Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Mestelle51
Habitué du forum

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Mestelle51 le Dim 2 Mar 2014 - 19:33
@Sei a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
@Tristana a écrit:

On peut avoir du mal à y croire, c'est pourtant la réalité.
Au fond, il n'y a rien de plus triste qu'un couple incapable de surmonter une simple histoire de fesses. Si on veut croire qu'il y a autre chose, une chose bien supérieure à l'amour physique, alors pourquoi attacher tant d'importance à un égarement purement physique ?
Le concept de propriété m'est de toute manière beaucoup trop étranger pour que je puisse comprendre qu'on brise un couple pour une chose aussi anecdotique.

Moi je trouve qu'il n'y a rien de plus triste qu'un conjoint qui prend le risque de blesser la personne qu'il prétend aimer et de détruire son couple pour une simple histoire de fesses. Quand on aime vraiment on ne trompe pas.

C'est paradoxalement depuis que j'ai eu la chance de tomber amoureuse d'un homme que je ne crois plus à ce genre de dogme.

Même si une personne peut avoir une envie, l'infidélité n'est pas un égarement, monsieur ne rentre pas dans madame en une fraction de seconde (à moins que l'on ne parle de DSK...). L'infidélité est un processus long, où l'un des conjoints choisit en toute conscience de rentrer dans un jeu de séduction avec une autre personne et choisit tout aussi simplement de coucher avec tout en sachant que cela fera beaucoup de mal à la personne qu'il dit aimer. L'infidèle le sait, mais s'en tape. On ne traite pas une personne que l'on aime comme ça.
avatar
Sei
Monarque

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Sei le Dim 2 Mar 2014 - 19:37
Hé bien ce que tu es savante Mestelle !  veneration Tu en sais des choses, sur les infidèles, dis-donc, c'est fort.
avatar
Mestelle51
Habitué du forum

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Mestelle51 le Dim 2 Mar 2014 - 19:39
@Sei a écrit:Hé bien ce que tu es savante Mestelle !  veneration Tu en sais des choses, sur les infidèles, dis-donc, c'est fort.

Ne te vexes pas.
avatar
florestan
Grand sage

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par florestan le Dim 2 Mar 2014 - 19:49
@Mestelle51 a écrit:
@Sei a écrit:
@Mestelle51 a écrit:

Moi je trouve qu'il n'y a rien de plus triste qu'un conjoint qui prend le risque de blesser la personne qu'il prétend aimer et de détruire son couple pour une simple histoire de fesses. Quand on aime vraiment on ne trompe pas.

C'est paradoxalement depuis que j'ai eu la chance de tomber amoureuse d'un homme que je ne crois plus à ce genre de dogme.

Même si une personne peut avoir une envie, l'infidélité n'est pas un égarement, monsieur ne rentre pas dans madame en une fraction de seconde (à moins que l'on ne parle de DSK...). L'infidélité est un processus long, où l'un des  conjoints choisit en toute conscience de rentrer dans un jeu de séduction avec une autre personne et choisit tout aussi simplement de coucher avec tout en sachant que cela fera beaucoup de mal à la personne qu'il dit aimer. L'infidèle le sait, mais s'en tape. On ne traite pas une personne que l'on aime comme ça.

Mais où vas-tu chercher ça? L'occasion fait souvent le larron et quand on sait que l'autre va souffrir et bien on va essayer de le cacher et on ne s'en tape pas.

avatar
Tristana
Vénérable

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Tristana le Dim 2 Mar 2014 - 19:51
@Mestelle51 a écrit:
@Sei a écrit:
@Mestelle51 a écrit:

Moi je trouve qu'il n'y a rien de plus triste qu'un conjoint qui prend le risque de blesser la personne qu'il prétend aimer et de détruire son couple pour une simple histoire de fesses. Quand on aime vraiment on ne trompe pas.

C'est paradoxalement depuis que j'ai eu la chance de tomber amoureuse d'un homme que je ne crois plus à ce genre de dogme.

Même si une personne peut avoir une envie, l'infidélité n'est pas un égarement, monsieur ne rentre pas dans madame en une fraction de seconde (à moins que l'on ne parle de DSK...). L'infidélité est un processus long, où l'un des  conjoints choisit en toute conscience de rentrer dans un jeu de séduction avec une autre personne et choisit tout aussi simplement de coucher avec tout en sachant que cela fera beaucoup de mal à la personne qu'il dit aimer. L'infidèle le sait, mais s'en tape. On ne traite pas une personne que l'on aime comme ça.

Sauf que ta théorie fonctionne si on considère qu'être infidèle, c'est faire mal à l'autre.
Je connais des tas de gens en couple qui, s'ils ne sont pas en couple libre, estiment que "ce qu'ils ne savent pas ne peuvent pas leur faire de mal". En gros, pour eux, l'infidélité n'est pas vraiment permise, mais tant qu'elle reste discrète, ils s'en moquent. J'imagine que tu vas encore me répondre que ces gens-là ne s'aiment pas vraiment, puisque tu sais tout de l'amour et de ses rouages...
Après, pour celui/celle qui trompe alors qu'il/elle sait qu'il/elle va blesser l'autre, c'est encore autre chose. Il y a des tas de raisons qui peuvent expliquer un moment d'égarement — et il y a des tas d'autres manières de se faire du mal en amour, et on n'interroge pas constamment les raisons qui font qu'on va proférer telle méchanceté ou préférer une soirée entre potes à une soirée en amoureux (pourtant, ça peut être aussi douloureux qu'une infidélité).

_________________
« C’est tout de même épatant, et pour le moins moderne, un dominant qui vient chialer que le dominé n’y met pas assez du sien. »
Virginie Despentes
avatar
Milady de Winter
Niveau 5

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Milady de Winter le Dim 2 Mar 2014 - 19:52
@Mestelle51 a écrit:]

Moi je trouve qu'il n'y a rien de plus triste qu'un conjoint qui prend le risque de blesser la personne qu'il prétend aimer et de détruire son couple pour une simple histoire de fesses. Quand on aime vraiment on ne trompe pas.

J'en connais qui choisissent exprès de blesser la personne aimée — parce qu'ils l'aiment. Elle et pas une autre Et réitèrent avec la suivante. La psyché humaine est un peu plus complexe que certain(e)s semblent le croire.


Dernière édition par Milady de Winter le Lun 3 Mar 2014 - 7:13, édité 1 fois
avatar
florestan
Grand sage

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par florestan le Dim 2 Mar 2014 - 19:58
@Milady de Winter a écrit:
@Mestelle51 a écrit:]

Moi je trouve qu'il n'y a rien de plus triste qu'un conjoint qui prend le risque de blesser la personne qu'il prétend aimer et de détruire son couple pour une simple histoire de fesses. Quand on aime vraiment on ne trompe pas.

J'en connais qui choisisse exprès de blesser la personne aimée — parce qu'ils l'aiment. Elle et pas une autre Et réitèrent avec la suivante. La psyché humaine est un peu plus complexe que certain(e)s semblent le croire.

Bien sûr que ça existe mais je pense que ces personnes là ( et j'en connais de très près) il faut mieux les fuir dans sa vie amoureuse , à moins d'être masochiste auquel cas c'est un échange de bons procédés.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Chocolat le Dim 2 Mar 2014 - 20:12
@Milady de Winter a écrit:

J'en connais qui choisisse exprès de blesser la personne aimée — parce qu'ils l'aiment. Elle et pas une autre Et réitèrent avec la suivante. La psyché humaine est un peu plus complexe que certain(e)s semblent le croire.

Mouais...

S'il s'agit d'un jeu avec des règles bien précises (et qui vont de toute manière être transgressées) et acceptées par toutes les parties concernées, ok, à condition que les protagonistes soient très bien dans leur baskets et à peu près au même niveau de maturité affective.

S'il s'agit d'une situation imposée à une personne que l'on prétend aimer, et qu'on réitère avec la suivante, il faut envisager d'aller se faire soigner.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
User17706
Enchanteur

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par User17706 le Dim 2 Mar 2014 - 21:00
«Après moi, le déluge les psychiatres» Very Happy

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Chocolat le Dim 2 Mar 2014 - 21:27
Laughing

mais

 Evil or Very Mad 

surtout...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
User17706
Enchanteur

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par User17706 le Dim 2 Mar 2014 - 21:31
Il y a peut-être malentendu. Je ne voulais pas donner le sentiment que tout comportement humain avait vocation à être jugé à l'aune des préférences personnelles de chacun ni qu'il fallait psychiatriser d'office tout ce qui semble moralement douteux au premier venu; au contraire, en fait.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
Invité
Invité

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Invité le Dim 2 Mar 2014 - 21:33
Même si une personne peut avoir une envie, l'infidélité n'est pas un égarement, monsieur ne rentre pas dans madame en une fraction de seconde (à moins que l'on ne parle de DSK...). L'infidélité est un processus long, où l'un des conjoints choisit en toute conscience de rentrer dans un jeu de séduction avec une autre personne et choisit tout aussi simplement de coucher avec tout en sachant que cela fera beaucoup de mal à la personne qu'il dit aimer. L'infidèle le sait, mais s'en tape. On ne traite pas une personne que l'on aime comme ça.

Tout à fait d'accord.

L'infidélité n'est pas qu'une histoire de désir car quand on sait combien le désir peut être puissant, combien on peut mettre d'énergie à remarquer quelqu'un, à y penser, à en rêver et peut-être à avoir du plaisir avec lui, on se doute bien que pendant tout ce temps l'être aimé est largement passé en arrière-plan, voire a été complètement oublié. Et c'est surtout ça qui fait mal à l'être aimé: qu'on ait pu accepter qu'il passe après un/une inconnu(e).
avatar
MrBrightside
Esprit sacré

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par MrBrightside le Dim 2 Mar 2014 - 21:38
Sinon, ça veut peut-être juste dire que les françaises et les italiennes sont des mauvais coups ?

< /troll >

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Chocolat le Dim 2 Mar 2014 - 21:41
PauvreYorick a écrit:Il y a peut-être malentendu. Je ne voulais pas donner le sentiment que tout comportement humain avait vocation à être jugé à l'aune des préférences personnelles de chacun ni qu'il fallait psychiatriser d'office tout ce qui semble moralement douteux au premier venu; au contraire, en fait.

Je pense avoir compris.

 Laughing = ne dramatisons pas tout

 Evil or Very Mad = la détresse engendrée par des situations subies par défaut n'est pas belle à voir


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Pseudo le Dim 2 Mar 2014 - 23:58
@Tristana a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
@Sei a écrit:

C'est paradoxalement depuis que j'ai eu la chance de tomber amoureuse d'un homme que je ne crois plus à ce genre de dogme.

Même si une personne peut avoir une envie, l'infidélité n'est pas un égarement, monsieur ne rentre pas dans madame en une fraction de seconde (à moins que l'on ne parle de DSK...). L'infidélité est un processus long, où l'un des  conjoints choisit en toute conscience de rentrer dans un jeu de séduction avec une autre personne et choisit tout aussi simplement de coucher avec tout en sachant que cela fera beaucoup de mal à la personne qu'il dit aimer. L'infidèle le sait, mais s'en tape. On ne traite pas une personne que l'on aime comme ça.

Sauf que ta théorie fonctionne si on considère qu'être infidèle, c'est faire mal à l'autre.

Il s'agit surtout de se faire du bien à soi en fait  Laughing 

Cette histoire de blesser l'autre, c'est assez faux en fait. Je sais que c'est difficile à comprendre, mais on ne blesse pas l'autre. Il arrive que l'autre se sente blessé, et ce qui le fait souffrir ce sont ses émotions, ses failles, son histoire. C'est très différent.
Et de toute façon, pourquoi l'infidélité serait aussi affreuse alors que les couples passent leur temps à se sentir blessés par tout un tas de trucs, il suffit de lire le forum pour s’apercevoir du nombre de grief que l'ont peut avoir contre son conjoint, et combien sont nombreuses les occasions de se sentir blessé. Mais, étrangement, seul l'infidélité semble monstrueuse, les autres trucs sont considéré comme allant de soi, faisant parti de la vie des couples. Il faut alors faire des concessions, chercher un terrain d'entente et tout le pataquès. Alors qu'une petite infidélité, tout de suite, c'est le drame, c'est inadmissible.
Franchement, si un peu d'infidélité permet d'être moins c.o.n. le reste du temps, ça me semble peu cher payé.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
User17706
Enchanteur

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par User17706 le Lun 3 Mar 2014 - 0:06
< troll > Pour répondre à MrBrightside, il me semble quand même que, comparativement, elles se défendent plutôt pas mal. < /troll >

Pour cette histoire de «sentiments», bien que je sois à titre personnel tout à fait sceptique quant à la volonté d'édicter une morale sexuelle universelle (s'il y a bien un domaine dans lequel il me semble qu'il n'y a strictement rien à dire d'un point de vue moral, c'est le sexe), il faut quand même remarquer qu'un lien quasi sémantique est construit par les pratiques entre les sentiments et les conduites, et donc entre certains sentiments et le sexe. En effet, quand un sentiment n'a d'extériorité que dans les déclarations, il commence à devenir douteux. C'est ça, aussi. Si on voulait faire super-jargonnant et post-post-moderne, on dirait qu'ici, ce sont des ontologies qui s'affrontent.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Tristana
Vénérable

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Tristana le Lun 3 Mar 2014 - 0:11
PauvreYorick a écrit:En effet, quand un sentiment n'a d'extériorité que dans les déclarations, il commence à devenir douteux.

J'ose espérer qu'il y a des tas d'autres manières de prouver son amour qu'en étant fidèle... Mais tu fais bien de soulever ce point : pour beaucoup, la preuve de l'attachement qu'on a pour l'autre, c'est la fidélité. Encore une fois, c'est une façon de voir les choses que je trouve assez triste. Il y a des tas de manières de prouver à quelqu'un qu'on l'aime, et s'interdire de prendre du plaisir n'est certainement pas la plus honorable.
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Amaliah le Lun 3 Mar 2014 - 0:21
Je me demande quelle est la question exacte qui a été posée : Avez-vous déjà été infidèle? Ou avez-vous déjà trompé votre conjoint actuel? Parce que sur l'ensemble des partenaires d'une vie, le pourcentage doit augmenter.
User17706
Enchanteur

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par User17706 le Lun 3 Mar 2014 - 0:22
Ça peut emmener assez vite assez loin, l'analyse de ce genre de chose. Le fait est qu'il n'y a pas de définition de l'amour qui soit publiquement disponible et qui soit indépendante de ce qu'en font les individus qui en parlent, qui le déclarent, qui disent agir en conformité à lui ou à cause de lui, etc. Bref, c'est, en très grande partie, une pratique et une construction collective. Bien sûr, tant que les normes sont collectivement acceptées, ça passe inaperçu. Mais il suffit qu'elles s'ébrèchent et plus personne ne «sait» ce que c'est, et rares sont ceux qui s'aperçoivent que ce n'est pas quelque chose qui peut être l'objet au sens strict d'un savoir, une partie des réactions consistant plutôt à continuer à en parler comme si c'était une espèce naturelle à côté d'autres: le laurier-sauce, le rat musqué, le marbre, l'amour, le lapin, le civet de lapin... Very Happy

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Chocolat le Lun 3 Mar 2014 - 0:26
@Tristana a écrit:
PauvreYorick a écrit:En effet, quand un sentiment n'a d'extériorité que dans les déclarations, il commence à devenir douteux.

J'ose espérer qu'il y a des tas d'autres manières de prouver son amour qu'en étant fidèle... Mais tu fais bien de soulever ce point : pour beaucoup, la preuve de l'attachement qu'on a pour l'autre, c'est la fidélité. Encore une fois, c'est une façon de voir les choses que je trouve assez triste. Il y a des tas de manières de prouver à quelqu'un qu'on l'aime, et s'interdire de prendre du plaisir n'est certainement pas la plus honorable.

Je crois que ces questions sont trop personnelles pour tenter de trouver des réponses générales susceptibles de correspondre à tout le monde.

Je me demande d'ailleurs quel intérêt peut présenter ce genre de sondage.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Tristana
Vénérable

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Tristana le Lun 3 Mar 2014 - 0:30
@Chocolat a écrit:Je crois que ces questions sont trop personnelles pour tenter de trouver des réponses générales susceptibles de correspondre à tout le monde.

Je me demande d'ailleurs quel intérêt peut présenter ce genre de sondage.

Je suis assez d'accord avec toi...
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Chocolat le Lun 3 Mar 2014 - 0:32
@Tristana a écrit:
@Chocolat a écrit:Je crois que ces questions sont trop personnelles pour tenter de trouver des réponses générales susceptibles de correspondre à tout le monde.

Je me demande d'ailleurs quel intérêt peut présenter ce genre de sondage.

Je suis assez d'accord avec toi...

C'est bien la première fois...  Razz 

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
User17706
Enchanteur

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par User17706 le Lun 3 Mar 2014 - 0:38
En même temps, ça dépend quelles questions. Il y a des limites de variance et des types de variance. Après, on ne va sûrement pas accoucher d'une étude complète de la question, donc bon.

Pour ce genre de sondage, les différences indiquent probablement quelque chose, mais le nombre de paramètres est si élevé que c'est très difficile de dire quoi. Et que ça n'a probablement, en effet, qu'une importance... relative Very Happy

Mais ça fait causer, et ça, c'est important. professeur

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Chocolat le Lun 3 Mar 2014 - 0:48
Oui, ça fait causer ; pour rien, quand même, reconnaissons-le. Razz 

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
User17706
Enchanteur

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par User17706 le Lun 3 Mar 2014 - 0:51
Faut pas être pessimiste comme ça ! Smile Là où nous ne voyons rien à comprendre, d'autres, plus malins que nous, voient peut-être une tonne de choses Very Happy

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Chocolat
Guide spirituel

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Chocolat le Lun 3 Mar 2014 - 0:55
On va dire ça comme ça, histoire de faire semblant de ne pas perdre notre temps.  Laughing

Mais je ne suis pas pessimiste ; je suis réaliste.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
Contenu sponsorisé

Re: Les Français et les Italiens sont les hommes les plus infidèles.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum