Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
zoupinette
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par zoupinette le Ven 21 Fév - 12:23
"ABROGATION du décret du 24 janvier qui nous conduit droit vers ça"

Ben c'est pas clair du tout ni pour les délégués locaux ni pour les collègues. Aucun tract aucun mot d'ordre avec pour un retour aux 26/ 27 heures. De plus, je ne suis pas certain que la majorité des collègues souhaitent revenir à 2008.

Keo , je suis hors-sujet, mais combien d'heures de cours par jour y a-t-il en Suisse ?
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par profecoles le Ven 21 Fév - 13:02
Je suis pour un retour à avant 2008 moi pourtant ...
Parce que de toutes façons les 3H par semaine de différence (24h au lieu de 27H), on les fait puisqu'on doit 108 h (soit  3H X36H) en plus de notre service.
Et plutôt que de faire APC pour remédier là où je suis allée trop vite parce que je manque de temps , plutôt que d'assister à des animations pédagogiques où le dernier auteur pédago fait son show pour vendre don bouquin, plutôt que de nous réunir en conseil de cycle pour s'écouter entre collègues faire une liste de tous nos élèves en difficulté et la réponse invariable du RASED écartelé sur une dizaine d'écoles "On n'aura pas le temps de les prendre tous et  1/2 h par semaine chacun" ....
je préférerais être devant mes élèves le samedi matin (ou au moins 2 samedis sur 3)et prendre le temps pour les apprentissages.
Maintenant si on veut nous payer le même salaire pour 24H semaine et basta, je suis d'accord aussi. Mais qu'on m'allège les programmes de toutes ces choses prises sur le temps déjà réduit des apprentissages  (TICE, développement durable, interventions en tout genre sur l'hygiène bucco-dentaire, le permis piéton ....sans compter certaines notions de géographie bien trop complexes pour des petits).
zoupinette
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par zoupinette le Ven 21 Fév - 13:08
veneration 

Ceci dit est-ce que une majorité de collègue le souhaite ?
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév - 13:10
forrester1 a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Doit-on rappeler que ces activités ne sont en aucun cas obligatoires ?
Je suis PE dans une autre ville que celle où ma fille est scolarisée. Ses horaires sont, bien entendu, différents des miens. Elles est donc obligée de subir ces activités qui pour le coup sont obligatoires de fait. Est ce que je considère pour cela l'école comme une garderie?

Je peux parfaitement comprendre que c'est un problème, mais je considère que le problème de gestion des horaires de travail des parents n'est pas un argument pour maintenir les 4 jours. Et oui, je suis désolé, dans ces conditions, tu considères bien l'école comme une garderie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:On ne se gargarise pas de la fatigue des gamins en paravent des revendications des PE. Il est tout à fait envisageable que, à la fois les PE n'ont pas envie de travailler le mercredi matin sans contre partie ET que les enfants soient fatiguer. Non ? Moi, ça me semble tout à fait envisageable.

Bien sûr que c'est théoriquement envisageable. Ça se tiendrait si on pouvait démontrer que 4,5 jours d'école par semaine (mercredi compris) seraient une cause de si grande fatigue. Maintenant, faut arrêter les délires. Il y a sans doute beaucoup de causes à cette fatigue: sommeil insuffisant, périscolaire mal organisé, tout ce qu'on voudra, mais certainement pas la répartition de l'horaire scolaire en lui-même.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Elle ne m'effleure pas, je la prends en pleine figure et je l'écris: je n'ai aucune raison de donner plus d'heures de cours pour gagner moins que toi

Je le conçois parfaitement. Je préfère (et trouve d'ailleurs parfaitement légitime) que l'on soit clair sur les revendications et les motifs de refus, plutôt que venir inventer des histoires sur la prétendue fatigue des enfants.

Maintenant, pour autant que je sache, la réforme n'amène pas à faire plus d'heures de cours ? Que les professeurs des écoles soient trop mal payés, je le conçois parfaitement et je suis d'accord. Pas que les PE, d'ailleurs. Accessoirement, je ne vois pas ce que mon horaire personnel vient faire là-dedans.

Mais mélanger tout n'amènera pas à une amélioration de la situation. Oui, il y a un problème de rémunération des professeurs, c'est indéniable et je suis le premier à le dire. Maintenant, je doute que s'élever contre les rythmes - voire faire grève contre - résolve ce problème, qui lui, est un vrai problème (contrairement à la réforme des rythmes).

D'ailleurs, lors d'une précédente discussion ici même sur ce sujet, plusieurs professeurs des écoles m'ont expliqué qu'en fait, ils sont contre parce que les gosses font 24 heures et non 26 ou 27. Faut pas s'étonner que de l'extérieur, on soit un peu perdus ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Keo , je suis hors-sujet, mais combien d'heures de cours par jour y a-t-il en Suisse ?

À vrai dire, je ne sais plus (c'est loin et ça a pu changer, depuis). En plus, la Suisse étant un pays fédéral, les règles peuvent changer du tout au tout selon les cantons. La seule chose que je sais, puisque ma soeur y enseigne, c'est que les horaires des professeurs du secondaire sont un peu plus élevés, 24/26 heures par semaine selon les matières.


Dernière édition par kero le Ven 21 Fév - 13:20, édité 1 fois
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par doctor who le Ven 21 Fév - 13:19
Ouh là, faut arrêter ! L'école a aussi une vocation de garderie. L'école maternelle fut appelée "maternelle" pour donner aux enfants l'attention et le soin qu'ils ne recevaient pas forcément chez eux.

Et le rigorisme paradoxal qui consiste à refuser de parler du périscolaire me semble fermer les yeux sur la réalité, à savoir que les nouveaux rythmes et l'inflation du périscolaire en jour de semaine compromet le scolaire.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Blog pédagogique : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév - 13:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ouh là, faut arrêter ! L'école a aussi une vocation de garderie.

Ah. On y arrive, enfin  Very Happy 
profecoles
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par profecoles le Ven 21 Fév - 13:30
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:veneration 

Ceci dit est-ce que une majorité de collègue le souhaite ?

Euh, c'est-à-dire que, enfin disons que ....








non.
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Fraser le Ven 21 Fév - 14:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
forrester1 a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Doit-on rappeler que ces activités ne sont en aucun cas obligatoires ?
Je suis PE dans une autre ville que celle où ma fille est scolarisée. Ses horaires sont, bien entendu, différents des miens. Elles est donc obligée de subir ces activités qui pour le coup sont obligatoires de fait. Est ce que je considère pour cela l'école comme une garderie?

Je peux parfaitement comprendre que c'est un problème, mais je considère que le problème de gestion des horaires de travail des parents n'est pas un argument pour maintenir les 4 jours. Et oui, je suis désolé, dans ces conditions, tu considères bien l'école comme une garderie.


Et bien, j'ai une autre opinion de mon job et de l'école.

mais à te lire depuis ce matin, je ne pense pas que nous faisons le même métier, et pour t'en convaincre, je t'invite à relire le dernier message d'Atrium:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Elle ne m'effleure pas, je la prends en pleine figure et je l'écris: je n'ai aucune raison de donner plus d'heures de cours pour gagner moins que toi, tout en faisant plus de surveillances et de réunions obligatoires, en ayant en prime les responsabilités de ton CPE et en supportant les frais pour me déplacer une journée de plus sans compensation financière. Aujourd'hui (et je suis encore à 4 jours), j'étais devant les élèves de 8h20 à 12h (accueil+cours+récré+cours+AP) et j'y retourne de 13h20 à 16h30. Et toi, ta journée se passe bien? Pour mémoire les PE français donnent plus d'heures de cours (et de loin) que la moyenne des enseignants du primaire en Europe et les PLC moins.
Ajoute les mercredis matin l'an prochain et les réunions le mercredi après-midi, plus le fait qu'en tant que TR je serai annualisé (possibilité de monter jusqu'à 30h par semaine devant les élèves) et tu comprendras qu'on en ait marre.
En ce qui me concerne cette réforme est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par auléric le Ven 21 Fév - 16:51
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Et le rigorisme paradoxal qui consiste à refuser de parler du périscolaire me semble fermer les yeux sur la réalité, à savoir que les nouveaux rythmes et l'inflation du périscolaire en jour de semaine compromet le scolaire.
exactement.
Si les rythmes n'avaient de conséquences ensuite sur notre semaine de travail , peu m'importerait de bosser le mercredi matin (même si c'est objectivement très dur les semaines où on a réunion l'après-midi , y compris pour mon organisation) .
Non ,  cette fatigue et cette excitation des élèves, qui me fait perdre quasiment tous mes après midi, génère une énorme fatigue nerveuse chez les élèves et moi. Du coup c'est impossible de dire que ce n'est "que" du périscolaire.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par User5899 le Ven 21 Fév - 17:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il ne se dit pas que cette reforme est coûteuse, inutile sinon nuisible pour les élèves comme pour les personnels et anti-républicaine par hasard ?
Il devrait... Laughing 
Pour le reste je suis moins optimiste pour lui...
En elle-même, la réforme n'est pas coûteuse. Elle ne coûte que ce qui est financé sans rapport avec elle, et ne le sera que quelques temps.
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par PabloPE le Ven 21 Fév - 17:55
Sur le principe je suis d'accord pour dire que le périscolaire n’est pas notre affaire MAIS en tant que PE on est constamment liés au périscolaire: on récupère les gosses agacés ou fatigués, on gère les tensions et les conflits nés à cette occasion, on voit les gosses encore à la garderie à 18h30 quand on part de l'école..
Et surtout surtout on voit bien la différence entre un enfant qui passe 10 h par jour à l'école et celui qui n'en fait que 6.
Alors si désolée mais ce qui se passe au CLSH me regarde


Ah et puis moi je m'oppose surtout à cette réforme en tant que maman  affraid 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par may68 le Ven 21 Fév - 18:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Sur le principe je suis d'accord pour dire que le périscolaire n’est pas notre affaire MAIS en tant que PE on est constamment liés au périscolaire: on récupère les gosses agacés ou fatigués, on gère les tensions et les conflits nés à cette occasion, on voit les gosses encore à la garderie à 18h30 quand on part de l'école..
Et surtout surtout on voit bien la différence entre un enfant qui passe 10 h par jour à l'école et celui qui n'en fait que 6.
Alors si désolée mais ce qui se passe au CLSH me regarde


Ah et puis moi je m'oppose surtout  à cette réforme en tant que maman  affraid 


Pareil !
On est PE mais on est aussi parents !
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév - 18:04
Bah en tant que parents, si le périscolaire ne vous plait pas parce qu'il fatigue les chouchous, vous n'avez qu'à ne pas y envoyer les gosses. Le travail à mi-temps, ça existe, aussi. Forcément si tous les parents veulent toujours, intangiblement, travailler à plein temps, ça coince quelque part.

Car c'est bien là, au final, le fond de la question (le vrai, celui que personne n'ose évoquer). Dans le fait que les rythmes scolaires ne sont pas en adéquation avec ceux de la vie professionnelle, et que dans ces conditions, il faut bien faire des choix.

Après, on les fait et on les assume. Mais qu'on ne vienne pas dire, hypocritement, qu'on n'attend pas de l'école qu'elle serve de garderie ...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par JPhMM le Ven 21 Fév - 18:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Bah en tant que parents, si le périscolaire ne vous plait pas parce qu'il fatigue les chouchous, vous n'avez qu'à ne pas y envoyer les gosses. Le travail à mi-temps, ça existe, aussi. Forcément si tous les parents veulent toujours, intangiblement, travailler à plein temps, ça coince quelque part.
 :shock: :shock: :shock: 

Je n'arrive même pas à croire avoir lu ce que j'ai lu.
Il vaut mieux que je ne développe pas ma pensée immédiate par écrit, je risque d'être grossier.


Dernière édition par JPhMM le Ven 21 Fév - 18:14, édité 2 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par PabloPE le Ven 21 Fév - 18:13
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Bah en tant que parents, si le périscolaire ne vous plait pas, vous n'avez qu'à ne pas y faire aller les gosses.

Le travail à mi-temps, ça existe, aussi. Forcément si tous les parents veulent toujours travailler à plein temps, ça coince quelque part.

Car c'est bien là, au final, le fond de la question (le vrai, celui que personne n'ose évoquer).

Et après, qu'on ne vienne pas dire qu'on n'attend pas de l'école qu'elle serve de garderie ...
Euh si je me mets à mi temps mon fils se coltinera quand même le périscolaire au moins 2,5 jours par semaine .. on ne choisit pas de travailler le matin ou l'après midi, on n'a pas la possibilité de sortir avant l'heure ni même pile à l'heure pour aller les récupérer et mon maire de résidence a choisi une magnifique pause méridienne de 2h15.
Donc même à mi temps le périscolaire pour un PE c'est un peu le passage obligé.
Après je peux aller jusqu'au bout de ta logique et ne plus bosser du tout.. le rêve en temps de crise avec autant de chômeurs ne serait il pas que bobonne la femme arrête de bosser et s'occupe à temps plein de ses gosses pour que tous les mâles aillent chasser le mammouth puissent retrouver un emploi?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
User21714
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par User21714 le Ven 21 Fév - 18:14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Bah en tant que parents, si le périscolaire ne vous plait pas parce qu'il fatigue les chouchous, vous n'avez qu'à ne pas y envoyer les gosses. Le travail à mi-temps, ça existe, aussi. Forcément si tous les parents veulent toujours, intangiblement, travailler à plein temps, ça coince quelque part.
 :shock: :shock: :shock: 

Je n'arrive même pas à croire avoir lu ce que j'ai lu.

Pas eu le temps de réagir le premier, mais là... affraid
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév - 18:14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Bah en tant que parents, si le périscolaire ne vous plait pas, vous n'avez qu'à ne pas y faire aller les gosses.

Le travail à mi-temps, ça existe, aussi. Forcément si tous les parents veulent toujours travailler à plein temps, ça coince quelque part.

Car c'est bien là, au final, le fond de la question (le vrai, celui que personne n'ose évoquer).

Et après, qu'on ne vienne pas dire qu'on n'attend pas de l'école qu'elle serve de garderie ...
Euh si je me mets à mi temps mon fils se coltinera quand même le périscolaire au moins 2,5 jours par semaine .. on ne choisit pas de travailler le matin ou l'après midi, on n'a pas la possibilité de sortir avant l'heure ni même pile à l'heure pour aller les récupérer et mon maire de résidence a choisi une magnifique pause méridienne de 2h15.
Donc même à mi temps le périscolaire pour un PE c'est un peu le passage obligé.
Après je peux aller jusqu'au bout de ta logique et ne plus bosser du tout.. le rêve en temps de crise avec autant de chômeurs ne serait il pas que bobonne la femme arrête de bosser et s'occupe à temps plein de ses gosses pour que tous les mâles  aillent chasser le mammouth puissent retrouver un emploi?

Je n'ai en aucun cas dit que le travail à mi-temps devait forcément incomber à la femme.

Je pense, personnellement, que l'organisation idéale serait qu'homme et femme (à supposer que le couple en question soit composé d'un homme et d'une femme), s'alternent dans le travail à mi-temps. Un an chacun, jusqu'à ce que le mioche n'ai plus besoin de garderie.
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par PabloPE le Ven 21 Fév - 18:16
encore faut il qu'il y ait couple...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév - 18:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:encore faut il qu'il y ait couple...

Absolument. Il y a le cas particulier des familles mono-parentales. Évidemment, que des solutions peuvent/doivent être recherchées. M'enfin, ça ne change rien quant au fond de ce que je dis. D'autant plus qu'en France, le système des aides/allocations à la famille est quand même très développé.

C'est marrant de constater à quel point l'idée même qu'on puisse mettre en cause le sacro-saint droit de deux parents dans un couple à s'épanouir dans une vie professionnelle à 100% provoque des réactions offusquées. Si je suggère qu'il y a là une cause possible de cette fameuse fatigue des enfants dont tout le monde se scandalise, je me fais quoi: crucifier ?
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par PabloPE le Ven 21 Fév - 18:22
oui au fond tu dis que la réforme est bonne (pourquoi au fait? je n'ai jamais eu un seul vrai argument en ce sens y compris des plus ardents défenseurs ) parce que après tout si les parents aiment leur gosses ils n'ont qu'à se mettre à mi temps. Logique implacable effectivement

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par may68 le Ven 21 Fév - 18:25
[quote="kero"]Bah en tant que parents, si le périscolaire ne vous plait pas parce qu'il fatigue les chouchous, vous n'avez qu'à ne pas y envoyer les gosses. Le travail à mi-temps, ça existe, aussi. Forcément si tous les parents veulent toujours, intangiblement, travailler à plein temps, ça coince quelque part.

Car c'est bien là, au final, le fond de la question (le vrai, celui que personne n'ose évoquer). Dans le fait que les rythmes scolaires ne sont pas en adéquation avec ceux de la vie professionnelle, et que dans ces conditions, il faut bien faire des choix.

Après, on les fait et on les assume. Mais qu'on ne vienne pas dire, hypocritement, qu'on n'attend pas de l'école qu'elle serve de garderie ...[/quote


En tant que maman je n'ai pas envie que ma fille fasse "Battle dance" à 15 h45 (du vécu pour la fille d'une collègue) et en tant qu'enseignante je n'ai pas envie que la "Battle dance" se fasse dans ma classe !

ça vous va comme ça ?!


Dernière édition par may68 le Ven 21 Fév - 18:32, édité 2 fois
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév - 18:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:oui au fond tu dis que la réforme est bonne (pourquoi au fait? je n'ai jamais eu un seul vrai argument en ce sens y compris des plus ardents défenseurs ) parce que après tout si les parents aiment leur gosses ils n'ont qu'à se mettre à mi temps. Logique implacable effectivement

Où ai-je écris ça ?

Je n'ai jamais parlé d'amour. Ce que j'aime, c'est rester pragmatique.

Je ne condamne pas le fait que de nombreux parents préfèrent se consacrer à 100% à leur vie professionnelle. C'est le choix de chacun. Ce que je déplore, c'est qu'on vient ensuite faire mine de se plaindre que l'État ne prend pas suffisamment (ou suffisamment bien) en charge le gosse dont on n'a pas le temps de s'occuper.

En bref: que l'on prenne ses responsabilités. Ce n'est pas ma logique qui est implacable. Ce sont les faits. Ils sont têtus, comme disait l'autre.
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Fraser le Ven 21 Fév - 18:31
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév - 18:32
Parce que j'émets un avis divergent avec celui qui domine ici, je serais un troll ?

J'admire la force de l'argument.

En même temps, ça ne m'étonne pas. Ta précédente "contribution" était déjà une attaque ad hominem. Pas étonnant que tu reste dans le même registre. Very Happy 


Dernière édition par kero le Ven 21 Fév - 18:37, édité 1 fois
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par PabloPE le Ven 21 Fév - 18:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:oui au fond tu dis que la réforme est bonne (pourquoi au fait? je n'ai jamais eu un seul vrai argument en ce sens y compris des plus ardents défenseurs ) parce que après tout si les parents aiment leur gosses ils n'ont qu'à se mettre à mi temps. Logique implacable effectivement

Où ai-je écris ça ?

Je n'ai jamais parlé d'amour. Ce que j'aime, c'est rester pragmatique.

Je ne condamne pas le fait que de nombreux parents préfèrent se consacrer à 100% à leur vie professionnelle. C'est le choix de chacun. Mais qu'on ne vienne pas, ensuite, faire mine de se plaindre que l'État ne prend pas suffisamment (ou suffisamment bien) en charge le gosse dont on n'a pas le temps de s'occuper.
Et moi ce que je n'aime pas c'est quand l'Etat défait ce qui fonctionne et nous laisse avec une bronx généralisé sans que cela ne présente aucun intérêt en contrepartie. La réforme nous a été vendue "danl'intérezenfans" on voit maintenant que ceux ci ont beaucoup plus perdu que gagné (je n'ai pas attendu le MEN pour éviter les maths de 16h à 16h30) et on nous assène que de toutes façons faut pas se plaindre et puis ce n'est pas à l'Etat de gérer.
Alors OK ce n'est pas à l'Etat de gérer mes gosses mais dans ce cas qu'il les laisse tranquilles mes gosses et qu'il ne leur impose pas de telles mesures juste parce que il ne veut pas se renier et admettre son erreur.
Après ton argument peut se développer à l'extrême : à quoi sert l'école si les parents doivent seuls assumer?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par may68 le Ven 21 Fév - 18:37
Les enfants de Kero n'iront pas aux TAP apparemment ! Ou bien ils vont en privé et ils pourront continuer à aller au conservatoire le mercredi matin ...

Aïe je vais me faire taper sur les doigts ...
 diable 
Contenu sponsorisé

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum