Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par profecoles le Ven 21 Fév 2014 - 8:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais qu'est-ce qu'attend Hollande pour abroger cette satanée réforme? Il n'a aucune remontée?

+1
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par profecoles le Ven 21 Fév 2014 - 9:06
Une petite fille de CP qui pleurait l'autre jour parce qu'elle restait exceptionnellement à la cantine m'a dit : "J'aime pas rester à l'école pour rien faire, j'aime mieux être à l'école avec ma maîtresse pour apprendre à lire" .
Et pourtant le "rien faire " de notre école est plutôt correct (ateliers théâtre, ateliers cirque ...sur la pause méridienne). Ce que voulait dire cette petite, je pense, c'est que pour elle l'école est avant tout un lieu d'apprentissage.
Que le périscolaire existe du fait des besoins en garderie des parents, qu'il soit organisé le mieux possible soit. Mais pourquoi faire en sorte que beaucoup d'enfants qui y échappent actuellement soient quasi obligés d'en "bénéficier" à cause d'horaires farfelus comme une pause méridienne de 2H45 ou une sortie anticipée à 15 H ?
Nous avions seulement 20 %  des enfants qui fréquentaient le centre de loisirs le mercredi. Nous allons avoir environ 80 %  des enfants qui iront au périscolaire 2 fois par semaine à 15H ...(Venir chercher son enfant à 15H n'est pas donné à tout le monde).
Or, ce temps ne sera pas un temps d'apprentissage (alors qu'on en manque tellement depuis que 3h puis 2h nous ont été retirées comme l'a rappelé DC surtout pour nos élèves en difficulté). 
Et c'est surtout pour cela que je me bats : ce temps d'apprentissage volé aux enfants en 1989 et en 20008 pour être remplacé par une temps d'école ...sans école, plus fatigant souvent, voire carrément de la garderie assumée.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par trompettemarine le Ven 21 Fév 2014 - 9:06
Cripure a écrit:Toutefois, je voudrais faire observer que la réforme des rythmes, quoi qu'on en pense, est une réforme scolaire. Le périscolaire n'en relève pas. Si les parents ne peuvent pas venir chercher les gosses à la fin des cours, il n'est pas aberrant qu'ils payent un service et, s'ils ne veulent pas payer, il n'est pas aberrant qu'ils s'arrangent professionnellement. L'école n'est pas là pour faire garderie, nous avons tort de donner le flanc à cela.

Alors les activités n'ont pas à avoir lieu dans l'école.
Du coup non, ce n'est malheureusement plus une réforme scolaire : on transforme de force la structure et les valeurs de l'école :
Pour l'enfant, tout ce qui se passe à l'école, c'est l'école : ce sont nous les adultes qui faisons la différence. Pour le petit, apprendre à faire du macramé ou apprendre à faire des boucles pour l'apprentissage futur de l'écriture c'est la même chose, même si l'adulte qui "enseigne"est différent.

De plus, s'il n'y a pas d'argent pour payer des associations pour ce temps ajouté au temps scolaire, l'école devient dans les faits une garderie.

Au "s'ils ne veulent pas payer" tu oublies le "s'ils ne peuvent pas payer".
L'EN ou les communes devraient alors affréter des bus (gratuits pour la valeur républicaine de l'égalité) pour emmener tous les enfants aux différentes associations (sport, musique etc.)



Dernière édition par trompettemarine le Ven 21 Fév 2014 - 9:21, édité 4 fois
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par trompettemarine le Ven 21 Fév 2014 - 9:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Et quant au fait que les gosses soient plus crevés - ce que je n'arrête pas d'entendre, faites moi rire. J'ai fait toute ma scolarité primaire à 4,5 jour. Je suis encore parfaitement en vie. Si les gosses sont trop fatigués, c'est qu'ils ne vont pas dormir à une heure normale et surtout, avec un rythme régulier.

Tu as fait ta scolarité, comme moi, avec 4,5 jours d'école, pas 4 jours + animation cour d'école.
0,5 jour de plus à apprendre et à te fatiguer par et pour autre chose que du "rien" qui énerve (sauf dans les écoles riches avec locaux où tout se passe si bien, et où les animateurs sont des dieux bien formés pour les enfants).
Moi aussi je préfèrerais que ma fille apprenne...

... d'autant plus que cela ne va pas m'empêcher de l'inscrire dans une structure sportive ou musicale.
Les ministères concernés auraient dû réfléchir sur une articulation entre les associations et l'école plutôt que de laisser les communes se dépatouiller avec les moyens qu'elles ont.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par trompettemarine le Ven 21 Fév 2014 - 9:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Une petite fille de CP qui pleurait l'autre jour parce qu'elle restait exceptionnellement à la cantine m'a dit : "J'aime pas rester à l'école pour rien faire, j'aime mieux être à l'école avec ma maîtresse pour apprendre à lire" .
Et pourtant le "rien faire " de notre école est plutôt correct (ateliers théâtre, ateliers cirque ...sur la pause méridienne). Ce que voulait dire cette petite, je pense, c'est que pour elle l'école est avant tout un lieu d'apprentissage.
Que le périscolaire existe du fait des besoins en garderie des parents, qu'il soit organisé le mieux possible soit. Mais pourquoi faire en sorte que beaucoup d'enfants qui y échappent actuellement soient quasi obligés d'en "bénéficier" à cause d'horaires farfelus comme une pause méridienne de 2H45 ou une sortie anticipée à 15 H ?
Nous avions seulement 20 %  des enfants qui fréquentaient le centre de loisirs le mercredi. Nous allons avoir environ 80 %  des enfants qui iront au périscolaire 2 fois par semaine à 15H ...(Venir chercher son enfant à 15H n'est pas donné à tout le monde).
Or, ce temps ne sera pas un temps d'apprentissage (alors qu'on en manque tellement depuis que 3h puis 2h nous ont été retirées comme l'a rappelé DC surtout pour nos élèves en difficulté). 
Et c'est surtout pour cela que je me bats : ce temps d'apprentissage volé aux enfants en 1989 et en 20008 pour être remplacé par une temps d'école ...sans école, plus fatigant souvent, voire carrément de la garderie assumée.

+1
Tout ça pour faire pire. Tout ça parce que l'on ne veut jamais écouter les professeurs.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par JPhMM le Ven 21 Fév 2014 - 9:36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et quant au fait que les gosses soient plus crevés - ce que je n'arrête pas d'entendre, faites moi rire. J'ai fait toute ma scolarité primaire à 4,5 jour. Je suis encore parfaitement en vie. Si les gosses sont trop fatigués, c'est qu'ils ne vont pas dormir à une heure normale et surtout, avec un rythme régulier.
Pardon, mais je n'attends pas qu'un enfant soit mort d'épuisement pour percevoir qu'il est crevé.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par auléric le Ven 21 Fév 2014 - 9:37
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il ne se dit pas que cette reforme est coûteuse, inutile sinon nuisible pour les élèves comme pour les personnels et anti-républicaine par hasard ?

Anti-républicaine. Rien que ça. En fait, si on n'aime pas un truc, c'est anti-républicain, c'est ça ?

Répartir les cours sur 5 jours plutôt que 4, je suis d'avis que c'est plutôt une bonne chose. Je ne comprends toujours pas comment on peut critiquer sérieusement ça sur le fond.

Quant au périscolaire, comme ça a été dit, ce n'est pas le sujet, puisque c'est hors cadre scolaire. Faudrait pas l'oublier, même si l'argument est ressassé sans arrêt.

Et quant au fait que les gosses soient plus crevés - ce que je n'arrête pas d'entendre, faites moi rire. J'ai fait toute ma scolarité primaire à 4,5 jour. Je suis encore parfaitement en vie. Si les gosses sont trop fatigués, c'est qu'ils ne vont pas dormir à une heure normale et surtout, avec un rythme régulier.
anti républicaine c'est peut être un raccourci facile mais anti-école de la république oui parce qu'en laissant le cadre d'organisation aux mairies c'est une réforme inégalitaire, entre ceux qui auront 2h de garderie-préau le midi, ceux qui auront cette même garderie le soir à partir de 15h et ceux à qui ont proposera des activités mais payantes ou ceux qui les auront gratuitement ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:La fatigue vient aussi, il faut aussi le dire, de ce temps périscolaire utilisé en dépit du bon sens, et qui épuise enfants et adultes.
J'ai eu l'éclairage de quelqu'un qui fait les tap, souvent en soutien d'animateurs débordés, mais aussi en solo, et qui est bien en dehors de la polémique. Elle a affaire à des enfants hyper énervés (et énervants), fatigués (et fatigants) elle voit des adultes hurler, s'agiter, des tas d'adultes aller et venir dans les écoles sans qu'on sache qui ils sont ni ce qu'ils font, des enfants qui ne savent pas où ils doivent aller, etc...
Le fait est que ces temps de péri-scolaires épuisent au lieu de reposer.
valà. Nous, pour laisser du temps pour organiser des ateliers, on a 2 aprems de 2h sans pause ... et les gamins enchainent sans pause. On a aussi réduits les récrés de l'aprem les 2 autres jours , elles ne leur permettent même pas de décompresser ... bref , les ateliers se passent comme décrit pseudo , les aprems étant eux même dans le stress et la surexcitation : j'ai une matinée de cours en plus mais 4 aprems foutus en l'air et qui fatiguent nerveusement énormément et mes élèves et les adultes.
Je peux d'ailleurs d'autant mieux comparer que j'ai gardé mes élèves de l'année dernière . (donc même façon de vivre à l'extérieur) . Ceux qui ont des activités sportives sont par ailleurs encore plus fatigués car ils sont obligés de les faire en semaine, le soir, après ces journées éprouvantes , au lieu du mercredi.
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév 2014 - 10:01
forrester1 a écrit:Je trouve énorme que l'on puisse lire ce genre de commentaires de la part de personnes qui ont accès à tous les tenants et aboutissants de la mise en place de cette réforme.

Pour repartir les 4 jours sur 5 jours et comparer à sa propre expérience en disant "Je suis encore parfaitement en vie", c'est oublier tous les arguments qu'ont développé les PE depuis plus d'un an et 1/2 et que je n'ai pas envie de reproduire ici: il suffit de rechercher sur le forum ou sur le net pour en prendre connaissance.

C'est justement parce que je lis et suis ces arguments depuis un bon moment que je suis parvenu à la conclusion qu'il n'y a aucune vraie raison de mettre en cause le fond de la réforme. Même si certains aspects devraient effectivement être revus, j'en conviens (je pense surtout au fait de revenir à 26 ou 27 heures).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Quand on ne sait pas, on se tait.

Oh, mais en voilà de l'argument, alors. Du sérieux, du béton. Je te laisse garder tes certitudes sur ce que je sais ou pas, si ça peut te faire plaisir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Tu as fait ta scolarité, comme moi, avec 4,5 jours d'école, pas 4 jours + animation cour d'école.

A vrai dire, après l'école j'allais au foot et je prenais des cours de piano. Mais ça, ce n'est pas vraiment le sujet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Tu avais la journée du mercredi pour buller...

Non. J'étais en Suisse, les cours étaient organisés sur 4,5 demi-journée avec le mercredi matin compris.

Bref. Je ne dis pas que cette réforme est parfaite et je comprends parfaitement que sur certains points logistiques, des choses doivent être revues. Mais je ne vois pas là matière à remettre en cause le fond même de la nouvelle répartition horaire.
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par may68 le Ven 21 Fév 2014 - 10:02
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:4,5 jours et 27 heures de classe jusqu'en 1989,

alternance 4 jours et 4,5 jours et 26 heures de classe jusqu'en 2008

4 jours et seulement 24 heures de classe jusqu'en 2013

En 2014, 4,5 jours mais toujours 24 heures de classe.

Cela s'appelle diluer le temps scolaire, pas récupérer ce qui a été retiré aux élèves. Et donner ce qui a été retiré aux """territoires""" ou même, pourquoi pas, au grand marché de l'éducation.

Quand on ne sait pas, on se tait.

Merci tout est dit !
Et de plus la confusion scolaire - périscolaire est voulue par les défenseurs de la réforme . V Peillon lui même dit qu'il faut "s'appuyer" sur les enseignants pour faire les TAP , dans de nombreuses mairies on propose aux enseignants de les faire , l'articulation entre les projets d'école et les PEDT est fortement conseillée etc... et je ne vous parle pas de l'utilisation des salles de classe comme lieu d'animation , des asem transformées en animatrice et qui utilisent les jeux fabriquées en classe pour ces TAP ( du vécu ) !!! On ne peut pas les blamer d'ailleurs , elles ne vont pas en plus préparer des activités chez elles !
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Pseudo le Ven 21 Fév 2014 - 10:05
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bref. Je ne dis pas que cette réforme est parfaite et je comprends parfaitement que sur certains points logistiques, des choses doivent être revues. Mais je ne vois pas là matière à remettre en cause le fond même de la nouvelle répartition horaire.

Peut-être parce qu'on n'a pas les moyens de nos ambitions ? Mettre en place de vraies activités périscolaires sur les temps libérées coûterait une fortune. Ca coûte déjà cher de payer de mauvaises activités, sans matériel, alors des vraies...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév 2014 - 10:10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bref. Je ne dis pas que cette réforme est parfaite et je comprends parfaitement que sur certains points logistiques, des choses doivent être revues. Mais je ne vois pas là matière à remettre en cause le fond même de la nouvelle répartition horaire.

Peut-être parce qu'on n'a pas les moyens de nos ambitions ? Mettre en place de vraies activités périscolaires sur les temps libérées coûterait une fortune. Ca coûte déjà cher de payer de mauvaises activités, sans matériel, alors des vraies...

Mais bordel: le temps périscolaire est hors sujet et doit rester par principe hors sujet. Vouloir faire du temps périscolaire un aspect du débat, comme vous le faites, ça revient justement à accepter que l'école soit une garderie, ce que vous ne semblez pas voir.

La seule attitude cohérente serait de refuser d'y participer et tout faire pour que ces activités soient nettement séparées du temps (et éventuellement de l'espace de l'école).
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par may68 le Ven 21 Fév 2014 - 10:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bref. Je ne dis pas que cette réforme est parfaite et je comprends parfaitement que sur certains points logistiques, des choses doivent être revues. Mais je ne vois pas là matière à remettre en cause le fond même de la nouvelle répartition horaire.

Peut-être parce qu'on n'a pas les moyens de nos ambitions ? Mettre en place de vraies activités périscolaires sur les temps libérées coûterait une fortune. Ca coûte déjà cher de payer de mauvaises activités, sans matériel, alors des vraies...

Mais bordel: le temps périscolaire est hors sujet et doit rester par principe hors sujet. Vouloir faire du temps périscolaire un aspect du débat, vouloir s'impliquer dans leur organisation, ça revient justement à accepter que l'école soit une garderie, ce que vous ne semblez pas voir.

La seule attitude cohérente serait de refuser d'y participer et tout faire pour que ces activités soient nettement séparées du temps (et éventuellement de l'espace de l'école).


On vous dit juste que ce n'est pas ce qui se prépare ! Ce qui se prépare c'est la transformation des écoles en centres aérés géants ! La confusion scolaire -périscolaire est voulue pour mettre en place la territorialistaion !
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév 2014 - 10:15
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On vous dit juste que ce n'est pas ce qui se prépare ! Ce qui se prépare c'est la transformation des écoles en centres aérés géants ! La confusion scolaire -périscolaire est voulue pour mettre en place la territorialistaion !

Et bien dans ce cas, que l'on se mobilise contre ça - et pour le retour aux 26/27 heures, au lieu que contre la réforme elle-même.

Ça en gagnera en visibilité - et en légitimité.
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par may68 le Ven 21 Fév 2014 - 10:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On vous dit juste que ce n'est pas ce qui se prépare ! Ce qui se prépare c'est la transformation des écoles en centres aérés géants ! La confusion scolaire -périscolaire est voulue pour mettre en place la territorialistaion !

Et bien dans ce cas, que l'on se mobilise contre ça - et pour le retour aux 26/27 heures, au lieu que contre la réforme elle-même.

ABROGATION du décret du 24 janvier qui nous conduit droit vers ça , il n'y a pas d'autres solutions !!!
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév 2014 - 10:19
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On vous dit juste que ce n'est pas ce qui se prépare ! Ce qui se prépare c'est la transformation des écoles en centres aérés géants ! La confusion scolaire -périscolaire est voulue pour mettre en place la territorialistaion !

Et bien dans ce cas, que l'on se mobilise contre ça - et pour le retour aux 26/27 heures, au lieu que contre la réforme elle-même.

ABROGATION du décret du 24 janvier qui nous conduit droit vers ça , il n'y a pas d'autres solutions !!!

Au jeu du "tout ou rien", vous perdrez. Pour la simple et bonne raison que - comme déjà dit - le principe d'une nouvelle répartition horaire est en soi pertinent.

Pour le commun du mortel (comprendre: le vulgus), les enjeux sont très compliqués à comprendre. L'impression dominante est bien évidemment simpliste: elle est que les enseignants refusent de retravailler une demi-journée de plus. Que l'on se comprenne bien: ce n'est pas mon avis. Moi je sais bien, pour vous lire, qu'une revendication aussi basse ne saurait effleurer - même de loin, même de manière vaguement inconsciente - les PE qui s'expriment ici. Mais c'est forcément comme cela que c'est perçu.


Dernière édition par kero le Ven 21 Fév 2014 - 10:26, édité 1 fois
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Pseudo le Ven 21 Fév 2014 - 10:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bref. Je ne dis pas que cette réforme est parfaite et je comprends parfaitement que sur certains points logistiques, des choses doivent être revues. Mais je ne vois pas là matière à remettre en cause le fond même de la nouvelle répartition horaire.

Peut-être parce qu'on n'a pas les moyens de nos ambitions ? Mettre en place de vraies activités périscolaires sur les temps libérées coûterait une fortune. Ca coûte déjà cher de payer de mauvaises activités, sans matériel, alors des vraies...

Mais bordel: le temps périscolaire est hors sujet et doit rester par principe hors sujet. Vouloir faire du temps périscolaire un aspect du débat, comme vous le faites, ça revient justement à accepter que l'école soit une garderie, ce que vous ne semblez pas voir.

La seule attitude cohérente serait de refuser d'y participer et tout faire pour que ces activités soient nettement séparées du temps (et éventuellement de l'espace de l'école).

Mais bordel ! Le sujet du post c'est les municipalités qui râlent à cause de ces temps périscolaires ! Qui est hors sujet ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév 2014 - 10:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais bordel ! Le sujet du post c'est les municipalités qui râlent à cause de ces temps périscolaires ! Qui est hors sujet ?

Faut que tu relises le titre du topic alors (et les sous-titres du premier topic). Il y est bien question de "rythmes scolaires", non ?

Ça démontre justement ce que je n'arrête pas de dire: que tout est mélangé, alors que ça ne devrait pas être le cas. On n'aime pas les activités périscolaires ? Que l'on mette en cause les activités périscolaires, pas les nouveaux rythmes.

Tant qu'on veut mélanger les deux sujets, on ne sortira pas de la contradiction, qui consiste à faire du périscolaire un aspect du scolaire.


Dernière édition par kero le Ven 21 Fév 2014 - 10:30, édité 1 fois
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Pseudo le Ven 21 Fév 2014 - 10:29
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Et bien dans ce cas, que l'on se mobilise contre ça - et pour le retour aux 26/27 heures, au lieu que contre la réforme elle-même.

ABROGATION du décret du 24 janvier qui nous conduit droit vers ça , il n'y a pas d'autres solutions !!!

Au jeu du "tout ou rien", vous perdrez. Pour la simple et bonne raison que - comme déjà dit - le principe d'une nouvelle répartition horaire est en soi pertinent.

Pour le commun du mortel (comprendre: le vulgus), les enjeux sont très compliqués à comprendre. L'impression dominante est bien évidemment simpliste: elle est que les enseignants refusent de retravailler une demi-journée de plus. Que l'on se comprenne bien: ce n'est pas mon avis. Moi je sais bien, pour vous lire, qu'une revendication aussi basse ne saurait effleurer - même de loin, même de manière vaguement inconsciente - les PE qui s'expriment ici. Mais c'est forcément comme cela que c'est perçu.

En même temps, quel salarié en France a envie d'aller travailler une demi-journée de plus, sans contre partie, et même en payant éventuellement plus de transport et plus de garde d'enfant, même à nombre d'heure équivalente ? Je pense au contraire que les personnes de bonne foi peuvent tout à fait comprendre que ça ne fait pas sauter de joie les PE.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Pseudo le Ven 21 Fév 2014 - 10:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais bordel ! Le sujet du post c'est les municipalités qui râlent à cause de ces temps périscolaires ! Qui est hors sujet ?

Faut que tu relises le titre du topic alors (et les sous-titres du premier topic). Il y est bien question de "rythmes scolaires", non ?

Ça démontre justement ce que je n'arrête pas de dire: que tout est mélangé, alors que ça ne devrait pas être le cas. On n'aime pas les activités périscolaires ? Que l'on mette en cause les activités périscolaires, pas les nouveaux rythmes.

Joue sur les mots si tu veux. Mais ce qui pré-occupe les maires, c'est bien l'organisation et le financement des activités périscolaires. Pas autre chose.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév 2014 - 10:36
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:En même temps, quel salarié en France a envie d'aller travailler une demi-journée de plus, sans contre partie, et même en payant éventuellement plus de transport et plus de garde d'enfant, même à nombre d'heure équivalente ? Je pense au contraire que les personnes de bonne foi peuvent tout à fait comprendre que ça ne fait pas sauter de joie les PE.

Qu'ils n'en soient pas ravis, admettons.

Mais alors, qu'on vienne pas se gargariser sur les pauvres bambins qui sont "trop fatigués". Car pour le coup, ça ressemble furieusement aux arguments à la sauce "intéret de l'enfant" qu'on n'arrête pas, par ailleurs, de dénoncer ici (à juste titre).

Joue sur les mots si tu veux. Mais ce qui pré-occupe les maires, c'est bien l'organisation et le financement des activités périscolaires. Pas autre chose.

Je joue sur les mots ? Non, je souligne juste une contradiction qui est, de fait, là.

Doit-on rappeler que ces activités ne sont en aucun cas obligatoires ?

Quant aux mairies, elles n'ont qu'à créer des activités payantes. Et en l'absence, les parents s'arrangeront pour gérer ce temps qui est hors école. Peu importe la solution, en fait. L'essentiel est tout simplement que l'on ne prenne pas cet argument pour mettre en cause le fond de la réforme. Car - je le redis - critiquer la mauvaise organisation du temps péri-scolaire afin de revenir aux 4 jours, c'est accepter (et pire, revendiquer) implicitement que l'école serve de garderie.


Dernière édition par kero le Ven 21 Fév 2014 - 10:42, édité 2 fois
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par profecoles le Ven 21 Fév 2014 - 10:41
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On vous dit juste que ce n'est pas ce qui se prépare ! Ce qui se prépare c'est la transformation des écoles en centres aérés géants ! La confusion scolaire -périscolaire est voulue pour mettre en place la territorialistaion !

Et bien dans ce cas, que l'on se mobilise contre ça - et pour le retour aux 26/27 heures, au lieu que contre la réforme elle-même.

ABROGATION du décret du 24 janvier qui nous conduit droit vers ça , il n'y a pas d'autres solutions !!!

C'était la dernière lettre signée par le comité dirigeant des dindons : pas contre le mercredi matin mais contre le mercredi avec du périscolaire à la place sur les autres jours !
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Fraser le Ven 21 Fév 2014 - 11:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Doit-on rappeler que ces activités ne sont en aucun cas obligatoires ?


Je suis PE dans une autre ville que celle où ma fille est scolarisée. Ses horaires sont, bien entendu, différents des miens. Elles est donc obligée de subir ces activités qui pour le coup sont obligatoires de fait. Est ce que je considère pour cela l'école comme une garderie?


Quant à nos revendications, elles ne font pas le poids face aux lobbies du tourisme, puisque même notre bon VP dérogé aux principes qu'il s’était imposé de l'alternance 7 semaines/ 2 semaines.
Pour le mercredi, il y a peu de chance aussi à un retour au samedi matin (because tourisme, FCPE,...) alors que la pause du mercredi se montre de plus en plus essentielle....alors on fait quoi?
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Pseudo le Ven 21 Fév 2014 - 11:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:En même temps, quel salarié en France a envie d'aller travailler une demi-journée de plus, sans contre partie, et même en payant éventuellement plus de transport et plus de garde d'enfant, même à nombre d'heure équivalente ? Je pense au contraire que les personnes de bonne foi peuvent tout à fait comprendre que ça ne fait pas sauter de joie les PE.

Qu'ils n'en soient pas ravis, admettons.

Mais alors, qu'on vienne pas se gargariser sur les pauvres bambins qui sont "trop fatigués". Car pour le coup, ça ressemble furieusement aux arguments à la sauce "intéret de l'enfant" qu'on n'arrête pas, par ailleurs, de dénoncer ici (à juste titre).

Joue sur les mots si tu veux. Mais ce qui pré-occupe les maires, c'est bien l'organisation et le financement des activités périscolaires. Pas autre chose.

Je joue sur les mots ? Non, je souligne juste une contradiction qui est, de fait, là.

Doit-on rappeler que ces activités ne sont en aucun cas obligatoires ?

Quant aux mairies, elles n'ont qu'à créer des activités payantes. Et en l'absence, les parents s'arrangeront pour gérer ce temps qui est hors école. Peu importe la solution, en fait. L'essentiel est tout simplement que l'on ne prenne pas cet argument pour mettre en cause le fond de la réforme. Car - je le redis - critiquer la mauvaise organisation du temps péri-scolaire afin de revenir aux 4 jours, c'est accepter (et pire, revendiquer) implicitement que l'école serve de garderie.

On ne se gargarise pas de la fatigue des gamins en paravent des revendications des PE. Il est tout à fait envisageable que, à la fois les PE n'ont pas envie de travailler le mercredi matin sans contre partie ET que les enfants soient fatiguer. Non ? Moi, ça me semble tout à fait envisageable.

Que l'école soit aussi un lieu où l'on peut faire autre chose que la classe ne me choque pas. Des élèves viennent lire au CDI parce que leurs parents ne sont pas encore rentrés, ou, que les transports scolaires ne s'adaptent pas, ça ne me choque pas.
D'ailleurs, les activités proposées en TAP sont des activités que pouvaient proposer les PE en arts plastiques ou sport.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par may68 le Ven 21 Fév 2014 - 12:30
La classe n'est pas un lieu d'animation et les PE ont des tas de choses à y faire en dehors de la présence des enfants !
Nous avons déjà une BCD commune maternelle primaire qui sert aussi de salle de garderie , je vous laisse imaginer comme c'est le bonheur ...
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par atrium le Ven 21 Fév 2014 - 13:07
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: elle est que les enseignants refusent de retravailler une demi-journée de plus. Que l'on se comprenne bien: ce n'est pas mon avis. Moi je sais bien, pour vous lire, qu'une revendication aussi basse ne saurait effleurer - même de loin, même de manière vaguement inconsciente - les PE qui s'expriment ici. Mais c'est forcément comme cela que c'est perçu.

Elle ne m'effleure pas, je la prends en pleine figure et je l'écris: je n'ai aucune raison de donner plus d'heures de cours pour gagner moins que toi, tout en faisant plus de surveillances et de réunions obligatoires, en ayant en prime les responsabilités de ton CPE et en supportant les frais pour me déplacer une journée de plus sans compensation financière. Aujourd'hui (et je suis encore à 4 jours), j'étais devant les élèves de 8h20 à 12h (accueil+cours+récré+cours+AP) et j'y retourne de 13h20 à 16h30. Et toi, ta journée se passe bien? Pour mémoire les PE français donnent plus d'heures de cours (et de loin) que la moyenne des enseignants du primaire en Europe et les PLC moins.
Ajoute les mercredis matin l'an prochain et les réunions le mercredi après-midi, plus le fait qu'en tant que TR je serai annualisé (possibilité de monter jusqu'à 30h par semaine devant les élèves) et tu comprendras qu'on en ait marre.
En ce qui me concerne cette réforme est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.
zoupinette
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par zoupinette le Ven 21 Fév 2014 - 13:23
"ABROGATION du décret du 24 janvier qui nous conduit droit vers ça"

Ben c'est pas clair du tout ni pour les délégués locaux ni pour les collègues. Aucun tract aucun mot d'ordre avec pour un retour aux 26/ 27 heures. De plus, je ne suis pas certain que la majorité des collègues souhaitent revenir à 2008.

Keo , je suis hors-sujet, mais combien d'heures de cours par jour y a-t-il en Suisse ?
Contenu sponsorisé

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum