Jean-Paul Brighelli : "Si la ligne Azur empêche un jeune de se suicider parce qu'il se sent différent et rejeté, c'est toujours ça de gagné".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean-Paul Brighelli : "Si la ligne Azur empêche un jeune de se suicider parce qu'il se sent différent et rejeté, c'est toujours ça de gagné".

Message par John le Ven 21 Fév 2014 - 23:00

Extrait :
Mais c'est loin d'être commode de parler de sexualité à des enfants ou à des adolescents. France-Culture a récemment fait le tour de la question, sans trouver de réponse. Et si ça ne l'est pas, c'est aussi parce que les interrogations des élèves, contrairement à ce que croient leurs géniteurs, sont loin d'être anodines. [...]

Ce qui nous amène à une évidence : on ne parle pas assez de sexe, au fond, à l'école - ne serait-ce que parce que la société ne parle que de ça, et en parle mal. Non seulement il faut informer (et nos arrière-grands-pères, qui ne l'étaient pas, transmettaient allègrement à leurs épouses la syphilis glanée dans les bordels - qu'ils ne fréquentaient pas, bien entendu), mais il faut faire réfléchir : l'information sexuelle ne doit pas être limitée aux profs de SVT, mais être conçue globalement. Après tout, un cours de lettres ou de philo amène souvent, via les textes les plus beaux de la littérature ou les idées les plus communes - donc, les plus ardues -, à repenser le sentiment, à expliquer Eros, à décomplexer les coeurs en bouton. [...]

Ce sont des choses qui arrivent même en fac. À Aix-en-Provence, récemment, des étudiantes musulmanes boycottaient systématiquement un cours sur Pauliska ou la perversité moderne, un roman noir de Reveroni Saint-Cyr, plein de souterrains sous le Danube et de frêles jeunes femmes soumises. "Perversité" sonnait sans doute désagréablement à leurs oreilles chastes - forcément chastes. Lisez-le, vous verrez. L'étape suivante, ce sera l'interdiction des Malheurs de Sophie : il est à peine concevable que Jean-François Copé ne s'en soit pas encore indigné.

En vérité, je le dis aux parents : inutile de croire, comme le profèrent des individus dont l'agenda réel n'a rien à voir avec l'école, que les enseignants sont des "instituteurs immoraux", comme disait Sade. Ils font leur métier avec conscience, et ils le font de leur mieux. Et il serait sain qu'on le leur laisse faire

Texte à lire en entier ici :
http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-il-faut-parler-de-sexe-a-l-ecole-20-02-2014-1794236_1886.php

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : "Si la ligne Azur empêche un jeune de se suicider parce qu'il se sent différent et rejeté, c'est toujours ça de gagné".

Message par Dwarf le Ven 21 Fév 2014 - 23:15

J'ai vu un spot publicitaire pour "le Refuge" cette nuit : j'ai été très étonné en revanche de constater qu'il fallait comprendre par sous-entendus seulement et non de manière explicite à qui ces structures sont censées bénéficier en priorité...  

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : "Si la ligne Azur empêche un jeune de se suicider parce qu'il se sent différent et rejeté, c'est toujours ça de gagné".

Message par Dwarf le Ven 21 Fév 2014 - 23:21

A propos de l'article :

Fort bien, mais pour l'heure, on se repose sur des intervenants extérieurs et on limite aux prérogatives des profs de SVT l'abord de ces thèmes. Quand on "ose" en parler, en cours de lettres, par exemple, à l'occasion de l'étude de certaines oeuvres qui mènent à s'interroger sur ce thème, on court aux ennuis et pas forcément de la part des parents mais de la direction si par malheur cela leur arrive aux oreilles - quand bien même la discussion n'a rien eu de provocant ni de choquant et que l'on a justement mis an pratique ce que JPB appelle de ses voeux, à savoir donner d'autres repères que la culture porno comme horizon des relations entre les êtres.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : "Si la ligne Azur empêche un jeune de se suicider parce qu'il se sent différent et rejeté, c'est toujours ça de gagné".

Message par Tristana le Ven 21 Fév 2014 - 23:23

Je ne changerais pas une ligne de ce texte que je trouve d'une grande intelligence.

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : "Si la ligne Azur empêche un jeune de se suicider parce qu'il se sent différent et rejeté, c'est toujours ça de gagné".

Message par Artscène le Ven 21 Fév 2014 - 23:50

Merci pour ce texte. Le véritable enjeu est bien de s'interroger sur "comment favoriser l'éducation à la sexualité en milieu scolaire" afin de permettre aux élèves de se connaître ( de "former les coeurs" comme l'indique JP brighelli) et de respecter l'autre.

Artscène
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : "Si la ligne Azur empêche un jeune de se suicider parce qu'il se sent différent et rejeté, c'est toujours ça de gagné".

Message par Milady de Winter le Sam 22 Fév 2014 - 5:15

@Dwarf a écrit:A propos de l'article :

Fort bien, mais pour l'heure, on se repose sur des intervenants extérieurs et on limite aux prérogatives des profs de SVT l'abord de ces thèmes. Quand on "ose" en parler, en cours de lettres, par exemple, à l'occasion de l'étude de certaines oeuvres qui mènent à s'interroger sur ce thème, on court aux ennuis et pas forcément de la part des parents mais de la direction si par malheur cela leur arrive aux oreilles - quand bien même la discussion n'a rien eu de provocant ni de choquant et que l'on a justement mis an pratique ce que JPB appelle de ses voeux, à savoir donner d'autres repères que la culture porno comme horizon des relations entre les êtres.

Ah ça ! Nous avons quelques collègues en Lettres qui sont apparemment très frileux — il n'y a qu'à demander aux élèves de prépas ce qu'on leur a raconté sur l'Ecole des femmes (alors, Agnès a-t-elle vu le loup ? Et Arnolphe propose-t-il ou non un ménage à trois à la fin ?) ou sur "Sed non satiata". Ou sur… Les 4/5 de la littérature ne parlent que de sexe — et bien, en général, pourvu que l'on sache l'expliciter finement.

Tristana, merci.

Milady de Winter
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : "Si la ligne Azur empêche un jeune de se suicider parce qu'il se sent différent et rejeté, c'est toujours ça de gagné".

Message par Zorglub le Sam 22 Fév 2014 - 8:42

JPB, comme souvent, votre texte m'a bien plu.
En particulier, j'ai apprécié que, sur un tel sujet, vous évitiez le ton polémique qui vous est cher et dans lequel vous excellez !

J'aurais aimé que vous prononciez le mot "amour".

Et comme vous, adolescent, il m'aurait été utile que des profs de lettre compétents me fassent découvrir à travers la littérature les relations troubles et ambiguës entre sexe et amour.
En ces temps (anciens ...), on m'a bourré le crâne de mythes romanticognangnan qui, mis face au réel, m'ont fait prendre quelques gamelles dont je me serais bien passé ...

A contrario, aujourd'hui, faire savoir aux gosses qu'il n'est pas interdit d'aimer et que le sexe dans ce contexte prend une dimension autre (j'ai pas dit supérieure !) est à mon sens le plus sûr moyen de lutter contre les ravages de la pornographie.
Il me semble que la gène d'aimer, la pudeur (voire l'autocensure) face aux sentiments ne font que grandir avec la survalorisation du "sexe performance".
(et, comme d'hab' la téléréalité joue un rôle sournois et abject dans le mécanisme)

Dans ces temps d'exhibition (résosocios obligent), le discours sur l'amour est d'une pauvreté affligeante, c'est peut-être (?) ce qui explique l'incapacité (assez récente) à conserver durablement un conjoint (ce mot m'amuse, il est drôle et plein de sous-entendus).
Survaloriser socialement coups de foudre et amours passion sans jamais (ou si rarement) expliquer qu'une évolution implacable conduit vers une relation moins aigüe mais plus construite et pas moins riche aboutit à l'errance sentimentale permanente.
Je ne suis pas certain que la société et nous-même y gagnions.  

Même si ça semble archaïque, je suis heureux d'avoir pu bénéficier d'une grande stabilité en ce domaine (et avoir su ne pas me priver de quelques extra bien entendu !).
Et j'aime l'idée d'avoir un "partenaire", une sorte d'associée dans le business de la vie et plus !

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : "Si la ligne Azur empêche un jeune de se suicider parce qu'il se sent différent et rejeté, c'est toujours ça de gagné".

Message par Dwarf le Sam 22 Fév 2014 - 11:42

@Milady de winter : je ne suis pas frileux mais suis devenu prudent par la force des choses...

@Zorglub : impeccable argumentation à laquelle je souscris entièrement!  topela 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : "Si la ligne Azur empêche un jeune de se suicider parce qu'il se sent différent et rejeté, c'est toujours ça de gagné".

Message par PauvreYorick le Sam 22 Fév 2014 - 13:50

+1 Tristana. Pas une ligne à changer.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : "Si la ligne Azur empêche un jeune de se suicider parce qu'il se sent différent et rejeté, c'est toujours ça de gagné".

Message par piesco le Sam 22 Fév 2014 - 19:59

@Zorglub a écrit:JPB, comme souvent, votre texte m'a bien plu.
En particulier, j'ai apprécié que, sur un tel sujet, vous évitiez le ton polémique qui vous est cher et dans lequel vous excellez !

J'aurais aimé que vous prononciez le mot "amour".

Et comme vous, adolescent, il m'aurait été utile que des profs de lettre compétents me fassent découvrir à travers la littérature les relations troubles et ambiguës entre sexe et amour.
En ces temps (anciens ...), on m'a bourré le crâne de mythes romanticognangnan qui, mis face au réel, m'ont fait prendre quelques gamelles dont je me serais bien passé ...

A contrario, aujourd'hui, faire savoir aux gosses qu'il n'est pas interdit d'aimer et que le sexe dans ce contexte prend une dimension autre (j'ai pas dit supérieure !) est à mon sens le plus sûr moyen de lutter contre les ravages de la pornographie.
Il me semble que la gène d'aimer, la pudeur (voire l'autocensure) face aux sentiments ne font que grandir avec la survalorisation du "sexe performance".
(et, comme d'hab' la téléréalité joue un rôle sournois et abject dans le mécanisme)

Dans ces temps d'exhibition (résosocios obligent), le discours sur l'amour est d'une pauvreté affligeante, c'est peut-être (?) ce qui explique l'incapacité (assez récente) à conserver durablement un conjoint (ce mot m'amuse, il est drôle et plein de sous-entendus).
Survaloriser socialement coups de foudre et amours passion sans jamais (ou si rarement) expliquer qu'une évolution implacable conduit vers une relation moins aigüe mais plus construite et pas moins riche aboutit à l'errance sentimentale permanente.
Je ne suis pas certain que la société et nous-même y gagnions.  

Même si ça semble archaïque, je suis heureux d'avoir pu bénéficier d'une grande stabilité en ce domaine (et avoir su ne pas me priver de quelques extra bien entendu !).
Et j'aime l'idée d'avoir un "partenaire", une sorte d'associée dans le business de la vie et plus !

Ce que tu dis est bien vrai, et tellement bien écrit... Je ne peux que souscrire.

JPB, article très juste. Et nécessaire. Merci.

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : "Si la ligne Azur empêche un jeune de se suicider parce qu'il se sent différent et rejeté, c'est toujours ça de gagné".

Message par Dwarf le Dim 23 Fév 2014 - 11:55


_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Paul Brighelli : "Si la ligne Azur empêche un jeune de se suicider parce qu'il se sent différent et rejeté, c'est toujours ça de gagné".

Message par Robin le Mar 25 Fév 2014 - 13:21

Excellent article auquel je souscris entièrement. Je pense que le cours de Français (et de Philo) est effectivement le lieu idéal pour aider à l'éclosion des "cœurs en boutons", sans idéologie et sans parti-pris. J'ai repris en cours particulier hier la nouvelle de Maupassant "Une partie de campagne" en montrant tous les sous-entendus, les expressions à double sens, l'implicite (le chant du rossignol !), la dimension érotique de la nouvelle. L'élève n'avait rien compris du fait de la frilosité de l'explication reçue en classe (je n'incrimine pas la collègue, sans doute ne pouvait-elle pas faire autrement).

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum