Vincent Peillon veut en finir avec le redoublement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vincent Peillon veut en finir avec le redoublement

Message par Fraser le Mer 26 Fév 2014 - 16:38

Si vous le voulez bien, concentrons nos efforts sur le redoublement, puisque c’est apparemment le dernier cheval de bataille du ministre du catéchisme républicain égalitaire et tolérant. Le redoublement a longtemps été un des piliers du système scolaire français. Il semble encore très en faveur auprès des enseignants réactionnaires, tandis que les pédagogues de salon auraient l’intention de lui faire la peau. Il est vrai qu’un grand nombre d’élèves sont encore amenés à redoubler pendant leur cursus. Je ne vais même pas m’amuser à contester les chiffres, encore que l’histoire des statistiques bancales de l’Éducation nationale nous invite à la prudence. D’ailleurs, ça ne change rien au fond du problème.
Il faut savoir que le redoublement ne fonctionne plus du tout comme autrefois.

Tout d’abord, il est dénigré par l’administration, depuis longtemps et de façon systématique. Les enseignants eux-mêmes le perçoivent de plus en plus comme un échec de leurs efforts ou de l’institution et de moins en moins comme l’échec des élèves. Il y a un sentiment de culpabilité entretenu par les directeurs d’école, sur lesquels la hiérarchie fait pression. Si vous n’êtes pas dans les clous statistiques, on viendra vous le reprocher. On pourra même vous forcer à modifier vos décisions. Ce sentiment de culpabilité n’est peut-être pas complètement dénué de fondement. Si un élève dans une classe est en échec, on peut raisonnablement penser que le problème vient de lui. Si 30% des élèves de la classe sont « dyslexiques » en fin de CP, c’est probablement que l’instituteur a mal fait son travail. Si l’épidémie est nationale… vous m’avez compris. Le problème, en l’occurrence, c’est qu’on agit sur le thermomètre. Un taux élevé de redoublants est un signal d’alerte. Il faut agir sur les méthodes pédagogiques, sur la discipline, sur le contenu des cours, pas empêcher les élèves de redoubler. La pression de l’administration est mal dirigée et ne produit qu’une ambiance délétère.

L'integralité de l'article: http://www.contrepoints.org/2014/02/26/157798-vincent-peillon-veut-en-finir-avec-le-redoublement

Fraser
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum