Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par Celadon le Lun 3 Mar 2014 - 17:39

@delespace a écrit:il y a un discours général, mais il se fait bien après la rentrée avec des représentants de l'AEFE , là je parle de la réunion locale avec l’administration du lycée, qui est assez "particulière".
Je parlais de celle-là, Delespace...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par yogi le Lun 3 Mar 2014 - 17:50

@piesco a écrit:
Dalathée2 a écrit:Et nous, en tant que Français enseignant en France, ça nous importe/embête parce que... ?

 scratch 

1- il y a des néos hors France
2- il y a des néos qui aimeraient un poste AEFE
3- on parle bien de l'Inde, l'Ukraine, les EEUU, etc.

...Rayonnement culturel de la France dans le monde.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par InvitéeD2 le Lun 3 Mar 2014 - 19:18

@yogi a écrit:
@piesco a écrit:
Dalathée2 a écrit:Et nous, en tant que Français enseignant en France, ça nous importe/embête parce que... ?
1- il y a des néos hors France
2- il y a des néos qui aimeraient un poste AEFE
3- on parle bien de l'Inde, l'Ukraine, les EEUU, etc.

...Rayonnement culturel de la France dans le monde.

Certains néos ont quand même une certaine tendance à sauter au cou de toutes les personnes qui ne vont pas dans leur sens, sans chercher à comprendre ni à expliquer. Pour des enseignants, c'est un peu surprenant.

J'ai cru comprendre que ce changement de statut se solderait par une plus grande précarité des enseignants et (donc) une plus grande facilité de gestion pour les administrateurs. Je comprends aisément que cela impacte les enseignants qui y exercent ou désirent y exercer, ainsi que les individus scolarisant ou désirant scolariser leurs enfants dans ces établissements. Je posais évidemment la question pour "le reste" de la population, le vulgus pecum qui ne fréquentera pas cet établissement. En quoi ce changement de statut a-t-il de l'importance ?

Yogi, merci pour ta réponse. Pourrais-tu m'expliquer en quoi une plus grande précarité des personnels impacte le rayonnement culturel de la France dans le monde ?

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par delespace le Lun 3 Mar 2014 - 19:39

@delespace a écrit:il y a un discours général, mais il se fait bien après la rentrée avec des représentants de l'AEFE , là je parle de la réunion locale avec l’administration du lycée, qui est assez "particulière".

ok, oui, alors non, le discours n'était pas le même, cependant, déjà, il était plein de mensonges, facilement vérifiables, avec de plus des stratégies pour diviser/opposer les personnels.
Mais, ce n'est pas l'essentiel ... le problème reste la privatisation de ces lycées "français" qui va s'amplifier.

delespace
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par piesco le Lun 3 Mar 2014 - 20:11

Dalathée2 a écrit:
@yogi a écrit:
@piesco a écrit:
1- il y a des néos hors France
2- il y a des néos qui aimeraient un poste AEFE
3- on parle bien de l'Inde, l'Ukraine, les EEUU, etc.

...Rayonnement culturel de la France dans le monde.

Certains néos ont quand même une certaine tendance à sauter au cou de toutes les personnes qui ne vont pas dans leur sens, sans chercher à comprendre ni à expliquer. Pour des enseignants, c'est un peu surprenant.

J'ai cru comprendre que ce changement de statut se solderait par une plus grande précarité des enseignants et (donc) une plus grande facilité de gestion pour les administrateurs. Je comprends aisément que cela impacte les enseignants qui y exercent ou désirent y exercer, ainsi que les individus scolarisant ou désirant scolariser leurs enfants dans ces établissements. Je posais évidemment la question pour "le reste" de la population, le vulgus pecum qui ne fréquentera pas cet établissement. En quoi ce changement de statut a-t-il de l'importance ?

Yogi, merci pour ta réponse. Pourrais-tu m'expliquer en quoi une plus grande précarité des personnels impacte le rayonnement culturel de la France dans le monde ?

Dalathée2 a écrit:Et nous, en tant que Français enseignant en France, ça nous importe/embête parce que... ?
Ton message peut également sembler un tantinet agressif.

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par InvitéeD2 le Lun 3 Mar 2014 - 20:36

D'accord. La prochaine fois, je mettrai la quantité de smileys qui s'impose pour que ma simple question soit bien comprise comme une simple question, et non pas comme... une agression (De qui ? De quoi ? Vaste mystère.). Cela m'évitera de me faire incendier et de me voir reproché mon manque de solidarité avec ce qui se passe dans les établissements hors de France lorsque j'essaie de m'intéresser à ce qui se passe dans les établissements hors de France. (Va comprendre.)

Et sinon, sur le fond ?  Smile I love you sunny flower coeurs bisous etoilecoeur pompom chirolp iei kiss devil

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par yogi le Lun 3 Mar 2014 - 22:55

Je connais pas le système AEFE,j'ai juste ajouté à la liste un argument pour ne pas déconventionner.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par oursdestropiques le Mar 4 Mar 2014 - 11:13

@Celadon a écrit:Pour rien, Dalathée, rassure-toi, si tu vois le pb par le bout de la lorgnette perso.
Pour la diffusion du français et des valeurs républicaines (enfin, il y a de gros contre-exemples type le Qatar) c'est tout de même dommage que notre présence ne se manifeste que sous la forme de quelques contrats d'expat (qui vont sûrement être chers à négocier) et une multitude de contrats locaux sous-payés.
L'exemple des résidentes épouses de ressortissants locaux me fait froid dans le dos. Plus de carrière possible pour elles dans le pays de leur conjoint, même si elles sont titulaires. Cela te semble juste ?
Sauf à militer contre la mixité des mariages, bien sûr.
Je suis bien d'accord que ce qui se passe est des plus dommage. Cependant cet argument ne me semble pas très juste. Se marier avec un ressortissant local est un choix personnel, et ce n'est pas à l'état dans ce cas là d'assurer une carrière. Ou alors je n'ai pas saisi l'argument. Parce que la question qui me vient quand je lis cela est : est-ce que tous les français mariés avec un étranger ont droit à une carrière, pour employer tes mots, dans un lycée français?
Quant au fond du problème, il est lié au désengagement croissant de l'état envers l'école. Bon après c'est un avis très personnel.

oursdestropiques
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par Celadon le Mar 4 Mar 2014 - 11:51

Euh... Non, pour cela il faudrait qu'ils soient enseignants ou qu'ils exercent l'une des fonctions dont les lycées ont besoin...  Very Happy 
Je suis bien d'accord sur le fait que l'Etat n'a pas à assurer la carrière d'un ressortissant français à l'étranger dans la mesure où il ne s'est pas engagé à le faire. Ce qui n'est pas le cas avec les réseaux d'enseignement français à l'étranger.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par philbog le Mar 11 Mar 2014 - 17:24

les lycèes à l’étranger comme les ambassades sont un gaspillage sans fin des deniers publics. les expat sont souvent payès des sommes folles pour faire un travail normal de profs. Maintenant recrutés avec une charge de formation ils ont des décharges horaires en plus !!!! souvent injustifiées vues leurs peu d'actions de formation. Les résidents quant à eux sont payès plus normalement avec une prime servant à garder un niveau de vie français. le problème c'est que l'argent des écolages sert à financier une partie de leur salaire..pas pour les expat intégralement et honteusement payés par la france... à coté des locaux parfois payés une misère dans certains pays en voie de développement font le même boulot!!! il faut mettre fin à cette situation ubuesque, ces gaspillages et ces incohérences!!!

_________________
“Le féminisme a toujours avancé sur deux fronts : celui de la théorie et celui de la lutte.”

"Contrairement aux idées préconçues, l’anarchie n’est pas un déni de tout système, qui amènerait la société au désordre et au chaos; elle propose une vraie solution politique, construite sur la libre association des hommes, en dehors des États, toujours pourvoyeurs d’une autorité imposée."

Tout le monde savait que c'était impossible. Est arrivé un qui ne le savait pas et qui l'a fait !
Marcel Pagnol.

philbog
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par Finrod le Mar 11 Mar 2014 - 17:57

On peut avoir un lexique basique ? (j'ai compris le principe de la perte de sécurité dans l'emploi)

Qu'est ce qu'un résident exactement ?

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par InvitéeD2 le Mar 11 Mar 2014 - 18:41

Haha Merci Finrod. Je veux bien essayer de comprendre moi aussi. Smile

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par Celadon le Mar 11 Mar 2014 - 23:53

Un résident est un titulaire recruté soit sur place soit ailleurs, par une commission paritaire locale, qui bénéficie de son salaire français auquel vient s'ajouter une indemnité de cherté de vie dont le montant est déterminé par certains critères. Ce montant peut varier si on déshabille Paul pour couvrir Jacques, car l'enveloppe globale pour tous les établissements aefe ne change pas.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par henriette le Mer 12 Mar 2014 - 15:38

@philbog a écrit:les lycèes à l’étranger  comme les ambassades sont un gaspillage sans fin des deniers publics. les expat sont souvent payès des sommes folles pour faire un travail normal de profs. Maintenant recrutés avec une charge de formation ils ont des décharges horaires en plus !!!! souvent injustifiées vues leurs peu d'actions de formation. Les résidents quant à eux sont payès plus normalement avec une prime servant à garder un niveau de vie français. le problème c'est que l'argent des écolages sert à financier une partie de leur salaire..pas pour les expat intégralement et honteusement payés par la france... à coté des locaux parfois payés une misère dans certains pays en voie de développement font le même boulot!!!  il faut mettre fin à cette situation ubuesque, ces gaspillages et ces incohérences!!!

Rassure-toi, il y a de moins en moins d'expatriés...

Mais aies au moins l'honnêteté de rappeler que les expatriés comme les résidents paient les frais d’écolage plein tarif.
Pour ma part, mon mari ayant pris un congé pour me suivre (donc un seul salaire), même avec la prime d'expatriation, qui couvrait au final exactement mon loyer+charges (j'étais dans une capitale hors de prix), je n'aurais pas eu les moyens de scolariser mes trois enfants au lycée français (à l’époque heureusement, je n'avais qu'un enfant d'âge scolaire).
Certes je gagnais plus que les résidents, mais eux vivaient déjà sur place (c'est le principe, non ?) et s'ils étaient en couple avaient donc deux salaires, pas de déménagement international à payer, etc.
Je trouve facile de descendre ainsi les expat'.
Le vrai scandale n'est-il pas plutôt qu'on recrute de plus en plus de faux résidents ? Et de contrats locaux ?

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par delespace le Mer 12 Mar 2014 - 16:37

+1 avec toi Henriette, c'est aussi facile de généraliser sur des expats avec des décharges qui n'en font pas plus que les profs résidents, ça existe, c'est vrai, mais il y en a aussi qui aident leurs collègues en contrat locaux, qui les aident à passer le concours, préparent les élèves à Sciences Po, en plus de leurs heures puisqu'ils ont une décharge, etc ... et ces personnes existent !
De même, en tant que contrat local, je peux très bien, si je fais comme toi, m'offusquer de ces profs résidents bien mieux payés que moi, qui s'accrochent à leur poste comme des huîtres sur leur rocher, pendant des dizaines d'années, qui ne s'investissent pas davantage, qui ne se remettent pas en cause et ne veulent surtout pas rentrer en France ..., c'est caricatural non ?
Il y en a pourtant aussi, mais pas tous, heureusement !
De même en tant que parent d'élève, je peux aussi, étant donné les frais de scolarité que je paye, être en droit d'avoir des enseignants bien formés, qui savent écrire et parler correctement le français, parce que là aussi, il y en a des choses à dire  Evil or Very Mad , les femmes d'expats recrutées en local sous seul prétexte qu'elles savent parler français, qui enseignent en primaire , désolée mais ça le fait pas toujours non plus, ça coute rien à l'établissement vu ce qu'on les paye et ça enrichit le comité de gestion qui se frotte les mains.
Il est bien entendu que ce n'est pas non plus une généralité !


delespace
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par henriette le Mer 12 Mar 2014 - 16:49

delespace :  topela 
Mais, tu sais, je vois dans son profil que Philbog est à l'étranger, il sait donc parfaitement cela.
Doit-on y lire la rancœur des résidents contre les expats (qui existe, comme celle des certifiés face aux agrégés, comme celle des non-profs face aux "privilèges" des profs, etc.) ? Possible...
En tout cas, écrire :
@philbog a écrit:les lycèes à l’étranger comme les ambassades sont un gaspillage sans fin des deniers publics
quand on est soi-même à l'étranger, ça laisse un peu songeur...

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par delespace le Mer 12 Mar 2014 - 16:55

oui, ou bien, nous avons là un troll  Shocked 

delespace
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par henriette le Mer 12 Mar 2014 - 17:00

Seul le temps nous le dira...   

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par Isidoria le Mer 12 Mar 2014 - 17:11

oh que oui elle existe cette rancoeur. "Mon" poste est discuté sans fin depuis qu'on me l'a proposé: trop jeune, trop ceci, pas assez cela, trop payé,... Certains ne me regardent même plus! Eh bien, ça promet.
Pour moi ce qui est aberrant c'est le mot d'ordre de ces lycées: "rayonnement de la France à l'étranger", excellence, et à côté de ça on précarise les statuts, il va donc être plus difficile de trouver des gens former prêts à faire ce travail pour une bouchée de pain. Laisser la place à une nouvelle convention de ce genre c'est perdre tous les pare-feux qui garantissaient un salaire décent.

Pour information pour ceux qui ne connaissent pas:
L'AEFE= agence pour l'enseignement français à l'étranger. Elle gère un réseau d'établissement conventionnés, ce qui signifie qu'ils ont prouvé qu'ils travaillaient en conformité avec les textes de l'EN et sont donc autorisés à faire passer le bac français à leurs élèves. Il existe différents statuts d'établissements (en gestion directe= géré totalement par l'AEFE, conventionné je l'ai dit plus haut, agréé= respect des textes de l'EN mais pas encore de prise en charge financière par l'AEFE...).
Dans ces bahuts, travaillent plusieurs types de personnes: les contrats locaux qui sont recrutés localement avec des avantages au bon vouloir de l'établissement et donc très variables. Les résidents, initialement statut créé pour donner un emploi aux titulaires déjà dans le pays pour qu'ils retrouvent leur poste, leur salaire est partagé entre l'établissement et l'AEFE. Les expatriés, pris en charge intégralement par l'AEFE, et dont le statut évolue peu à peu.
Ensuite on peu décomposer encore: les locaux "locaux" c'est à dire originaires du pays d'accueil, souvent rémunérés selon une autre grille que les titulaires, les contrats locaux titulaires de l'EN (TNR+ titulaire non résident) qui attendent un poste de résident. Les français non titulaires mais diplômés, ou ceux pas diplômés ou moins...
On peut observer une immense diversité de statuts, de salaires.

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par Celadon le Mer 12 Mar 2014 - 17:19

Isidoria  Shocked nouvelle libé ? Suspect pale 

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par neo le Mer 12 Mar 2014 - 17:31

@henriette a écrit:Le vrai scandale n'est-il pas plutôt qu'on recrute de plus en plus de faux résidents ? Et de contrats locaux ?
+ 1000 !
Mais dire que certains revendiquent l'alignement par le bas...  humhum 

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par delespace le Mer 12 Mar 2014 - 18:15

Isidoria, ce ne sera pas facile, surtout là où tu vas aller, il va falloir faire vraiment abstraction des commentaires, des sous-entendus, un mp va suivre  Wink 

delespace
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par InvitéeD2 le Mer 12 Mar 2014 - 18:55

Merci beaucoup pour ces informations Isadoria !

Autant, en temps que prof, je suis bien contente que les lycées français de l'étranger existent. Ils offrent des perspectives de carrière différentes et intéressantes, et une éducation de qualité aux enfants de Français expatriés. Je serais donc encline à les défendre.

Autant, en temps que contribuable, je reste songeuse quand je vois l'argent dépensé pour ces structures, sous des prétextes assez obscurs ayant trait au "rayonnement de la France" dont le retour sur investissement est quand même assez difficile à calculer. On est quand même (je crois : corrigez-moi si je me trompe) le seul pays à avoir un système éducatif hors de France de cette ampleur. A-t-on vraiment les moyens de nos ambitions ? Le paiement de bourses pour que les familles expatriés puissent envoyer leurs enfants à l'école française est-elle vraiment une priorité ? (HS : Les expatriés paient-ils leurs impôts en France ?)

Par ailleurs, la taille de certaines ambassades françaises et la quantité de personnel attaché et rémunéré par le contribuable français (j'ai en tête certains pays asiatiques ; je ne connais évidemment pas toutes les ambassades du monde) me paraissent proprement scandaleux.

Je suis donc assez schizophrène sur ces questions. Wink

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par delespace le Mer 12 Mar 2014 - 19:35

au départ, les établissements français ont été fondés pour que les ressortissants français en poste à l'étranger (cadres d'entreprises, militaires, et autres) puissent scolariser leurs enfants.
Il faut savoir que pour certains, le fait qu'ils puissent scolariser leurs enfants,c'est une condition pour qu'ils acceptent le poste (je parle des personnes du secteur privé).
Mais, dans les faits, il est vrai que dans certains pays, il y a plus d'élèves du pays que d'élèves français et on peut légitimement se poser la question du maintien de ces établissements dans le système "conventionné".

Sinon, oui, les expatriés payent leurs impôts en France, et même la sécurité sociale.

Pour ce qui est de l'investissement, en tant que contribuable, tu peut être rassurée, il diminue.
Pour les bourses, tout le monde n'en bénéficie pas, les plus gros revenus n'y ont pas droit.

delespace
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par philbog le Mer 12 Mar 2014 - 23:56

rétablir quelques vérités pour être honnête...un expatrié gagne combien? parfois 10000 euros, plus les billets d'avions et les frais de déménagement!!pour un profs normal certifié à 18h, dans le même lycée des résidents certifiés qui ont exactement les mêmes  compétences  gagnent 2500/3000 euros grâce à la prime ISVL.
l’expatrié paye ses impôts en France mais seulement sur le salaire français sans la prime d'expatriation donc si il a des enfants il est parfois non imposable: qui trouve pas cela normal pour un tel niveau de salaire?
on me demande d'avoir l' honnêteté de dire qu'ils paient les frais d’écolage alors que c'est faux puisqu'ils sont remboursés  par une allocation pour chaque enfant  qui est au moins égale mais la plupart du temps très supérieure aux frais d’écolage: honnêteté quand tu nous tiens!!!

bien sur le cas de Mexico est incroyable: la France retire les 83 enseignants qui lui coûtent le moins (salaire résident faible et en payé en parti par le lycée) et laissent ceux qui lui coûtent le plus (et qui ne coûte rien au lycée), elle accepte de virer un prof expatrié parce qu'il ne plait pas au président du comité de gestion, elle laisse choisir les profs qui restent parmi les non grévistes et laisse virer les autres, bref elle baisse sa culotte,pitoyable: tous les droits des enseignants  sont bafoués et la France rayonne par son impuissance face à un petit chef local.


Dernière édition par philbog le Jeu 20 Mar 2014 - 6:28, édité 1 fois

philbog
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après Mexico... Le Lycée Français de Rio demande le déconventionnement !

Message par henriette le Jeu 13 Mar 2014 - 0:33

10 000 euros, heureusement que tu précises tout de même "parfois", parce que franchement, ça ne doit pas être très très fréquent : j'ai passé 10 ans à l'étranger, j'ai beaucoup de potes qui y ont été ou y sont encore, et je n'ai jamais connu aucun expat gagnant ça !
Le plus que j'ai touché, ça a été 5500 euros toutes primes cumulées. Vivre à 4 là-dessus, avec un loyer de 2000 euros et des frais d'écolage de 800 euros le trimestre, et qui n'étaient absolument pas couverts par l'allocation (qui du coup se substitue aux allocations familiales et ne permettait pas à mon mari de prétendre à l'allocation de congé parental, sauf à la déduire de la prime AEFE), ben ce n'est pas Byzance...
Le déménagement n'est pas remboursé : on te verse une enveloppe, à toi de te débrouiller, et elle ne couvre absolument pas tous les frais, surtout pour une famille avec des meubles, des jouets pour les enfants, des bouquins, etc. (pour ma part, à mon retour en France, elle n'a couvert que la moitié de mon déménagement).

Tu généralises de façon abusive un cas que tu sembles connaître, et en tire la règle générale du fonctionnement des Lycées français à l'étranger d'après toi. Une démarche pareille ne permet pas de valider tes assertions.

Mais on sent tellement de haine et de rancœur dans ton message, que je vois bien que c'est une situation personnelle vécue qui t'ulcère, t'obnubile et te fais perdre ton objectivité : on n'est pas dans le raisonnement, mais dans l'affect et le ressentiment.
Si cela se passe mal pour toi à l'étranger, j'en suis vraiment navrée pour toi. Je sais bien que tout est loin d'être tout rose dans le réseau, c'est sûr.

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum