Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Une passante
Érudit

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Une passante le Lun 3 Mar 2014 - 21:41
@Seifer a écrit:Quand je lis des avis... Vous pensez qu'à 16 ans ils ne parlent pas de ce type de films, alors que dans le cour de récré certains parlent de The Human Centipede ou autres films sans aucun but hormis le trash.

RFAD, Elephant Man, je ne sais pas, ce sont des films qui portent une vision du monde. Autant je trouve que cinématographiquement RFAD est plutôt moyen, autant pour des jeunes, ça peut être intéressant de les secouer un peu. Ce n'est pas la diffusion de Martyrs.

Et surtout, certains élèves ont sûrement déjà vu ou vécu bien pire que cela.

oui, certains élèves, pas tous ! est-ce le rôle de l'école de leur faire découvrir ce genre de film ? quant à la pertinence de les "secouer" un peu, relis le reste du fil....
avatar
Invité
Invité

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Invité le Lun 3 Mar 2014 - 21:49
Pour être claire (et désagréable, mais tant pis), passer du trash pour secouer les élèves sous prétexte qu'ils ont vu pire, ce serait une faute professionnelle et rien de moins.
Adapter les supports à son public n'est pas de la bienséance, mais du bon sens.
Bizardouille
Bizardouille
Habitué du forum

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Bizardouille le Lun 3 Mar 2014 - 21:54
Film vu à 13 ans et pas plus choquée que ça car habituée de films d'horreur, gore etc etc (j'ai vu du interdit -16 quand j'avais 12 ans).
Par contre ça m'a vraiment foutu une claque au niveau de l'histoire, mais une claque positive et pas traumatisante.

Mais peut-être est-ce du à ma capacité de pouvoir me distancer de tout ça

_________________
Faites l'amour pas la guerre. En fait non, faire l'amour ça donne des enfants, c'est chiant... Faites des crêpes, c'est bon les crêpes !

Si vous souhaitez vous abonner à la Glossybox, pensez à moi, je vous parraine et vous y gagnez aussi Smile
Nadejda
Nadejda
Monarque

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Nadejda le Lun 3 Mar 2014 - 21:54
Je ne me souviens pas vraiment de ce film, vu quand j'étais au lycée (je n'avais pas été plus marquée que cela et il m'avait paru too much) mais je trouve curieux de passer un film (une fiction) pour marquer les esprits et montrer que la drogue c'est mal. On n'est pas loin de "l'auteur de tel roman veut faire passer un message".
Iliana
Iliana
Guide spirituel

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Iliana le Lun 3 Mar 2014 - 22:09
@Seifer a écrit:Quand je lis des avis... Vous pensez qu'à 16 ans ils ne parlent pas de ce type de films, alors que dans le cour de récré certains parlent de The Human Centipede ou autres films sans aucun but hormis le trash.

RFAD, Elephant Man, je ne sais pas, ce sont des films qui portent une vision du monde. Autant je trouve que cinématographiquement RFAD est plutôt moyen, autant pour des jeunes, ça peut être intéressant de les secouer un peu. Ce n'est pas la diffusion de Martyrs.

Et surtout, certains élèves ont sûrement déjà vu ou vécu bien pire que cela.

Et alors ?
Parce qu'ils ont déjà vu pire, on peut y aller dans le trash ?
Si on pousse ton raisonnement jusqu'au bout, puisqu'ils doivent parler de cul dans la cour, allons y franchement et regardons Irréversible tous ensemble pour dire que le viol, c'est mal.
Moi je ne suis pas là pour leur montrer des horreurs, ils font bien ce qu'ils veulent, et ils parlent bien de ce qu'ils veulent dans la cour ou ailleurs, mais je suis une adulte, responsable, et là pour leur transmettre quelque chose, leur apprendre à analyser, à poser un regard critique (au sens premier du terme) sur une œuvre, avec les outils qu'il faut pour. Pas pour les choquer. Pas pour m'intéresser à ce qu'ils évoquent hors des cours. Voire, c'est précisément parce qu'ils regardent des trucs trash en dehors que je ne leur en montrerai pas et que je leur ferai découvrir autre chose.
Outre le fait que je ne crois pas du tout aux bienfaits du trash pour faire réfléchir qui que ce soit.
Nous en avons déjà parlé dans les pages précédentes.

_________________
Minuit passé déjà. Le feu s'est éteint et je sens le sommeil qui gagne du terrain.
Je vais m'endormir contre vous, respirer doucement, parce que je sais où nous allons désormais.
Fauve - Révérence
Seifer
Seifer
Neoprof expérimenté

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Seifer le Lun 3 Mar 2014 - 22:22
@Iliana a écrit:
@Seifer a écrit:Quand je lis des avis... Vous pensez qu'à 16 ans ils ne parlent pas de ce type de films, alors que dans le cour de récré certains parlent de The Human Centipede ou autres films sans aucun but hormis le trash.

RFAD, Elephant Man, je ne sais pas, ce sont des films qui portent une vision du monde. Autant je trouve que cinématographiquement RFAD est plutôt moyen, autant pour des jeunes, ça peut être intéressant de les secouer un peu. Ce n'est pas la diffusion de Martyrs.

Et surtout, certains élèves ont sûrement déjà vu ou vécu bien pire que cela.

Et alors ?
Parce qu'ils ont déjà vu pire, on peut y aller dans le trash ?
Si on pousse ton raisonnement jusqu'au bout, puisqu'ils doivent parler de cul dans la cour, allons y franchement et regardons Irréversible tous ensemble pour dire que le viol, c'est mal.
Moi je ne suis pas là pour leur montrer des horreurs, ils font bien ce qu'ils veulent, et ils parlent bien de ce qu'ils veulent dans la cour ou ailleurs, mais je suis une adulte, responsable, et là pour leur transmettre quelque chose, leur apprendre à analyser, à poser un regard critique (au sens premier du terme) sur une œuvre, avec les outils qu'il faut pour. Pas pour les choquer. Pas pour m'intéresser à ce qu'ils évoquent hors des cours. Voire, c'est précisément parce qu'ils regardent des trucs trash en dehors que je ne leur en montrerai pas et que je leur ferai découvrir autre chose.
Outre le fait que je ne crois pas du tout aux bienfaits du trash pour faire réfléchir qui que ce soit.
Nous en avons déjà parlé dans les pages précédentes.

Oui. Je ne ferais ni l'un ni l'autre, mais si un enseignant souhaite le faire et trouve un intérêt lié à l'art de le faire, je ne vois pas le problème. Comme si dans la littérature on ne lisait que des romans parlant d'amour et de beau temps. Le futur de l'enseignement risque d'être toujours plus intéressant.
avatar
Invité
Invité

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Invité le Lun 3 Mar 2014 - 22:29
Je trouve très inquiétant que tu ne voies pas le problème. A force de ne voir que les contenus, on finit par oublier qu'on travaille avec des gosses que l'on doit aussi préserver. Et ça c'est grave.
Frisouille
Frisouille
Enchanteur

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Frisouille le Lun 3 Mar 2014 - 22:29
@Seifer a écrit:
@Iliana a écrit:
@Seifer a écrit:Quand je lis des avis... Vous pensez qu'à 16 ans ils ne parlent pas de ce type de films, alors que dans le cour de récré certains parlent de The Human Centipede ou autres films sans aucun but hormis le trash.

RFAD, Elephant Man, je ne sais pas, ce sont des films qui portent une vision du monde. Autant je trouve que cinématographiquement RFAD est plutôt moyen, autant pour des jeunes, ça peut être intéressant de les secouer un peu. Ce n'est pas la diffusion de Martyrs.

Et surtout, certains élèves ont sûrement déjà vu ou vécu bien pire que cela.

Et alors ?
Parce qu'ils ont déjà vu pire, on peut y aller dans le trash ?
Si on pousse ton raisonnement jusqu'au bout, puisqu'ils doivent parler de cul dans la cour, allons y franchement et regardons Irréversible tous ensemble pour dire que le viol, c'est mal.
Moi je ne suis pas là pour leur montrer des horreurs, ils font bien ce qu'ils veulent, et ils parlent bien de ce qu'ils veulent dans la cour ou ailleurs, mais je suis une adulte, responsable, et là pour leur transmettre quelque chose, leur apprendre à analyser, à poser un regard critique (au sens premier du terme) sur une œuvre, avec les outils qu'il faut pour. Pas pour les choquer. Pas pour m'intéresser à ce qu'ils évoquent hors des cours. Voire, c'est précisément parce qu'ils regardent des trucs trash en dehors que je ne leur en montrerai pas et que je leur ferai découvrir autre chose.
Outre le fait que je ne crois pas du tout aux bienfaits du trash pour faire réfléchir qui que ce soit.
Nous en avons déjà parlé dans les pages précédentes.

Oui. Je ne ferais ni l'un ni l'autre, mais si un enseignant souhaite le faire et trouve un intérêt lié à l'art de le faire, je ne vois pas le problème. Comme si dans la littérature on ne lisait que des romans parlant d'amour et de beau temps. Le futur de l'enseignement risque d'être toujours plus intéressant.

Néanmoins envisager possible d'exposer des adolescents mineurs sous notre responsabilité à des images de violence et de pornographie me parait franchement dangereux. Je pourrais comprendre que des parents attaquent l'enseignant et l'établissement en ce cas.
Seifer
Seifer
Neoprof expérimenté

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Seifer le Lun 3 Mar 2014 - 22:33
Attaquer l'enseignant et l'établissement pour un film interdit aux moins de 12 ans ? Alors qu'il est diffusé au lycée ?

Sincèrement faut qu'on m'explique. J'ai l'impression d'avoir des représentants socialistes qui cherchent une société aseptisée et une pensée unique, ça m'irrite légèrement.

A noter qu'Irreversible et RFAD ne sont pas à mettre au même plan, un étant interdit aux moins de 16 ans (et 18 dans d'autres pays), RFAD aux -12. A partir de là, le débat est clos. Merci.
avatar
Invité
Invité

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Invité le Lun 3 Mar 2014 - 22:37
Il faut qu'on t'explique à toi, enseignant, qui bosse avec des ados tous les jours, qu'on ne peut pas tout leur montrer parce qu'ils se construisent encore émotionnellement?
La psycho élémentaire de l'enfant, c'est de la pensée unique?
Pincez moi, je cauchemarde.
Quant à tes propos sur la signalétique, ils ne changent rien (d'autant que là elle est mal foutue)
Dimka
Dimka
Grand Maître

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Dimka le Lun 3 Mar 2014 - 23:14
@Seifer a écrit:Sincèrement faut qu'on m'explique. J'ai l'impression d'avoir des représentants socialistes qui cherchent une société aseptisée et une pensée unique, ça m'irrite légèrement.
Parce que l’école impose les choses à l’élève, qui est encaserné huit heures par jour et ne dispose de quasiment aucun choix quant à son occupation, et que cela, en contrepartie, exige un excès de prudence.

On ne peut pas comparer une activité scolaire avec ce que font les élèves seuls, puisqu’ils ont alors une certaine marge de choix. Certes, il faudrait nuancer avec l’effet de groupe quand ils sont entre amis… encore que dans un groupe, le malaise peut être géré par l’humour, les blagues lourdes, ou plus simplement le fait d’aller se chercher à boire ou d’aller pisser. En classe, l’élève DOIT regarder, silencieux, sans bouger, sans le moindre choix sur l’œuvre, sans pouvoir la fuir s’il en éprouve le besoin. Tu vas me dire, il peut demander à sortir : ouais, vachement simple, de se présenter comme faible, face à la classe que tu fréquentes toute ta scolarité plusieurs heures par jour. Il est donc logique de ne pas chercher à définir les limites par rapport à celles des « certains » plus durs ou plus endurcis, mais par rapport à celles des élèves les plus sensibles ou les plus impressionnables.

Pour dire les choses plus crûment, ce n’est pas aux profs de déniaiser les élèves.

Pour un film encore plus que pour un livre, puisque dans le cinéma, il est strictement impossible de souffler, le film impose son rythme, à la différence d’une lecture individuelle et solitaire.

@Seifer a écrit:A noter qu'Irreversible et RFAD ne sont pas à mettre au même plan, un étant interdit aux moins de 16 ans (et 18 dans d'autres pays), RFAD aux -12. A partir de là, le débat est clos. Merci.
Et classé R aux USA… Mais je ne vois pas ce qui clôt le débat, ce serait être bien borné de se limiter aux classifications, comme si tous les individus avaient la même sensibilité, le même seuil de tolérance, aux mêmes âges, et comme si toutes les projections étaient identiques, en dépit des contextes (cinéma, classe, seul, en famille…). Je pense effectivement que légalement, on peut soutenir qu’on est dans son droit, mais ethiquement ça ne dédouane de rien.

_________________
Spoiler:
Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 1512263083
Seifer
Seifer
Neoprof expérimenté

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Seifer le Lun 3 Mar 2014 - 23:47
Donc je vais poser une simple question : pour vous, est-il impossible de leur montrer Elephant Man ?

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
Dimka
Dimka
Grand Maître

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Dimka le Mar 4 Mar 2014 - 4:13
Je ne sais pas, je ne connais pas ce film, et je ne vois pas l’intérêt de faire une échelle du trash pour fixer la limite du trash (ou du type de trash) tolérable, surtout si on fixe le film avant l’objectif que sert ce film. Par ailleurs, rien n’est impossible et si c’est du même ordre que Requiem for a dream, je ne pense pas que l’on soit non plus dans le domaine du légal. Simplement, chacun fait comme il l’entend, selon sa conscience, et j’ai exposé les raisons qui me pousseraient, moi et à ma conscience, à éviter un film comme Requiem for a dream, et pourquoi je suis en total désaccord avec l’idée qu’il faut « secouer » un peu les jeunes. Surtout si c’est en prenant comme échelle du supportable ce que certains d’entre eux sont capables de voir, et en ignorant ainsi ce que certains d’entre eux ne sont pas capables de voir.

_________________
Spoiler:
Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 1512263083
Audrey
Audrey
Oracle

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Audrey le Mar 4 Mar 2014 - 4:45
Je ne vois pas ce que vient faire Elephant Man dans le schmilblick...
Il n'y a pas de scène pornographique dans ce film, il a été présenté à Collège au cinéma...

C'est certes un film difficile et bouleversant, mais rien ne tombe sous le coup de la loi.
Les questions qu'il soulève sont passionnantes, tant intellectuellement qu'humainement...à condition de bien encadrer les élèves et de les préparer.

Dimka, pour info, ce film de Lynch retrace l'histoire bouleversante de John Merrick, atteint de neurofibromatose, maladie génétique qui donne une apparence monstrueuse à cause de tumeurs sur tout le corps et le visage. Cet homme a été exploité comme bête curieuse dans un freak show, et ce sont ces scènes qui sont douloureuses, entres autres. La fin est poignante, mais rien dans ce film ne me semble relever du trash. C'est simplement un exemple douloureux de ce que l'homme est capable de faire face à la différence d'autrui, une réflexion sur le monstre, la monstruosité. Et c'est un chef d'oeuvre.

Rien à voir avec Requiem for a dream qui, s'il est également une oeuvre cinématographique à part entière, n'a en aucun cas avoir une visée réflexive et tombe pour toutes les raisons évoquées dans la catégorie des films absolument indiffusables dans l'enseignement secondaire.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Seifer
Seifer
Neoprof expérimenté

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par Seifer le Mar 4 Mar 2014 - 7:23
"Ce film est aussi devenu un objet d'étude dans certaines facultés de psychologie, plus précisément dans l'étude des comportements des toxicomanes. Il est aussi projeté dans certains lycées afin de sensibiliser la jeunesse quant aux thématiques sociétales relatives aux drogues."

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
zeprof
zeprof
Vénérable

Requiem for a dream... Trop violent ? - Page 4 Empty Re: Requiem for a dream... Trop violent ?

par zeprof le Mar 4 Mar 2014 - 8:05
moi je me pose cette simple question : est ce que j'apprécierais qu'un enseignant montre ce film (et leur fasse découvrir donc) à mes enfants ? la réponse est non.

donc je ne le diffuserai pas en tant qu'enseignante...

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum