Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
leyade
Bon génie

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par leyade le Ven 28 Fév 2014 - 23:07
@Milady de Winter a écrit:
@Chocolat a écrit:
@Milady de Winter a écrit:

À quand un sondage sur l'hypocrisie ?

Quant à la définition de l'infidélité… "En pensée, en paroles et en actions", dit-on dans le Confiteor. À ce compte-là, que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre.
Je préfère ma définition : tromper, c'est mettre quelqu'un(e) sur le même créneau sentimental que l'aimé(e).
Si on le met ailleurs dans le camembert électoral des pulsions, ce n'est pas tromper.



Ça, c'est la définition d'Abraxas !  angedemon 

J'ai dans l'idée qu'Abraxas a changé de sexe…

De toutes façons, que son avatar soit torsepoil ou en corset, dès que ressort la camenbertisation des relations, on sait qui est là!  Razz 
avatar
Mestelle51
Habitué du forum

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Mestelle51 le Ven 28 Fév 2014 - 23:29
@Milady de Winter a écrit:
Quant à la définition de l'infidélité… "En pensée, en paroles et en actions", dit-on dans le Confiteor. À ce compte-là, que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre.
Je préfère ma définition : tromper, c'est mettre quelqu'un(e) sur le même créneau sentimental que l'aimé(e).
Si on le met ailleurs dans le camembert électoral des pulsions, ce n'est pas tromper.

Donc "coucher n'est pas tromper"? Ce serait une justification bien pratique.... Quand on commet un adultère, on est forcément infidèle, on brise toute la confiance et le lien qui unit un couple. C'est la fin.
avatar
Malaga
Modérateur

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Malaga le Ven 28 Fév 2014 - 23:41
@Mestelle51 a écrit:
@Milady de Winter a écrit:
Quant à la définition de l'infidélité… "En pensée, en paroles et en actions", dit-on dans le Confiteor. À ce compte-là, que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre.
Je préfère ma définition : tromper, c'est mettre quelqu'un(e) sur le même créneau sentimental que l'aimé(e).
Si on le met ailleurs dans le camembert électoral des pulsions, ce n'est pas tromper.

Donc "coucher n'est pas tromper"? Ce serait une justification bien pratique.... Quand on commet un adultère, on est forcément infidèle, on brise toute la confiance et le lien qui unit un couple. C'est la fin.

Il existe des couples qui s'autorisent à aller voir ailleurs. D'autre part, il existe des couples qui surmontent une infidélité. Tout n'est pas tout noir ou tout blanc.

_________________
     

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
avatar
Mestelle51
Habitué du forum

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Mestelle51 le Ven 28 Fév 2014 - 23:46
@Malaga a écrit:

Il existe des couples qui s'autorisent à aller voir ailleurs. D'autre part, il existe des couples qui surmontent une infidélité. Tout n'est pas tout noir ou tout blanc.

Dans le premier cas il n'y a pas vraiment tromperie si c'est accepté et voulu pour les deux parties, dans l'autre j'ai beaucoup de mal à le croire. En général cela finit très mal malgré les tentatives d'oublier.
avatar
virgere
Neoprof expérimenté

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par virgere le Sam 1 Mar 2014 - 0:06
@Mestelle51 a écrit:
@Malaga a écrit:

Il existe des couples qui s'autorisent à aller voir ailleurs. D'autre part, il existe des couples qui surmontent une infidélité. Tout n'est pas tout noir ou tout blanc.

Dans le premier cas il n'y a pas vraiment tromperie si c'est accepté et voulu pour les deux parties, dans l'autre j'ai beaucoup de mal à le croire. En général cela finit très mal malgré les tentatives d'oublier.

Et pourtant j'en ai des exemples autour de moi, comme quoi... Je n'irais pas généraliser pour autant, mais ça existe, en vrai, si si.

Ton jugement est quelque peu binaire, non ? Tout n'est pas noir ou blanc comme le disait Malaga (il parait par exemple qu'il existe au moins 50 nuances de gris ^^)
avatar
Milady de Winter
Niveau 5

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Milady de Winter le Sam 1 Mar 2014 - 7:35
« Il y a trois choses difficiles, et j’ignore entièrement la quatrième : la voie d’un aigle dans l’air, la voie d’un serpent sur la pierre, la voie d’un vaisseau sur la mer, et la voie d’un homme dans une femme". (Salomon, Proverbes — repris dans le Dictionnaire philosophique de Voltaire…).
Alors, si on n'en sait rien, pourquoi demander et pourquoi s'en faire ?
Ou encore :
"On a voulu me persuader que son maître et Desglands étaient devenus amoureux de sa femme. Je ne sais ce qui en est, mais je suis sûr qu’il se disait le soir à lui-même : « S’il est écrit là-haut que tu seras cocu, Jacques, tu auras beau faire, tu le seras ; s’il est écrit au contraire que tu ne le seras pas, ils auront beau faire, tu ne le seras pas ; dors donc mon ami… » et qu’il s’endormait." (Diderot, Jacques le fataliste).
Je ne saurais mieux dire.
avatar
Frederique93
Niveau 3

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Frederique93 le Sam 1 Mar 2014 - 10:34
Et à quand une étude sur les femmes les plus infidèles ...?  Laughing 
Il faut arrêter de stigmatiser les hommes (...pour une fois)
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Iphigénie le Sam 1 Mar 2014 - 11:12
Celui qui sait de l'extérieur comment fonctionne un couple est fortiche. Alors par un sondage....  
Les Français et les Italiens sont aussi des descendants par PM(oliéresquement)A de Matamore et Dom Juan...
benjy_star
Fidèle du forum

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par benjy_star le Sam 1 Mar 2014 - 12:07
Fafnir a écrit:
@benjy_star a écrit:
@Milady de Winter a écrit:Je préfère ma définition : tromper, c'est mettre quelqu'un(e) sur le même créneau sentimental que l'aimé(e).
Ah ben c'est sûr qu'avec une définition pareille, tu n'es pas prête d'avoir des soucis de fidélité...
Milady est un homme  Rolling Eyes
Et alors, ça change quoi sur le fond de ma phrase ? Et pourquoi ce smiley ? J'aurais répondu la même chose à un homme ou à une femme, donc j'aimerais bien savoir quel est le sens de ton intervention, si toutefois il en a un.
benjy_star
Fidèle du forum

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par benjy_star le Sam 1 Mar 2014 - 12:08
@Pseudo a écrit:
@benjy_star a écrit:
@Milady de Winter a écrit:Je préfère ma définition : tromper, c'est mettre quelqu'un(e) sur le même créneau sentimental que l'aimé(e).
Ah ben c'est sûr qu'avec une définition pareille, tu n'es pas prête d'avoir des soucis de fidélité...

Sait-on jamais... Il est des artistes (des hommes, et surement aussi des femmes) qui aiment par dessus tout se colleter avec les limites. C'est ainsi que je connais quelques hommes dont les femmes sont particulièrement complaisantes, mais qui, systématiquement, veulent ce qu'elles ne veulent pas. Posez un interdit, il est toujours violé. Par exemple, je connais un couple qui s'autorise mutuellement a aller voir ailleurs. Mais, la chose interdite, c'est dormir dans le même lit qu'une conquête. Que croyez-vous que l'homme tente de faire systématiquement et dès qu'il en a la possibilité ? Un autre couple, où l'homme a comme limite "toutes celles que tu veux mais pas mes copines". Croyez-le ou non, il a dragué la quasi totalité des copines.
Merci pour ce commentaire... sexiste, non ?
InviteeF
Grand Maître

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par InviteeF le Sam 1 Mar 2014 - 12:17
@benjy_star a écrit:
Fafnir a écrit:
@benjy_star a écrit:
Ah ben c'est sûr qu'avec une définition pareille, tu n'es pas prête d'avoir des soucis de fidélité...
Milady est un homme  Rolling Eyes
Et alors, ça change quoi sur le fond de ma phrase ? Et pourquoi ce smiley ? J'aurais répondu la même chose à un homme ou à une femme, donc j'aimerais bien savoir quel est le sens de ton intervention, si toutefois il en a un.
Ne t'emballe pas dans l'agressivité.
Je n'appartiens pas à la secte de la psychanalyse des smileys. Cela fait plusieurs fois que l'on me reproche d'en utiliser ou interprète leur sens. Je n'en utiliserai donc plus que sur les fils "sans risques".

Et toute intervention a toujours un but...

Le but était donc de dire :

Milady est un homme.

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Chocolat le Sam 1 Mar 2014 - 12:22
Fafnir a écrit:

Je n'appartiens pas à la secte de la psychanalyse des smileys.


 lol! 



_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
benjy_star
Fidèle du forum

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par benjy_star le Sam 1 Mar 2014 - 13:05
Fafnir a écrit:
@benjy_star a écrit:
Fafnir a écrit:
Milady est un homme  Rolling Eyes
Et alors, ça change quoi sur le fond de ma phrase ? Et pourquoi ce smiley ? J'aurais répondu la même chose à un homme ou à une femme, donc j'aimerais bien savoir quel est le sens de ton intervention, si toutefois il en a un.
Ne t'emballe pas dans l'agressivité.
Je n'appartiens pas à la secte de la psychanalyse des smileys. Cela fait plusieurs fois que l'on me reproche d'en utiliser ou interprète leur sens. Je n'en utiliserai donc plus que sur les fils "sans risques".

Et toute intervention a toujours un but...

Le but était donc de dire :

Milady est un homme.
OK, je comprends mieux ton intervention, et je confirme que le smiley est "loupé", puis qu'il sous-entend des sentiments/pensées que tu ne semblais pas avoir. Smile
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Pseudo le Dim 2 Mar 2014 - 0:28
@benjy_star a écrit:
@Pseudo a écrit:
@benjy_star a écrit:
Ah ben c'est sûr qu'avec une définition pareille, tu n'es pas prête d'avoir des soucis de fidélité...

Sait-on jamais... Il est des artistes (des hommes, et surement aussi des femmes) qui aiment par dessus tout se colleter avec les limites. C'est ainsi que je connais quelques hommes dont les femmes sont particulièrement complaisantes, mais qui, systématiquement, veulent ce qu'elles ne veulent pas. Posez un interdit, il est toujours violé. Par exemple, je connais un couple qui s'autorise mutuellement a aller voir ailleurs. Mais, la chose interdite, c'est dormir dans le même lit qu'une conquête. Que croyez-vous que l'homme tente de faire systématiquement et dès qu'il en a la possibilité ? Un autre couple, où l'homme a comme limite "toutes celles que tu veux mais pas mes copines". Croyez-le ou non, il a dragué la quasi totalité des copines.
Merci pour ce commentaire... sexiste, non ?

Pourquoi sexiste ? J'ai bien précisé hommes et femmes. Mes exemples sont masculins, j'y peux rien, c'est ceux que j'ai vécu en direct.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
Paole
Niveau 2

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Paole le Dim 2 Mar 2014 - 8:11
Ah, je crois que les latins sont sans doute plus "papillons" ......Mon expérience, mes amis me le laissent à penser ....Ceci dit je ne suis pas certaine que les femmes soient globalement plus fidèles, mais elles s'en vantent peut être moins....et l'infidélité féminine reste peut être encore un sujet tabou.....
avatar
Tristana
Vénérable

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Tristana le Dim 2 Mar 2014 - 18:44
@Mestelle51 a écrit:
@Malaga a écrit:

Il existe des couples qui s'autorisent à aller voir ailleurs. D'autre part, il existe des couples qui surmontent une infidélité. Tout n'est pas tout noir ou tout blanc.

Dans le premier cas il n'y a pas vraiment tromperie si c'est accepté et voulu pour les deux parties, dans l'autre j'ai beaucoup de mal à le croire. En général cela finit très mal malgré les tentatives d'oublier.

On peut avoir du mal à y croire, c'est pourtant la réalité.
Au fond, il n'y a rien de plus triste qu'un couple incapable de surmonter une simple histoire de fesses. Si on veut croire qu'il y a autre chose, une chose bien supérieure à l'amour physique, alors pourquoi attacher tant d'importance à un égarement purement physique ?
Le concept de propriété m'est de toute manière beaucoup trop étranger pour que je puisse comprendre qu'on brise un couple pour une chose aussi anecdotique.
Paole
Niveau 2

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Paole le Dim 2 Mar 2014 - 18:51
La question est de savoir si une relation" extra conjugale" est une simple histoire de fesses ou si elle n'engage pas malgré tout des sentiments.....
avatar
Tristana
Vénérable

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Tristana le Dim 2 Mar 2014 - 18:56
@Paole a écrit:La question est de savoir si une relation" extra conjugale" est une simple histoire de fesses ou si elle n'engage pas malgré tout des sentiments.....

Mais alors la question posée n'est même plus celle de l'infidélité, mais bien des sentiments qu'on éprouve toujours ou non pour son partenaire officiel.
avatar
florestan
Grand sage

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par florestan le Dim 2 Mar 2014 - 18:57
@Tristana a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
@Malaga a écrit:

Il existe des couples qui s'autorisent à aller voir ailleurs. D'autre part, il existe des couples qui surmontent une infidélité. Tout n'est pas tout noir ou tout blanc.

Dans le premier cas il n'y a pas vraiment tromperie si c'est accepté et voulu pour les deux parties, dans l'autre j'ai beaucoup de mal à le croire. En général cela finit très mal malgré les tentatives d'oublier.

On peut avoir du mal à y croire, c'est pourtant la réalité.
Au fond, il n'y a rien de plus triste qu'un couple incapable de surmonter une simple histoire de fesses. Si on veut croire qu'il y a autre chose, une chose bien supérieure à l'amour physique, alors pourquoi attacher tant d'importance à un égarement purement physique ?
Le concept de propriété m'est de toute manière beaucoup trop étranger pour que je puisse comprendre qu'on brise un couple pour une chose aussi anecdotique.

Il y a des couples qui ne peuvent l'envisager. L'un ou l'autre se sentira trop blessé pour surmonter sa tristesse et sa rancune et ou avoir beaucoup de mal à refaire confiance. Le tout ne donnant bien sûr pas envie de s'amuser ensemble au lit. C'est extrêmement fréquent. Ou alors on reste ensemble mais on est toujours blessé et ce sentiment part difficilement et certains/certaines le font payer très cher.
Paole
Niveau 2

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Paole le Dim 2 Mar 2014 - 19:01
Oui...C'est compliqué, une histoire d'un soir effectivement c'est sans doute juste du désir, une histoire qui s'inscrit dans la durée engage certainement des sentiments.....Ce qui est sans doute compliqué c'est qu'on reste attaché à son compagnon "officiel" pour mille raisons (tendresse, passé commun etc....) mais quand l'amour disparait de ces raisons cela laisse une place à une autre histoire.....
avatar
Mestelle51
Habitué du forum

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Mestelle51 le Dim 2 Mar 2014 - 19:01
@Tristana a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
@Malaga a écrit:

Il existe des couples qui s'autorisent à aller voir ailleurs. D'autre part, il existe des couples qui surmontent une infidélité. Tout n'est pas tout noir ou tout blanc.

Dans le premier cas il n'y a pas vraiment tromperie si c'est accepté et voulu pour les deux parties, dans l'autre j'ai beaucoup de mal à le croire. En général cela finit très mal malgré les tentatives d'oublier.

On peut avoir du mal à y croire, c'est pourtant la réalité.
Au fond, il n'y a rien de plus triste qu'un couple incapable de surmonter une simple histoire de fesses. Si on veut croire qu'il y a autre chose, une chose bien supérieure à l'amour physique, alors pourquoi attacher tant d'importance à un égarement purement physique ?
Le concept de propriété m'est de toute manière beaucoup trop étranger pour que je puisse comprendre qu'on brise un couple pour une chose aussi anecdotique.

Moi je trouve qu'il n'y a rien de plus triste qu'un conjoint qui prend le risque de blesser la personne qu'il prétend aimer et de détruire son couple pour une simple histoire de fesses. Quand on aime vraiment on ne trompe pas.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Pseudo le Dim 2 Mar 2014 - 19:03
Pour tout dire, compte tenu de mon histoire, et de ce que j'ai vu, la fidélité sexuelle me semble être la chose la moins importante du monde. Qui suis-je pour exiger de quelqu'un qu'il ne prenne son plaisir qu'avec moi ? Ca me semble totalement sur-réaliste. Et quelle horrible personne serait celui ou celle qui exigerait la même chose de moi ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
florestan
Grand sage

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par florestan le Dim 2 Mar 2014 - 19:19
@Pseudo a écrit:Pour tout dire, compte tenu de mon histoire, et de ce que j'ai vu, la fidélité sexuelle me semble être la chose la moins importante du monde. Qui suis-je pour exiger de quelqu'un qu'il ne prenne son plaisir qu'avec moi ? Ca me semble totalement sur-réaliste. Et quelle horrible personne serait celui ou celle qui exigerait la même chose de moi ?

Ton opinion n'est certainement pas dominante Pseudo. En fait une telle liberté se rencontre souvent chez les gays hommes absolument pas chez les lesbiennes et très rarement chez les hétéros. Une explication à ces différences m'intéresserait d'ailleurs beaucoup.
avatar
Sei
Monarque

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Sei le Dim 2 Mar 2014 - 19:22
@Mestelle51 a écrit:
@Tristana a écrit:
@Mestelle51 a écrit:

Dans le premier cas il n'y a pas vraiment tromperie si c'est accepté et voulu pour les deux parties, dans l'autre j'ai beaucoup de mal à le croire. En général cela finit très mal malgré les tentatives d'oublier.

On peut avoir du mal à y croire, c'est pourtant la réalité.
Au fond, il n'y a rien de plus triste qu'un couple incapable de surmonter une simple histoire de fesses. Si on veut croire qu'il y a autre chose, une chose bien supérieure à l'amour physique, alors pourquoi attacher tant d'importance à un égarement purement physique ?
Le concept de propriété m'est de toute manière beaucoup trop étranger pour que je puisse comprendre qu'on brise un couple pour une chose aussi anecdotique.

Moi je trouve qu'il n'y a rien de plus triste qu'un conjoint qui prend le risque de blesser la personne qu'il prétend aimer et de détruire son couple pour une simple histoire de fesses. Quand on aime vraiment on ne trompe pas.

C'est paradoxalement depuis que j'ai eu la chance de tomber amoureuse d'un homme que je ne crois plus à ce genre de dogme.
avatar
Tristana
Vénérable

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Tristana le Dim 2 Mar 2014 - 19:32
@Mestelle51 a écrit:
@Tristana a écrit:
@Mestelle51 a écrit:

Dans le premier cas il n'y a pas vraiment tromperie si c'est accepté et voulu pour les deux parties, dans l'autre j'ai beaucoup de mal à le croire. En général cela finit très mal malgré les tentatives d'oublier.

On peut avoir du mal à y croire, c'est pourtant la réalité.
Au fond, il n'y a rien de plus triste qu'un couple incapable de surmonter une simple histoire de fesses. Si on veut croire qu'il y a autre chose, une chose bien supérieure à l'amour physique, alors pourquoi attacher tant d'importance à un égarement purement physique ?
Le concept de propriété m'est de toute manière beaucoup trop étranger pour que je puisse comprendre qu'on brise un couple pour une chose aussi anecdotique.

Moi je trouve qu'il n'y a rien de plus triste qu'un conjoint qui prend le risque de blesser la personne qu'il prétend aimer et de détruire son couple pour une simple histoire de fesses. Quand on aime vraiment on ne trompe pas.

Il est impossible de vérifier la réalité ou la profondeur d'un amour.
A ce train-là, je peux tout aussi bien déclarer que quand on aime vraiment, on ne s'attache pas à des idioties comme la fidélité.
La réalité, c'est surtout que chacun fait comme il peut avec ce qu'il a, avec son passé, ses propres angoisses, son milieu social. On vit dans une société où globalement la fidélité est la norme, et l'infidélité une marque de faiblesse, de mauvaiseté. Il n'est jamais inutile de s'interroger sur les normes sociales et leur pouvoir aliénant.
avatar
Mestelle51
Habitué du forum

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Mestelle51 le Dim 2 Mar 2014 - 19:33
@Sei a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
@Tristana a écrit:

On peut avoir du mal à y croire, c'est pourtant la réalité.
Au fond, il n'y a rien de plus triste qu'un couple incapable de surmonter une simple histoire de fesses. Si on veut croire qu'il y a autre chose, une chose bien supérieure à l'amour physique, alors pourquoi attacher tant d'importance à un égarement purement physique ?
Le concept de propriété m'est de toute manière beaucoup trop étranger pour que je puisse comprendre qu'on brise un couple pour une chose aussi anecdotique.

Moi je trouve qu'il n'y a rien de plus triste qu'un conjoint qui prend le risque de blesser la personne qu'il prétend aimer et de détruire son couple pour une simple histoire de fesses. Quand on aime vraiment on ne trompe pas.

C'est paradoxalement depuis que j'ai eu la chance de tomber amoureuse d'un homme que je ne crois plus à ce genre de dogme.

Même si une personne peut avoir une envie, l'infidélité n'est pas un égarement, monsieur ne rentre pas dans madame en une fraction de seconde (à moins que l'on ne parle de DSK...). L'infidélité est un processus long, où l'un des conjoints choisit en toute conscience de rentrer dans un jeu de séduction avec une autre personne et choisit tout aussi simplement de coucher avec tout en sachant que cela fera beaucoup de mal à la personne qu'il dit aimer. L'infidèle le sait, mais s'en tape. On ne traite pas une personne que l'on aime comme ça.
Contenu sponsorisé

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum