Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Zorglub le Mer 23 Avr 2014 - 19:25

@PauvreYorick a écrit:Sinon, il y a quelque chose qui suscite ma curiosité: si l'on admet que la misère sociale ne joue pas de rôle, ou alors marginal, dans la radicalisation, que reste-t-il comme étiologie? Simplement l'endoctrinement? Ou alors faut-il faire une lecture plus modeste et insister sur "exclusif", ce qui voudrait dire seulement qu'il est possible de se radicaliser sans être miséreux (auquel cas certes, mais ce n'est pas vraiment une découverte)?
C'est un réponse stupide (mais qu'espérer de mieux de ma part ?) : dans les années '70 on allait fumer à Katmandou, en '14 on va faire le djihad en Syrie.

C'est radical mais ça me plait.

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Dwarf le Mer 23 Avr 2014 - 19:43

@PauvreYorick a écrit:C'est vrai que ça répondrait à une attente visiblement pressante. En même temps, je ne sais pas si les néoprofs musulmans sont très nombreux ou très influents, donc je ne sais pas trop si le fait de poser cette question ici de façon répétée allait donner grand résultat.

Sinon, il y a quelque chose qui suscite ma curiosité: si l'on admet que la misère sociale ne joue pas de rôle, ou alors marginal, dans la radicalisation, que reste-t-il comme étiologie? Simplement l'endoctrinement? Ou alors faut-il faire une lecture plus modeste et insister sur "exclusif", ce qui voudrait dire seulement qu'il est possible de se radicaliser sans être miséreux (auquel cas certes, mais ce n'est pas vraiment une découverte)?
Il est tout de même étonnant de considérer que tous les échanges que nous avons ici ne soient censés concerner que le forum... Nous sommes enseignants et en tant que tels en contact avec des centaines de personnes chaque année (élèves, familles, collègues, personnels). Si nous venons sur ce forum, c'est bien pour nourrir notre rapport à une profession exercée au sein d'une société donnée, non? C'est en tout cas dans cet état d'esprit que je le fais : serais-je le seul?

Par conséquent, les échanges que nous avons ici, les informations que nous nous communiquons les uns les autres ne sont pas censées rester lettre morte ici mais être utilisées et recyclées dans notre profession. A noter, par exemple, que le plan de lutte présenté hier est censé s'appuyer en partie sur l'EN. Rien que de plus normal!

Quant à la radicalisation, je ne fais que souligner que les arguments socio-lénifiants-culpabilisants que l'on nous a servis ici même et que j'ai combattus n'expliquaient effectivement pas tout, comme je le disais et comme le confirme une personne confrontée à ces phénomènes de manière concrète sur le terrain. Il ne s'agit pas de nier que la misère ne jouât aucun rôle dans le phénomène de radicalisation mais de rappeler qu'il ne touche pas exclusivement des personnes qui subiraient un déficit de confort matériel, de culture, d'instruction et d'autorité parentale. Donc ta dernière proposition : "il est possible de se radicaliser sans être miséreux (auquel cas certes, mais ce n'est pas vraiment une découverte.") Et une fois de plus, que tu tiennes ce propos en ton nom ne signifie en rien que cette analyse soit partagée par tous, comme l'ont prouvé un certain nombre d'intervenants sur ce forum et ailleurs dans les médias qui ont servi l'argument clé en main si pratique du radicalisation = précarité.

@Zorglub a écrit:
C'est un réponse stupide (mais qu'espérer de mieux de ma part ?) : dans les années '70 on allait fumer à Katmandou, en '14 on va faire le djihad en Syrie.

C'est radical mais ça me plait.
J'en parlais ci-dessus, sur cette page (réponse à 11:35)


Dernière édition par Dwarf le Mer 23 Avr 2014 - 21:16, édité 1 fois

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par PauvreYorick le Mer 23 Avr 2014 - 19:47

D'accord, j'y vois plus clair sur la position en question. Oui, effectivement, il n'y a de toute façon pas d'implication radicalisation => misère. Après, c'est vrai que j'évaluais très différemment la nécessité de le souligner. Mais je ne suis pas expert en air du temps et je peux très facilement me tromper sur un point comme celui-là.

_________________
Spoiler:
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Dwarf le Mer 23 Avr 2014 - 21:15

Ok!

Je rajoute un troisième point à propos des conclusions de D. Bouzar, point le plus inquiétant selon moi :

- Les djihadistes radicalisés convaincus le sont pour de bon et ne sont pas raisonnables (au sens plein du terme). Ils recherchent soit la mort en martyre, soit l'instauration d'un état islamique à terme.

Le terme "convaincu" peut paraître saugrenu mais un certain nombre de jeunes sont embrigadés au nom de l'humanitaire. Une fois sur place, ils ne se rendent compte de la supercherie qu'au milieu des égorgements et on les empêche de rentrer.

Le dernier point concerne donc des islamistes convaincus qui entendent devoir livre le jihad jusqu'à son terme logique.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Dwarf le Jeu 24 Avr 2014 - 11:38

Un article qui évoque la question sous l'angle de la soif d'engagement pour un idéal, comme certains intervenants de ce fil :

http://www.causeur.fr/jihadistes-francais-en-syrie,27217

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Zorglub le Ven 25 Avr 2014 - 13:17

Ici une vidéo pas mal pour ceux qui n'ont pas très bien compris les raisons du grand bordel en Syrie.
(on peut passer la pub après 5 secondes en cliquant sur la croix)

Certes, il manque des infos sur les Kurdes, des idées sur le tribalisme, la liste et l'influence des autres minorités religieuses, etc.

Mais on perçoit qu'il ne sera pas simple de revenir en arrière et que le beau Bachar, s'il n'a pas que des vertus, a tout de même réussi à maintenir la paix et une situations économique vaguement acceptable (bien que terriblement inégalitaire, mais avons nous des leçons à donner sur le sujet ?) durant 15 ans.
avatar
Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Reine Margot le Ven 25 Avr 2014 - 13:18

et, petit détail, Bachar a aussi massacré quelques milliers de ses concitoyens...
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Zorglub le Ven 25 Avr 2014 - 13:35

@Reine Margot a écrit:et, petit détail, Bachar a aussi massacré quelques milliers de ses concitoyens...
Non ! Plusieurs dizaines de milliers (pas loin de 100 000 semble-t-il) et surtout sans arriver à rétablir la paix et la stabilité.

De ce point de vue, son père a mieux réussi que lui.
Dans les années '80 il lui a suffit de tuer 10 ou 20 000 frères musulmans à Hama pour que le pays reste stable durant plus de 30 ans.

Je ne suis pas certain que les syriens se portent mieux aujourd'hui qu'il y a 4 ans.
Et je doute que dans 4 ans ils se portent bien.

(évidemment dans un autre monde autre que le nôtre et composée d'une humanité autre que la nôtre, les choses auraient peut-être pu se passer mieux. Mais en l'état, force est de constater qu'ils n'ont rien gagné au change et qu'ils ont encore beaucoup à perdre)
avatar
Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par philann le Ven 25 Avr 2014 - 20:44

Ce soir: "Ce soir ou jamais..." sur France 2 sur le jeunes qui partent faire le djihad !!!
Bon perso, je ne supporte quasiment pas cette émission...mais si ça peut intéresser quelqu'un!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Dwarf le Ven 25 Avr 2014 - 23:52

@philann a écrit:Ce soir: "Ce soir ou jamais..." sur France 2 sur le jeunes qui partent faire le djihad !!!
Bon perso, je ne supporte quasiment pas cette émission...mais si ça peut intéresser quelqu'un!
Danke!

Je suis en train de regarder. Remarquons déjà que la liste des invités et de leurs opinions sur le sujet n'amènera aucune polémique réelle ce soir.

Dounia Bouzar, égale à elle-même (à force de la voir un peu partout, je connais son discours par coeur, mais elle a raison de dire ce qu'elle dit). En revanche, si elle a raison de mettre en avant le processus sectaire du recrutement des djihadistes, elle ne rend pas non plus service à une appréciation totale des vrais enjeux en voulant à tout prix entendre dissocier de manière automatique secte et religion. Les djihadistes restent des musulmans qui appliquent à la lettre ce qui est écrit dans le Coran, une fois de plus. Ne pas le reconnaître, c'est s'exposer une fois de plus à ne pas permettre à une lecture historicisée et renouvelée de se dégager et de trouver de légitimité.

David Thomson (que j'ai vu en début de semaine dans C dans l'air dans un de leurs reportages) dit des choses très utiles et intéressantes mais a un angle assez particulier de la question (assez technique et parfois un peu amusé... humhum ).

Marek Halter : Un peu confus au début (et les chiffres qu'il avance du nombre de musulmans en France sont trop élevés, mais c'est un détail) mais il a dit des choses très justes sur l'absence d'aventure moderne et d'idéal qui amène des jeunes à faire ce choix délirant du djihad syrien. Il appelle aussi (comme Bouzar lundi dernier) les musulmans à faire le ménage et à empêcher eux-mêmes la radicalisation. Exactement ce que je dis et répète pour ma part.

Raphaël Liogier : Nous avons là l'idiot utile de service. Il ne dit pas que des énormités (notamment sur le combat à mener en amont et non pas seulement en aval) mais ce qu'il peut dire de sensé est complètement phagocyté par le reste : invoquer l'Arabie Saoudite comme exemple censé montrer ce que l'islam pense du djihad comme maladie alors qu'il le finance...  humhum En outre, son analyse sur le fait de ne pas devoir parler de musulman modéré ni d'islam radical (d'autant plus en invoquant la connotation positive du terme comme retour aux sources! Shocked ) en dit long sur sa duplicité car bien évidemment qu'il faut pouvoir nommer des personnes qui se démarquent d'une lecture littérale et intégriste des textes et qui entendent se montrer modernes et attachés aux valeurs de la modernité!  Rolling Eyes 

Julien Suaudeau : vu avec Polony à propos de son roman Dawa, il dit des choses intéressantes, notamment sur la politique délirante de nos pays (le nôtre en tête) qui entend combattre le jihad tout en faisant affaire et en léchant les pompes du principal état qui le finance.

Hanane Karimi : Son combat et ses revendications anti loi de 2004 parlent d'eux-mêmes. En outre, elle dit des mensonges éhontés en nous servant la vision idéalisée du jihad comme uniquement le combat spirituel intérieur et en aucun cas la guerre sainte. J'invite sur ce point tout un chacun - en plus d'une lecture du Coran, bien évidemment - à lire l'article Guerre et paix du dictionnaire du Coran chez Bouquins (pp 372-377), qui ne laisse place à aucune ambiguïté sur la question. Pour preuve, l'entrée "jihad" se contente de renvoyer directement à cet article. Elle dit en outre que personne ne va là bas en tant que jihadiste pour tuer des musulmans car c'est interdit par l'islam. Techniquement oui, mais tout est question de critère d'appréciation de ce qui fait un musulman aux yeux d'un jihadiste! Et ne parlons pas des chrétiens et des athées, dont les têtes servent à jouer au football...

Rachid Boudjedra : Qui a fait l'objet d'une fatwa à cause de l'un de ses romans. Ce qu'il dit à propos de la responsabilité des médias français dans la vision déformée et caricaturale du conflit syrien est très juste. Faire de Bachar el Hassad un horrible salaud sans montrer qu'une partie de ceux qui le combattent sont au moins aussi pourris (voire plus!) est une lourde erreur.

La suite commence, sur le voile : nous allons avoir droit à tous les arguments pro anti interdiction voile qui ont déjà été présentés sur ce forum sans que personne ne soit présent sur le plateau pour les contredire. Sic transit gloria mundi.

EDIT : synthèse du débat sur le jihad en Syrie : si beaucoup de choses vraies et intelligentes ont été dites (comme d'autres qui se passent de tout commentaire tant elles parlent d'elles-mêmes), il en ressort une constante regrettable : aucun réel débat sur les fondements de l'islam et sur la nécessité de poser un discours officiel moderne et actif sur le terrain pour contrer la radicalisation actuelle. Sur ce point, Halter a mille fois raisons d'appeler à un enseignement de l'histoire des religions.


Dernière édition par Dwarf le Sam 26 Avr 2014 - 12:54, édité 3 fois

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par trompettemarine le Sam 26 Avr 2014 - 0:23

J'ai vu aussi l'émission. Pour la première partie, je ne peux rien dire : c'était pour moi informatif, et j'ai appris beaucoup de choses.
La seconde partie, plus courte et très brouillonne (quel était le sujet d'ailleurs : le voile, le voile intégral, à l'école, ailleurs ?), m'a déçue : aucun contradicteur (problème de temps) pour avancer les arguments contre le port du voile à l'école en tout cas.
Le voile comme moyen d'affirmer son féminisme... là, l'argument m'a tuée (alors que le professeur de la Sorbonne avait bien montré l'inverse (tout en s'en défendant à la fin.)
J'aurai bien aimé aussi un athée dans le débat... parce qu'en sous-texte on pouvait croire que "la religion, c'est merveilleux : c'est juste quand elle est dévoyée que c'est mal."
avatar
trompettemarine
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par philann le Sam 26 Avr 2014 - 0:46

Tu oublies...
Bruno Nassim Aboudrar qui a écrit un livre sur l'histoire du voile: Comment le voile est devenu musulman
Du peu que j'ai écouté (je l'ai prise en cours de route), c'est le seul à m'avoir vraiment intéressé.

J'aimais bien avant Dounia Bouzar...mais je trouve qu'elle dit de plus en plus de platitudes. Et NON, je ne crois pas qu'une simple explication socio-politico... explique le radicalisme.
Quand à l'école qui "exclut" la mère voilée et le message envoyé à son fils, je lui renvoie la question dans l'autre sens. Quel message une mère envoie-t-elle à son enfant lorsqu'elle veut participer à la vie de l'école sans en respecter les règles ?

Deux choses m'énervent beaucoup dès que l'on touche aux questions de la religion et du voile en particulier...

1) c'est de ramener la chose toujours à la liberté individuelle des agents. Mais non d'un chien, pendant des siècles, il a fallu se battre pour limiter l'asservissement religieux (du reste merci St Paul!  furieux ) . Le simple fait de parler d'aliénation aujourd'hui paraît incongru... sous prétexte...que des individus disent "c'est mon choix"!  Rolling Eyes  Neutral 

2) C'est vraiment gentil de filer toujours plus de voix au FN et consorts en entendant des gens critiquer à ce point la société française et parler d'islamophobie d'Etat!
... Mais dans combien de pays exactement a-t-on le droit d'acquérir la nationalité sans justifier de sa religion ? Dans combien de pays exactement peut-on se marier indépendamment de la religion de son conjoint et sans l'accord de sa famille ? Dans quels pays (y compris en Europe) n'a-t-on pas à déclarer son appartenance religieuse sur sa feuille d'impôt ?

Je ne nie pas pour y avoir travaillé, qu'il y ait des territoires perdus de la République, ni même que certaines politiques et un chômage élevé crispent les populations et empêchent que chacun y prenne sa juste place. Mais il y a un moment où à force de trop frotter la corde, elle casse. Par ailleurs, en adoptant une autre perspective on verrait peut-être que certaines femmes féministes au Maghreb, luttent pour ne pas le porter ce voile, luttent pour leur place dans la société à visage découvert (de façon moins voyante pour reprendre le paradoxe intéressant d'Aboudrar). Il serait peut-être temps d'arrêter de ressasser la guerre d'Algérie en long en large et en travers et de se dire que nous avons à faire des deux côtés de la méditerranée aux mêmes problèmes, aux mêmes difficultés... avec des différences bien sûr...mais pas si grandes que cela!

Pour revenir au thème de départ, j'avoue m'être à moitié étranglée quand l'un des intervenant à parler de son étude sur...20 dijhadistes "représentatifs". Ce n'était pas la modestie qui étouffait le jeune homme.  Laughing  Faut que j'arrête de me faire du soucis pour les questions de méthodos en SHS moi...pour peu d'avoir l'air convaincu...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par trompettemarine le Sam 26 Avr 2014 - 0:55

@philann a écrit:
J'aimais bien avant Dounia Bouzar...mais je trouve qu'elle dit de plus en plus de platitudes. Et NON, je ne crois pas qu'une simple explication socio-politico... explique le radicalisme.
Quand à l'école qui "exclut" la mère voilée et le message envoyé à son fils, je lui renvoie la question dans l'autre sens. Quel message une mère envoie-t-elle à son enfant lorsqu'elle veut participer à la vie de l'école sans en respecter les règles ?

+1
J'ai été choquée par la virulence de ses propos. Jamais je n'ai vu aucune mère voilée être interdite d'école, de collège ou d'établissement. Qu'est-ce que c'est que cette histoire d'"inutilité?"

avatar
trompettemarine
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Dwarf le Sam 26 Avr 2014 - 1:26

@trompettemarine a écrit:J'ai vu aussi l'émission. Pour la première partie, je ne peux rien dire : c'était pour moi informatif, et j'ai appris beaucoup de choses.
La seconde partie, plus courte et très brouillonne (quel était le sujet d'ailleurs : le voile, le voile intégral, à l'école, ailleurs ?), m'a déçue : aucun contradicteur (problème de temps) pour avancer les arguments contre le port du voile à l'école en tout cas.
Le voile comme moyen d'affirmer son féminisme... là, l'argument m'a tuée (alors que le professeur de la Sorbonne avait bien montré l'inverse (tout en s'en défendant à la fin.)
J'aurai bien aimé aussi un athée dans le débat... parce qu'en sous-texte on pouvait croire que "la religion, c'est merveilleux : c'est juste quand elle est dévoyée que c'est mal."
Oui, je n'ai pas commenté la seconde partie pour des raisons évidentes : on en connaissait d'avance le contenu vu les intervenants.

Je remarque juste l'agressivité de Hanane Karimi face à Bruno Nassim Aboudrar quand il pointe la claustration traditionnelle de la femme musulmane (réelle, propre à la civilisation méditerranéenne et malgré tout voulue par la logique de contrôle de la femme comme garante de l'honneur familial et religieux, donc devant être surveillée). Son commentaire de la photo du couple est de ce point de vue remarquable comme décryptage et soulignement des paradoxes des "ultras" (qui ne le sont que quand et comme cela les arrange) et son analyse sur les perspectives visuelles est lumineuse. Son livre doit être d'une lecture fort instructive!  Smile A noter que ce qu'il dit sur le voile est exact mais il oublie de parler du voile pré-chrétien, à l'origine de tous les suivants, à la différence notable que l'islam reprendra officiellement sa fonction sociale (distinguer les femmes de l'aristocratie à l'origine, puis les musulmanes après l'Hégire - les esclaves n'étant jamais voilées, quoi qu'il arrive EDIT : sauf pour se protéger du soleil mais ce sera un fichu opaque et non pas le voile aristocratique des origines, souvent diaphane, coloré et à fonction esthétique), devenue sacrée dans l'espace public alors que le voile chrétien n'est traditionnellement porté que pour la prière mais n'a PAS à l'être dans l'espace public (EDIT : ce qui n'empêche pas des coiffes décoratives) : différence de taille qui explique en partie les crispations occidentales face à ce symbole (malgré le laxisme apparent anglo-saxon en la matière, dont ils sont de toute façon en train de revenir).

Bouzar s'est aussi énervée et nous a sorti les arguments que tu as relevés. Nous connaissons ces arguments, qui ont été présentés, défendus et débattus ici même. Ils ne doivent pas faire illusion, quand bien même ils prétendent s'appuyer sur les fondements des droits démocratiques. Son propos sur la responsabilité individuelle du choix de chaque femme voilée est en revanche intéressant, mais je ne suis pas sûr que l'on puisse trouver d'explication réellement satisfaisante parmi toutes celles qui pourraient être avancées tant elles seraient toujours la manifestation, à un degré ou à un autre, d'une soumission à Allah ou aux hommes, soit par choix personnel (quel exercice sublime de la liberté!), soit pour éviter les ennuis (et il faudrait neutraliser les raisons d'un choix par défaut). Quant à l'argument identitaire, il est anti républicain et anti national. Il est donc techniquement irrecevable puisqu'il est l'étendard du communautarisme donc de la mort de tout projet national fondé sur un destin commun.

@trompettemarine a écrit:
@philann a écrit:
J'aimais bien avant Dounia Bouzar...mais je trouve qu'elle dit de plus en plus de platitudes. Et NON, je ne crois pas qu'une simple explication socio-politico... explique le radicalisme.
Quand à l'école qui "exclut" la mère voilée et le message envoyé à son fils, je lui renvoie la question dans l'autre sens. Quel message une mère envoie-t-elle à son enfant lorsqu'elle veut participer à la vie de l'école sans en respecter les règles ?

+1
J'ai été choquée par la virulence de ses propos. Jamais je n'ai vu aucune mère voilée être interdite d'école, de collège ou d'établissement. Qu'est-ce que c'est que cette histoire d'"inutilité?"

La polémique sur les mères voilées accompagnant (ou pas) les sorties scolaires, je pense.


Dernière édition par Dwarf le Sam 26 Avr 2014 - 12:59, édité 1 fois

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Dwarf le Sam 26 Avr 2014 - 1:33

@philann a écrit:Tu oublies...
Bruno Nassim Aboudrar qui a écrit un livre sur l'histoire du voile: Comment le voile est devenu musulman
Du peu que j'ai écouté (je l'ai prise en cours de route), c'est le seul à m'avoir vraiment intéressé.
Oui, pas commenté d'emblée parce que seconde partie du débat mais j'en ai tout de même parlé ci dessus. Effectivement, le plus intéressant sur un plan culturel. A recontextualiser, en revanche : sa lecture est artistique, culturelle et anthropologique mais elle passe largement au-dessus de la tête de la majorité des principaux/ales concerné(e)s qui se fichent bien de savoir ce qu'un gars comme lui peut dire du voile plutôt que les plus "éclairés" des oulémas.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par trompettemarine le Sam 26 Avr 2014 - 1:35

Je continue à en apprendre. Merci Dwarf.
Et c'est vrai que la présentation de Bruno Nassim Aboudrar sur le "regard", le "caché", le "mur" (et donc le mur du voile)  était passionnante, de même que toute la partie qu'il a consacrée aux "phantasmes" des premiers colonialistes.

EDIT : désolée pour le "phantasme" au lieu de "fantasme", je ne me suis toujours pas faite à ce passage du ph au f pour ce mot !
avatar
trompettemarine
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par PauvreYorick le Sam 26 Avr 2014 - 11:16

@philann a écrit: Deux choses m'énervent beaucoup dès que l'on touche aux questions de la religion et du voile en particulier...

1) c'est de ramener la chose toujours à la liberté individuelle des agents. Mais non d'un chien, pendant des siècles, il a fallu se battre pour limiter l'asservissement religieux (du reste merci St Paul!  furieux ) . Le simple fait de parler d'aliénation aujourd'hui paraît incongru... sous prétexte...que des individus disent "c'est mon choix"!   Rolling Eyes  Neutral 

Pour la première des deux choses, celle que je viens de citer, il faut tout de même dire que poser la question en ces termes est à peu près inévitable sitôt qu'on s'interroge, du moins dans le cadre d'un régime tel que le nôtre, non pas sur la légitimité (morale/sociale/etc.) de la pratique mais sur une question plus restreinte de légalité.

_________________
Spoiler:
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Celadon le Sam 26 Avr 2014 - 11:48

J'espère que je vais pouvoir le voir sur youtube, le streaming étant impossible... ça semblait intéressant tout de même !
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Dwarf le Sam 26 Avr 2014 - 12:52

@Celadon a écrit:J'espère que je vais pouvoir le voir sur youtube, le streaming étant impossible... ça semblait intéressant tout de même !
Oui, malgré tout, mais il a manqué tout de même d'autres voix pour porter le débat sur d'autres enjeux, selon moi vitaux. Mais bon. Taddéi a voulu recentrer l'émission sur certains intervenants précis EDIT : et sur le thème du moment : la lutte urgente contre la radicalisation jihadiste.

Je note que j'ai oublié hier d'évoquer le fameux amalgame (commis par Halter la première fois) entre musulman = arabe. C'est décidément désolant car Bouzar elle-même n'a pas affirmé que l'on pouvait être musulman sans être arabe mais que la radicalisation jihadiste touchait toutes les populations - nuance de taille. Ce n'est jamais qu'une preuve de plus que l'islam semble être un pré carré qui ne doit pas être discuté voire critiqué pour lui-même.

Ce qui gêne tout de même beaucoup dans toute cette histoire, c'est que l'on entend nous tenir un discours officiel selon lequel "les jihadistes n'ont rien à voir avec l'islam", "ce sont des mouvements sectaires", etc. alors que pourtant les référents sont rigoureusement les mêmes que ceux des autres musulmans. Pour preuve, Hanane Karimi (le genre de personne qu'il faut laisser parler longtemps car cela permet de faire tomber le masque - tant sur le fond que sur la forme) qui affirme elle-même (et elle a raison) que les jihadistes font une lecture littérale des textes. C'est bien la preuve que leur corpus est commun et donc qu'ils sont de plein droit des musulmans à part entière au service de l'aspect guerrier et conquérant de cette religion (cf. les références que j'ai données ci dessus). Et pour rappel, si une partie des jihadistes est en train de se retourner contre leur mère nourricière l'Arabie Saoudite à cause de ses pétro-dollars - raison pour laquelle l'Arabie Saoudite commence à considérer la radicalisation jihadiste comme une maladie mentale selon Raphaël Liogier, en omettant d'expliquer pourquoi -, n'oublions pas que cet état, et son petit frère ennemi le Qatar, sont wahhabites et organisent eux-mêmes, à l'échelle des deux pays entiers qu'ils sont, cette même lecture littérale qu'ils entreprennent d'exporter dans le monde musulman à échelle planétaire.

La boucle est bouclée, nous revenons encore et toujours au même problème : permettre à un islam historicisé et moderne de se dégager, de s'organiser et de se distinguer officiellement, par son discours et ses actes, de cette vision rétrograde et mortifère de cette religion. Et seuls les musulmans qui adhèrent à cette vision contextualisée, et moderne de l'islam (n'en déplaise à Raphaël Liogier) pourront le faire car nous avons vu ce qu'a donné la naïve tentative de Sarkozy (pour qui sunnites et chiites sont/étaient? des ethnies, je le rappelle  Rolling Eyes ) d'organiser un culte officiel, noyauté par les conservateurs voire pire.

Sur la question du rôle du voile depuis les origines jusqu'à notre période contemporaine, période où il est très majoritairement utilisé comme marqueur identitaire et communautaire en réaction aux valeurs perverties de l'Occident, et, par conséquent, instrumentalisé à des fins politiques malgré tous les jolis discours que l'on pourra nous faire, lire l'article "Voile" du dictionnaire du Coran cité ci dessus, pp 924-926.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Dwarf le Sam 26 Avr 2014 - 14:36

Un article (pour Hanane Karimi, par exemple) sur les persécutions subies par les minorités chrétiennes dans le monde : la carte du second site laisse songeur car elle épouse les contours du Dar Al Islam. Oui, le Coran interdit à des musulmans de tuer d'autres musulmans (encore faut-il qu'ils soient d'accord sur la définition), oui il ordonne aussi de massacrer les juifs et les chrétiens (lisez-le, vous verrez bien).

NB : L'article mentionne les radicalisations identitaires en marche des hindouistes indiens et même des bouddhistes Sri Lankais... Aïe, aïe, aïe, nous allons décidément vers des temps bien sombres si même des bouddhistes s'y mettent...  Rolling Eyes 

Article : http://www.lepoint.fr/monde/ou-va-le-monde-pierre-beylau/persecution-des-chretiens-une-affaire-qui-marche-25-04-2014-1816009_231.php#xtor=EPR-6-[Newsletter-Mi-journee]-20140426

Carte interactive fort utile en bas de page : http://www.portesouvertes.fr/

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Dwarf le Sam 26 Avr 2014 - 15:49

La nouvelle n'est pas surprenante mais on appréciera que l'intermédiaire soient les services secrets turcs (ça change du Qatar...)...  Rolling Eyes 

http://actu.orange.fr/monde/syrie-la-france-aurait-paye-18-millions-de-dollars-pour-liberer-les-otages-afp-s_CNT0000001WtQB.html

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Dwarf le Jeu 1 Mai 2014 - 11:57

Mise en place du plan de lutte contre les filières djihadistes :

http://actualites.nouvelobs.com/obs/societe/20140430.OBS5642/le-plan-de-lutte-contre-le-djihad-entre-en-action.html?cm_mmc=Acqui_MNR-_-NO-_-WelcomeMedia-_-edito&from=wm#xtor=AD-215

A noter qu'il est bien précisé qu'il s'agit d'un problème européen (et en vérité, mondial) et que cette lutte doit se faire à l'échelle européenne. Européenne (et aussi, en vérité, mondiale), la radicalisation en marche dans certaines villes ou quartiers : preuve qu'une lecture exclusivement franco-française de ces problématiques serait une erreur fondamentale.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Dwarf le Ven 2 Mai 2014 - 20:56

Un exemple de recruteur qui en dit long (notamment sur la fameuse Taqqiya, "dissimulation") :

http://actualites.nouvelobs.com/obs/societe/20140502.OBS5911/ce-que-l-on-sait-sur-le-recruteur-presume-de-djihadistes-expulse.html?cm_mmc=Acqui_MNR-_-NO-_-WelcomeMedia-_-edito&from=wm#xtor=AD-215

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par philann le Ven 2 Mai 2014 - 21:08

@Dwarf a écrit:preuve qu'une lecture exclusivement franco-française de ces problématiques serait une erreur fondamentale.

C'est à mon sens notre erreur majeure!!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par Dwarf le Ven 2 Mai 2014 - 21:16

@philann a écrit:
@Dwarf a écrit:preuve qu'une lecture exclusivement franco-française de ces problématiques serait une erreur fondamentale.

C'est à mon sens notre erreur majeure!!
Oui, comme pour beaucoup d'autres problématiques auxquelles nous sommes confrontés. Sans doute une preuve de la suffisance française un peu nombriliste (la même qui nous vaut notre légendaire niveau d'excellence en langues vivantes)...  araignée 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phénomène des jeunes djihadistes français(e)s partant pour la Syrie (et ses actualités)

Message par philann le Ven 2 Mai 2014 - 21:24

Et ... pour résultat un manque d'efficacité flagrant!
J'aurais bien vu l'union méditerranéenne sur des luttes communes meuah... :cry: 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum