Les Oralbums en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Oralbums en question

Message par doctor who le Lun 24 Fév 2014 - 20:36

Charivari, une des instits blogueuses les plus lues, a loué l'usage des Oralbums (albums à la syntaxe volontairement incorrecte et calquée sur l'oral) :
http://www.charivarialecole.fr/decouverte-les-oralbums-a106525118#comments

Doublecasquette réagit sur son blog et critique les Oralbums :
http://doublecasquette3.eklablog.com/mal-parler-pour-bien-comprendre-a106582076

Puis une certaine "PE pour la vie" fait de même :
http://pepourlavie.eklablog.com/les-oralbums-au-secours-a106652596

Enfin, moi-même, qui analyse l'incorrection syntaxique, autant orale qu'écrite, de ces récits :
http://pedagoj.eklablog.com/petite-critique-syntaxique-des-oralbums-a106670482

À vous de vous faire une idée !


Dernière édition par doctor who le Lun 24 Fév 2014 - 20:42, édité 1 fois

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par doublecasquette le Lun 24 Fév 2014 - 20:39

Et calquée sur UN oral loin de coller à l'oral que nous avons l'habitude d'entendre dans les écoles maternelles.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par Gryphe le Lun 24 Fév 2014 - 20:43

Quand j'entends mes petites nièces parler tout naturellement au passé simple, j'avoue que je suis bluffée. A mon avis, elles n'ont pas dû écouter beaucoup d'oralbums à l'école.  Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par dandelion le Lun 24 Fév 2014 - 21:10

Je trouvais le concept intéressant parce que j'aime beaucoup travailler avec des albums et que ça peut demander pas mal de travail de préparation mais je me vois mal utiliser un support aussi éloigné de la correction. Si cette 'simplification' venait apporter une solution à une difficulté, passe encore, mais je n'ai encore jamais rencontré d'enfant qui soit rebuté par les contes traditionnels (ou moins traditionnels), y compris chez les primo-arrivants.
Pourquoi de plus se priver de cet immense plaisir qu'est la lecture à voix haute? Je vois bien une réponse, mais elle me semble particulièrement déplaisante pour l'institution, et ce à divers égards.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par Tinsel le Lun 24 Fév 2014 - 21:35

Tiens j'ai vu ça chez Charivari en effet, j'étais toute étonnée!
Je n'ai jamais vu d'oralbum en vrai en fait.

Ma pâquerette aussi raconte ses histoires au passé simple (Petite Section): "et la petite fille cria, et sa maman arriva, et elle se perda dans la forêt, et elle voya un loup!!!"

_________________
Koala + bassine

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par dandelion le Lun 24 Fév 2014 - 21:39

@Tinsel a écrit:Tiens j'ai vu ça chez Charivari en effet, j'étais toute étonnée!
Je n'ai jamais vu d'oralbum en vrai en fait.

Ma pâquerette aussi raconte ses histoires au passé simple (Petite Section): "et la petite fille cria, et sa maman arriva, et elle se perda dans la forêt, et elle voya un loup!!!"
Ça me rappelle les traductions de mes terminales S ça  Rolling Eyes  (sans rire, j'avais eu, dans une bonne classe qui plus est, 'il lui souria', 'il vena').

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par Meuhpet le Mar 25 Fév 2014 - 10:35

Quelle découverte  Neutral  Ça me laisse sans voix.
Pourquoi toujours simplifier? Favoriser l'accès au sens? Dans ce cas, n'est-ce pas le rôle de l'enseignant d'aider les élèves à accéder à la compréhension de l'oeuvre?

En tout cas merci pour ce bilan doctor_who qui m'a permis de redécouvrir ton super site ^^

_________________
Utopistes que nous sommes,
Comme on doit nous trouver fous !
[...]
Ne dérangeons pas le monde,
Laissons chacun comme il est !

Meuhpet
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par doctor who le Jeu 27 Fév 2014 - 8:29

Merci Meuhpet.

Sinon, Doublecasquette a rassemblé les trois articles de blog parus récemment qui font la critique des Oralbums.

http://doublecasquette3.eklablog.com/pourquoi-choisir-de-ne-pas-utiliser-les-oralbums-a106692106

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par philann le Jeu 27 Fév 2014 - 10:03

Je n'ai pas le temps de tout lire... je reviendrai Doctor Who  Wink 

Mais je voulais remercier Doublecasquette d'avoir écrit cela sur son blog:

@doublecasquette a écrit:J'ai beau réfléchir, je n'arrive pas à voir ce que cela apportera à nos élèves les plus démunis de laisser les parents de ceux de leurs camarades bien-chanceux continuer à diffuser le beau langage pendant que l'école accumulera au-dessus de leurs têtes les difficultés en diffusant pour eux en mauvais français des œuvres amoindries et sorties de l'originalité qui ont fait leur succès.

J'ai beau réfléchir, je n'arrive pas à voir pourquoi un album mal écrit aiderait nos collègues "non-spécialistes" du langage à apprendre à parler à leurs élèves. Je leur conseillerais plus volontiers d'enrichir eux-mêmes leur vocabulaire et leur syntaxe en lisant, en allant écouter des conteurs, en fréquentant les théâtres et les salles de spectacle pour y entendre du beau langage.

 veneration veneration veneration 

Merci aussi pour m'avoir fait découvrir Nazim Ikmet au passage!  fleurs

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par Spinoza1670 le Jeu 27 Fév 2014 - 19:44

Un sujet de 2012 : http://www.neoprofs.org/t47211-oralbums-dans-le-projet-ecole-de-mon-fils

docs:


Bibliographie Philippe Boisseau.doc122 KoDocuments3 
Boisseau_Bentolila.pdf97 KoDocuments2 
Boisseau_Bienlire_Pédagogie du langage.pdf110 KoDocuments3 
Boisseau_EvaluationLangage.pdf45 KoDocuments1 
Boisseau_Groupes de langage.pdf175 KoDocuments1 
Boisseau_Interactions feed-back et relances avec des enfants de trois ans.pdf84 KoDocuments2 
Boisseau_Leçons de mots.pdf66 KoDocuments6 
Boisseau_Parler à 3 ans avec des Albums-échos.pdf87 KoDocuments1 
Boisseau_Programmes 2008.pdf94 KoDocuments1 
Boisseau_Soutien langage en maternelle.pdf93 KoDocuments3 
evaoral.pdf37 KoDocuments2 
Introduction à la pédagogie du langage.doc52 KoDocuments2 
L'importance de la syntaxe dans l'explication de la difficulté scolaire.pdf162 KoDocuments2 
MACLO.doc31 KoDocuments1 
pdf_VOCABULAIRE_SYNTAXE_MAT.pdf1.71 MoDocuments4 
Programmation maternelle.pdf349 KoDocuments4 
detachements-debat.pdf50 KoDocuments2 
Hypercorrection ou forme relâchée dans les albums-échos.doc118 KoDocuments3 
Réponse de Philippe Boisseau.pdf75 KoDocuments2 
Reponse-PhB_détachement.pdf30 KoDocuments2 
750mots par ordre alpha.pdf33 KoDocuments3 
1750_mots_quatre_ans.pdf69 KoDocuments4 
VOC2750_alpha.pdf41 KoDocuments3 
Boisseau 2.6 - albums pour apprendre à parler.pdf8.13 MoDocuments3 

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par Spinoza1670 le Jeu 27 Fév 2014 - 19:48

Voir notamment le dernier doc qui concerne spécifiquement les oralbums.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par Spinoza1670 le Jeu 27 Fév 2014 - 19:58


_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par Volubilys le Ven 28 Fév 2014 - 0:43

Sur EDP, on a surtout un des auteurs des oralbums qui défend sa soupe.
"Le bon sens, ça serait surtout d'utiliser les Oralbums pour ce qu'ils sont, c'est à dire des albums de l'oral, comme leur nom l'indique, et surtout pas en lecture !" mais "on lit le texte de l'oral qui est noté pour chaque niveau de langage."
... euh, moi y'a pas comprendre. On lit le texte mais c'est pas de la lecture?  scratch 

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par Spinoza1670 le Ven 28 Fév 2014 - 17:53

@Volubilys a écrit:Sur EDP, on a surtout un des auteurs des oralbums qui défend sa soupe.
"Le bon sens, ça serait surtout d'utiliser les Oralbums pour ce qu'ils sont, c'est à dire des albums de l'oral, comme leur nom l'indique, et surtout pas en lecture !" mais "on lit le texte de l'oral qui est noté pour chaque niveau de langage."
... euh, moi y'a pas comprendre. On lit le texte mais c'est pas de la lecture?  scratch 

et aussi : "Quelques remarques :
- Si on s'interdisait de lire un texte en langage oral, on devrait aussi s'interdire de lire à haute voix (d'oraliser) un texte du langage écrit.
- Les bulles utilisées dans les bandes dessinées sont pleines de langage oral. Et pourtant, les bandes dessinées se lisent.
- Les romans sont, eux aussi, remplis de langage oral (les dialogues, mais ce n'est qu'un exemple).
- Il est aussi très important, à mon sens, que les élèves sachent que tout ce qui se dit peut être écrit et également que tout ce qui est écrit peut être dit."

Au lieu d'une posture prudente (les textes au dos des images sont des aide-mémoire, des exemples de ce qu'il faut dire lorsque l'on raconte l'histoire à tel niveau), on est plutôt ici dans le registre de la confusion.

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par doctor who le Ven 28 Fév 2014 - 18:05

@Spinoza1670 a écrit:
@Volubilys a écrit:Sur EDP, on a surtout un des auteurs des oralbums qui défend sa soupe.
"Le bon sens, ça serait surtout d'utiliser les Oralbums pour ce qu'ils sont, c'est à dire des albums de l'oral, comme leur nom l'indique, et surtout pas en lecture !" mais "on lit le texte de l'oral qui est noté pour chaque niveau de langage."
... euh, moi y'a pas comprendre. On lit le texte mais c'est pas de la lecture?  scratch 

et aussi : "Quelques remarques :
- Si on s'interdisait de lire un texte en langage oral, on devrait aussi s'interdire de lire à haute voix (d'oraliser) un texte du langage écrit.
- Les bulles utilisées dans les bandes dessinées sont pleines de langage oral. Et pourtant, les bandes dessinées se lisent.
- Les romans sont, eux aussi, remplis de langage oral (les dialogues, mais ce n'est qu'un exemple).
- Il est aussi très important, à mon sens, que les élèves sachent que tout ce qui se dit peut être écrit et également que tout ce qui est écrit peut être dit."

Au lieu d'une posture prudente (les textes au dos des images sont des aide-mémoire, des exemples de ce qu'il faut dire lorsque l'on raconte l'histoire à tel niveau), on est plutôt ici dans le registre de la confusion.

Il y a effectivement une confusion entre la vraie langue orale et la pseudo-langue orale des Oralbums, qui n'ont pas grand chose à voir entre elles (voir mon article ou celui d'abcdefgh).

Rien à voir par exemple entre Boisseau et Céline : l'un propose une langue qui se prétend orale enfantin mais ne l'est pas vraiment (elle franchit très souvent et très maladroitement les frontières avec l'oral adulte et l'écrit adulte) ; l'autre propose une langue écrite qui emprunte à l'oral et se joue savamment des frontières entre ces différents registres.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par contadiralire le Ven 28 Fév 2014 - 19:45

Moi, je leur raconte des histoires avec ma voix toute nue, dès la petite section, pas de texte pas d'image seulement leurs images intérieures et ça marche bien. Pas besoin d'oralbum de niveau qui me semble totalement artificiel.
Les enfants sont en face de moi et je vois s'il y a besoin d'un mot de plus pour qu'ils comprennent le sens de la phrase.
Je n'utilise pas le passé simple, par contre de temps en temps on échange nos places , et quand eux racontent ils utilisent parfois le passé simple avec plus ou moins de bonheur.

contadiralire
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par doublecasquette le Ven 28 Fév 2014 - 21:19

Ceci, que je lis dans les commentaires de PEpourlavie

En tant qu'adulte c'est plutôt assez affreux d'écouter ces histoires et quand on lit "Les Oralbums sont des supports innovants pour aider l'enfant, dès 3 ans, à développer et à construire son langage oral.", je cherche encore comment l'enfant va pouvoir :

   développer son langage oral en ayant pour support un texte basé sur le langage oral d'un enfant de son âge
   construire son langage oral en écoutant une histoire qu'il aurait pu dire exactement pareil (ou presque !)

me fait me souvenir d'une mésaventure de mon neveu, un an d'avance en fin de CE1, que son institutrice voulait faire redoubler. A court d'arguments, elle avait usé de celui-ci: " Il est mal intégré à la classe car son niveau de langage est trop élevé et les autres élèves ne le comprennent pas. "

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Oralbums en question

Message par LaCatalane le Ven 14 Mar 2014 - 23:14

@doublecasquette a écrit:

me fait me souvenir d'une mésaventure de mon neveu, un an d'avance en fin de CE1, que son institutrice voulait faire redoubler. A court d'arguments, elle avait usé de celui-ci: " Il est mal intégré à la classe car son niveau de langage est trop élevé et les autres élèves ne le comprennent pas. "

 affraid 

_________________
Septembre 1999 : CM2 bilingue.
Septembre 2004 : CE1/CE2 ou CE1 (selon les effectifs de l'école).
Depuis septembre 2007 : CP/CE1 ou CP (idem).
Les alphas au CP depuis 2009 Smile
MON BLOG...
MON PINTEREST

LaCatalane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum