Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par may68 le Ven 21 Fév 2014 - 19:37
Les enfants de Kero n'iront pas aux TAP apparemment ! Ou bien ils vont en privé et ils pourront continuer à aller au conservatoire le mercredi matin ...

Aïe je vais me faire taper sur les doigts ...
 diable 
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév 2014 - 19:39
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Après ton argument peut se développer à l'extrême : à quoi sert l'école si les parents doivent seuls assumer?  

À enseigner des savoirs (et d'après certains, des compétences, m'enfin, ça c'est un autre débat). Le reste relève de la sphère privée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Les enfants de Kero n'iront pas aux TAP apparemment ! Ou bien ils vont en privé et ils pourront continuer à aller au conservatoire le mercredi matin ...

Plutôt une baby-sitter. Faut pas déconner. Le conservatoire, ce sera pour mercredi après-midi. Twisted Evil


Dernière édition par kero le Ven 21 Fév 2014 - 19:47, édité 1 fois
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par may68 le Ven 21 Fév 2014 - 19:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Après ton argument peut se développer à l'extrême : à quoi sert l'école si les parents doivent seuls assumer?  

À enseigner des savoirs (et d'après certains, des compétences, m'enfin, ça c'est un autre débat). Le reste (et les activités après-scolaires en font partie) relève de la sphère privée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Les enfants de Kero n'iront pas aux TAP apparemment ! Ou bien ils vont en privé et ils pourront continuer à aller au conservatoire le mercredi matin ...

Plutôt une baby-sitter. Faut pas déconner. Le conservatoire, ce sera pour mercredi après-midi. Twisted Evil

on doit pas avoir la même paye ...
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév 2014 - 19:47
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:on doit pas avoir la même paye ...

Change de boulot.
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par may68 le Ven 21 Fév 2014 - 19:53
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:on doit pas avoir la même paye ...

Change de boulot.

il est où le smiley qui vomit ?
burp
Invité
Invité

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Invité le Ven 21 Fév 2014 - 19:54
Ce serait bien de se calmer un peu, de part et d'autre. Wink
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par atrium le Ven 21 Fév 2014 - 19:57
Bon, on ne va pas s'engueuler pour rien.
Cette réforme:
-n'apportera rien aux enfants
-dégrade les conditions de travail et le pouvoir d'achat des personnels
-pèse sur les finances des collectivités locales, au moment où leurs dotations baissent
-désorganise les parents
-répond bien à l'objectif de refiler en loucedé l'enseignement primaire aux mairies ou aux com com, ce dont rêve la droite

Sinon, c'est les vacances ici et j'ai fini mon remplacement ce soir, ce qui laissera du temps pour continuer à travailler avec les associations, les syndicats et les partis qui travaillent pour faire reculer le gouvernement, tout en expliquant bien aux candidats du PS que ça pèsera dans les urnes, histoire qu'ils fassent remonter l'info.  yesyes 

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par auléric le Ven 21 Fév 2014 - 19:58
forrester1 a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
c'est marrant j'avais justement cette idée en tête ou alors tu es un des thuriféraires de cette réforme, qui cherche à tout prix à faire passer les pe pour de vilains corporatistes-qui-ne-comprennent-rien, comme j'en ai beaucoup lu depuis un an sur le net
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Parce que j'émets un avis divergent avec celui qui domine ici, je serais un troll ?

J'admire la force de l'argument.

En même temps, ça ne m'étonne pas. Ta précédente "contribution" était déjà une attaque ad hominem. Pas étonnant que tu reste dans le même registre. Very Happy 
non , mais parce que tu choisis les arguments qui te permettent de t'éloigner du coeur du sujet (le fait que cette réforme n'apporte rien de plus aux élèves quoi qu'essaye de  vendre le ministre)
mais que tu ignores depuis un bon moment, les retours de ceux qui sont directement les mains dans la cambouis. On est plusieurs à avoir expliqué en quoi ce périscolaire avait une influence directe sur nos élèves en classe , et pas en bien... ces arguments là tu les as ignorés, peut être parce qu'il est bien difficile de contester ce que tout un tas de pe, de parents, disent et qui , bizarrement se recoupe , indépendamment des tailles de villes, des horaires, etc ...

Finalement c'était pas si mal que Peillon ait voulu et ait tout fait pour qu'un certain nombre de communes testent dès cette année. L'an dernier on nous disait que nous n'étions que des privilégiés qui ne voulaient pas évoluer ... maintenant que tout ce que nous disions sur l'inefficacité et la contre-productivité de cette réforme , sur son coût , sur les problèmes d'organisation tous azimuts qu'elle entrainait , se révèle exact (et même pire) il va être plus difficile de faire gober aux parents, aux électeurs que ce n'est qu'un problème de corporatistes et que c'est un détail qui ne change rien à l'école


Dernière édition par auléric le Ven 21 Fév 2014 - 20:16, édité 1 fois (Raison : correction d'un verbe "révèle" au lieu du relève tapé par mégarde)
avatar
Tristana
Vénérable

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Tristana le Ven 21 Fév 2014 - 20:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est marrant de constater à quel point l'idée même qu'on puisse mettre en cause le sacro-saint droit de deux parents dans un couple à s'épanouir dans une vie professionnelle à 100% provoque des réactions offusquées. Si je suggère qu'il y a là une cause possible de cette fameuse fatigue des enfants dont tout le monde se scandalise, je me fais quoi: crucifier ?

C'est même pas tant que c'est un droit, disons que c'est plutôt une obligation : je pense que s'il était aussi facile que ça de s'arrêter de travailler une année ou de se mettre à mi-temps (qu'on soit le père ou la mère), beaucoup de parents le feraient. Or le problème, c'est que les employeurs ne sont pas forcément d'accord (il n'y a pas toujours les moyens de remplacement requis, et dans le privé partir pendant une année c'est quand même prendre le risque que quelqu'un prenne notre place — ce n'est pas parce qu'on récupère un poste au bout du congé parental qu'il est forcément celui qu'on attendait) ; et quand bien même les employeurs y seraient favorables, il y a l'épineuse question du revenu. Il ne me semble pas qu'on soit payé de la même manière qu'à plein temps, quand bien même on a l'argument des enfants (cela marche si je ne m'abuse jusqu'aux 3 ans de l'enfant, et encore : pour les 80%, pas pour les 50%).
Bref... bien sûr que ce que tu dis est logique. Mais le monde tel qu'il est aujourd'hui ne permet plus de s'en sortir avec un seul salaire, ou même avec un salaire et demi. Il ne s'agit pas de défendre son droit à travailler : c'est plutôt une nécessité dans l'état actuel des choses.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par may68 le Ven 21 Fév 2014 - 20:10
En fait dans chaque famille un des parents devrait avoir le droit de finir plus tôt pour pouvoir récupérer ses enfants à la fin de la classe , ça devrait être un droit du salarié jusqu'à ce que les enfants soient en âge de rester seuls à la maison ! En fait une vraie réforme des rythmes scolaires ne peut se faire sans une réforme du monde du travail .
Ouh la la mais je rêve là ...
Soit dit en passant dans les pays scandinaves tant vantés à 17h tous les bureaux , magasins etc ...ferment et les familles sont à la maison ! (il parait )
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par atrium le Ven 21 Fév 2014 - 20:14
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:En fait dans chaque famille un des parents devrait avoir le droit de finir plus tôt pour pouvoir récupérer ses enfants à la fin de la classe , ça devrait être un droit du salarié jusqu'à ce que les enfants soient en âge de rester seuls à la maison ! En fait une vraie réforme des rythmes scolaires ne peut se faire sans une réforme du monde du travail .
Ouh la la mais je rêve là ...
Soit dit en passant dans les pays scandinaves tant vantés à 17h tous les bureaux , magasins etc ...ferment et les familles sont à la maison ! (il parait )

Dans pas mal de pays, les écoles ferment à 15h, mais bon, on n'est pas en Norvège ici.  Drapeaufrançais

Edit: sinon, une commune du 13 a trouvé la solution (validée par la DASEN 13): 3 heures d'intercours (11h30-14h30)... ça ne vous fait pas rêver, ça, les collègues?
zoupinette
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par zoupinette le Ven 21 Fév 2014 - 20:57
La politique familial en France permet de concilier vie professionnelle et vie de famille.
Les enfants dont les deux parents travaillent ne sont pas en général les plus fatigués !
Kéo, on nous a vendu cette réforme comme une répartition horaire dans la semaine qui serait moins fatigante pour les enfants et qu'ils seraient du coup plus disposés à apprendre. C'est complétement faux. Pour l'instant je ne vois aucun argument pour défendre cette réforme. En avez-vous ?
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par may68 le Ven 21 Fév 2014 - 21:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:La politique familial en France permet de concilier vie professionnelle et vie de famille.
Les enfants dont les deux parents travaillent ne sont pas en général les plus fatigués !
Kéo, on nous a vendu cette réforme comme une répartition horaire dans la semaine qui serait moins fatigante pour les enfants et qu'ils seraient du coup  plus disposés à apprendre. C'est complétement faux.  Pour l'instant je ne vois aucun argument pour défendre cette réforme. En avez-vous ?

Heu ...pas toujours ! Disons qu'avoir des grand-parents sur place et dispo ça aide et quand c'est pas le cas c'est beaucoup de collectivité pour les enfants .
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par JPhMM le Ven 21 Fév 2014 - 21:40
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:on doit pas avoir la même paye ...

Change de boulot.
Sympathique...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par atrium le Ven 21 Fév 2014 - 21:55
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:on doit pas avoir la même paye ...

Change de boulot.
Sympathique...

On est habitué à la puissance argumentative des partisans de cette réforme, Peillon en tête.  Wink 
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par JPhMM le Ven 21 Fév 2014 - 21:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Change de boulot.
Sympathique...

On est habitué à la puissance argumentative des partisans de cette réforme, Peillon en tête.  Wink 
C'est pas eux qui paient mes factures. Y a des claques qui se perdent, crois-moi.

Non mais je rêve, sérieux !

*JPhMM, écœuré et furieux*

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
InvitéMA
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par InvitéMA le Ven 21 Fév 2014 - 22:29
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:on doit pas avoir la même paye ...

Change de boulot.

Kero, on peut être d accord ou pas avec tes arguments, mais la manière dont tu les as formulés ne les as pas toujours mis en valeur, du moins c est mon opinion. En revanche, concernant cette intervention-là, si tu es honnete envers toi même, tu devrais te rendre compte que tu es allé trop loin, non? Je te dis ça sans aucune animosité et avec le plus grand détachement du monde. Peut-être vas tu mal le prendre, j espère que non!  Smile
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév 2014 - 23:21
MarieAnne a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:on doit pas avoir la même paye ...

Change de boulot.

Kero, on peut être d accord ou pas avec tes arguments, mais la manière dont tu les as formulés ne les as pas toujours mis en valeur, du moins c est mon opinion. En revanche, concernant cette intervention-là, si tu es honnete envers toi même, tu devrais te rendre compte que tu es allé trop loin, non? Je te dis ça sans aucune animosité et avec le plus grand détachement du monde. Peut-être vas tu mal le prendre, j espère que non!  Smile

Je ne le prends pas mal.

Et oui, je suis peut-être allé trop loin.

C'est vraiment étonnant, que tout d'un coup j'aille trop loin. Je défends un point de vue différent à celui de la majorité, et j'ai eu droit à toutes les attaques plus basses les unes que les autres: certains me traitent de troll, d'autres me reprochent mon salaire qui n'est pas le même (je ne vois pas le rapport avec le sujet), certains me traitent de thuriféraire de XY (alors qu'en fait, non), et j'en passe.

Wow, étonnant. Tout d'un coup kero dérape.

J'en ai pris dans la gueule dans tous les sens, et il n'y a jamais eu personne pour faire remarquer à quel point certaines remarques étaient déplacées. À commencer par les nombreuses attaques ad hominem qui étaient totalement hors sujet. Mais moi, pour UNE remarque qui dépasse à peine un peu les bornes, je devrais faire amende honorable.

Très bien, je fais amende honorable.

Mais j'ai comme le vague sentiment que tous les autres qui ont usé de coups bas ne vont pas le faire.


Dernière édition par kero le Ven 21 Fév 2014 - 23:29, édité 1 fois
InvitéMA
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par InvitéMA le Ven 21 Fév 2014 - 23:28
C est cool. Mais ne présume pas des réactions des autres, tu pourrais être agréablement surpris, qui sait? Bonne soirée!
avatar
kero
Grand sage

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par kero le Ven 21 Fév 2014 - 23:35
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:c'est marrant j'avais justement cette idée en tête ou alors tu es un des thuriféraires de cette réforme, qui cherche à tout prix à faire passer les pe pour de vilains corporatistes-qui-ne-comprennent-rien, comme j'en ai beaucoup lu depuis un an sur le net

Je commence à en avoir sérieusement ras le cul de ces attaques personnelles.

Non, je ne suis le thuriféraire de personne. Je ne suis particulièrement pas le défenseur de Peillon dont d'autres aspects de sa politique me mettent en rogne - à commencer, par exemple, par la casse de l'enseignement prioritaire qu'il mène, sous couvert de faire le contraire. Ce que j'ai dit et expliqué à plusieurs reprises.

Sauf qu'à un moment donné, on peut aussi fonctionner de manière non binaire. (c'est censé être acquis à l'âge adulte.)

Je défends certaines idées, et c'est tout. Si vous n'êtes pas d'accord, merci de répondre avec des argument et pas avec de pitoyables sous-entendus à la con. Je ne suis pas ici pour troller (j'ai mieux à faire) et je ne suis pas ici pour défendre Peillon, ok ? Maintenant, merci de grandir un peu et de débattre sur le fond.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:non , mais parce que tu choisis les arguments qui te permettent de t'éloigner du coeur du sujet (le fait que cette réforme n'apporte rien de plus aux élèves quoi qu'essaye de  vendre le ministre)

Ceci est absolument faux. Jusqu'ici, je n'ai fait que répondre aux arguments que mettent justement en avant ceux qui sont contre la réforme en question. Je ne vois pas comment on peut voir là une tentative de dévier du sujet. Relis le topic depuis le début.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est même pas tant que c'est un droit, disons que c'est plutôt une obligation : je pense que s'il était aussi facile que ça de s'arrêter de travailler une année ou de se mettre à mi-temps (qu'on soit le père ou la mère), beaucoup de parents le feraient. Or le problème, c'est que les employeurs ne sont pas forcément d'accord (il n'y a pas toujours les moyens de remplacement requis, et dans le privé partir pendant une année c'est quand même prendre le risque que quelqu'un prenne notre place — ce n'est pas parce qu'on récupère un poste au bout du congé parental qu'il est forcément celui qu'on attendait) ; et quand bien même les employeurs y seraient favorables, il y a l'épineuse question du revenu. Il ne me semble pas qu'on soit payé de la même manière qu'à plein temps, quand bien même on a l'argument des enfants (cela marche si je ne m'abuse jusqu'aux 3 ans de l'enfant, et encore : pour les 80%, pas pour les 50%).
Bref... bien sûr que ce que tu dis est logique. Mais le monde tel qu'il est aujourd'hui ne permet plus de s'en sortir avec un seul salaire, ou même avec un salaire et demi. Il ne s'agit pas de défendre son droit à travailler : c'est plutôt une nécessité dans l'état actuel des choses.

Et bien justement. Je suis persuadé qu'il faut choisir ses combats. Le combat pour une rémunération décente est un vrai combat, qui résoudrait beaucoup de ce que tu dénonces. Ce n'est pas normal qu'il ne soit pas possible, dans une famille, de vivre sans que les deux parents travaillent à 100%. Et se concentrer sur ce genre de choses éviterait de diluer le tout dans des revendications qui ne sont, en réalité, que des abdications.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:En fait une vraie réforme des rythmes scolaires ne peut se faire sans une réforme du monde du travail.

Exactement.


Dernière édition par kero le Ven 21 Fév 2014 - 23:58, édité 1 fois
avatar
Tristana
Vénérable

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Tristana le Ven 21 Fév 2014 - 23:43
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et bien justement. Je suis persuadé qu'il faut choisir ses combats. Le combat pour une rémunération décente est un vrai combat, qui résoudrait beaucoup de ce que tu dénonces. Et s'y concentrer éviterait de diluer le tout dans des revendications qui ne sont, en réalité, que des abdications.

Tu as évidemment raison, mais tu sais aussi bien que moi qu'il est impensable d'envisager que tous les bas salaires (parce qu'il n'y a pas que les enseignants qui sont concernés) soient revalorisés suffisamment pour qu'un seul salaire puisse faire vivre une famille. Ce combat est perdu depuis longtemps : peut-on vraiment envisager qu'un Etat en faillite puisse payer ses professeurs le double de ce qu'il les paie actuellement ?...
User21714
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par User21714 le Sam 22 Fév 2014 - 9:28
Allez, un peu de pédagogie, tentons d'expliquer pourquoi les PE considèrent que le temps périscolaire et le temps scolaire sont VOLONTAIREMENT liés par la réforme de Peillon:

Fin des cours, actuellement à 16h30 ou à 17 h (ou plutôt fin de la classe).
Les instits font sortir leurs élèves et très souvent retournent tranquillement dans LEUR classe afin de: corriger les cahiers, ranger le b... qui est sur leur bureau, ranger le petit matériel, éventuellement préparer pour le lendemain, assurer l'heure obligatoire d'APC...

Avec CETTE réforme, les classes seront occupées le soir par les TAP, ce qui existe déjà PARTOUT où la réforme a été mise en place cette année, on ne peut décemment laisser des enfants sous la pluie ou dans le froid.
Résultat, l'instit est dépossédé de son lieu de travail, bien content s'il ne retrouve pas SA classe en foutoir le lendemain matin.

Le Second degré va dire: il n'a qu'à bosser dans la salle des profs!

Déjà, il n'y en a pas toujours. Dans le village où j'enseigne, 7 classes, 7 salles, point barre! C'est aussi méconnaître le boulot d'instit que de croire que l'on peut emporter des "copies" pour les corriger ailleurs: cahiers, fichiers de toutes sortes, de toutes les matières, des kilos à transporter, c'est impossible.

Problème connexe: Les élèves sont dans des classes où des REGLES DE VIE sont instituées permettant de vivre ensemble. Les témoignages recueillis indiquent que, dans ce même lieu, les règles sont complètement différentes pendant les TAP, ce qui est normal puisque ce n'est PLUS L'ECOLE. Il n'est donc pas rare que les instits entendent des élèves leur demander si "ce travail est obligatoire" pendant le temps de classe puisque, dans ce même lieu, les activités ne le sont pas pendant les TAP.
Rappelons que les élèves ont de 3 à 11 ans et qu'il leur est très difficile de faire la part des choses.

Voilà! Le temps périscolaire impacte directement la vie du temps scolaire et pas uniquement le confort des instits. Nous considérons QU'A L'ECOLE, C'EST L'ECOLE ET RIEN D'AUTRE!

C'est pour cela que la seule solution est l'abrogation de ce décret VOLONTAIREMENT NEFASTE et que nous sommes nombreux à appeler les PE à SANCTIONNER le PS aux Municipales et aux Européennes. Twisted Evil

Mais on peut néanmoins comprendre que cela ne plaise pas aux sympathisants du PS... Tant pis!
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Une passante le Sam 22 Fév 2014 - 9:56
juste pour apporter un témoignage : j'étais fermement opposée à la réforme (et le suis toujours), mais je dois reconnaître que dans ma commune, cela se passe plutôt bien :
- les activités n'ont pas lieu dans les salles de classe (dans d'autres salles de l'école ou dans d'autres lieux de la commune suivant les activités) et sont gratuites (mais le resteront-elles ???)
- elles sont également variées et permettent de s'initier à des activités intéressantes (musique, vidéo, sports divers)
- mes enfants finissent deux jours par semaine à 15 heures et selon les maîtresses, ces après-midis-là les élèves travaillent mieux, car moins longtemps
- le rythme du mercredi fut un peu difficile à prendre mais on s'y fait (de toute manière, ils se levaient déjà pour aller au centre de loisirs)

Il reste cependant certains points négatifs :
- les activités ne sont pas toujours bien gérées (mon grand me racontait certaines où rien ne pouvait être fait car l'animateur ne parvenait pas à gérer le groupe d'enfants surexcités)
- l'introduction des associations au sein de l'école entraîne des problèmes discutables (comme mon petit rentré d'un atelier musique avec comme consigne d'acheter le CD de l'animateur encadrant...)
- toutes les communes n'ont pas les moyens d'avoir des salles "séparées" ou des activités variées, ce qui entraîne des inégalités sur tout le territoire
- les PE peuvent avoir des frais plus importants à cause des trajets supplémentaires
- le soi-disant gain pour les enfants qui travailleraient mieux me semble également discutable, revenir à 27 heures de cours me semblerait quand même plus profitable puisque les PE ne sont pas idiots et savent adapter les activités en fonction des horaires (comme les profs de collège et de lycée qui savent que certaines heures sont plus propices au travail que d'autres et s'adaptent !)
- cette réforme coûte très cher, en vaut-elle vraiment la peine ? je pense que non...
- Finalement, passée la première envie de découvrir, les activités préférées de mes enfants sont "jeux de société" et "bibliothèque" (encadrées par des atsem)...

Bref, beaucoup de b*rdel pour finalement pas grand chose, autant arrêter tout de suite et voir comment améliorer l'école (et non la "garderie") !
User21714
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par User21714 le Sam 22 Fév 2014 - 10:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

- le soi-disant gain pour les enfants qui travailleraient mieux me semble également discutable, revenir à 27 heures de cours me semblerait quand même plus profitable puisque les PE ne sont pas idiots et savent adapter les activités en fonction des horaires (comme les profs de collège et de lycée qui savent que certaines heures sont plus propices au travail que d'autres et s'adaptent !)

Depuis le début, c'est ce que je pense et que j'écris régulièrement:
Revenons à 26 heures de classe (27 étant impossible avec le temps de réunions obligatoires) et retrouvons une école re-sanctuarisée.
Cela permettrait de libérer 1 Mercredi matin (ou Samedi...) sur 3 et de retrouver un temps d'enseignement convenable en éliminant du coup 72h de temps "de concertation" inutile et chronophage.
Ensuite, prenons le temps, s'il le faut plusieurs années scolaires, pour inventer une meilleure organisation du temps de classe en ne restant pas prisonnier des lobbies et des pseudo-spécialistes-chrono-machin-truc qui n'ont jamais mis les pieds dans une classe Primaire.
Peillon n'a pas fait n'importe quoi! Il a volontairement mélangé les temps scolaires et périscolaires pour donner à penser que c'était la même chose et que, finalement, l'école pouvait aussi bien servir de garderie municipale... Suivez mon regard vers le statut des instits-PE.
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par atrium le Sam 22 Fév 2014 - 11:10
D'accord avec Républicain: retour à 26 ou 27h de classe. Maintenant, il faut être pragmatique: on n'a rien sans rien et si nous cédons quelque chose, nous devons nous battre pour obtenir une compensation, sinon nous laissons croire qu'on peut se servir de nous comme paillassons.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit
User21714
Expert spécialisé

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par User21714 le Sam 22 Fév 2014 - 11:21
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:D'accord avec Républicain: retour à 26 ou 27h de classe. Maintenant, il faut être pragmatique: on n'a rien sans rien et si nous cédons quelque chose, nous devons nous battre pour obtenir une compensation, sinon nous laissons croire qu'on peut se servir de nous comme paillassons.

  
Contenu sponsorisé

Re: Rythmes scolaires: ça chauffe pour les municipales !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum