Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Elyas le Dim 2 Mar 2014 - 20:58

@Gryphe a écrit:
Personnellement, je ne suis désespérément pas du matin donc avant 9h je suis assez asociale... Je me rattrape le reste de la journée et explique à mes proches que non, ce n'est pas que je ne les calcule pas, mais vraiment à 7h50, je ne suis pas en mesure d'engager de grandes conversations. Après, je ne sais pas ce qu'ils en pensent mais tant pis, pas possible de faire autrement sauf à faire une demi-heure de vocalises avant d'aller travailler.

J'ai tendance à être souvent plongé dans mes pensées quand je me déplace dans l'établissement. Certains collègues ont pris ça pour de l'irrespect et de l'arrogance. Le fait est que ce n'est absolument pas le cas, je suis tellement dans mes pensées que je ne compte même pas le nombre de poteaux ou de portes que je me suis pris tellement je suis ailleurs.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Caspar Goodwood le Dim 2 Mar 2014 - 21:00

J'avais une collègue contractuelle et manifestement complexée de l'être puisqu'elle ne cessait de s'autocongratuler: "Je ne suis que contractuelle mais..." Suivait une anecdote ou tels élèves lui disaient qu'elle était une prof géniale, tel proviseur faisait des pieds et des mains pour la garder etc alors que personne ne lui avait reproché quoi que ce soit quant à son statut (que je n'aurais pas connu si elle n'avait cessé d'en parler). Elle s'est aussi permis de traiter sa collègue d'espagnol de "***" devant tout le monde en salle des profs et a raconté que les élèves venaient la voir pour lui dire qu'elle était beaucoup plus belle que la dite collègue.


Dernière édition par Caspar Goodwood le Lun 3 Mar 2014 - 11:36, édité 1 fois

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Gryphe le Dim 2 Mar 2014 - 21:02

@Elyas a écrit:je suis tellement dans mes pensées que je ne compte même pas le nombre de poteaux ou de portes que je me suis pris tellement je suis ailleurs.
J'imagine bien la situation !  Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par PauvreYorick le Dim 2 Mar 2014 - 21:06

@Gryphe a écrit:
@Elyas a écrit:je suis tellement dans mes pensées que je ne compte même pas le nombre de poteaux ou de portes que je me suis pris tellement je suis ailleurs.
J'imagine bien la situation !  Very Happy
Ça ne va pas du tout, ça. C'est en principe réservé aux profs de philo. Ça fait partie de leur identité professionnelle, avec les puits et assimilés (bouches d'égout, trous de taupe, cratères de volcans).

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par philann le Dim 2 Mar 2014 - 21:06

@Caspar Goodwood a écrit:J'avais une contractuelle et manifestement complexée de l'être puisqu'elle ne cessait de s'autocongratuler: "Je ne suis que contractuelle mais..." Suivait une anecdote ou tels élèves lui disaient qu'elle était une prof géniale, tel proviseur faisait des pieds et des mains pour la garder etc alors que personne ne lui avait reproché quoi que ce soit quant à son statut (que je n'aurais pas connu si elle n'avait cessé d'en parler). Elle s'est aussi permis de traiter sa collègue d'espagnol de "***" devant tout le monde en salle des profs et a raconté que les élèves venaient la voir pour lui dire qu'elle était beaucoup plus belle que la dite collègue.

Quel que soit le statut...on a parfois des cas...comme collègues! Rolling Eyes 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Dimka le Dim 2 Mar 2014 - 21:07

@Elyas a écrit:je suis tellement dans mes pensées que je ne compte même pas le nombre de poteaux ou de portes que je me suis pris tellement je suis ailleurs.
Ce mépris à l’égard des poteaux et des portes… Very Happy

_________________
Tentez de gagner des livresRazz

pingouin ← Ceci est un manchot (penguin en anglais), pas un pingouin. Les pingouins volent, sont présents en Bretagne et mangent donc du Kouign Aman. Les manchots ne volent pas, utilisent Linux et vivent dans l’hémisphère sud.

Contrairement à la chouette, le hibou a la classe, des aigrettes sur la tête et un x au pluriel.

J’aime les petits cœurs mignons et palpitants !
Big tiger is watching you!

Dimka
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par florestan le Dim 2 Mar 2014 - 21:08

@Caspar Goodwood a écrit:J'avais une contractuelle et manifestement complexée de l'être puisqu'elle ne cessait de s'autocongratuler: "Je ne suis que contractuelle mais..." Suivait une anecdote ou tels élèves lui disaient qu'elle était une prof géniale, tel proviseur faisait des pieds et des mains pour la garder etc alors que personne ne lui avait reproché quoi que ce soit quant à son statut (que je n'aurais pas connu si elle n'avait cessé d'en parler). Elle s'est aussi permis de traiter sa collègue d'espagnol de "***" devant tout le monde en salle des profs et a raconté que les élèves venaient la voir pour lui dire qu'elle était beaucoup plus belle que la dite collègue.

Quand on en arrive à un tel niveau de nullité, comment réagir autrement que par le mépris vis à vis de telles personnes. Après elles vont dire que parce que c'est qu'elles sont contractuelles qu'on les snobe ou parce qu'on est moins belle Suspect cafe 

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par yogi le Dim 2 Mar 2014 - 21:09

@Madame_Prof a écrit:Enfin quand même... un prof qui fait cours à 30 élèves seul, incapable de juste dire "bonjour" ? Faut pas pousser ! Ça ne concerne pas la majorité de ces collègues dont on parle.

Ici la bise de temps en temps... lors d'une soirée entre collègues par exemple. Ou systématiquement à mon collègue d'EPS que je ne vois qu'une fois par semaine  Razz 

Bizzarement, j'ai eu des collègues qui n'avaient pas du tout confiance en eux, qui se sous-estimaient mais ils considéraient le moment de la classe comme complètement autre chose.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Babayaga le Dim 2 Mar 2014 - 21:36

Je n'ai jamais senti de mépris en fonction du grade ou du corps en 10 ans de carrière. Juste parfois de la jalousie de la part de collègues certifiés envers des agrégés, mais c'était ponctuel et limité à certains collègues, donc rien de général.
Je pense que je suis considérée comme méprisante par quelques collègues cette année, ou plutôt snob.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Carabas le Dim 2 Mar 2014 - 21:48

@philann a écrit:Puis il y a aussi les cas bizarres!
Un de mes collègues  en physique ne  dit bonjours à personne (alors qu'il est PP  affraid ). Ne sourit jamais, ne reste jamais en salle des profs... Pas méchant mais spécial!!

Une de mes collègues de math que je trouvais très hautaine et un peu méprisante...c'est avérée avec le temps très conviviale et d'une grande aide dans certaines occasions, je crois qu'il lui fallait juste un peu de temps pour faire son trou dans ce nouvel établissement.

Bref, il y a aussi une distinction entre mal élevé, timide...et un peu réservé...Mais c'est parfois difficile de ne pas confondre les 3.
Ouais... enfin pas un bonjour en 4 ans, quel que soit le moment de la journée... et je sais qu'elle a ses têtes. 'Fin bref, j'ai arrêté d'essayer de la comprendre. Mais ce genre de personne m'agace prodigieusement.

En fait elle rentre dans la pièce, te regarde droit dans les yeux et détourne aussitôt le regard. Les première fois, ça m'a quand même surprise...

Maintenant, je n'ai rien contre les gens dans la lune ou concentrés sur autre chose. Mais là, ce n'est pas ça.

Et quand elle raconte ses dernières vacances au ski à un autre collègue, en élevant bien la voix histoire qu'on n'en rate pas une goutte, elle n'est ni timide ni réservée...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par florestan le Dim 2 Mar 2014 - 21:54

De toute façon il faut mieux faire preuve d'un minimum d'assurance que ce soit devant les collègues ou surtout bien sûr les élèves. Si on a des complexes on est mal barrés dans ce métier.

florestan
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par kiwi le Dim 2 Mar 2014 - 21:55

@florestan a écrit:
@kiwi a écrit:
@alanne a écrit:Le coup des chaises réservées existent encore dans certains (un sure !) hyper prestigieux établissement versaillais.

Ah oui? J'ai pourtant entendu le contraire.


Tu parles de H.... C'est une plaisanterie !?

Ben oui. L'ancienne faisant fonction d'adjointe y a enseigné pendant longtemps. Elle nous avait dit que c'était un mythe. Faut dire que c'est une agrégée! lol Alors après je n'ai jamais mis les pieds dans la salle des profs pour vérifier. Je me suis contentée de l'auditorium.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par dandelion le Dim 2 Mar 2014 - 22:42

@yogi a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Enfin quand même... un prof qui fait cours à 30 élèves seul, incapable de juste dire "bonjour" ? Faut pas pousser ! Ça ne concerne pas la majorité de ces collègues dont on parle.

Ici la bise de temps en temps... lors d'une soirée entre collègues par exemple. Ou systématiquement à mon collègue d'EPS que je ne vois qu'une fois par semaine  Razz 

Bizzarement, j'ai eu des collègues qui n'avaient pas du tout confiance en eux, qui se sous-estimaient mais ils considéraient le moment de la classe comme complètement autre chose.
Prof, acteur, c'est un peu le même combat.
Il se trouve que souffrant d'une part de la distraction propre aux profs de philo (mais également aux scientifiques géniaux) et n'étant rien pourtant de tout cela, à quoi s'ajoute une timidité maladive 'soignée' mais dont je conserve quelques traces, plus le fait que j'ai énormément de mal à reconnaître les visages 'hors contexte', j'ai un petit côté Sheldon qui est souvent interprété comme du mépris. Si je suis concentrée sur ce que je fais, il est très possible que je n'entende ni ne voie la personne qui me parle (je dis toujours bonjour en entrant quelque part, sauf aux toilettes peut-être, mais je ne réponds pas systématiquement à un bonjour à la cantonade et je n'en attends donc pas de réponse non plus).
Par contre j'ai eu le 'quiz pour agrégé' , et des remarques, mais ça venait je pense du fait qu'un CDE avait exigé que je prenne certaines classes au motif que j'étais agrégée, me permettant de commencer l'année sur un affreux malentendu (je n'y étais pour rien) avec répartition à l'avenant.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par clo74 le Dim 2 Mar 2014 - 23:35

A vous lire, je me rappelle mon "ennemie" du lundi soir  chevalier 
Je finis mon cours avec mes élèves, les libère à la sonnerie, ils rangent leurs affaires, moi aussi, je sors donc quelques minutes ensuite et là…  diable 
une collègue se permet de me toiser à chaque fois car je la retarde dans son travail. Vous comprenez, elle fait passer des Khôlles, ELLE. Elle finit tard ses cours, ELLE!
Je lui ai pourtant proposé de rentrer dans ma salle dès que les élèves sont sortis, afin qu'elle puisse s'installer. Les autres collègues khôlleurs le font et sont tous très aimables. Mais cette   a refusé.
Depuis, je prends un malin plaisir à prendre tout mon temps pour quitter la salle, et à lui lancer un chaleureux "bonjour" auquel elle ne répond évidemment pas.
Je pensais qu'il s'agissait d'une agrégée imbue d'elle-même, et bien elle n'est pas agrégée! Comme quoi, les idées préconçues… (je suis agrégée!  Razz )

clo74
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par nightowl le Lun 3 Mar 2014 - 0:25

@ann a écrit:Et bien , j'ai découvert que ce mépris existait sur néoprofs , en effet sur un autre fil , une personne a écrit des propos peu élogieux sur les profs du privé ...
Oups... On parle de moi.
Règle de base : Je prend rarement les choses au sérieux. La vie est trop courte pour cela. Désolé que cela ait été pris pour argent comptant...

@Caspar Goodwood a écrit:J'avais une contractuelle et manifestement complexée de l'être puisqu'elle ne cessait de s'autocongratuler: "Je ne suis que contractuelle mais..." Suivait une anecdote ou tels élèves lui disaient qu'elle était une prof géniale, tel proviseur faisait des pieds et des mains pour la garder etc alors que personne ne lui avait reproché quoi que ce soit quant à son statut (que je n'aurais pas connu si elle n'avait cessé d'en parler). Elle s'est aussi permis de traiter sa collègue d'espagnol de "***" devant tout le monde en salle des profs et a raconté que les élèves venaient la voir pour lui dire qu'elle était beaucoup plus belle que la dite collègue.

Oh purée ! Une source intarissable de vannes en perspective.

nightowl
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par trompettemarine le Lun 3 Mar 2014 - 0:37

@clo74 a écrit:A vous lire, je me rappelle mon "ennemie" du lundi soir  chevalier 
Je finis mon cours avec mes élèves, les libère à la sonnerie, ils rangent leurs affaires, moi aussi, je sors donc quelques minutes ensuite et là…  diable 
une collègue se permet de me toiser à chaque fois car je la retarde dans son travail. Vous comprenez, elle fait passer des Khôlles, ELLE. Elle finit tard ses cours, ELLE!
Je lui ai pourtant proposé de rentrer dans ma salle dès que les élèves sont sortis, afin qu'elle puisse s'installer. Les autres collègues khôlleurs le font et sont tous très aimables. Mais cette   a refusé.
Depuis, je prends un malin plaisir à prendre tout mon temps pour quitter la salle, et à lui lancer un chaleureux "bonjour" auquel elle ne répond évidemment pas.
Je pensais qu'il s'agissait d'une agrégée imbue d'elle-même, et bien elle n'est pas agrégée! Comme quoi, les idées préconçues… (je suis agrégée!  Razz )


Il faut être encore plus mesquin... Tu reviens au bout d'une heure pour voir si elle tient bien son heure complète de Khôlle et si elle ne part pas avant....
Et là tu lui redis : oh déjà ! C'est vite fait une khôlle ! C'est payé au prorata ?
Non, là je suis trop méchante diable

Mais qui sait, cela lui apprendra à dire bonjour !

trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Chocolat le Lun 3 Mar 2014 - 1:15

Vous dépenseriez votre énergie pour rien je crois.

Franchement, quelle est l'importance d'un bonjour venant de la part de ce genre de personne ?

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Zepo le Lun 3 Mar 2014 - 6:01

Pour ma part, dans la plupart des établissements que j'ai fréquentés, j'ai été perçu la première année, comme un prof asocial, sans doute imbus de lui-même, renfermé.
En fait, je suis d'un naturel distant (froid selon beaucoup) et j'ai besoin de temps pour apprécier les autres. J'essaye de combattre ce travers et j'y arrive de mieux en mieux avec les collègues. Je pense donc que dans mon prochain bahut, cette perception négative ne devrait pas dépasser 3 mois (yeah !  woohoo ). Mais dans une soirée où je ne connais quasiment personne, je passe en général un très mauvais moment (j'ai développé une aptitude particulière qui devrait me faire survivre en cas de conflit : je repère très vite les endroits où je peux être tranquille - pas de passage, pas bon pour les attroupements, etc.)
Pourtant je suis toujours très à l'aise avec les élèves.
Et puis, lorsque je connais mieux les autres, je suis charmant (si si, charmant   )

Donc si vous rencontrez un membre de ma tribu, soyez patient. Mais bon, si jamais son dédain apparent dure plus d'une année, soyez sans pitié.  diable

Zepo
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Pupuch76 le Lun 3 Mar 2014 - 7:49

Dans mon collège de stage, j'ai eu le "bonheur" de me retrouver dans l'équipe pédagogique de la triade infernale francais-maths-histoire-geo pour une classe de 3e, la joie des conseils de classe où tu assistes en tant que spectateur à un échange CDE/prof principal d'hist-geo/reste de la triade, et où tu n'as pas ton mot à dire, que tu sois prof de disciplines à petit horaire, prof de langue... Même pas le droit de contester des félicitations pour un élève.
Mais mis à part les 3 qui pétaient plus haut que leur Q, le reste était plutôt sympa. Ceux là n'hésitaient pas non plus à te "balancer" aux élèves :"faut pas lui en vouloir, elle débute, elle est stagiaire" ou "non mais c'est normal, il nest pas vraiment prof, c'est un contractuel". furieux

Au lycée dans lequel j'ai fait mes années, il y avait bien une salle capes et une salle agrégés, et les agrégés ne connaissaient pas les noms des certifiés, forcément. Par contre, quand j'ai fait mon stage d'observation là bas, j'ai bien remarqué qui était agrégé qui était certifié... Une sorte de respect des seconds pour les premiers, dans leur façon de parler.

Pupuch76
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Pseudo le Lun 3 Mar 2014 - 8:17

Pourquoi ce mépris ? On existe comme on peut. Quand on est peu sûr de ses propres qualités et compétences, c'est toujours plaisant de trouver quelqu'un a mettre plus bas que soi.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par kaneto le Lun 3 Mar 2014 - 8:19

@kiwi a écrit:
@florestan a écrit:Tu parles de H.... C'est une plaisanterie !?

Ben oui. L'ancienne faisant fonction d'adjointe y a enseigné pendant longtemps. Elle nous avait dit que c'était un mythe. Faut dire que c'est une agrégée! lol Alors après je n'ai jamais mis les pieds dans la salle des profs pour vérifier. Je me suis contentée de l'auditorium.

C'était sûrement vrai il y a quelques décennies, comme dans la plupart des vieux lycées. Mais pour y avoir mis les pieds à plusieurs reprises ces dernières années, je confirme que c'est un mythe depuis un certain temps.

kaneto
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Lelapinblanc le Lun 3 Mar 2014 - 10:28

En tant que prof-doc, j'ai pu ressentir parfois le mépris de certains collègues, qui ne connaissent pas nos fonctions. Je me rappelle que lorsque j'étais stagiaire, dans un lycée assez huppé, une collègue m'avait demandé de faire des photocopies...Moi qui arrivait avec plein de projets sur la lecture, la recherche, l'ouverture culturelle, j'étais scotchée, et ça m'avait même blessée à l'époque. Depuis je me suis rendue compte que tout le monde est très loin d'être comme ça, je bosse avec plein de collègues très sympas aussi et j'ignore ces collègues un peu aigris (les mêmes qui critiquent les collègues d'EPS, les collègues qui ont de faibles effectifs...). J'ai remarqué qu'en collège l'ambiance était bien plus cool, on se serre les coudes, il n'y a pas de petites ou de grandes matières. Cela dit, c'est peut-être tout simplement une question d'ambiance d'établissement, et non de collège ou de lycée...

Lelapinblanc
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Igniatius le Lun 3 Mar 2014 - 10:48

@kero a écrit:
@Igniatius a écrit:
Nonancourt a écrit:Le pire, ce sont les profs à qui tu dis "bonjour" et qui ne te répondent même pas.

J'ai un collègue de maths champion toutes catégories : quand on se croise dans un couloir vide de 100 m de long, on a le temps de se préparer à se dire bonjour. Eh bien quand nous arrivons à la même hauteur, il regarde fixement le mur opposé à ma position et accélère. Je prends un malin plaisir à tjrs lui dire un joyeux "bonjour". Alors il dit bonjour en remuant les lèvres, sans un son, et sans me regarder.

Ça ressemble fort à de la grosse timidité, ça. Et je crois que beaucoup de comportements perçus comme hautains relèvent de ce genre de problème.

Après, ça ne justifie pas toutes les attitudes désagréables et condescendantes qui sont condamnées ici à juste titre.

Mais c'est sûr, il est très timide.
Mais moi je suis poli et sympa : quand tu as 45 ans et que tu es prof, tu peux faire un effort pour dire "bonjour" aux gens. Aucune timidité n'excuse cela.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par ore le Lun 3 Mar 2014 - 10:48

Te demander de faire des photocopies est tout simplement hallucinant!

ore
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par Cath le Lun 3 Mar 2014 - 10:50

Ignatius, je suis d'accord.
Dire "Bonjour" relève de la stricte politesse. Personne ne peut s'en dispenser.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ce mépris entre collègues ?

Message par desabusee le Lun 3 Mar 2014 - 11:01

paula54 a écrit:Te demander de faire des photocopies est tout simplement hallucinant!

C'est un peu notre lot à nous les docs ,un métier mal défini et où nous sommes parfois(je dit bien parfois) cantonnés à une activité de "service" aux collègues,moi par exemple dans mon premier poste en lycée j'étais censée réserver des bus pour les sorties scolaires des élèves vu que ma collègue le faisait...

desabusee
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum