Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
retraitée
Vénérable

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par retraitée le 25/2/2014, 12:07
Je me souviens avoir viré de mon cours les correspondants allemands de mes élèves de seconde, il y a bien 15 ans au bas mot. En ce temps -là, mes élèves se tenaient correctement, ce qui n'était pas le cas des petits teutons! Écouteurs sur les oreilles, bavardage à voix haute, salle de classe confondue avec une cafétéria. Mes collègues, pour certains en tout cas, avaient agi de même.
Depuis, les choses ont changé en France, et peut-être les élèves allemands ont-ils changé aussi !
avatar
philann
Doyen

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par philann le 25/2/2014, 14:45
En tout cas, il y a une "enquête dans Marianne" cette semaine:
Ces enfants qui nous pourrissent la vie

"Ces gosses tyranniques sont capables de pourrir l'ambiance dans un restaurant, un TGV, voire un avion...Et même la messe! Rien ne les arrête. Surtout pas leurs parents, qui ne leur imposent aucune frustration, aucun interdit. Tant pis pour ceux qui croisent le chemins de ces adorables bambins. La faute à Narcisse, à Mai 68, à la psychanalyste Françoise Dolto ou à un déficit de volonté parentale? "

Bon c'est du Marianne, donc prière de ne pas chercher l'analyse de fond...mais ceux qui est intéressant ce sont les témoignages de gens a priori pas concernés au premier plan (pas les parents et les profs) mais les hôtesses de l'air, les patrons de restaurant, les services SNCF etc...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Dwarf le 25/2/2014, 15:34
@philann a écrit:En tout cas, il y a une "enquête dans Marianne" cette semaine:
Ces enfants qui nous pourrissent la vie

"Ces gosses tyranniques sont capables de pourrir l'ambiance dans un restaurant, un TGV, voire un avion...Et même la messe! Rien ne les arrête. Surtout pas leurs parents, qui ne leur imposent aucune frustration, aucun interdit. Tant pis pour ceux qui croisent le chemins de ces adorables bambins. La faute à Narcisse, à Mai 68, à la psychanalyste Françoise Dolto ou à un déficit de volonté parentale? "

Bon c'est du Marianne, donc prière de ne pas chercher l'analyse de fond...mais ceux qui est intéressant ce sont les témoignages de gens a priori pas concernés au premier plan (pas les parents et les profs) mais les hôtesses de l'air, les patrons de restaurant, les services SNCF etc...
Ceux qui seront sans doute les plus objectifs et dont l'avis permettra d'en savoir long!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Dwarf le 25/2/2014, 15:37
@retraitée a écrit:Je me souviens avoir viré de mon cours les correspondants allemands de mes élèves de seconde, il y a bien 15 ans au bas mot. En ce temps -là, mes élèves se tenaient correctement, ce qui n'était pas le cas des petits teutons! Écouteurs sur les oreilles, bavardage à voix haute, salle de classe confondue avec une cafétéria. Mes collègues, pour certains en tout cas, avaient agi de même.
Depuis, les choses ont changé en France, et peut-être les élèves allemands ont-ils changé aussi !
Je pense surtout que chaque établissement a sa spécificité propre par rapport aux autres (quand bien même on peut tout de même établir des catégories dans lesquelles les ranger) et que les élèves que nous voyons (tant les nôtres que ceux de l'étranger) ne sauraient représenter véritablement autre chose que le tissu social de leur propre zone d'origine (qui elle-même peut connaître une certaine mixité - ou pas-, etc.).

Donc, comme toujours, pour dégager des constantes (et c'est malgré tout possible), il faudrait un vivier de témoignages plus large.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par dandelion le 25/2/2014, 15:47
@philann a écrit:En tout cas, il y a une "enquête dans Marianne" cette semaine:
Ces enfants qui nous pourrissent la vie

"Ces gosses tyranniques sont capables de pourrir l'ambiance dans un restaurant, un TGV, voire un avion...Et même la messe! Rien ne les arrête. Surtout pas leurs parents, qui ne leur imposent aucune frustration, aucun interdit. Tant pis pour ceux qui croisent le chemins de ces adorables bambins. La faute à Narcisse, à Mai 68, à la psychanalyste Françoise Dolto ou à un déficit de volonté parentale? "

Bon c'est du Marianne, donc prière de ne pas chercher l'analyse de fond...mais ceux qui est intéressant ce sont les témoignages de gens a priori pas concernés au premier plan (pas les parents et les profs) mais les hôtesses de l'air, les patrons de restaurant, les services SNCF etc...
Et 'Ces vieux qui nous pourrissent la vie?'. Si on n'a jamais croisé un groupe de voyageurs âgés, on ignore ce que veut dire le terme sans-gêne, et comme disait l'autre, à 20 ans, on est ce que l'on vous a fait, à 40 ans, ce qu'on s'est fait soi-même, j'ajouterais qu'à 70 ans on peut aussi considérer qu'on a eu quelque temps pour s'éduquer.
Ce n'est pas pour minimiser les difficultés d'éducation chez les enfants, mais je trouve que c'est plus un problème de société: on pense à ses droits, à son plaisir, quitte à pousser la gamine de cinq ans qui descend le mauvais escalier avec sa maman parce qu'on n'a pas envie d'attendre pour le monter.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Pseudo le 25/2/2014, 16:55
C'est relativement rare qu'une mamie hurle, renverse les chaises, casse la vaisselle, éparpille les cacahuètes et pisse sur le tapis. Il y a bien Tatie Danielle, mais c'était un cas d'espèce.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Pseudo le 25/2/2014, 16:56
@philann a écrit:Oui mais effectivement Pseudo et Voli vous parliez de deux choses différentes.
Pseudo parlait des gamins mal élevés auxquels les parents ne disent rien (et un enfant qui parle est suffisamment grand pour comprendre un NON bien sonore et définitif)

 

En même temps, tout parent est persuadé avoir un gamin bien élevé. Les mal élevés, c'est toujours ceux des autres.
Quoique... j'avais une amie qui ne se rendait dans aucun lieu public avec ses deux garçons. Donc, aucune sortie familiale. Parce qu'elle jugeait ses gamins trop turbulents. Je me suis toujours demandé pourquoi elle ne les éduquait pas au lieu de se priver de tout.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Dwarf le 25/2/2014, 17:04
@Pseudo a écrit:
@philann a écrit:Oui mais effectivement Pseudo et Voli vous parliez de deux choses différentes.
Pseudo parlait des gamins mal élevés auxquels les parents ne disent rien (et un enfant qui parle est suffisamment grand pour comprendre un NON bien sonore et définitif)

 

En même temps, tout parent est persuadé avoir un gamin bien élevé. Les mal élevés, c'est toujours ceux des autres.
Quoique... j'avais une amie qui ne se rendait dans aucun lieu public avec ses deux garçons. Donc, aucune sortie familiale. Parce qu'elle jugeait ses gamins trop turbulents. Je me suis toujours demandé pourquoi elle ne les éduquait pas au lieu de se priver de tout.
Pas faux mais pas systématique non plus, comme toujours. Sachant de quoi mon cher rejeton est capable quand il entreprend de vouloir exister aux yeux du monde, je tâche de rester aux aguets - quitte d'ailleurs, à passer pour un mauvais père quand, de manière justifiée, je le tance fermement mais sans violence. Comme quoi, les gens se plaignent d'une chose et en même temps vont être capables de critiquer ou mal voir ceux qui entreprennent de s'attaquer à ce qui les gêne tant à les en croire.  :gratte: Serait-ce un mal français?   

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
philann
Doyen

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par philann le 25/2/2014, 17:08
Très juste comme remarque Dwarf!
Il faudrait que les enfants se tiennent bien mais sans jamais leur dire non, les punir, les rappeler à l'ordre etc. Bref, par magie quasiment!

Spoiler:
Bon le tien de marmot il est quand même très bien élevé...puisqu'il va jusqu'à rapprocher les gens (sauf son père: tu quoque...) des macarons  Wink  Very Happy 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Dwarf le 25/2/2014, 17:12
@philann a écrit:Très juste comme remarque Dwarf!
Il faudrait que les enfants se tiennent bien mais sans jamais leur dire non, les punir, les rappeler à l'ordre etc. Bref, par magie quasiment!
Oui, exactement comme avec les élèves au demeurant, à en croire les avis de certains collègues ou principaux qui ne sont pas à l'abri d'une contradiction : si tu te laisses faire, tu es un faible qui devrais changer de métier, si tu te fais respecter - quitte à ce que cela soit parfois de manière un peu frontale et ferme - tu es un infâme fasciste!  Evil or Very Mad 
@philann a écrit:
Spoiler:
Bon le tien de marmot il est quand même très bien élevé...puisqu'il va jusqu'à rapprocher les gens (sauf son père: tu quoque...) des macarons  Wink  Very Happy 
 Razz Disons qu'il a dû penser à mes kilos en trop!  Twisted Evil lol! Comme quoi, il est vraiment admirable, ce petit, en fait!  bisous 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Tristana
Vénérable

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Tristana le 25/2/2014, 17:15
Tout ça me fait penser à ce blog, sur lequel je suis tombée par hasard l'autre jour : http://melynae.wordpress.com/
A priori, je ne suis pas du tout d'accord avec sa manière d'éduquer son petit garçon, mais ça a l'air de fonctionner (enfin, de ce qu'elle en raconte).

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Dwarf le 25/2/2014, 17:24
De toute façon, en matière d'éducation comme d'instruction, il n'y a pas de méthode miracle universelle car nous nous adressons à des individus. Il y a en revanche des erreurs type à éviter et certaines méthodes fonctionnent statistiquement mieux que d'autres mais cela ne fait pas disparaître pour autant la nécessité de s'adapter à autrui avec souplesse (et patience) quand c'est nécessaire.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Carabas le 25/2/2014, 19:30
@philann a écrit:Oui mais effectivement Pseudo et Voli vous parliez de deux choses différentes.
Pseudo parlait des gamins mal élevés auxquels les parents ne disent rien (et un enfant qui parle est suffisamment grand pour comprendre un NON bien sonore et définitif)

 
C'était ça aussi dont je parlais.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
User21714
Expert spécialisé

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par User21714 le 25/2/2014, 20:10
@Pseudo a écrit:C'est relativement rare qu'une mamie hurle, renverse les chaises, casse la vaisselle, éparpille les cacahuètes et pisse sur le tapis. Il y a bien Tatie Danielle, mais c'était un cas d'espèce.

Une mamie, je ne sais pas, mais, personnellement, en tant que papi, j'aimerais avoir accès au bureau de Peillon pour le décorer... yesyes 
Hors sujet? Je sors...
the educator
Fidèle du forum

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par the educator le 26/2/2014, 19:17
Il faudrait que les enfants se tiennent bien mais sans jamais leur dire non, les punir, les rappeler à l'ordre etc. Bref, par magie quasiment!
mais qui a décrété qu'il ne fallait jamais leur dire non??? franchement, je suis très libertaire sur l'éducation de mes gamins, voir extrémiste sur certains points, je n'ai jamais lu ni entendu aucune théorie de l'éducation qui se refuse de dire non. Je trouve ça hallucinant l'espece d'amalgame qui est fait entre une éducation sans violences physiques ou morales et l'enfant sauvage qui n'a ni cadres ni limites.
Tout ce que vous présentez en vous offusquant sont des déviances: des parents qui se sont cassé la gueule dans l'éducation de leurs enfants ou qui ont simplement démissionné.
avatar
philann
Doyen

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par philann le 26/2/2014, 19:20
educator: combien as-tu rencontré de parents libertaires en comparaison de parents démissionnaires ?

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
the educator
Fidèle du forum

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par the educator le 26/2/2014, 19:50
je suis bien d'accord, mais du coup, pourquoi faire de l'éducation "à la suédoise" la mère de tous les monstres qui vous pourrissent vos sorties resto??
InviteeF
Grand Maître

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par InviteeF le 26/2/2014, 19:52
républicain a écrit:
@Pseudo a écrit:C'est relativement rare qu'une mamie hurle, renverse les chaises, casse la vaisselle, éparpille les cacahuètes et pisse sur le tapis. Il y a bien Tatie Danielle, mais c'était un cas d'espèce.

Une mamie, je ne sais pas, mais, personnellement, en tant que papi, j'aimerais avoir accès au bureau de Peillon pour le décorer... yesyes 
Hors sujet? Je sors...
Hi hi hi !

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Reine Margot le 26/2/2014, 21:03
Ben si effectivement faire les gros yeux ou dire "non" suffit toujours pour cadrer certains enfants, tant mieux. le souci c'est qu'avec la plupart des enfants ça ne suffit pas.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Dwarf le 26/2/2014, 21:09
@Reine Margot a écrit:Ben si effectivement faire les gros yeux ou dire "non" suffit toujours pour cadrer certains enfants, tant mieux. le souci c'est qu'avec la plupart des enfants ça ne suffit pas.
En voilà en tout cas qui ont trouvé la bonne méthode  Twisted Evil 


_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Carabas le 26/2/2014, 21:21
@the educator a écrit:
Il faudrait que les enfants se tiennent bien mais sans jamais leur dire non, les punir, les rappeler à l'ordre etc. Bref, par magie quasiment!
mais qui a décrété qu'il ne fallait jamais leur dire non??? franchement, je suis très libertaire sur l'éducation de mes gamins, voir extrémiste sur certains points, je n'ai jamais lu ni entendu aucune théorie de l'éducation qui se refuse de dire non. Je trouve ça hallucinant l'espece d'amalgame qui est fait entre une éducation sans violences physiques ou morales et l'enfant sauvage qui n'a ni cadres ni limites.
Tout ce que vous présentez en vous offusquant sont des déviances: des parents qui se sont cassé la gueule dans l'éducation de leurs enfants ou qui ont simplement démissionné.
Mais très certainement. Mais ce sont eux dont on repère les gamins.

J'ignore si une méthode d'éducation interdit le non, mais dans les faits, certains parents se l'interdisent. Et le résultat se voit très vite, en général. Ce n'est pas un amalgame, c'est un simple constat.

C'est exactement comme reprocher à Dolto tous les problèmes de mauvaise éducation. Pour ce que j'en ai lu, ce qu'elle dit est pertinent. Mais elle a été mal comprise et sa pensée mal appliquée.

Toujours est-il que les enfants mal ou pas élevés existent et sont une plaie pour le reste de la société qui les subit...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Carabas le 26/2/2014, 21:30
Exemple personnel (donc limité, j'en ai bien conscience) :

L'autre jour, dans le métro, un petit de 4-5 ans et sa mère. Le petit s'agite, sa mère le recadre, avec douceur, systématiquement. Impatient, il demandait toutes les 5 secondes quand ils arriveraient. La mère essayait de le faire se concentrer sur autre chose pour le faire patienter. Elle lui faisait compter les stations. Dès qu'il haussait la voix, elle lui disait de se calmer, toujours avec calme et douceur, mais fermement. Résultat : il était certes agité, mais tout à fait supportable et s'est tenu correctement pour un petit.

Un peu plus tard dans la journée, je vois un autre petit du même âge. Il criait, il faisait ce qui lui passait par la tête. Sa mère ne disait... rien.

La différence, je pense, ne tenait pas tant au caractère de l'enfant qu'au comportement du parent présent à côté...

Un enfant a envie de jouer, de faire ce qui lui passe par la tête. C'est dans sa nature. Mais c'est aux parents de le canaliser dans certains lieux, à certains moments. Certains parents n'ont juste pas l'air au courant...


Dernière édition par Carabas le 26/2/2014, 21:48, édité 2 fois

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
InviteeF
Grand Maître

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par InviteeF le 26/2/2014, 21:36
Certains parents ne se canalisent déjà pas eux-mêmes. ..

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...
the educator
Fidèle du forum

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par the educator le 26/2/2014, 21:44
Ben si effectivement faire les gros yeux ou dire "non" suffit toujours pour cadrer certains enfants, tant mieux. le souci c'est qu'avec la plupart des enfants ça ne suffit pas.
j'ai tendance à penser que si on s'y prend tôt et que l'on y investit suffisamment de temps et qu'on se rappelle ce qu'est un enfant, on n'est pas loin de 100% de réussite. Mais c'est sur qu'il faut accepter au moins au départ de mettre sa vie d'adulte entre parenthèses. En tout cas les parents autour de moi (parents d'élèves y compris) qui y vont à fond de cette manière ont des enfants adorables et intéressants.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Reine Margot le 26/2/2014, 21:50
J'ai vu pas mal de gens calmes et qui reprenaient leurs enfants sans s'énerver dès le plus jeune âge, et selon le tempérament de l'enfant les résultats étaient très différents. Mais il est vrai que je n'ai pas d'enfant et que je ne me base que sur des observations extérieures.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
philann
Doyen

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par philann le 26/2/2014, 22:34
@Reine Margot a écrit:J'ai vu pas mal de gens calmes et qui reprenaient leurs enfants sans s'énerver dès le plus jeune âge, et selon le tempérament de l'enfant les résultats étaient très différents. Mais il est vrai que je n'ai pas d'enfant et que je ne me base que sur des observations extérieures.

Je n'ai pas d'enfant non plus, et c'est vrai qu'à éducation identique 2 enfants suivant leur caractère peuvent avoir des comportements très différents...Mais je reste admirative devant la façon de faire de mon cousin et sa femme et même si leur deuxième est plus difficile que l'ainé...j'espère faire un jour aussi bien!

Spoiler:
en revanche je suis pas du tout sûre d'avoir la patience pour cela!! Embarassed 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
Contenu sponsorisé

Re: Suède, génération éducation enfant roi

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum