Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par retraitée le Ven 21 Fév 2014 - 12:09

Pourquoi je ne veux plus devenir enseignant

Cher M. Peillon,

Vous ne me connaissez pas, je suis l’un de ces milliers d’étudiants de fac qui va chaque jour en cours, passe ses partiels, espère valider son année et réfléchit à son avenir.
Depuis la classe de cinquième, je souhaite devenir enseignant par amour des lettres, de la littérature, de notre langue et de la culture en général. Animé de cette passion, je souhaitais la transmettre aux prochaines générations, comme de brillants professeurs m’ont transmis leur goût pour leur discipline.
Je crois en la force émancipatrice de l’école, en sa capacité de promotion de tous, jusqu’aux plus modestes. Ou, plutôt, devrais-je dire : j’y croyais. Car lorsque je vous regarde vous agiter dans tous les sens, monter les enseignants les uns contre les autres, défendre des lubies complètement déconnectées des réalités de l’enseignement, les bras m’en tombent.

À votre arrivée au ministère de l’Éducation nationale, j’étais sans doute trop confiant. Votre parcours d’agrégé de philosophie, spécialiste de Ferdinand Buisson, me rassurait : enfin un enseignant à la tête du ministère, enfin un passionné d’école, me disais-je. Vous ne pouviez que mieux faire que les DRH et autres saltimbanques vous ayant précédé, qui se sont fait une joie de détruire l’école de la République. Mais j’ai vite déchanté. Vous vous êtes en effet empressé d’appliquer le programme égalitariste ultralibéral dont toute une partie de la gauche rêvait depuis des années.
http://www.causeur.fr/vincent-peillon-ecole-lettre-ouverte,26331

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par Lefteris le Ven 21 Fév 2014 - 12:19

@retraitée a écrit:http://www.causeur.fr/vincent-peillon-ecole-lettre-ouverte,26331


Cher M. Peillon,

Vous ne me connaissez pas, je suis l’un de ces milliers d’étudiants de fac qui va chaque jour en cours, passe ses partiels, espère valider son année et réfléchit à son avenir.
Depuis la classe de cinquième, je souhaite devenir enseignant par amour des lettres, de la littérature, de notre langue et de la culture en général. Animé de cette passion, je souhaitais la transmettre aux prochaines générations, comme de brillants professeurs m’ont transmis leur goût pour leur discipline.
Je crois en la force émancipatrice de l’école, en sa capacité de promotion de tous, jusqu’aux plus modestes. Ou, plutôt, devrais-je dire : j’y croyais. Car lorsque je vous regarde vous agiter dans tous les sens, monter les enseignants les uns contre les autres, défendre des lubies complètement déconnectées des réalités de l’enseignement, les bras m’en tombent.

À votre arrivée au ministère de l’Éducation nationale, j’étais sans doute trop confiant. Votre parcours d’agrégé de philosophie, spécialiste de Ferdinand Buisson, me rassurait : enfin un enseignant à la tête du ministère, enfin un passionné d’école, me disais-je. Vous ne pouviez que mieux faire que les DRH et autres saltimbanques vous ayant précédé, qui se sont fait une joie de détruire l’école de la République. Mais j’ai vite déchanté. Vous vous êtes en effet empressé d’appliquer le programme égalitariste ultralibéral dont toute une partie de la gauche rêvait depuis des années.

Tout est dit sur les raisons qui poussent à ne pas être enseignant... Un concentré de ce qui se dit ici, d'ailleurs.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par Lefteris le Ven 21 Fév 2014 - 15:14

@Jane a écrit:veneration veneration veneration bravo !
C'est peut-être un étudiant fictif , mais ça n'enlève rien au contenu et à l'analyse de la situation....

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par Jane le Ven 21 Fév 2014 - 15:20

M'en fiche qu'il soit fictif ou réel. Cela n'enlève effectivement rien à la qualité du contenu. Tous les jours mes collègues tiennent des propos identiques dans la SDP. Et nombreux sont ceux qui expriment leur volonté de quitter le navire (même si ça fait des années qu'ils n'en finissent pas de vouloir partir et sont toujours là).

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par arcenciel le Ven 21 Fév 2014 - 15:22

@Lefteris a écrit:
@Jane a écrit:veneration veneration veneration bravo !
C'est peut-être un étudiant fictif , mais ça n'enlève rien au contenu et  à l'analyse de la situation....
et je m'en fiche! Merci!!!  veneration 

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par retraitée le Ven 21 Fév 2014 - 16:07

C'est un ami de D Desgouilles, à moins que ce ne soit lui .

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par e-Wanderer le Ven 21 Fév 2014 - 20:20

Quel excellent texte !

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par zoupinette le Ven 21 Fév 2014 - 21:03

Bravo pour ce texte effectivement. Cependant pouvez-vous m'expliquer ce qu'est " le programme égalitariste ultralibéral " ?

zoupinette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par Reine Margot le Ven 21 Fév 2014 - 21:13

@retraitée a écrit:http://www.causeur.fr/vincent-peillon-ecole-lettre-ouverte,26331
Cher M. Peillon,

Vous ne me connaissez pas, je suis l’un de ces milliers d’étudiants de fac qui va chaque jour en cours, passe ses partiels, espère valider son année et réfléchit à son avenir.
Depuis la classe de cinquième, je souhaite devenir enseignant par amour des lettres, de la littérature, de notre langue et de la culture en général. Animé de cette passion, je souhaitais la transmettre aux prochaines générations, comme de brillants professeurs m’ont transmis leur goût pour leur discipline.


ben il est mal parti alors... lol!


Dernière édition par John le Ven 21 Fév 2014 - 21:25, édité 1 fois (Raison : balises de citation mal mises)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par Olympias le Ven 21 Fév 2014 - 21:38

@Reine Margot a écrit:
@retraitée a écrit:http://www.causeur.fr/vincent-peillon-ecole-lettre-ouverte,26331
Cher M. Peillon,

Vous ne me connaissez pas, je suis l’un de ces milliers d’étudiants de fac qui va chaque jour en cours, passe ses partiels, espère valider son année et réfléchit à son avenir.
Depuis la classe de cinquième, je souhaite devenir enseignant par amour des lettres, de la littérature, de notre langue et de la culture en général. Animé de cette passion, je souhaitais la transmettre aux prochaines générations, comme de brillants professeurs m’ont transmis leur goût pour leur discipline.


ben il est mal parti alors... lol!

Je retiens qu'il a eu d'excellents professeurs ....Peillon, entends-tu ????

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par John le Ven 21 Fév 2014 - 21:39

On peut reprocher des choses à Peillon, mais sûrement pas d'avoir dit que les profs sont mauvais.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par *Lady of Shalott* le Sam 22 Fév 2014 - 9:42

Constat affligeant...  No 

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)

*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par Iphigénie le Sam 22 Fév 2014 - 9:56

Ce qu'il dit nous plaît mais sa démission n'affligera pas V. Peillon; aucune de ses qualités ne sont considérées comme positives dans notre système actuel. Sa notation serait:
"enseignant trop investi dans sa discipline au détriment de son implication dans la vie de l'établissement : l'essentiel des exigences éducatives n'est pas suffisamment pris en compte: quid du vivre-ensemble, de la réflexion sur le bien-être, et du projet éducatif? "

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par Palladio le Sam 22 Fév 2014 - 10:13

Merci de tout coeur, retraitée.  
Je cite de la lettre, "Mais ce n’est pas tout. Vous avez décidé de réformer le CAPES pour en faire un vague brevet de pédagogie et d’animation de classe quand il faudrait que les professeurs excellent dans leur discipline pour qu’ils recouvrent leur autorité. En lettres, la connaissance disciplinaire compte seulement pour un tiers de la note finale, cela témoigne d’un grave mépris pour le savoir."

Ce que je note tout de suite c'est que les pédagogues, qui prétendent que l'on peut séparer forme et fond, ont gagné une victoire quasi mondiale.  Je vois la même grave erreur, devenue de plus en plus répandue, de partout ici dans mon pays natal.

De quoi parle-t-il le jeune auteur de la lettre?   Gout, autorité, connaissance, savoir.  Des valeurs absentes chez les pédagogues d'un esprit utilitaire et mécanique de l'enseignement.  

Parler de l'égalité alors que seules les meilleures écoles à Paris pourront former les classicistes.  Je trouve ça immonde.

Palladio
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par the educator le Sam 22 Fév 2014 - 10:18

moi jsuis plus terre à terre, jme dis qu'il vaut mieux avoir ce courage tout de suite quand on peut se retourner, que d'attendre d'etre pieds et poings liés et de ne plus pouvoir bouger. La démission, je trouve ça classe, dans le fond!

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par Catsoune le Sam 22 Fév 2014 - 10:22

Merci pour ce lien.

_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....

Catsoune
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par Iphigénie le Sam 22 Fév 2014 - 10:27

@the educator a écrit:moi jsuis plus terre à terre, jme dis qu'il vaut mieux avoir ce courage tout de suite quand on peut se retourner, que d'attendre d'etre pieds et poings liés et de ne plus pouvoir bouger. La démission, je trouve ça classe, dans le fond!
C'est vrai: quand les meilleurs étudiants qui sont investis dans leur savoir disciplinaire auront enfin déserté l'école on pourra organiser le grand patronage laïque (et moins coûteux!) auquel aspirent les chercheurs en éducation et ceux qui aspirent à téléguider cette valetaille enseignante enfin libérée des fortes têtes, dans tous les sens du mot : un terrain d'expérience en somme, en sachant que les élites sauront de toutes façons sauver leur progéniture.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par Palladio le Sam 22 Fév 2014 - 10:45

"en sachant que les élites sauront de toutes façons sauver leur progéniture."
+1

Palladio
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par Lefteris le Sam 22 Fév 2014 - 11:58

@iphigénie a écrit:
@the educator a écrit:moi jsuis plus terre à terre, jme dis qu'il vaut mieux avoir ce courage tout de suite quand on peut se retourner, que d'attendre d'etre pieds et poings liés et de ne plus pouvoir bouger. La démission, je trouve ça classe, dans le fond!
C'est vrai: quand les meilleurs étudiants qui sont investis dans leur savoir disciplinaire auront enfin déserté l'école on pourra  organiser le grand patronage laïque (et moins coûteux!) auquel aspirent les chercheurs en éducation et ceux qui aspirent à téléguider cette valetaille enseignante enfin  libérée des fortes têtes, dans tous les sens du mot : un terrain d'expérience en somme, en sachant que les élites sauront de toutes façons sauver leur progéniture.
C'est le système  mafieux : "nous tenons le gourdin , casse-toi ou plie, sinon on t'en fera baver". Système qui permet aux plus soumis de monter et d’entretenir l'esprit clanique , puisque ça se fait par cooptation à un certain niveau.
C'est comme ça qu'il n'y a aucun espoir de  guérison, de retour à un système sain...

"en sachant que les élites sauront de toutes façons sauver leur progéniture."
+1
Egalement les gens qui sont informés et peuvent encore s'offrir un contournement de carte ou un établissement privé où l'on étudie.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par Palladio le Sam 22 Fév 2014 - 12:12

Oui, Lefteris, mais ça me frappe comme une élite aussi.

Palladio
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par caribouc le Sam 22 Fév 2014 - 12:19

veneration à cette lettre, quel que soit son auteur.

Tout occupé à promouvoir l’école du numérique, vous refusez mordicus de vous attaquer aux 20% d’élèves de sixième qui ne savent ni lire ni écrire, aux largesses de correction à tous les examens, au passage automatique dans la classe supérieure.
C'est si juste.

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par egomet le Sam 22 Fév 2014 - 14:08

@zoupinette a écrit:Bravo pour ce texte effectivement. Cependant pouvez-vous m'expliquer ce qu'est " le programme égalitariste ultralibéral "  ?

Je serai curieux de le savoir, moi aussi. Il y a comme une petite contradiction dans les termes.

Le libéralisme (ultra-, néo- ou tout ce que vous voudrez) est vraiment l'épouvantail à la mode. On lui attribue à peu près n'importe quoi.

Enfin, ça remplace avantageusement fasciste.  humhum 

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte d'un étudiant de lettres à Vincent Peillon dans Causeur : "Pourquoi je ne souhaite plus devenir enseignant".

Message par User5899 le Sam 22 Fév 2014 - 15:03

Un étudiant qui ne veutplus devenir professeur a écrit:les élèves d’Henri-IV et Louis-le-Grand perfectionneront encore leur latin dans quinze ans alors que « les pauvres de banlieue » seront réduits à organiser des « itinéraires de découverte » sur le « vivre-ensemble » et la sécurité routière.
Pourquoi ce futur ? Suspect
Ce qui m'embête avec la démission, comme avec la politique de la chaise vide, c'est qu'on laisse les fâcheux pérorer en paix.


Dernière édition par Cripure le Sam 22 Fév 2014 - 15:07, édité 1 fois

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum