Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Autoportrait sombre de la jeunesse française

Message par PauvreYorick le Mar 25 Fév 2014 - 15:30

http://www.lemonde.fr/emploi/article/2014/02/25/frustree-la-jeunesse-francaise-reve-d-en-decoudre_4372879_1698637.html

L'autoportrait est sombre. Amenés à définir leur génération, ce sont les mots « sacrifiée » ou « perdue » qui leur viennent le plus souvent à l'esprit. A l'automne 2013, les jeunes de 18 à 34 ans étaient conviés par France Télévisions à répondre à un long questionnaire en ligne sur eux-mêmes et leur génération. 210 000 se sont pris au jeu de cette opération « Génération quoi ? ». Leurs 21 millions de réponses fournissent un matériau de recherche exceptionnel pour les deux sociologues de la jeunesse Cécile Van de Velde et Camille Peugny, maîtres de conférences respectivement à l'EHESS et à l'université Paris-VIII, qui ont contribué à concevoir le questionnaire. Ils en tirent aujourd'hui pour Le Monde les principaux enseignements, en se focalisant sur la tranche d'âge des 18-25 ans, centrale pour l'analyse.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.

PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par zouz le Mar 25 Fév 2014 - 15:33

Sombre et lucide tout à la fois...

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par Milady de Winter le Mar 25 Fév 2014 - 18:36

Autoportrait sombre, et portrait extérieur plus sombre encore :

http://blog.causeur.fr/bonnetdane/le-chenapan-au-centre,00445

Milady de Winter
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par User5899 le Mar 25 Fév 2014 - 18:40

A relire : Musset, Confession d'un enfant du siècle, chapitre 2 Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par zouz le Mar 25 Fév 2014 - 18:53

@Milady de Winter a écrit:Autoportrait sombre, et portrait extérieur plus sombre encore :

http://blog.causeur.fr/bonnetdane/le-chenapan-au-centre,00445

Sûr que c'est avec ce genre de considération: "Il y a enfant-roi et enfant-roi. Le petit Maghrébin auquel des mères béates refusent de donner un ordre..." qu'on va avancer... furieux 

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par Milady de Winter le Mar 25 Fév 2014 - 19:12

@zouz a écrit:
@Milady de Winter a écrit:Autoportrait sombre, et portrait extérieur plus sombre encore :

http://blog.causeur.fr/bonnetdane/le-chenapan-au-centre,00445

Sûr que c'est avec ce genre de considération: "Il y a enfant-roi et enfant-roi. Le petit Maghrébin auquel des mères béates refusent de donner un ordre..." qu'on va avancer... furieux   

J'en ai des classes pleines.

Milady de Winter
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par atrium le Mar 25 Fév 2014 - 19:23

Meirieu qui rame pour faire taire des CM2, ça ne fait pas avancer le schmilblick mais ce serait presque drôle.  diable 

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par John le Mer 26 Fév 2014 - 4:59

Une Cocotte-Minute qui n'aurait pas de soupape. Telle est l'inquiétante image choisie par les deux sociologues pour décrire le « fort potentiel de révolte » perçu au travers de cette vaste enquête. « C'est une génération qui veut entrer de plain-pied dans une société vieillissante. Elle enrage de piétiner à son seuil. Elle ne veut rien renverser, elle n'est pas en conflit de valeurs, mais elle trouve toutes les portes fermées, et elle envoie un avertissement. »

Besoin d'expression étouffé. Frustrations de ne pas avoir de place, de n'obtenir aucune reconnaissance sociale, de ne pouvoir devenir des citoyens à part entière, dotés d'un travail et d'un logement. Trajectoires déviées parce que l'emploi trouvé ne correspond pas aux études. Craintes pour l'avenir. Défiance vis-à-vis du politique… « Ce sentiment d'être privés de l'essentiel constitue un terreau fertile à la contestation. »

Jamais la jeunesse, en France, n'a été aussi éduquée. Lorsqu'ils sont chômeurs, stagiaires, coincés dans l'intérim, ces enfants de la démocratisation scolaire et de la mondialisation culturelle, extrêmement informés, vivent comme une indignité de devoir se contenter de survivre alors que leurs études ont fait naître de forts espoirs. D'où cette frustration existentielle et cette capacité à développer un discours de plus en plus critique sur l'épreuve sociale qu'ils traversent. « Un ‘‘nous'' pourrait se former, croient les sociologues, si les diplômés étaient rejoints par les jeunes en désespérance sociale. »

A la question « Est-ce que tu participerais à un mouvement de révolte type Mai 68 demain ou dans les prochains mois ? », ils sont 61 % à dire oui. Tous quasiment égaux dans la colère, femmes et hommes tirés d'affaire et jeunes en galère… 66 % des intérimaires. 63 % des chômeurs. 60 % des étudiants. Et même 54 % des employés en CDI !
http://www.lemonde.fr/emploi/article/2014/02/25/frustree-la-jeunesse-francaise-reve-d-en-decoudre_4372879_1698637.html

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par Zepo le Mer 26 Fév 2014 - 5:52

Malgré les craintes qui peuvent naître de ce genre de lecture, cela me semble assez sain. La jeunesse est le territoire de la révolte non ? Et je préfère une jeunesse qui peste plutôt qu'une jeunesse qui dort devant son écran, en mangeant des chips.  petitdrapeau 

Zepo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par Thierry30 le Mer 26 Fév 2014 - 8:01

@Zepo a écrit:Malgré les craintes qui peuvent naître de ce genre de lecture, cela me semble assez sain. La jeunesse est le territoire de la révolte non ? Et je préfère une jeunesse qui peste plutôt qu'une jeunesse qui dort devant son écran, en mangeant des chips.  petitdrapeau 

Tout à fait d'accord, à cette nuance près que je voudrais être certain qu'une majorité n'ira pas pester dans les urnes avec un bulletin FN...

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par ElleDriver le Mer 26 Fév 2014 - 8:30

Et ça, ce n'est pas complétement acquis...

Je trouve qu'il y a quand même des motifs sociologiques d'inquiétude, notamment sur ce point:

Le Monde a écrit:Seuls 25 % des 18-25 ans ont la conviction que leur vie sera meilleure que celle de leurs parents. Ils sont 45 % à imaginer qu'elle sera pire, 29 % qu'elle sera semblable.

Que les jeunes générations demandent des comptes à celles qui les précèdent, y compris bruyamment, ce n'est pas nécessairement inédit. La perspective des canaux d'ascension sociale bouchés, et pis: l'impression -réelle ou fantasmée- de redescendre, peut être dangereuse. Elle va d'ailleurs de pair, je pense, avec la grande défiance de certains envers les institutions en général et l'Ecole en particulier (sans en être une cause exclusive).

ElleDriver
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par philann le Mer 26 Fév 2014 - 8:41

@John a écrit:

A la question « Est-ce que tu participerais à un mouvement de révolte type Mai 68 demain ou dans les prochains mois ? », ils sont 61 % à dire oui. Tous quasiment égaux dans la colère, femmes et hommes tirés d'affaire et jeunes en galère… 66 % des intérimaires. 63 % des chômeurs. 60 % des étudiants. Et même 54 % des employés en CDI !
http://www.lemonde.fr/emploi/article/2014/02/25/frustree-la-jeunesse-francaise-reve-d-en-decoudre_4372879_1698637.html[/quote]

à une différence près : les jeunes (je ne parle pas des ouvriers) qui participaient à Mai 68 avaient peu de choses à perdre et avait des aspirations sociales ... Les jeunes d'aujourd'hui ont pour ceux qui "sont sortis d'affaire" des conditions de travail et de vie dégradées et les autres n'ont pas grand chose à perdre. Bref, la poudrière me semble plus explosive aujourd'hui qu'en 68, mais paradoxalement ça peut empêcher l'explosion.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par MarieL le Mer 26 Fév 2014 - 14:21

Quand je croise (souvent) d'anciens élèves qui se retrouvent sans beaucoup de perspectives d'avenir, je les trouve amers et fatalistes. J'ai le plus grand mal à croire à une quelconque révolte active.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par dandelion le Mer 26 Fév 2014 - 15:04

Je pense surtout que la révolte s'exprime à l'encontre des personnes qui sont supposées représenter l'institution: employés de l'administration, force de l'ordre, enseignants, et même médecins, pompiers, etc. La soupape, c'est nous.
Pour ce qui est des emplois qui ne sont pas à la hauteur des espérances suscitées par les études, je ferai cependant remarquer que beaucoup de bac+ 4 ou 5 sont tout simplement sans valeur. Un de mes oncles se plaint que son fils ne gagne pas beaucoup alors qu'il a bac+5, mais son diplôme est un bout de papier qui ne correspond à rien. Ce qui autorise cependant encore davantage l'amertume: des efforts et du temps perdus pour n'accéder à rien, ou s'entendre dire qu'on n'a pas le niveau.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enquête sur la jeunesse française montre "un fort potentiel de révolte".

Message par User5899 le Mer 26 Fév 2014 - 16:56

@Milady de Winter a écrit:
@zouz a écrit:
@Milady de Winter a écrit:Autoportrait sombre, et portrait extérieur plus sombre encore :

http://blog.causeur.fr/bonnetdane/le-chenapan-au-centre,00445

Sûr que c'est avec ce genre de considération: "Il y a enfant-roi et enfant-roi. Le petit Maghrébin auquel des mères béates refusent de donner un ordre..." qu'on va avancer... furieux   

J'en ai des classes pleines.
C'est même le trait culturel le plus embêtant s'agissant des familles d'origine maghrébine.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum