Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Bobby-Cowen le Ven 21 Fév 2014 - 9:30

Salomé87 a écrit:Merci à tous pour vos idées de réparties, je vais essayer de les appliquer, et lundi dès le début du cours je vais revenir sur cette anecdote pour leur signifier que leur comportement a été inadmissible (car effectivement, je pense qu'ils sont plus mal élevés qu'insolents). Mais le truc c'est que je ne suis pas assez spontanée, déjà j'ai pas confiance en moi alors ils en profitent. Car quand je réagis, je le fais en m'énervant, ça trahit le fait que je suis pas sûre de ce que je fais. Je pense que ça viendra avec l'expérience, mais j'ai du mal à rester calme donc je choisis l'option "je réagis pas et je continue de noter dans le carnet", pour montrer qu'il est inutile de négocier.
Au tout début de l'année une élève avait clamé bien haut (en parlant de moi) : "Nan mais ELLE, quand c'est faux elle enlève des points, par contre elle met jamais de bonus !" Et comme une c*****, j'avais laissé passé car j'ai des réparties mais à retardement. (après j'avais parlé de cette anecdote à la cde, qui était outrée, et je sais pas ce qu'elle a dit à l'élève concernée, tout ce qu'il y a de sûr c'est que maintenant cette gamine elle est très très calme  Twisted Evil ).
Ce soir il y a le conseil de cette même classe, je pense que je vais évoquer cette ambiance, quitte à m'afficher négativement car j'ai l'impression que ça se passe bien dans les autres cours. Mais tant pis, je compte mettre les points sur les i.

Ne dis pas ça ! j'ai des élèves un peu semblables aux tiens, en 1e... je te dis pas les incivilités et les je-m'en-foutistes ! j'ai eu longtemps l'impression, comme c'est ma première année en lycée, et vu mon "jeune âge", qu'ils en profitaient pour démolir mon cours et que la seule chose qu'ils souhaitaient c'était me faire craquer. J'ai fini par en discuter avec la prof principale, une dame très sympa et impliquée, qui m'a tout de suite rassurée : c'est l'une des pires classes de l'établissement, même leur prof d'histoire a annoncé qu'il ne les aimait pas, lors du conseil de classe. Ils fichent le bazar partout ! Bavardages, insolences, absence de prise de notes... ça s'est un peu amélioré, mais parce que toute l'équipe pédagogique s'est soudée autour du même problème !
N'hésite donc pas à en parler en conseil de classe, tu n'apparaîtras pas négative, mais impliquée. Cela permettra peut-être de voir si c'est le même souci dans les autres cours. Et cela fera comprendre d'abord aux délégués, puis à leurs camarades, que ça ne se passe pas comme ils l'entendent !

Courage ! Je sais que ce n'est pas évident... mais tout arrive Wink

 fleurs2 

Bobby-Cowen
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Simone Boué le Lun 24 Fév 2014 - 13:56

J'aurai juste envie de leur dire :"il me semble que pour la diarrhée aiguë il existe des médicaments alors pour ta diarrhée verbale la seule chose à faire c'est juste de te taire".

Simone Boué
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Simone Boué le Lun 24 Fév 2014 - 13:59

[quote="Voli vola"]Salomé
à ta place je
- ne ferais pas de grand discours. Uniquement des actes. Bien plus parlant. Je ne reviendrais sur rien; mais je sévirais directement au prochain cours.
- [b]ferais des mots pré écrits avec juste à cocher / compléter / coller dans le carnet pour le faire pendant le cours immédiatement après avoir pris le carnet: dix secondes chrono. Puis on rend le carnet à l'élève.[/b][b] => hu hu les élèves décollent/déchirent/enlèvent la page du mot en question. Appelle les parents. [/b]
- ne mettrais pas des mots à chaque fois. Punition, heure de colle, rapport, exclusion. Le mot n'est que le premier levier, si les élèves persistent je monte d'un cran.
- ne m'énerverais pas mais je réagirais fermement. Insolence ? J'arrête de parler; je fusille du regard, je tends la main et lâche "carnet, s' il vous plaît" d'une voix glacée et sans appel. Pas de carnet donné ? Dehors. L'élève ne range pas ses affaires ? J'attrape le sac, il se lève vite... [b]Si tu n'as pas la répartie infuse,  un regard noir bien appuyé vaut mieux que rien du tout ou qu'une phrase hésitantelancée en balbutiant ou en rougissant.[/b][b] Et toujours en étant très froide. Après ils diront que tu as un regard de tueur mais intérieurement tu seras bien contente. [/b]
- mettrais une note de "comportement et participation" partant de 10 sur 10 et avec  malus à chaque incivilité. Et on descend...[/quote]
[b]Oui, ou au tableau, les noms.[/b]

Simone Boué
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Jézabel le Lun 24 Fév 2014 - 14:04

Bonne idée le coup de la répartie sur la diarrhée Wink mais je préfère pas essayer avec eux, ils vont se mettre à rire je ne vais plus pouvoir les arrêter  bounce 

Ce matin j'ai déboulé en cours en les sermonnant sèchement, je suis finalement revenue sur ce qui s'est passé mardi car je voulais qu'ils comprennent. Résultat : un silence de mort pendant au moins 15 mn (le temps qu'ils notent le cours projeté au tableau, pendant ce temps j'étais assise dans le fond de la classe sur une table libre à proximité des élèves les plus bavardes - du coup elles n'osaient pas moufter). J'étais plutôt contente de mon coup, mais maintenant je sais qu'il va falloir que je sois comme ça tous les jours.

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par mafalda16 le Lun 24 Fév 2014 - 17:17

bravo Salomé! C'est chouette de voir que tu prends confiance en toi.  topela 

mafalda16
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Jézabel le Lun 24 Fév 2014 - 17:49

@mafalda16 a écrit:bravo Salomé! C'est chouette de voir que tu prends confiance en toi.  topela 

 cheers 

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par InvitéeD2 le Lun 24 Fév 2014 - 18:57

Salomé87 a écrit:Ce matin j'ai déboulé en cours en les sermonnant sèchement, je suis finalement revenue sur ce qui s'est passé mardi car je voulais qu'ils comprennent. Résultat : un silence de mort pendant au moins 15 mn (le temps qu'ils notent le cours projeté au tableau, pendant ce temps j'étais assise dans le fond de la classe sur une table libre à proximité des élèves les plus bavardes - du coup elles n'osaient pas moufter). J'étais plutôt contente de mon coup, mais maintenant je sais qu'il va falloir que je sois comme ça tous les jours.

Hourra !  yesyes  Bravo, Salomé !

Ne lâche rien !  chevalier  Ce genre de cours est plus pénible pour eux que pour toi de toutes façons.  Laughing 

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Jézabel le Lun 24 Fév 2014 - 19:27

J'espère juste que ça va durer dans le temps. Faut encore tenir 13 semaines  Suspect 
Mais demain je continue de les visser  topela 

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Provence le Lun 24 Fév 2014 - 19:32

chevalier 

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par cassoulet le Lun 24 Fév 2014 - 19:55

Aujourd'hui
"N'importe quoi '" -> 4 pages du livre à copier
"Tout ça pour ça " commentaire d'une méthode en math -> 4 pages
Si surenchère, on double
Il y en a un qui a trouvé ça bien car, pour la première fois de l'année, il a appris qque chose en copiant

cassoulet
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par nlm76 le Lun 24 Fév 2014 - 20:12

Bien... surtout ne pas attendre que le bol soit plein pour sanctionner. Un dixième plein, c'est déjà insupportable.

— Dugenou, enlevez-moi ce sourire imbécile de votre visage.
— On n'a plus le droit de sourire ?
— Non. Et encore moins de me répondre. Donc, "Luxe, calme et volupté..." etc.


Et pour l'heure de colle, mentionner uniquement "insolence". Autre chose à faire que d'écrire des romans sur Dugenou et compagnie.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Jézabel le Lun 24 Fév 2014 - 20:22

Ce matin, après mon engueulade :
- Kevin, t'es encore venu les mains dans les poches ? (il n'a jamais ses affaires et il sort une feuille)
- Bah ouais j'ai pas ma trousse.
- Et ton cahier ?
- Bah nan, si j'ai sorti une feuille, c'est que j'ai pas mon cahier, hein.
- Oui oui en gros "qu'est-ce qu'elle est bête celle-là ?"
- Nan, mais bon, c'est logique, si je sors une feuille c'est que j'ai pas mon cahier hein.

Depuis le début de l'année, il a déjà eu 6 retenues (dont 3h de ma part), son carnet est à ras bord et il passe bientôt en conseil de médiation. Que faire, quoi qu'on lui dise, c'est parle à mon c**

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Chocolat le Lun 24 Fév 2014 - 20:32

Salomé87 a écrit:Bonjour,
Voilà j'ai une question, étant donné que je suis à ma première année d'enseignement, je suis confrontée comme tout le monde à des problèmes d'insolence mais qui me blessent beaucoup (disons que j'ai encore très peu de recul vis-à-vis de cela).
Un exemple. Mardi dernier j'ai ramassé des carnets parmi les élèves qui bavardaient le plus, et à la fin du cours, au moment d'écrire dedans, j'ai eu des contestations du type : "Mais j'ai rien fait !", et même des contestations de solidarité : "Ouais c'est vrai il a rien fait !" "Eh c'est dégueulasse !" et au moment de récupérer le carnet "*** !", et le tout avec le ton qui va avec. J'ai fait comme si je n'entendais pas et j'ai continué d'écrire dans les carnets, mais j'ai vraiment failli perdre mon sang-froid (mais "failli" seulement, heureusement). Et au moment où j'écrivais dedans, un élève lisait à voix haute ce que j'écrivais (ce que j'ai trouvé hyper culotté).
Bref, après je me dis, si ça se trouve c'est rien du tout, tous les profs ont ça, mais voilà moi j'ai pas du tout de recul vis-à-vis de ce type de comportement. Ce n'est qu'un exemple, régulièrement j'ai "Bah c'est bon !" ou autre. Quand c'est vraiment trop insolent je mets une retenue, mais ce n'est pas d'une grande efficacité.
Et vous, comment gérez-vous cela ? Est-ce que j'ai raison d'être blessée ou je suis vraiment trop susceptible ?

Je leur rentre dedans systématiquement ; je ne laisse rien passer au niveau de l'insolence et des vulgarités ; quitte à interrompre le cours pour noter la sanction et la convocation des parents.

Tu n'es pas trop susceptible ; une attitude correcte est indispensable pour faire cours dans de bonnes conditions.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Jézabel le Mar 25 Fév 2014 - 15:23

Aujourd'hui j'ai cru entendre (à la suite d'une énième engueulade de ma part) :
"Mais on n'avais pas nos carnets, kéké !!!"
Je suis pas sûre que l'élève a bien dit "kéké", et je ne suis même pas sûre que c'est l'élève à laquelle je pense. C'est terrible d'avoir l'impression d'être insulté et de ne pouvoir punir...

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par kero le Mar 25 Fév 2014 - 15:35

Salomé87 a écrit:Ce matin, après mon engueulade :
- Kevin, t'es encore venu les mains dans les poches ? (il n'a jamais ses affaires et il sort une feuille)
- Bah ouais j'ai pas ma trousse.
- Et ton cahier ?
- Bah nan, si j'ai sorti une feuille, c'est que j'ai pas mon cahier, hein.
- Oui oui en gros "qu'est-ce qu'elle est bête celle-là ?"
- Nan, mais bon, c'est logique, si je sors une feuille c'est que j'ai pas mon cahier hein.

Depuis le début de l'année, il a déjà eu 6 retenues (dont 3h de ma part), son carnet est à ras bord et il passe bientôt en conseil de médiation. Que faire, quoi qu'on lui dise, c'est parle à mon c**

Comment tu gères le manque de matériel, de manière générale ?

Personnellement, cette année, étant donné que je me suis retrouvé face à un laxisme assez généralisé au niveau du matériel, j'ai mis en place une note. À chaque début de cours, je marque ceux qui n'ont pas leur matériel, et en fin de trimestre j'attribue une note sur 10 ou sur 20 (en gros c'est : un point de moins pour chaque fois sans matériel, mais après on peut faire varier ...).

Du coup, je ne me prends même plus la tête pour le matériel absent. La plupart ont compris rapidement et l'apportent. Les autres, tant pis. Ça permet de sauvegarder pas mal d'énergie et je perds plus du tout mon temps à les sermonner pour ça. Par contre, comme je n'accepte pas qu'on vienne en touristes, j'exige que chacun ait au moins une feuille et un stylo devant lui (quitte à se les faire prêter) pour prendre le cours et je ne commence pas tant que ce n'est pas le cas.

Concernant le zozo que tu décris là, je te suggères d'arrêter de perdre ton temps. Discuter avec lui de son manque de matériel, c'est entrer dans son jeu. Limite toi à noter que le matériel est absent et passe à la suite: tu évites, ainsi, de lui donner de l'importance (ce qu'il cherche) mais il sait quand même (et les autres savent) qu'il sera sanctionné au niveau des notes. Tu es gagnante, il est perdant.

Après, tu peux aussi aller plus loin : lui mettre la pression en lui mettant des punitions maison pour le manque de matériel. Mais si tu dis que tu l'as déjà collé des tats de fois sans que l'attitude change, y a peu de chances que tu les obtiennes.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par GD le Mar 25 Fév 2014 - 16:14

La dernière fois qu'un élève a dit "j'ai rien fait", j'ai écrit "ne fait rien" dans son carnet.

GD
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Jézabel le Mar 25 Fév 2014 - 16:35

@GD a écrit:La dernière fois qu'un élève a dit "j'ai rien fait", j'ai écrit "ne fait rien" dans son carnet.

Excellente idée ! Je te la pique pour le prochain élève qui me dit ça !

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Ruggera7 le Mer 26 Fév 2014 - 8:05

Moi je réponds: "alors, Monsieur / Mademoiselle, vous et moi, nous sommes d'accord puisque c'est bien ce que je TE reproche! Tu ne fais rien!"
En général, le jeu du "vous / tu" les déconcerte encore plus, à cet âge!
(Je suis en collège).

Ruggera7
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Jézabel le Mer 19 Mar 2014 - 18:29

Je me permets de faire remonter le topic. Aujourd'hui, un élève qui me tutoie : 1h de colle. Mais maintenant je regrette de ne pas lui avoir mis 2h. Pas grave, il y aura certainement une prochaine fois.
Le truc c'est que ce genre d'insolence, c'est la 1ère fois que ça m'arrive, alors ça me blesse quoi... J'ai du mal à avoir du recul là-dessus, surtout que j'ai l'impression de ne pas l'avoir assez sanctionné cet élève. Mais comme c'est un pénible de service, qui passe bientôt en conseil de médiation pour d'autres raisons, j'étais un peu désarmée. Vous quand ça vous arrive vous faites quoi ? Retenue ? Exclusion ?

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Dionysos le Mer 19 Mar 2014 - 18:47

@mafalda16 a écrit:
@melaniguiz a écrit:Chacun de ceux qui contestaient le mot méritaient également une observation. Les élèves n'ont pas à contester ta décision et encore moins à lire par dessus ton épaule, à répéter ce que tu écris. Pour un qui conteste, tu peux juste répondre "tu es jaloux ? tu veux le même tarif ?" mais si ça devient général, il faut réagir. Dans le cas d'élèves qui viennent t'entourer au bureau, qui finissent par dire des grossièretés (même si ce n'est pas directement à toi) ou par dire que tu fais n'importe quoi, c'est même le rapport qu'il faudrait faire. Ils profitent du nombre et de te sentir sûrement un peu déroutée par leur attitude. S'ils se sentent gagnants, ils n'hésiteront pas à le refaire, puis à contester d'autres choses comme le travail à la maison, un barème à un contrôle puis à se plaindre à leur prof principal que tu es injuste, incompétente etc.

Pour les "c'est bon", je réponds "mais non, ce n'est pas bon, sinon je ne te le dirais pas" ou quand ils cherchent à discuter "ce n'est pas ça que tu dois faire, mais dire "oui madame" et te taire". Je réponds toujours quelque chose. "Ah ? ça t'étonne que je te demande de travailler ? Tu crois vraiment que je pourrais te demander autre chose ?" etc. Ca fait sourire les autres élèves et ça stoppe. Essaie d'avoir des réparties toutes prêtes : à un élève qui bavarde, plutôt que de lui dire d'arrêter et qu'il proteste, tu peux lui dire "puisque tu as la bouche ouverte, lis donc le texte", "tu as envie de parler aujourd'hui, ça tombe bien, tu vas pouvoir passer au tableau" etc. A un "j'ai rien fait" : "mais justement, tu n'as pas fait ton travail, c'est bien ce que je te reproche" ou "donne-moi ton carnet que j'y écrive tout ce que tu as fait, comme ça tu seras au courant". A un "mais y a pas que moi" : "je m'occupe d'abord de toi, puis ensuite des autres, ne t'inquiète pas" etc.

Essaie aussi d'écrire le mot pendant le cours, quand les élèves travaillent, comme ça ensuite tu gardes le carnet sur ton bureau et tu le rends quand les élèves sortent : pas d'attroupement, pas d'élèves qui attendent. Si tu veux dire quelque chose à l'élève, c'est en tête à tête, tu vires les copains dans le couloir.


 veneration veneration veneration veneration 
j'adore ta répartie! trop efficace
 veneration veneration veneration veneration veneration 

J'ajoute à la liste

"Mais j'parlais pas !" "Vous me prenez pour Jeanne d'Arc ?" (très bien en 5e après l'étude du chapitre en question" "Ben non, vous étiez retourné, la bouche ouverte en regardant votre voisin, mais a part ca, non non, vous ne parliez pas. Prenez-moi pour un pigeon, j'adore." "X : un commentaire ? Une suggestion ? Une analyse peut-être ?" Parfois, arrêter le cours, regarder fixement l'élève en souriant, attendre que les autres se demandent ce qui se passe, puis quand il se rend compte qu'il est au centre de l'attention, sans crier : "on ne vous dérange pas j'espère ? Allez-y continuez, je suis sûr que vous avez une analyse pertinente sur tel sujet... Non ? "
Enfin règle d'or : on dit qu'on met un mot = on le met. On donne une note, on ne la modifie pas sauf erreur manifeste (comptage de points par ex). Une phrase a été prononcée, on l'a entendue, on réagit on sanctionne.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Kan-gourou le Mer 19 Mar 2014 - 18:51

Tout dépend du contexte. Si l'élève le fait devant témoins, je fais un rapport (avec heure de colle) et je demande des excuses publiques. Le jour de la retenue, je discute avec l'élève pour savoir comment et pourquoi on en est arrivé là.
Si cela se passe sans témoin, je marque un temps d'arrêt, je lui demande s'il est sûr de me parler correctement et s'il veut reformuler sa phrase. S'il continue la provocation, je le préviens que je vais immédiatement rédiger un rapport et qu'on continuera notre discussion pendant l'heure de colle.
Si l'élève est coutumier du fait (avec moi ou un autre adulte), je demande une journée d'exclusion.

Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Herrelis le Mer 19 Mar 2014 - 20:03

J'ai un spécialiste de la provoc', toujours à la limite. Son truc c'est de me regarder en se marrant bêtement et de me dire "vous me faites rigoler" ou "vous êtes un rigolo" (je suis une femme hein... *sighs*). La première fois, il a pris la porte et s'est ramassé une soufflante de la part du chef et de la cpe. La dernière fois, il me sort sa phrase, je laisse couler et là... paf! Je prends son carnet. A sa question "ben pourquoi vous le prenez?" j'ai répondu "c'est mon tour de rigoler" et j'ai mis une bafouille dans le carnet Razz. Il m'a fichu la paix tout le reste de l'heure! Il s'est quand même pris un rapport, mais bon, il doit avoir un dossier tellement épais que boarf.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par *Fifi* le Mer 19 Mar 2014 - 20:33

Salomé87 a écrit:Je me permets de faire remonter le topic. Aujourd'hui, un élève qui me tutoie : 1h de colle. Mais maintenant je regrette de ne pas lui avoir mis 2h. Pas grave, il y aura certainement une prochaine fois.
Le truc c'est que ce genre d'insolence, c'est la 1ère fois que ça m'arrive, alors ça me blesse quoi... J'ai du mal à avoir du recul là-dessus, surtout que j'ai l'impression de ne pas l'avoir assez sanctionné cet élève. Mais comme c'est un pénible de service, qui passe bientôt en conseil de médiation pour d'autres raisons, j'étais un peu désarmée. Vous quand ça vous arrive vous faites quoi ? Retenue ? Exclusion ?
Tout dépend le contexte (témoins ? En cours ? Volontaire ?).
Si un élève me tutoie volontairement en cours, devant les autres, je demande de répéter d'un ton sec. S'il s'excuse, je lui répond qu'il viendra me voir à la fin et qu'il a intérêt à se faire oublier de manière très sèche. Là je mettrais un mot voire demande une lettre d'excuse. S'il maintenait, il prendrait ses affaires et sortirait de ma salle. Je ne supporte pas le manque de respect (envers quiconque, élèves ou personnel), les élèves le voient vite.  Rolling Eyes 

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par zizza le Mer 19 Mar 2014 - 20:58

@*Fifi* a écrit:
Salomé87 a écrit:Je me permets de faire remonter le topic. Aujourd'hui, un élève qui me tutoie : 1h de colle. Mais maintenant je regrette de ne pas lui avoir mis 2h. Pas grave, il y aura certainement une prochaine fois.
Le truc c'est que ce genre d'insolence, c'est la 1ère fois que ça m'arrive, alors ça me blesse quoi... J'ai du mal à avoir du recul là-dessus, surtout que j'ai l'impression de ne pas l'avoir assez sanctionné cet élève. Mais comme c'est un pénible de service, qui passe bientôt en conseil de médiation pour d'autres raisons, j'étais un peu désarmée. Vous quand ça vous arrive vous faites quoi ? Retenue ? Exclusion ?
Tout dépend le contexte (témoins ? En cours ? Volontaire ?).
Si un élève me tutoie volontairement en cours, devant les autres, je demande de répéter d'un ton sec. S'il s'excuse, je lui répond qu'il viendra me voir à la fin et qu'il a intérêt à se faire oublier de manière très sèche. Là je mettrais un mot voire demande une lettre d'excuse. S'il maintenait, il prendrait ses affaires et sortirait de ma salle. Je ne supporte pas le manque de respect (envers quiconque, élèves ou personnel), les élèves le voient vite.  Rolling Eyes 

Tout à fait, et j'ajouterais un rapport!

_________________
2014-2015: 4e, 3e LV2 et 2de, 1e S + ES + STI2D + STL, Tle S + STMG + STI2D + STL LV2 dans 2 lycées (T2)
2013-2014: 4e, 3e LV2 sur 2 collèges (T1)
2012-2013: 2de, 1e S, 1e ES, TS LV2 (stage)
2011-2012: 6e, 5e, 4e, 3e LV1 bis + 4e, 3e LV2 (stage)

zizza
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Jézabel le Mer 19 Mar 2014 - 20:59

En fait on entendait de la musique (on était juste à côté de la salle d'éducation musicale), et là le kassoss de la classe (carnet plein, 6 retenues depuis le début de l'année, un conseil de médiation en perspective) me dit "vas-y madame tu danses". Je le regarde et il me dit "pardon" mais comme c'est un guguss qui passe son temps à se moquer de moi, je sais pas comment le prendre. J'ai juste dit "c'était le dernier avertissement".

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous aux réactions spontanées à moitié insolentes des élèves ?

Message par Jézabel le Mer 19 Mar 2014 - 21:02

C'est drôle, pour les rapports d'incidents, dont j'ai appris l'existence sur ce forum, je ne crois pas qu'ils existent dans mon établissement. Je n'en ai jamais entendu parler là-bas. Sinon, ça ferait longtemps que je les aurais utilisés ! Je vais quand même demander aux collègues, on sait jamais. Mais déjà si ce conseil de médiation se met en place... (ça fait déjà un bout de temps que ça traîne)

_________________
Pour sauver Serge Atlaoui de la peine de mort, on peut écrire en masse (par courriel ou voie postale) à l'ambassade d'Indonésie en France :
https://www.facebook.com/pages/Sauvez-Serge-Atlaoui-du-Peloton-dEx%C3%A9cution/149813465050354?fref=nf&pnref=story

Jézabel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum