Le narrateur en 5eme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le narrateur en 5eme

Message par clems le Mar 19 Aoû 2008 - 14:38

Excusez moi d'avance si ma question vous paraît idiote...

Je commence vendredi avec mes 5eme, et je me demandais quels termes on devait utiliser pour le narrateur, au niveau du statut et des points de vue.
Je suppose qu'on ne va pas leur parler de narrateur intradiégétique....mais quel est le vocabulaire à utiliser pour que ce soit adapté?
peut-on parler de narrateur interne et externe, sans qu'il y ait de confusion avec les focalisations?

De plus, au sujet des focalisations, dans les manuels que j'ai regardés, on ne parle que d'omniscient et d'externe. Doit-on se limiter à ces 2 là, ou peut on déjà parler de focalisation interne??

merci

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le narrateur en 5eme

Message par Hervé le Mar 19 Aoû 2008 - 15:21

Restons simple ... Restons simple ... Tout ce vocabulaire ils auront le temps de l'apprendre en faculté, s'ils arrivent jusque là ...

Le narrateur est celui par lequel est racontée une histoire. Et c'est déjà beaucoup. A partir de là on peut procéder aux déclinaisons qu'impose l'histoire. Il peut être un des personnages et même lorsqu'il n'est pas un personnage, il est celui qui prend en charge le récit sans vraiment représenter l'auteur, sauf dans le cas de l'autobiographie.

Pour expliquer un texte en collège je n'ai jamais utilisé ces termes (narrateur interne, externe, focalisation, omniscient ...) et je continue en lycée. Au dernier moment (quelques jours avant le brevet ou le bac, je leur révèle les astuces à glisser éventuellement afin qu'ils ne soient pas démunis face à une question et cela suffit bien - cela ne les empêche pas d'avoir 18 à l'EAF en STG ...)

Laissons au texte sa fraîcheur ...

Hervé
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le narrateur en 5eme

Message par littlemary le Mar 19 Aoû 2008 - 15:35

En 5ème, une fois qu'ils font la différence entre narrateur et auteur , je leur parle de narrateur-témoin et de narrateur-personnage.

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le narrateur en 5eme

Message par Hervé le Mar 19 Aoû 2008 - 15:42

Et pour avoir corrigé pendant des décennies et le brevet et le bac j'ai rarement trouvé ce vocabulaire employé avec suffisamment de pertinence. En fait, ils le plaquent sur un discours souvent creux fort éloigné du texte.

J'ai donné dans un autre post un texte de Clarac s'adressant à de futurs enseignants à propos de l'explication de texte ... Vous n'y trouverez aucun terme de ce genre :

http://motstocsin.autonomie.org/html/textes/textesgeneraux/doc/clarac1.htm

Je n'ignore pas que depuis les Richard et les Genette sont venus enrichir l'approche des textes mais comme le disait Todorov en faisant son mea culpa récemment :

"Au milieu des années 1970, l'enseignement s'est engouffré dans cette possibilité de tenir un discours cohérent sur la littérature, au risque d'enseigner ce discours plutôt que la littérature elle-même. Le mouvement auquel j'ai participé est donc en partie responsable de cette introduction de la sémiotique au lycée. Pourtant, ce n'était pas du tout dans nos intentions de remplacer l'étude du sens des textes par l'étude des outils servant à en connaître les formes ! Pour ma part, je cherchais avant tout à combler l'absence d'attention pour la matérialité des œuvres. Mais l'apprentissage de l'outil s'est substitué à l'apprentissage de la littérature; on a mis la méthode à la place de l'objet, et la forme à la place du fond. Je me suis aperçu de cette dérive en siégeant, entre 1994 et 2004, au Conseil national des programmes. Ce n'est pas grave de ne pas faire la différence entre la métonymie et la synecdoque; c'est •en revanche très inquiétant de ne jamais avoir vibré à la lecture d'un poème de Baudelaire. Ainsi les enseignants sont-ils frustrés et désabusés, parce qu'ils sont devenus professeurs par amour de la littérature et non pour appliquer les concepts de tel ou tel célèbre critique. "

Le Monde de l'éducation - Janvier 2007

Nancy Huston- Tzvetan Todorov
« La littérature nous aide à vivre » -

Propos recueillis par Nicolas Truong '

Hervé
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le narrateur en 5eme

Message par Floflo le Mar 19 Aoû 2008 - 15:48

Pour moi c'est :
Narrateur interne : fait parti de l'histoire, c'est un personnage
Narrateur externe : en dehors de l'histoire = témoin
Je trouve que ça suffit largement à ce niveau !!

_________________
Les mots sont
La voix de l'émotion
Grand Corps Malade

Floflo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le narrateur en 5eme

Message par mel93 le Ven 22 Aoû 2008 - 0:25

L'extrait de Todorov m'a presque fait pleurer d'émotion, de soulagement...

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le narrateur en 5eme

Message par lilith888 le Ven 22 Aoû 2008 - 9:06

moi il m'a fait frémir d'horreur, comme quoi...

c'est quoi ce retournement de veste ultra culcul ?

c'est le retour du littéraire bohème qui fantasme et projette son moi profond dans le texte ? Magnifique !

après on viendra se plaindre du délire interprétatif ou de la paraphrase en lycée, faudra pas s'étonner.

En gros 1 texte = une infinité d'interprétations (enfin, selon ce que chacun veut bien y mettre, comme la tâche d'encre chez le psy)

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le narrateur en 5eme

Message par mel93 le Ven 22 Aoû 2008 - 17:47

Je crois qu'il y a un juste milieu.... J'ai adoré découvrir ces fabuleux outils à la fac, et j'ai horreur comme toi des interprétations poussives, mais j'avoue, que je ne vois pas trop l'intérêt de gaver des élèves de collège (je ne connais que ça) avec des outils narratologiques ou sémiotiques que nous mêmes n'avons découvert que beaucoup plus tard... J'ai tendance à privilégier l'accès au sens, le développement de l'esprit critique et de l'envie de lire, pour ça il me faut parfois certains de ces outils à la limite, mais jamais le jargon qui va de pair. Je crois qu'on a trop tendance à voir tout blanc ou tout noir, à faire des querelles idéologiques et pédagogiques là où un petit peu de bon sens et de modération suffisent. Bref, on ne parle que de littérature, hein.... Descartes

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum