Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par auléric le Ven 21 Fév - 11:19

@Lefteris a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:
Et je n'aime pas le flou.
Mais l’administration aime le flou, et pas que dans l'EN . C'est une tendance générale.  Plus il y a de flou, plus il y a de possibilité de "flexibilité" , de "souplesse", de fait du prince, en d'autres termes de pression managériale, d'arbitraire.

Je fantasme ? Qu'on regarde bien tout ce qui est attaqué, dans l'ensemble e la FP et dans l'EN désormais . C'est  tout ce qui est carré , qui donne une légitimité au personnel, des droits, des repères : les concours, les disciplines , les horaires de cours , la nomenclature exacte des obligations, l'avancement, les statuts nationaux, les postes à progfil se multiplient ... Tout va peu à peu vers plus d'opacité, et comme la nature a horreur du vide, à la place du droit, on trouve les pouvoirs individuels, le règne des chefs.
rapprochement avec le privé où beaucoup de choses se font "à discrétion" du chef.

non lefteris, je ne crois pas que tu fantasmes ...

edit : tu l'as dit toi même .  Embarassed  et je ne peux que m'incliner devant ton nouveau message  veneration


Dernière édition par auléric le Ven 21 Fév - 11:21, édité 1 fois

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Paratge le Ven 21 Fév - 11:20

Le triangle !
Le triangle !
Merci !
Merci de me rajeunir avec cette innovation majeure, ce progrès, cette avancée décisive !

Wow! That's fucking good!

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Schéhérazade le Ven 21 Fév - 11:32

Oui, enfin ce triangle, c'est un peu le vide au centre du système. C'est beau, ce monde où tout n'est que processus, et actions sans sujets ni objets.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Dwarf le Ven 21 Fév - 11:39

@Paratge a écrit:Le triangle !
Le triangle !
Merci !
Merci de me rajeunir avec cette innovation majeure, ce progrès, cette avancée décisive !

Wow! That's fucking good!
Ah, ça valait son pesant de cacahouètes en IUFM!  Razz

@Schéhérazade a écrit:Oui, enfin ce triangle, c'est un peu le vide au centre du système. C'est beau, ce monde où tout n'est que processus, et actions sans sujets ni objets.
Mais, justement, tout est dit!  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

En fait, l'EN est une institution bouddhiste...  Razz http://fr.wikipedia.org/wiki/%C5%9A%C5%ABnyat%C4%81

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par atrium le Ven 21 Fév - 11:46

Le triangle didactique c'est has-been. Maintenant t'as le didactic triangle qu'est mucho better: ça vient des states et Davidenkoff va t'expliquer ça aux news.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Lefteris le Ven 21 Fév - 11:51

@Dwarf a écrit:
@Paratge a écrit:Le triangle !
Le triangle !
Merci !
Merci de me rajeunir avec cette innovation majeure, ce progrès, cette avancée décisive !

Wow! That's fucking good!
Ah, ça valait son pesant de cacahouètes en IUFM!  Razz

@Schéhérazade a écrit:Oui, enfin ce triangle, c'est un peu le vide au centre du système. C'est beau, ce monde où tout n'est que processus, et actions sans sujets ni objets.
Mais, justement, tout est dit!  Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

En fait, l'EN est une institution bouddhiste...  Razz http://fr.wikipedia.org/wiki/%C5%9A%C5%ABnyat%C4%81
Je l'ai revu, fait en direct sur "paper board" à une réunion de tuteurs  Sleep 
Le type qui a inventé ça pense sûrement avoir inventé l'eau chaude ...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Lefteris le Ven 21 Fév - 11:59

@auléric a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Roumégueur Ier a écrit:
Et je n'aime pas le flou.
Mais l’administration aime le flou, et pas que dans l'EN . C'est une tendance générale.  Plus il y a de flou, plus il y a de possibilité de "flexibilité" , de "souplesse", de fait du prince, en d'autres termes de pression managériale, d'arbitraire.

Je fantasme ? Qu'on regarde bien tout ce qui est attaqué, dans l'ensemble e la FP et dans l'EN désormais . C'est  tout ce qui est carré , qui donne une légitimité au personnel, des droits, des repères : les concours, les disciplines , les horaires de cours , la nomenclature exacte des obligations, l'avancement, les statuts nationaux, les postes à progfil se multiplient ... Tout va peu à peu vers plus d'opacité, et comme la nature a horreur du vide, à la place du droit, on trouve les pouvoirs individuels, le règne des chefs.
rapprochement avec le privé où beaucoup de choses se font "à discrétion" du chef.

non lefteris, je ne crois pas que tu fantasmes ...

edit : tu l'as dit toi même .  Embarassed  et je ne peux que m'incliner devant ton nouveau message  veneration
Si tu savais comme j 'aimerais avoir tort.. malheureusement, je l'ai vu a ailleurs sur une durée assez longue pour comprendre le processus, qui s'est réalisé comme il était prévisible. Pas une petite expérience passagère, hein, deux décennies presque. Et là, c'st  un replay  Razz  pour rester dans le ton du forum   . A la différence que je cette fois ,je sentirai moins la quenelle là où je pense  que les plus jeunes lla prendront, étant assez avancé dans ma nouvelle carrière (dernier échelon , deux tiers de tiré  environ  Rolling Eyes ) . Ca ne m'empêche pas de brailler, par principe ...


Dernière édition par Lefteris le Ven 21 Fév - 15:27, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par auléric le Ven 21 Fév - 12:11

moi çà me rappelle une des sociétés où j'ai bossé une décennie.
Je n'ai pas non plus de prise côté carrière mais pour une raison inverse à la tienne. Arrivée fort tard dans l'EN , même en passant tous les échelons au grand choix je n'ai aucun espoir de véritablement avancer ...

auléric
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Dwarf le Ven 21 Fév - 12:24

@Lefteris a écrit:
Je l'ai  revu, fait en direct sur "paper board" à une réunion de tuteurs  Sleep 
Le type qui a inventé ça pense sûrement avoir inventé l'eau chaude ...
Comme tant de plumitifs des ministères...  Rolling Eyes 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Paratge le Ven 21 Fév - 12:35

J'en vois qui rigolent bêtement au dernier rang !
Si vous croyez pouvoir vous passer d'une démarche réflexive ?


Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Trinity le Ven 21 Fév - 12:38

Shocked 



 affraid 

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Pseudo le Ven 21 Fév - 12:48

Rigolez pas. En 1994, une des premières interventions que j'ai eu a subir lors de mon année de stagiaire, à l'IUFM tout neuf, était intitulée "le triangle didactique" et nous a été présenté comme une innovation de premier plan, et c'est un ponte de l'art qui était là (je ne me rappelle plus son nom).

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Pseudo le Ven 21 Fév - 12:52

Sinon, si on superpose les deux triangles (il faut en inverser un) on obtient des choses intéressantes...


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par KinetteKinette le Ven 21 Fév - 13:09

Pfff, ce genre de représentation, c'est souvent une façon d'impressionner... et de brasser du vent. On voit beaucoup ce genre de truc en management...
C'est aussi la spécialité de toutes ces boîtes qui proposent des services de conseil aux entreprise et l'animation de séminaires à la con sensés permettre de souder les équipes, les faire adhérer aux "valeurs de la boîte", etc...
Une des entreprises où j'ai bossé nous a fait subir deux années de suite ce genre de séminaire. Le second fut le plus ridicule... le mec a commencé avec des images de bambous et nous a prévu une "année du bambou" (une histoire de symbolique capillotractée...).
Je n'ose imaginer combien coûte ce genre de prestation. D'ailleurs, super efficace: quasiment toute l'équipe de l'époque a démissionné dans les deux années qui ont suivi. Puis, finalement, la boîte a viré une partie des anciens qui restaient...

Il suffit de mettre sur google image la recherche "management théorie triangle" et vous aurez un aperçu de la quantité de triangles qui traîne dans ce type de milieu (et au final, de l'intérêt du truc, qui avoisine le vide intersidéral: à mon avis, il suffit de prendre n'importe quel idée où l'on a trois composante et on peut faire un splendide "triangle de la mort qui tue", qui a l'effet magique de booster l'ego de son inventeur).

K.

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Pseudo le Ven 21 Fév - 13:17

Il n'y a pas que le triangle, il y a la spirale aussi.
J'ai eu l'avantage d'assister à un séminaire où ce qui était au cœur de la spirale c'était le chef d'établissement, dont tout partait, les élèves étant relégués à la périphérie, prêts à être mis en orbite. C'était édifiant...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Dwarf le Ven 21 Fév - 13:50

@Paratge a écrit:J'en vois qui rigolent bêtement au dernier rang !
Si vous croyez pouvoir vous passer d'une démarche réflexive ?

Je n'avais pas mis celui-là pour faire simple, justement!  Razz 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Dwarf le Ven 21 Fév - 13:51

@Pseudo a écrit:Sinon, si on superpose les deux triangles (il faut en inverser un) on obtient des choses intéressantes...

Oh, je connais ça...  Rolling Eyes 
Analyse transactionnelle...?  Wink 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Pseudo le Ven 21 Fév - 14:00

@Dwarf a écrit:
@Pseudo a écrit:Sinon, si on superpose les deux triangles (il faut en inverser un) on obtient des choses intéressantes...

Oh, je connais ça...  Rolling Eyes 
Analyse transactionnelle...?  Wink 

Oui, mais ça a dépassé l'analyse transactionnelle. Il est repris partout.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par atrium le Ven 21 Fév - 14:01

@Paratge a écrit:Je ne vous épargne pas "l'hexagone didactique" :
http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/62/60/PDF/Mexico_2000_HAL.pdf

Même pas mal.


_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Pseudo le Ven 21 Fév - 14:07

Ouch....

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Dwarf le Ven 21 Fév - 14:59

@atrium a écrit:
@Paratge a écrit:Je ne vous épargne pas "l'hexagone didactique" :
http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/62/60/PDF/Mexico_2000_HAL.pdf

Même pas mal.

Rhooo la la! Quitte à respecter les formes géométriques, je préfère les cours de SVT!  Razz  Razz  Razz 



OU ceux d'arts Plastiques!  Razz  Razz  Razz 


_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Lefteris le Ven 21 Fév - 15:38

@Paratge a écrit:Je ne vous épargne pas "l'hexagone didactique" :
http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/62/60/PDF/Mexico_2000_HAL.pdf
Fut un temps où l'on allait à Mexico battre le record de l'heure . Là c'st impressionnant . Dire que certains prennent des somnifères ! Ca devrait être remboursé par la sécu ...
Maintenant , il va falloir que l'on m'explique pourquoi les pourfendeurs de la culture élitiste sont aussi friands de mots grecs dont on se demande ce qu'ils viennent faire ici : praxéologie, hypomnemata  Shocked .
Trissotin aurait-il finalement eu des descendants de femmes savantes ( j' sais pas, j'connais que la Saison 1  Embarassed ) ?

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Lefteris le Ven 21 Fév - 15:40

@Dwarf a écrit:
@atrium a écrit:
@Paratge a écrit:Je ne vous épargne pas "l'hexagone didactique" :
http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/62/60/PDF/Mexico_2000_HAL.pdf

Même pas mal.

Rhooo la la! Quitte à respecter les formes géométriques, je préfère les cours de SVT!  Razz  Razz  Razz 



OU ceux d'arts Plastiques!  Razz  Razz  Razz 

Eux aussi aiment bien . lis attentivement : "interaction avec la langue" diable 
 pingouin 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par Dwarf le Ven 21 Fév - 15:43

@Lefteris a écrit:
Eux aussi aiment bien .  lis attentivement : "interaction avec la langue" diable 
 pingouin 
 lol! 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Davidenkoff regrette que "l’école française [...] place résolument l’enseignant au cœur du système".

Message par KinetteKinette le Ven 21 Fév - 16:10

@atrium a écrit:
@Paratge a écrit:Je ne vous épargne pas "l'hexagone didactique" :
http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/46/62/60/PDF/Mexico_2000_HAL.pdf

Même pas mal.

C'est marrant, j'avais failli vous mettre celui-ci:
ou celui-ci: issus de cette page: http://asp.revues.org/1163?lang=en
(j'ai été masochiste, j'ai essayé de lire le contenu de l'article... j'ai pas vraiment compris à quoi sert ce genre de travail).

On pourrait faire un fil spécial sur "la géométrie de la pédagogie".
Si ça se trouve, on pourrait même arriver à publier des articles en prenant ces diagrammes comme sujet d'étude  Twisted Evil 

J'ai trouvé un carré:

Et avec le cyber-espace, on gagne une dimension et on  obtient une pyramide:



Je ne plaisante pas, le titre de l'article est Du triangle de Houssaye au tétraèdre des TIC : comprendre les interactions entre les savoirs d’expérience et ceux de recherche"

http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=DBU_CHARL_2007_01_0137
K.

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum