de mes rêves offraient un ou deux postes de lettres modernes... et pas de poste en lettre classiques... au moment où j'ai choisi entre les deux filières, je ne me doutais pas que muter serait aussi difficile ensuite...

Ca doit dépendre des académies, car chez moi c'est plutôt l'inverse, il y a beaucoup de bons postes en classiques. Et généralement, les collèges vraiment très défavorisés ou difficiles ne proposent pas latin ou grec, donc tu as moins de chances d'aller dans ceux-ci.

Enfin les prépas littéraires renouvellent leurs enseignants de latin/grec, donc les lettres classiques sont dans une phase assez favorable de ce point de vue.

Mon conseil : se faire une spécialité ultra-moderne, en plus des LC, du genre informatique, théâtre contemporain ou cinéma-audiovisuel. Les profils de type LC + certification théâtre/FLE/cinéma/danse ou spécialité Informatique/Littérature-jeunesse/édition sont hyper recherchés. Je pense que c'est le meilleur plan de carrière pour un LC à l'heure actuelle. Moi c'est plutôt l'inverse : je regrette de ne pas avoir fait LC car j'adore le latin (j'étais le seul de ma promo LM à suivre les cours de latin qui étaient prévus pour les classiques).


Dernière édition par John le Dim 5 Avr 2009 - 14:08, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Invité le Dim 5 Avr 2009 - 14:07

marquisedemerteuil a écrit:
Farnace a écrit:Et encore tu ne recherches pas de lycée, Violet.. les postes occupés par les classiques sont transformés en modernes..il ne reste plus de postes classiques ..

pourtant en lycée le latin est beuacoup plus dur qu'en collège...Enseigner le latin en collège OK mais en lycée il faut un sacré niveau, donc être absolument LC.

ben moi c'est le contraire violet: j'ai remplacé des collègues de LC qui vont bientôt aller en retraite et j'aimerais avoir un poste dans leur collège...et rien en LM dans ces bahuts...

Pas si dur qu'on le pense quand tu évoques l'idée que ce sont tes troisièmes sans déclinaisons qui vont au lycée.. bref.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Invité le Dim 5 Avr 2009 - 14:07

Viens en Martinique, 18 postes vacants en LC.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Invité le Dim 5 Avr 2009 - 14:10

@John a écrit:
Je suis prof de lettres classiques et si j'ai aimé mes études, je regrette d'avoir choisi cette filière à cause des mutations... en effet, lorsque la liste des postes vacants est parue, j'ai pu constater que tous les collèges de mes rêves offraient un ou deux postes de lettres modernes... et pas de poste en lettre classiques... au moment où j'ai choisi entre les deux filières, je ne me doutais pas que muter serait aussi difficile ensuite...

Ca doit dépendre des académies, car chez moi c'est plutôt l'inverse, il y a beaucoup de bons postes en classiques. Et généralement, les collèges vraiment très défavorisés ou difficiles ne proposent pas latin ou grec, donc tu as moins de chances d'aller dans ceux-ci.

Enfin les prépas littéraires renouvellent leurs enseignants de latin/grec, donc les lettres classiques sont dans une phase assez favorable de ce point de vue.

Mon conseil : se faire une spécialité ultra-moderne, en plus des LC, du genre informatique, théâtre contemporain ou cinéma-audiovisuel. Les profils de type LC + certification théâtre/FLE/cinéma/danse ou spécialité Informatique/Littérature-jeunesse/édition sont hyper recherchés. Je pense que c'est le meilleur plan de carrière pour un LC à l'heure actuelle.

Le renouvellement lc des prépas va venir des normaliens qui attendent depuis des lustres que les dinosaures s'en aillent.. la spé théâtre est un trés bon investissement par contre.. en lc par contre dans mon académie, ce sont les pires établissements super éloignés qui attendent les nouveaux profs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Daphné le Dim 5 Avr 2009 - 14:14

Les postes dont tu parles John vont souvent être des postes Spécifiques ou à profil, donc ne passeront pas au mouvement général mais seront attribués hors barème ........à qui on veut.
Quid des autres collègues alors ?

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Invité le Dim 5 Avr 2009 - 14:20

@Daphné a écrit:Les postes dont tu parles John vont souvent être des postes Spécifiques ou à profil, donc ne passeront pas au mouvement général mais seront attribués hors barème ........à qui on veut.
Quid des autres collègues alors ?

Disons que le quidam basique avec une super spé genre théâtre peut obtenir assez facilement un poste sympa.. voire comme mon ex collégue être détaché pour être intervenant théâtre.. par contre le poste en prépa c'est du spécifique et c'est tout à fait autre chose!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Fizz le Dim 5 Avr 2009 - 14:30

Farnace a écrit:qui plus est quand je vois le niveau consternant des nouveaux lycéens en grammaire.. le côté club dorothée du collége où on fait de la civilisation piour garder les postes mais JAMAIS traduire un quelconque texte, je suis fort déçu..

Merci pour les collègues de collège qui pour certains se démènent pour que les élèves arrivent avec un niveau correct en grammaire tout en faisant un peu de civilisation. Pour ma part, je joue sur les deux tableaux et mes troisièmes font des petites versions dès le début de l'année... Neutral
Heureusement pour le latin, il reste encore des profs qui font leur possible pour que la discipline demeure une étude de langue et non pas un vague club de civilisation...

_________________
"Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est encore mieux." (Oscar Wilde)

πάντα ῥεῖ, οὐδὲν μένει

Fizz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Invité le Dim 5 Avr 2009 - 14:38

Je ne parle pas de tous ...Mais de celles qui travaillent autour de mon lycée.. Et c'est vraiment catastrophique.. donc je parle de la situation qui est la mienne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Reine Margot le Dim 5 Avr 2009 - 14:39

en collège...on fait ce qu'on peut. Je fais de la grammaire avec mes classes en latin, et il est TRES difficile de faire de la grammaire latine, avec des élèves pour qui le latin est une option facultative et ne veulent pas être surchargés de travail et ralent quand on leur donne 10 mots de voc; quand ces mêmes élèves ont un niveau consternant de grammaire francaise qui ne leur permet pas ne bien maitrîser les cas-fonctions...
Je refais en ce moment une squence et une progression pour mes 3e, largués sur la séquence " les poètes du carpe diem".
on fait ce qu'on peut, Farnace...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Fizz le Dim 5 Avr 2009 - 14:41

Oui, c'est bien ce que je pensais Farnace, mais le souci, c'est que j'ai souvent l'impression que les collègues de lycée pensent que nous ne faisons rien au collège. Ils se sentent obligés de nous dire qu'ils ont dû reprendre toutes les bases au début de l'année de seconde.

Mais bon, ceci est un autre débat ! Wink

_________________
"Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est encore mieux." (Oscar Wilde)

πάντα ῥεῖ, οὐδὲν μένει

Fizz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Fizz le Dim 5 Avr 2009 - 14:44

marquisedemerteuil a écrit: quand ces mêmes élèves ont un niveau consternant de grammaire francaise qui ne leur permet pas ne bien maitrîser les cas-fonctions...

Je crois que c'est encore pire que ça : j'ai les mêmes élèves parfois en latin et en français. Certains sont capables de bien se débrouiller dans une discipline ou l'autre mais sont INCAPABLES d'établir des ponts entre les dites disciplines. Ils ne voient pas les liaisons qui s'établissent d'une langue à l'autre et j'ai parfois l'impression en latin de devoir partir de zéro alors qu'en français, je sais que j'ai vu avec eux telle notion et qu'ils l'ont acquise... pale C'est déprimant parfois.

_________________
"Etre le maître de ses caprices est exquis, être leur esclave est encore mieux." (Oscar Wilde)

πάντα ῥεῖ, οὐδὲν μένει

Fizz
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Violet le Dim 5 Avr 2009 - 14:48

Je suis assez d'accord avec ce que dit Farnace... beaucoup de mes collègues ne font jamais faire de traductions à leurs élèves... mais les cours sont plus cools, c'est sûr...
Et si j'aimais le latin, j'apprécie moyennement ce que je peux en faire avec mes élèves, déjà en échec en français...ils sont toujours partants pour des recherches en mythologie et en civilisation mais sinon, c'est très difficile...

Et être lettres classiques ne m'a pas empêchée d'atterrir dans un collège APV... donc, pas sûre que cela soit une "protection"...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Violet le Dim 5 Avr 2009 - 14:51

Fizz, ne te méprends pas : je suis sûre que certains sont encore de vrais profs de latin passionnés mais le découragement en a guetté beaucoup qui ont revu leurs exigences à la baisse... et c'est un euphémisme...
Il ne faut pas généraliser. Farnace et moi, avons sans doute émis quelques "critiques" en fonction de ce que nous voyons dans notre entourage, et ce n'est pas un jugement de valeur sur tous les profs de collège. (J'en suis...)

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: lettres classiques / lettres modernes

Message par Invité le Dim 5 Avr 2009 - 14:54

@Fizz a écrit:
marquisedemerteuil a écrit: quand ces mêmes élèves ont un niveau consternant de grammaire francaise qui ne leur permet pas ne bien maitrîser les cas-fonctions...

Je crois que c'est encore pire que ça : j'ai les mêmes élèves parfois en latin et en français. Certains sont capables de bien se débrouiller dans une discipline ou l'autre mais sont INCAPABLES d'établir des ponts entre les dites disciplines. Ils ne voient pas les liaisons qui s'établissent d'une langue à l'autre et j'ai parfois l'impression en latin de devoir partir de zéro alors qu'en français, je sais que j'ai vu avec eux telle notion et qu'ils l'ont acquise... pale C'est déprimant parfois.

J'ai eu aussi les mêmes en français et en latin.. et je suis consterné du manque de travail en latin d'une classe formidable en Français et je sais que vous faites comme moi ce que vous pouvez.. ce que je perçois est l'effondrement total du niveau grammatical.. c'est à se rouler par terre quand on voit des élèves incapables de savoir ce qu'est un cod! et ce ne sont pas les élèves super défavorisés. Je suis horrifié aussi de ce que certains élèves n'ont jamais fait une seule traduction..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum