Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
ann
Niveau 10

8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par ann le Mer 19 Fév 2014 - 20:19
N'empêche , huit semaines de cours entre deux périodes de vacances , c'est franchement long , je sais que ça a été fait pour l'intérêt des enfants , je n'en doute pas , mais c'est long ... Encore une semaine et demie ....
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par Caspar le Mer 19 Fév 2014 - 20:23
Ah mais ça c'est la réforme des rythmes conseillée par les chronobiologistes et les professionnels du tourisme.  Twisted Evil 
gregwb
Niveau 6

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par gregwb le Mer 19 Fév 2014 - 20:23
Ça n'a pas été fait dans l’intérêt des enfants mais des stations de ski et pour éviter les bouchons. Dans l’intérêt des enfants ça aurait été 7 semaines pour tout le monde (selon les rythmes proposés par les chronobiologistes)
avatar
mariemarie86
Niveau 4

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par mariemarie86 le Mer 19 Fév 2014 - 20:25
C'est vrai que 8 semaines c'est interminable, avec les conseils de classe en cerise sur le gâteau...
avatar
Mélisande
Neoprof expérimenté

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par Mélisande le Mer 19 Fév 2014 - 20:30
Je préfère avoir 8 semaines maintenant, que 12 aux mois de mai et juin, comme j'ai eu le malheur de faire une année.  pale 

Et les professionnels du tourisme de montagne ne sont pas contents du tout et font pression pour qu'on revienne à 5 semaines à cette période-ci et entre 11 et 12 en fin d'année.  No 

Tout ça, bien évidemment, dans l'intérêt des enfants...
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par Jane le Mer 19 Fév 2014 - 20:44
@Mélisande a écrit:Je préfère avoir 8 semaines maintenant, que 12 aux mois de mai et juin, comme j'ai eu le malheur de faire une année.  pale 

Comme je suis d'accord ! puis quand il reste 2 ou 3 semaines, que les conseils sont passés, que les parents (vilains qu'ils sont) les obligent à venir en cours, qu'ils chouinent pour qu'on joue au pendu ou qu'on regarde un DVD et qu'il fait 35 degrés dans les salles...
avatar
ann
Niveau 10

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par ann le Mer 19 Fév 2014 - 21:01
Dans mon établissement , comme tous les profs sont convoqués pour le bac, ( on enseigne pour la plupart au collège et au lycée ) , le collège ferme ses portes vers le 20/25 juin ... Ça nous permet de ne jamais vivre ce bonheur terrible des deux dernières semaines , je compatis !
avatar
neo
Grand sage

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par neo le Mer 19 Fév 2014 - 21:01
@ann a écrit:N'empêche , huit semaines de cours entre deux périodes de vacances , c'est franchement long , je sais que ça a été fait pour l'intérêt des enfants , je n'en doute pas , mais c'est long ... Encore une semaine et demie ....
Ce n'est qu'un échauffement !
En 2016-2017, notre cher Ministre a prévu 11 semaines pour certaines zones, en fin d'année en plus (du 24 avril au matin jusqu'au 6 juillet au soir) :
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=76659

 pompom  pompom  pompom 
 
C'est vrai que la priorité du Ministre, ce sont les fameux "rythmes"...  
 
http://pasdeprerentreeenaout.net  chevalier

_________________
Human... http://www.youtube.com/watch?v=RIZdjT1472Y
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par Roumégueur Ier le Mer 19 Fév 2014 - 21:27
Idem, je suis rincé de chez rincé (beaucoup de corrections, de cours à (re)travailler, de livres à (re)lire, de micro-tâches hors enseignement qui s'accumulent, de conseils à préparer...). Cette semaine est déjà très difficile, et il y en a encore une derrière...
Il est temps, pour les élèves et moi-même, de connaître un temps de séparation : les retrouvailles n'en seront que meilleures.
avatar
caribouc
Empereur

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par caribouc le Mer 19 Fév 2014 - 21:30
C'est bien simple, je n'en puis plus :pale:Je suis en mode "survie".
Comme toi, Roumégueur, du boulot par-dessus la tête, je n'en vois pas le bout...
Et d'ailleurs, les enfants n'en peuvent plus non plus.

Encore 10 jours... je me demande comment on va tenir No


_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)
avatar
Edgar
Neoprof expérimenté

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par Edgar le Mer 19 Fév 2014 - 21:35
Je sui sen vacances cette année, mais l'an dernier, c'est nous qui avons enduré les 8 semaines et je compatis, c'était interminable et calamiteux à la fin.

Nous allons manger notre pain noir après les vacances....

Quant au mois de juin, c'est un des pires moments de l'année, on doit rester le plus possible et de plus en plus en juillet alors que les élèves n'ont plus envie de rien faire, la direction et la vie scolaire ne gèrent plus rien concernant la discipline car ils préparent l'année prochaine (plus de sanctions ni de punitions), c'est vraiment une catastrophe.
avatar
Dame Tartine
Habitué du forum

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par Dame Tartine le Mer 19 Fév 2014 - 21:38
@neo a écrit:
@ann a écrit:N'empêche , huit semaines de cours entre deux périodes de vacances , c'est franchement long , je sais que ça a été fait pour l'intérêt des enfants , je n'en doute pas , mais c'est long ... Encore une semaine et demie ....
Ce n'est qu'un échauffement !
En 2016-2017, notre cher Ministre a prévu 11 semaines pour certaines zones, en fin d'année en plus (du 24 avril au matin jusqu'au 6 juillet au soir) :
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=76659

 pompom  pompom  pompom 
 
C'est vrai que la priorité du Ministre, ce sont les fameux "rythmes"...  
 
http://pasdeprerentreeenaout.net  chevalier
 pale  C'est pas possible.
avatar
caribouc
Empereur

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par caribouc le Mer 19 Fév 2014 - 21:43
Une année, on a fait 12 semaines. Tout le monde a failli en crever : enfants, parents, profs... et ils veulent remettre ça affraid

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)
avatar
Invité N
Habitué du forum

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par Invité N le Mer 19 Fév 2014 - 22:34
7 semaines, c'est bien assez. Courage pour ceux qui entameront la semaine prochaine leur 8eme semaine !
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par trompettemarine le Mer 19 Fév 2014 - 22:50
J'ai de la chance, je suis en vacances à la fin de la semaine.... avec 70 copies de bac blanc à corriger.
Je suis épuisée, j'ai travaillé ces dernières semaines entre 40 et 50 heures.
Je rentre à la maison, je m'écroule. Mon mari ne comprend plus, m'en veut pour cette fatigue. Je n'arrive plus à travailler le soir (je lis néoprofs !), je n'ai plus de somnifères et j'ai de plus en plus de mal à me lever pour travailler le matin avant de partir en cours.
Les deux heures journalières de trajet m'achèvent (j'ai failli encore une fois m'endormir au volant.)
Je suis un peu démoralisée. L'ennui c'est que les 4/5 èmes de l'équipe de lettres sont dans le même état. Du coup, on s'enfonce un peu tous ensemble.
La goutte d'eau de ce soir : je ne monte pas d'échelon (je m'y attendais) car l'inspectrice qui avait dit qu'elle viendrait l'année dernière n'est pas venue... et pan six ans sans inspection ! (mais bon, j'avais qu'à demander aussi !)
C'est dommage car à côté de ça j'adore faire du grec, j'aime bien mes élèves de cette année, lire des monographies pour préparer les cours me fait du bien.
Mais là entre l'atmosphère au lycée avec la DGH , le boulot, et la fatigue... gros coup de blues.
J'ai l'impression que chaque année j'enlève un loisir (plus de musique [et j'en faisais plusieurs heures par semaines il y a à peine 10 ans], ni de promenade, un cinéma à tout casser par mois ) pour être plus près de ma famille (que j'aime : ça me sauve). Le temps que je libère pour eux est phagocyté par un nouvel alourdissement du travail.
Bon, je crois que je vais boire un petit coup de vin et me dire comme dans le film que "demain est un autre jour", que je serai meilleure épouse, mère et prof !
Dur ce soir !
(et je ne vous dis pas l'état de crasse de la maison !)

Je crois donc que je ne tiendrais pas une huitième semaine, s'il le fallait. Bon courage à ceux qui le doivent !
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par trompettemarine le Mer 19 Fév 2014 - 23:33
Allez, au dodo pour les derniers jours... 😢 

_________________
"Il y a des oubliés au souvenir du monde. Il faut céder un peu d'eau pure, c'est-à-dire un peu de langue écrite, aux vieux noms qu'on ne prononce plus."(P. Quignard)
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par Hermione0908 le Mer 19 Fév 2014 - 23:52
Je suis épuisée. Ça fait deux soirs que je n'arrive plus à travailler en rentrant alors que j'ai du boulot par-dessus la tête. Je culpabilise à mort de ne rien pouvoir faire, mais intellectuellement, je sature, je n'arrive plus à me concentrer. En classe, je bafouille, je cherche mes mots, je suis à deux à l'heure. Je suis à la bourre tous les matins. Lundi, j'ai eu 1/4 d'heure de retard au lycée, ça ne m'est pas arrivé depuis des années d'arriver tellement en retard au bahut. Les élèves sont pénibles, mais c'est larvé, ce sont de petites insolences, juste sur le fil, justes suffisantes pour énerver, mais pas assez pour vraiment pouvoir taper du point sur la table. Mes 6h de cours de vendredi assorties de la réunion pour le sujet du bac blanc et mes 10h de présence au bahut me terrifient. Je n'en peux plus.
J'ai eu le plaisir il y a quelques années de vivre les 10 ou 11 semaines post vacances de printemps, en collège, c'est du bonheur en barre... humhum
avatar
Arverne
Sage

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par Arverne le Jeu 20 Fév 2014 - 6:14
Je fais aussi partie des "8 semaines". Je croule sous les copies car la dernière semaine, la semaine prochaine donc, est celle de la fin du trimestre. Il faut donc corriger les derniers contrôles et entrer les appréciations sur les bulletins avant de partir en vacances.
Les élèves passent leur temps à bailler en cours et à essayer de pomper en contrôle parce qu'apprendre son cours, c'est trop dur .... cafe 
avatar
Malaga
Modérateur

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par Malaga le Jeu 20 Fév 2014 - 9:17
@Dame Tartine a écrit:
@neo a écrit:
@ann a écrit:N'empêche , huit semaines de cours entre deux périodes de vacances , c'est franchement long , je sais que ça a été fait pour l'intérêt des enfants , je n'en doute pas , mais c'est long ... Encore une semaine et demie ....
Ce n'est qu'un échauffement !
En 2016-2017, notre cher Ministre a prévu 11 semaines pour certaines zones, en fin d'année en plus (du 24 avril au matin jusqu'au 6 juillet au soir) :
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=76659

 pompom  pompom  pompom 
 
C'est vrai que la priorité du Ministre, ce sont les fameux "rythmes"...  
 
http://pasdeprerentreeenaout.net  chevalier
 pale  C'est pas possible.

Feuque, ça sera pour nous (la zone C) Sad  J'adore ce calendrier; on voit que les élèves auront 5 semaines de cours entre les vacances de Noël et celles de février puis 11 semaines en fin d'année... Bonjour le respect des rythmes des enfants.  Evil or Very Mad 

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
Paratge
Érudit

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par Paratge le Jeu 20 Fév 2014 - 9:18
Ça ira beaucoup mieux quand nous devrons rester au bahut pendant les vacances, surtout l'été ! affraid
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par InvitéBC le Jeu 20 Fév 2014 - 9:41
Zone à 8 semaines pour moi aussi... mais je n'ai pas le même courage que vous tous ! la preuve, j'ai été arrêtée par mon médecin... du coup je me sens coupable de ne pas assurer mes cours... je n'arrive même pas à me reposer...
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par Hermione0908 le Jeu 20 Fév 2014 - 10:04
@Arverne a écrit:Je fais aussi partie des "8 semaines". Je croule sous les copies car la dernière semaine, la semaine prochaine donc, est celle de la fin du trimestre. Il faut donc corriger les derniers contrôles et entrer les appréciations sur les bulletins avant de partir en vacances.
Les élèves passent leur temps à bailler en cours et à essayer de pomper en contrôle parce qu'apprendre son cours, c'est trop dur .... cafe 

Faut que je termine ça cette semaine, c'est matériellement impossible que je corrige tout et que je fasse les bulletins. Conseils la semaine prochaine pour moi. Un seul point positif : je partirai en vacances sans copies du coup.
avatar
sansara
Modérateur

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par sansara le Jeu 20 Fév 2014 - 10:26
Au secours, j'en peux plus ! Dire qu'il reste encore 8 jours à tenir... Heureusement, les 3e vont partir en stage, ça m'enlèvera 4h de cours la semaine prochaine.

Je crois que même en agreg, je n'ai jamais été aussi épuisée mentalement et physiquement !  titanic 

Donc le prochain qui ose me dire que prof est un boulot de feignasse...  furieux 
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par auléric le Jeu 20 Fév 2014 - 10:40
je fais partie des veinards déjà en vacances ( 6 semaines seulement mais la dernière a été dure à gérer déjà , je compatis pour vous) .

Pour vous consoler , cette année on a déjà 10 semaines en période 5 (et je blêmis d'avance)
avatar
caribouc
Empereur

Re: 8 semaines de cours d'affilée, c'est long !

par caribouc le Jeu 20 Fév 2014 - 13:32
Je me reconnais totalement en vous pale
@trompettemarine a écrit:J'ai de la chance, je suis en vacances à la fin de la semaine.... avec 70 copies de bac blanc à corriger.
Je suis épuisée, j'ai travaillé ces dernières semaines entre 40 et 50 heures.
Je rentre à la maison, je m'écroule. Mon mari ne comprend plus, m'en veut pour cette fatigue. Je n'arrive plus à travailler le soir (je lis néoprofs !), je n'ai plus de somnifères et j'ai de plus en plus de mal à me lever pour travailler le matin avant de partir en cours.
Les deux heures journalières de trajet m'achèvent (j'ai failli encore une fois m'endormir au volant.)
Je suis un peu démoralisée. L'ennui c'est que les 4/5 èmes de l'équipe de lettres sont dans le même état. Du coup, on s'enfonce un peu tous ensemble.
La goutte d'eau de ce soir : je ne monte pas d'échelon (je m'y attendais) car l'inspectrice qui avait dit qu'elle viendrait l'année dernière n'est pas venue... et pan six ans sans inspection ! (mais bon, j'avais qu'à demander aussi !)
C'est dommage car à côté de ça j'adore faire du grec, j'aime bien mes élèves de cette année, lire des monographies pour préparer les cours me fait du bien.
Mais là entre l'atmosphère au lycée avec la DGH , le boulot, et la fatigue... gros coup de blues.
J'ai l'impression que chaque année j'enlève un loisir (plus de musique [et j'en faisais plusieurs heures par semaines il y a à peine 10 ans], ni de promenade, un cinéma à tout casser par mois ) pour être plus près de ma famille (que j'aime : ça me sauve). Le temps que je libère pour eux est phagocyté par un nouvel alourdissement du travail.
Bon, je crois que je vais boire un petit coup de vin et me dire comme dans le film que "demain est un autre jour", que je serai meilleure épouse, mère et prof !
Dur ce soir !
(et je ne vous dis pas l'état de crasse de la maison !)

Je crois donc que je ne tiendrais pas une huitième semaine, s'il le fallait. Bon courage à ceux qui le doivent !
fleurs2 Trompettemarine, la priorité est que tu tiennes jusque vendredi, si je comprends bien (peu importe les copies, à ce niveau), et ensuite tu te re-po-ses ! professeur
Mon appart' est une abomination, j'ai honte

@Hermione0908 a écrit:Je suis épuisée. Ça fait deux soirs que je n'arrive plus à travailler en rentrant alors que j'ai du boulot par-dessus la tête. Je culpabilise à mort de ne rien pouvoir faire, mais intellectuellement, je sature, je n'arrive plus à me concentrer. En classe, je bafouille, je cherche mes mots, je suis à deux à l'heure. Je suis à la bourre tous les matins. Lundi, j'ai eu 1/4 d'heure de retard au lycée, ça ne m'est pas arrivé depuis des années d'arriver tellement en retard au bahut. Les élèves sont pénibles, mais c'est larvé, ce sont de petites insolences, juste sur le fil, juste suffisantes pour énerver, mais pas assez pour vraiment pouvoir taper du point sur la table. Mes 6h de cours de vendredi assorties de la réunion pour le sujet du bac blanc et mes 10h de présence au bahut me terrifient. Je n'en peux plus.
J'ai eu le plaisir il y a quelques années de vivre les 10 ou 11 semaines post vacances de printemps, en collège, c'est du bonheur en barre... humhum
C'est ça. J'ai le cerveau en compote : je bafouille, dis n'importe quoi. Je suis proche de la léthargie avec des soubresauts de boulot intensif. Au secours !  titanic titanic titanic titanic titanic
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum